FANDOM


Grandes étapes du programme autoroutier

Avant 1960 : l’État construit très lentement

  • Jusqu'en 1960, les tronçons construits sont exclusivement construits par l’État (donc gratuits), au départ des principales agglomérations du pays (Paris, Marseille, Lille) et dans le sillon lorrain, autre grande région industrielle.
  • Mais le rythme des constructions est très lent, faute de crédits et d'un réel intérêt des pouvoirs publics pour un réseau autoroutier, si bien qu'à la fin 1960, il n'y a que 150 km d'autoroutes en service, et aucune autoroute interurbaine.

Années 1960 : concession des axes majeurs

  • L’État prend conscience de la nécessité de construire un réseau de voies rapides à travers les pays. Devant son retard et n'ayant pas les moyens de construire rapidement le réseau autoroutier, il décide de concéder les axes interurbains.
  • Dans un premier temps (grosso modo au cours de la décennie 1960), l'effort est concentré sur trois axes majeurs : Paris-Lyon-Marseille (A6 et A7), Paris-Lille (A1), Paris-Rouen (A13).
  • Ainsi, la plus grande partie de ces autoroutes sera terminée en 1970, mais elles ne seront complètement ouvertes et reliées entre elles qu'en 1974, année qui voit la mise en service de la jonction A6-A7 à Lyon, du contournement de Vienne (double traversée du Rhône sur l'A7) et de la jonction de l'A13 sur le périphérique parisien (lui-même achevé en 1973).
  • À la fin 1971, il y a 1600 km d'autoroutes en service, mais le réseau est quasi-inexistant hors des axes Paris-Lille/Marseille/Rouen.

Années 1970 : achèvement rapide du réseau primaire

  • Au cours de la décennie suivante (grosso modo 1972-1981), seront mises en service les autres radiales majeures, en quasi-totalité concédées, avec un rythme de construction beaucoup plus soutenu : Paris-Bordeaux (A10), Paris-Strasbourg (A4), A13 prolongée à Caen, et des ramifications de l'axe Paris-Marseille (A8, A9 et A36).
  • Les années 1975 et 1976 marquent le sommet de cette période puisqu'au cours de ces deux années, plus de 1000 km seront construits, dont plus de 400 pour la seule A4 !
  • Cette période faste prend fin en 1981, année symbolique car elle marque l'achèvement de l'A10, la plus longue autoroute française.
  • À la fin 1981, il y a 5200 km d'autoroutes en service, soit 3600 km mis en service au cours des 10 dernières années.
  • À cette époque, le réseau autoroutier est encore essentiellement orientée vers Paris, mais plusieurs transversales sont en construction (A26, A31, A61-A62, A64).

Années 1980 : ralentissement des constructions

  • À partir de 1982, le rythme des mises en service va ralentir, principalement à cause du ralentissement économique, mais aussi à cause de la faible rentabilité de certains tronçons construits précédemment (A4 et A63 en particulier), mettant en difficulté leur société concessionnaire (respectivement APEL et ACOBA).
  • Aucune des années 1982 à 1990 (sauf 1989) ne verra la mise en service de plus de 200 km d'autoroutes.
  • Toutefois, à la fin de cette période seront achevés plusieurs axes importants : l'autoroute des deux mers (A61-A62) en 1988, Paris-Nantes (A11) en 1989[1], Paris-Clermont-Ferrand (A71) en 1989, Mâcon-Mont-Blanc (A40) en 1990[2], Beaune-Luxembourg (A31) en 1989[3].
  • À la fin 1990, il y a 6800 km d'autoroutes en service. Il conviendrait d'ajouter à ces chiffres celui des voies rapides dont l'essor est net, en parallèle des autoroutes.

Années 1990 : nouvelle accélération

  • À partir de 1991, le rythme des mises en service va à nouveau accélérer, principalement grâce à la conjonction de deux facteurs : la création de grands axes par l’État suite à l'adoption de schémas directeurs très ambitieux et l'adossement.
  • L’État va mener une politique volontariste en construisant de grands axes pour désenclaver des régions isolées (principalement A20, A75 et A84) ou achever des chaînons manquants stratégiques (A16-Nord).
    • Ces autoroutes sont construites par petits morceaux constitués soit de tronçons de routes nationales mis aux normes, soit de tronçons construits en site propre. L’État privilégie en effet une réutilisation maximale de tronçons de voies rapides existants afin d'accélérer la réalisation des grands axes routiers.
    • Cependant, face au coût élevé de construction et d'entretien des autoroutes, l’État a décidé en cours de route de concéder en partie certains de ces axes (viaduc de Millau sur l'A75, section Bordeaux-Périgueux de l'A89).
  • Parallèlement, les sociétés concessionnaires vont construire de nouveaux axes secondaires moyennement rentables en s'appuyant sur les péages de leurs axes majeurs très rentables (principe de l'adossement) :
    • C'est ainsi que seront construites dans un premier temps les radiales mineures A5 Paris-Troyes (achevée en 1995), A16 Paris-Amiens-Boulogne et A39 Dijon-Bourg en Bresse (toutes deux achevées en 1998).
    • Dans un deuxième temps, tout un réseau de transversales, principalement situées dans l'ouest, est mis en chantier : A85 (Angers-Vierzon), A28 (Abbeville-Tours), A29 (Saint-Quentin-A13) et enfin A89 (Bordeaux-Lyon).
  • Le XXe siècle s'achève sur une période faste pour le réseau autoroutier : les 10000 km d'autoroutes sont atteints à la fin 2001, soit 3200 km mis en service depuis 1990.
  • Cependant, depuis les années 1990, le système de l'adossement (et du péage à la française, plus globalement) montre ses limites :
    • Si les sociétés concessionnaires les plus solides (APRR, ASF, Cofiroute) ont pu construire sans trop de difficulté les axes moins rentables, les sociétés les plus fragiles (SAPN et SFTRF) ont été mises en difficulté financière, suite à la construction d'autoroutes très coûteuses (A14 et A43 respectivement).
    • D'autre part, l'attribution de nouveaux tronçons (moins rentables) aux concessionnaires n'a pu se faire qu'au prix d'un allongement des durées de concession. C'est ainsi que les concessionnaires historiques (Escota, ASF, APRR, Sanef et SAPN) dont la concession devait expirer entre 1992 et 1998, ont vu au fil du temps leur durée de concession rallongée (actuellement, les dates d'échéance s'échelonnent entre 2031 et 2036).

Années 2000 : achèvement des axes secondaires et ralentissement inexorable des constructions

  • Le rythme de construction est encore élevé au début des années 2000, car les nombreux axes mis en chantiers dans la période précédente ne sont achevés que progressivement : A20 en 2003[4], A28[5] et A29 en 2005, A85 en 2007, A75 en 2010[6].
  • Les nouveaux axes en construction sont de plus en plus rares : tout d'abord bien sûr parce que le réseau autoroutier tend à être complet, mais aussi parce que l'adossement a été interdit, ce qui rend de plus en plus compliqué le financement de nouveaux projets, qui ont pour la plupart une rentabilité incertaine (en particulier l'A19 Artenay-Courtenay et l'A65 Langon-Pau, mises en service respectivement en 2009 et 2010).
  • De plus, l’État a choisi de se désengager nettement de l’aménagement du réseau routier depuis 2005. Ainsi, après la campagne de déclassement des nationales, certains tronçons autoroutiers initialement construits par l'Etat se sont retrouvés isolés du reste du réseau national (contournements de Montauban et d'Angers, traversée de la Loire sur l'A85) et ont logiquement été concédés afin d'accélérer leur mise aux normes et de faciliter leur entretien.
  • Dans un contexte de prise de conscience écologique (Grenelle de l'environnement) et de crise économique, plusieurs projets d'envergure sont abandonnés (A24, A48, A51, contournements de Bordeaux et Toulouse). Même des tronçons dont les études semblaient bien avancées (A45 et A831) sont remis en cause, ce dernier projet étant abandonné en 2015.
  • L'année 2013 marque l'achèvement de deux grands axes : l'A63 et l'A89[7], après plus de deux ans sans nouveau tronçon de plus de 20 km.
  • Fin 2013, 11500 km d'autoroutes sont en service, et seuls de petits tronçons sont désormais en construction.
  • Les axes parallèles aux autoroutes sont presque systématiquement déclassés au profit des collectivités locales qui en profitent pour "adoucir" la circulation en construisant des ronds-points et ralentisseurs. Il s'ensuit une différence de performances grandissante entre les autoroutes et le réseau local. Mais les contrats de concession prévoient l'augmentation régulière des tarifs des péages, sans corrélation avec l'augmentation du pouvoir d'achat qui stagne depuis la fin du XXe siècle. Par conséquent, les péages sont de plus en plus mal acceptés par la population.

Notes

  1. Le contournement autoroutier d'Angers n'a été mis en service qu'en 2008.
  2. À l'exception du tronçon Saint-Gervais - Tunnel du Mont-Blanc, non autoroutier.
  3. Le tronçon Toul - Nancy n'a été mis complètement aux normes autoroutières qu'en 1997
  4. À l'exception du contournement de Montauban, mis aux normes autoroutières en 2011.
  5. Sauf le contournement de Rouen, qui est prévu au mieux pour 2024.
  6. À l'exception du contournement de Pézenas, mis aux normes autoroutières en 2014.
  7. Sauf le raccordement à l'A20 au nord de Brive (mis en service en 2015) et le raccordement à l'A6 (prévu pour 2018).

Graphiques de l'évolution du kilométrage

Évolution absolue du kilométrage des autoroutes françaises

Évolution relative du kilométrage des autoroutes françaises

Tableau récapitulatif

Dernière mise à jour : FDH (discussion) mai 20, 2017 à 19:43 (UTC)

Suivi de l'historique des autoroutes

Note méthodologique

  • Dans le tableau ci-dessous, les liens sur les autoroutes pointent vers les historiques des autoroutes. Les liens sur les années pointent vers le détail des années dans la présente page.
  • La colonne Km actuel contient la longueur actuelle de l'autoroute (récupérée dans la page principale de l'autoroute).
  • la colonne Km entré contient la somme des longueurs des sections dont l'historique apparaît dans cette page.
  • Les deux kilométrages peuvent légèrement différer, pour deux raisons principales :
    • Incertitude due aux erreurs d'arrondi (sur les cartes, les kilométrages sont arrondis au km ou à 500 m).
    • Parfois, la mise en service d'un tronçon a pour conséquence le déclassement de quelques centaines de mètres de l'ancienne section.

Tableau récapitulatif

Dernière mise à jour : FDH (discussion) mai 20, 2017 à 19:41 (UTC)

Liste annuelle des ouvertures/fermetures/déclassements

Années 1940

1940

Total 1940 : 0 kilomètre.

1941

  • A13 : Section Saint-Cloud-ouest [4] - Orgeval [7] : 21 kilomètres[1].

Total 1941 : 21 kilomètres.

1942

Total 1942 : 0 kilomètre.

1943

Total 1943 : 0 kilomètre.

1944

Total 1944 : 0 kilomètre.

1945

Total 1945 : 0 kilomètre.

1946

  • A13 : Section Saint-Cloud-est [3] - Saint-Cloud-ouest [4] : 1 kilomètre[2].

Total 1946 : 1 kilomètre.

1947

Total 1947 : 0 kilomètre.

1948

Total 1948 : 0 kilomètre.

1949

Total 1949 : 0 kilomètre.

Années 1950

1950

  • A7 : Section Marseille-Saint-Antoine [32] - Marseille-Plombières [36] : 7 kilomètres (seconde chaussée en 1951).
  • A12 : Intégralité de l'autoroute : Rocquencourt - Trappes : 7 kilomètres.

Total 1950 : 14 kilomètres.

1951

  • A7 : Section Marseille-La Gavotte (FP) - Marseille-Saint-Antoine [32] : 1 kilomètre.

Total 1951 : 1 kilomètre.

1952

Total 1952 : 0 kilomètre.

1953

  • A7 : Section Les Pennes-Mirabeau [31] - Marseille-La Gavotte (FP) : 3 kilomètres.
  • A51 : Section A7 - A515 : 5 kilomètres.
  • A515 : Section A51 - D8N : 0 kilomètre.

Total 1953 : 8 kilomètres.

1954

  • A1 : Section Carvin - Lille : 18 kilomètres.

Total 1954 : 18 kilomètres.

1955

Total 1955 : 0 kilomètre.

1956

Total 1956 : 0 kilomètre.

1957

  • A1 : Section Fresnes-lès-Montauban - Carvin : 19 kilomètres.

Total 1957 : 19 kilomètres.

1958

  • A33 : Section Laxou (A31) - Saint-Nicolas-de-Port [4] : 17 kilomètres[3].

Total 1958 : 17 kilomètre.

1959

  • A7 : Section Lyon-Pont Gallieni [1.1] - Lyon-Pont Pasteur [1] : 2 kilomètres.
  • A33 : Section Saint-Nicolas-de-Port [4] - Hudiviller (RN4) : 9 kilomètres[4].

Total 1959 : 11 kilomètres.

Années 1960

1960

  • A6 : Section Périphérique de Paris - Le Coudray-Montceaux [12] : 35 kilomètres.
  • A8 : Section Malpasset (FP) - Mandelieu (FP) : 20 kilomètres[5].
  • A10 : Section A6 - Massy-Est [4] : 2 kilomètres (sous le nom de C6).
  • A106 : Intégralité de l'autoroute : 5 kilomètres sous le nom de B6.

Total 1960 : 62 kilomètres.

1961

  • A8 : 29 kilomètres dont
    • Section Puget-sur-Argens [37] - Malpasset (FP) : 9 kilomètres.
    • Section Mandelieu (FP) - Villeneuve-Loubet [47] : 20 kilomètres.

Total 1961 : 29 kilomètres

1962

  • A6 : Section Le Coudray-Montceaux [12] - Saint-Germain-sur-École (N37) : 10 kilomètres.
  • A50 : Section Marseille-Place de Pologne [2] - Aubagne-ouest (A501) : 13 kilomètres.
  • A501 : Section Aubagne-ouest (A50) - Aubagne-nord [7] : 2 kilomètres sous le nom d'A52.

Total 1962 : 25 kilomètres.

1963

  • A6 : Section Auxerre-Sud [20] - Nitry [21] : 23 kilomètres.
  • A7 : 21 kilomètres dont
    • Section Vienne-sud [11] - Le Péage-de-Roussillon-sud (FP) : 16 kilomètres[6].
    • Section Valence-nord [14] - Valence-Pont de Valence (FP) : 5 kilomètres.
  • A13 : Section Mantes-la-Jolie [11] - Bonnières-sur-Seine [14] : 10 kilomètres.
  • A13A : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A25 : Section Lille-Port Fluvial [5] - La Chapelle-d'Armentières [8] : 10 kilomètres.
  • A30 : Section Richemont (A31) - Uckange [1] : 1 kilomètre sous le nom de B31.
  • A31 : Section Metz-centre [33] - Richemont (A30) : 18 kilomètres.
  • A47 : Section Rive-de-Gier-centre [11] - Saint-Julien-en-Jarez (D88) : 12 kilomètres (seconde chaussée en 1964).
  • A50 : Section Aubagne-ouest (A501) - Aubagne-centre (A502) : 3 kilomètres sous le nom de B52.
  • A502 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres sous le nom de B52.
  • A7002 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres (mise aux normes) sous le nom d'A7.
  • A1 (972) : Intégralité de l'autoroute : 7 kilomètres.

Total 1963 : 113 kilomètres.

1964

  • A1 : Section Le Bourget - Senlis : 34 kilomètres
  • A6 : 53 kilomètres dont
    • Section Saint-Germain-sur-École (N37) - Ury [14] : 19 kilomètres.
    • Section Nitry [21] - Avallon [22] : 21 kilomètres.
    • Section Villefranche-Nord [31.1] - Anse [32] : 13 kilomètres.
  • A7 : 20 kilomètres dont
    • Section Le Péage-de-Roussillon-sud (FP) - Saint-Rambert-d'Albon-sud (FP) : 9 kilomètres[7].
    • Section Orange-nord [20] - Orange-sud [22] : 11 kilomètres.
  • A13 : Section Bonnières-sur-Seine [14] - Chaufour-lès-Bonnières [15] : 7 kilomètres.
  • A30 : Section Uckange [1] - Florange (FP) : 4 kilomètres sous le nom de B31.

Total 1964 : 118 kilomètres.

1965

  • A1 : 62 kilomètres dont
    • Section Périphérique de Paris - Saint-Denis-Porte-de-Paris : 3 kilomètres.
    • Section Senlis - Roye : 59 kilomètres.
  • A6 : 23 kilomètres dont
    • Section Ury [14] - Nemours-Est [16] : 12 kilomètres.
    • Section Auxerre-Nord [19] - Auxerre-Sud [20] : 11 kilomètres.
  • A7 : 74 kilomètres dont
    • Section Saint-Fons (D383) - Vienne-nord [9] : 20 kilomètres.
    • Section Saint-Rambert-d'Albon-sud (FP) - Valence-nord [14] : 37 kilomètres.
    • Section Saint-Louis (FP) - Caumont-sur-Durance [24] : 17 kilomètres.
  • A31 : Section Richemont (A30) - Illange-sud (FP) : 4 kilomètres.
  • A35 : Section Strasbourg-Elsau [4] - Geispolsheim [9][8] : 11 kilomètres sous le nom de B35.
  • A7001 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres sous le nom d'A7.

Total 1965 : 177 kilomètres.

1966

  • A1 : 51 kilomètres dont
    • Section Saint-Denis-Porte-de-Paris - Le Bourget : 6 kilomètres.
    • Section Roye - Bapaume : 45 kilomètres.
  • A7 : 36 kilomètres dont
    • Section Lyon-Pont Pasteur [1.1] - Saint-Fons (D383) : 5 kilomètres.
    • Section Valence-Pont de Valence (FP) - Montélimar-nord [17] : 31 kilomètres.
  • A11 : Section Chartres-est [2] - Thivars [3] (sous le nom d'A10) : 13 kilomètres.
  • A13 : Section Orgeval [7] - Mantes-la-Jolie [11] : 24 kilomètres.
  • A25 : Section La Chapelle-d'Armentières [8] - Nieppe [9] : 5 kilomètres.
  • A450 : Section Pierre-Bénite (A7) - Pont-de-la-Mouche [5] : 1 kilomètre sous le nom d'A45[9].

Total 1966 : 130 kilomètres.

1967

  • A1 : Section Bapaume - Fresnes-lès-Montauban : 27 kilomètres.
  • A6 : Section Nemours-Est [16] - Auxerre-Nord [19] : 81 kilomètres.
  • A7 : Section Orange-sud [22] - Saint-Louis (FP) : 8 kilomètres.
  • A10 : Section Ambarès-et-Lagrave [42] - A630 : 7 kilomètres (sous le nom d'A62).
  • A41 : Section Le Touvet [23] - Meylan (D1090) : 24 kilomètres (seconde chaussée en 1976).
  • A48 : Section Grenoble-Porte-de-France - Voreppe [13] : 12 kilomètres.
  • A57 : Section Toulon-centre (Tunnel de Toulon) - La Valette-du-Var [3] : 4 kilomètres (mise aux normes de la RN97Bis).
  • A630 : Section Lormont (A10) - Croix-Rouge [4] : 4 kilomètres (sous le nom d'A62).
  • A709 : Section Vendargues [28] - Saint-Jean-de-Védas-D612 (FP) : 15 kilomètres (sous le nom d'A9).

Total 1967 : 182 kilomètres.

1968

  • A6 : Section Anse [32] - Limonest [33] : 11 kilomètres
  • A7 : Section Montélimar-nord [17] - Orange-nord [20] : 60 kilomètres.
  • A9 : Section Saint-Césaire (FP) - Saint-Brès (A709) : 29 kilomètres.
  • A13 : Section Chaufour-lès-Bonnières [15] - Saint-Pierre-du-Vauvray (FP) : 32 kilomètres.
  • A15 : Section Liesse [6] - Osny [10] : 4 kilomètres.
  • A31 : Section Maxéville [21] - Frouard [22] : 2 kilomètres.
  • A35 : Section Rixheim [33] - Bartenheim [35] : 14 kilomètres (seconde chaussée en 1969).
  • A36 : Section Montbéliard [8] - Sochaux-Exincourt [9] : 2 kilomètres.
  • A480 : Section Saint-Égrève (A48) - Grenoble [4] : 6 kilomètres.
  • A709 : Section Saint-Brès (A9-Nord) - Vendargues [28] : 4 kilomètres (sous le nom d'A9).

Total 1968 : 164 kilomètres.

1969

  • A3 : Section Porte de Bagnolet - A103 : 5 kilomètres.
  • A6 : 94 kilomètres dont
    • Section Avallon [22] - Pouilly-en-Auxois (A38) : 55 kilomètres.
    • Section Mâcon-Nord [28] - Villefranche-Nord [31.1] : 39 kilomètres.
  • A7 : 35 kilomètres dont
    • Section Caumont-sur-Durance [24] - Sénas [26] : 23 kilomètres.
    • Section Vitrolles-Roucas [29] - Les Pennes-Mirabeau [31] : 10 kilomètres.
    • Section Marseille-Plombières [36] - Marseille-Avenue du Général Leclerc (FP) : 2 kilomètres (seconde chaussée en 1970).
  • A8 : Section Roquebrune-Cap-Martin [58] - frontière italienne : 10 kilomètres (seconde chaussée en 1970)
  • A50 : 2 kilomètres sous le nom de B52 dont
    • Section Toulon-Pont-des-Gaux [15] - Toulon-Bon Encontre [16] : 1 kilomètre.
    • Section Toulon-Bon Encontre [16] - Toulon-centre (Tunnel de Toulon) : 1 kilomètre (mise aux normes de la RN8).
  • A57 : Section La Valette-du-Var [3] - Les Moulières [5] : 1 kilomètre.
  • A86 : Section Rosny-sous-Bois (A3-Sud) - Fontenay-sous-Bois-Nord [18] : 3 kilomètres.
  • A103 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre sous le nom d'A3.
  • A320 : 4 kilomètres sous le nom d'A32 dont
    • Section Freyming-Merlebach (A4) - Cocheren [41] : 2 kilomètres.
    • Section Stiring-Wendel [45] - Allemagne : 2 kilomètres.
  • A557 : Section Marseille-Plombières (A7) - Marseille-Le Canet [3] : 1 kilomètre.

Total 1969 : 156 kilomètres.

Années 1970

1970

  • A6 : Section Pouilly-en-Auxois (A38) - Mâcon-Nord [28] : 116 kilomètres.
  • A6b : Section Périphérique de Paris - A106 : 6 kilomètres (sous le nom d'H6 puis B6).
  • A7 : Section Sénas [26] - Vitrolles-Roucas [29] : 41 kilomètres.
  • A8 : Section A51 - Aix-Est [31] : 3 kilomètres.
  • A10 : 12 kilomètres dont :
    • Section Massy-Est [4] - A126-Est : 2 kilomètres (sous le nom de C6).
    • Section Poitiers-Nord [29] - Poitiers-Sud [30] : 10 kilomètres (seconde chaussée en 1977).
  • A13 : Section Saint-Pierre-du-Vauvray (FP) - Grand-Couronne (A139) : 19 kilomètres.
  • A22 : Section Lesquin (A1) - Lezennes (N227) : 2 kilomètres sous le nom d'A27.
  • A31 : 11 kilomètres dont
    • Section Nancy-centre [20] - Maxéville [21] : 1 kilomètre.
    • Section Frouard [22] - Belleville [25] : 10 kilomètres.
  • A35 : Section Bartenheim [35] - Saint-Louis-Aéroport [36] : 5 kilomètres (seconde chaussée en 1987).
  • A47 : 9 kilomètres dont :
    • Section Chasse-sur-Rhône [8] - Givors-centre [9] : 1 kilomètre (officiellement RN388, non autoroutière).
    • Section Saint-Martin-de-Cornas [10] - Rive-de-Gier-centre [11] : 8 kilomètres.
  • A51 : Section Aix-en-Provence-centre (A516) - Aix-en-Provence-Jas-de-Bouffan [7] : 1 kilomètre.
  • A54 : Section Salon-de-Provence-Est (D68) - Pélissanne (A7) : 2 kilomètres.
  • A62 : Section Bordeaux (A630) - La Prade [1.1] : 12 kilomètres sous le nom d'A61.
  • A139 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres sous le nom d'A930.
  • A320 : Section Morsbach [42] - Stiring-Wendel [45] : 5 kilomètres sous le nom d'A32.

Total 1970 : 247 kilomètres.

1971

  • A4 : 46 kilomètres dont
    • Section A314 - A320 : 40 kilomètres (sous le nom d'A32).
    • Section Reichstett [49] - A35 : 6 kilomètres (sous le nom d'A34).
  • A6 : Section Limonest [33] - Lyon-Place Gensoul [39b] : 11 kilomètres.
  • A7 : Section Marseille-Avenue du Général Leclerc (FP) - Marseille-Place Jules Guesde (fin d'autoroute) : 0 kilomètre.
  • A9 : Section Béziers-nord [35] - Narbonne-sud [38] : 31 kilomètres.
  • A25 : Section Nieppe [9] - Méteren [12] : 14 kilomètres.
  • A31 : 17 kilomètres dont
    • Section Gondreville [15] - Poste-de-Velaine (FP) : 8 kilomètres.
    • Section Augny [30] - Metz-centre [33] : 9 kilomètres.
  • A35 : Section Strasbourg-Wacken (A4) - Strasbourg-Elsau [4] : 4 kilomètres sous le nom de B35.
  • A47 : Section Givors-centre [9] - Saint-Martin-de-Cornas [10] : 4 kilomètres.
  • A51 : Section Bouc-Bel-Air (A515) - Aix-en-Provence-centre (A516) : 11 kilomètres.
  • A63 : Section Ciboure (FP) - Saint-Jean-de-Luz-nord [3] : 6 kilomètres.
  • A77 : Section A6 - Dordives (D607) : 8 kilomètres sous le nom de G6.
  • A314 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres sous le nom d'A32.
  • A516 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre.

Total 1971 : 156 kilomètres.

1972

  • A2 : Intégralité de l'autoroute : A1 - frontière belge : 76 kilomètres.
  • A6b : Section A106 - A10 : 3 kilomètres (sous les noms B6 et C6).
  • A8 : 48 kilomètres dont
    • Section A7 - A51 : 17 kilomètres.
    • Section A57 - Puget-sur-Argens [37] : 31 kilomètres.
  • A9 : Section Remoulins [23] - Marguerittes [24] : 18 kilomètres.
  • A10 : Section A126-Est - A11 : 37 kilomètres (sous le nom d'A87 entre l'A126-Est et Palaiseau).
  • A11 : Section A10 - Chartres est [2] : 28 kilomètres.
  • A13 : Section Grand-Couronne (A139) - Bourneville (A131) : 33 kilomètres[10].
  • A22 : Section Marcq-en-Baroeul [12] - frontière belge : 11 kilomètres sous le nom d'A1.
  • A25 : Section Météren [12] - Socx [16] : 29 kilomètres.
  • A27 : Intégralité de l'autoroute : 10 kilomètres.
  • A31 : Section Belleville [25] - Augny [30] : 30 kilomètres.
  • A55 : Section La Mède-ouest [10] - Martigues-ouest [13] : 6 kilomètres.
  • A126 : Section Palaiseau-Gare - Champlan : 2 kilomètres sous le nom d'A87.
  • A313 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres sous le nom de C31.
  • A320 : Section Cocheren [41] - Morsbach [42] : 6 kilomètres sous le nom d'A32.
  • A351 : Section Strasbourg-centre (A35) - Strasbourg-Hautepierre [3] : 2 kilomètres.
  • A620 : Section La Cépière [27] - Pont-Jumeaux [30] : 4 kilomètres (première chaussée non dénivelée en 1968).
  • A630 : Section Croix-Rouge [4] - Bruges [7] : 6 kilomètres (seconde chaussée en 1983).
  • A811 : Section Sainte-Luce-sur-Loire [23] - Nantes (N844) : 4 kilomètres (seconde chaussée en 2001) sous le nom de C11 puis A11.

Total 1972 : 356 kilomètres.

1973

  • A6 : Section Lyon-Place Gensoul [39b] - A7 : 1 kilomètre (seconde chaussée en 1974)
  • A7 : Section Lyon-Perrache (A6) - Lyon-Pont Galliéni [1.1] : 0 kilomètre.
  • A8 : 30 kilomètres dont
    • Section Aix-est [31] - Le Canet [32] : 5 kilomètres.
    • Section Brignoles [35] - A57 : 25 kilomètres.
  • A9 : Section A7 - Remoulins [23] : 29 kilomètres.
  • A10 : 81 kilomètres dont
    • Section A11 - A71 : 74 kilomètres.
    • Section Parçay-Meslay [19] - Chambray-lès-Tours [23] : 12 kilomètres[11].
  • A13 : Section Troarn [30] - Caen (RN814) : 7 kilomètres.
  • A25 : Section Lille-Porte de Douai (A1) - Lille-Port Fluvial [5] : 4 kilomètres.
  • A31 : 6 kilomètres dont
    • Section Poste-de-Velaine (FP) - Les Cinq-Tranchées [17] : 2 kilomètres.
    • Section Laxou (A33) - Maxéville [20] : 4 kilomètres.
  • A40 : Section Annemasse (A411) - Bonneville-est [17] : 22 kilomètres sous le nom de B41[12].
  • A43 : Section Lyon-Mermoz - La Tour-du-Pin-est (FP) : 51 kilomètres.
  • A54 : Section Grans [14] - Salon-de-Provence-Est (D68) : 2 kilomètres.
  • A55 : Section La Mède-est [9] - La Mède-ouest [10] : 2 kilomètres (seconde chaussée en 1974).
  • A71 : Section Saint-Jean-de-la-Ruelle (A10) - La Chapelle-Saint-Mesmin [1] : 1 kilomètre.
  • A411 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres.
  • A620 : Section Le Palays (A61) - Lespinet [21] : 3 kilomètres (première chaussée non dénivelée en 1969, seconde chaussée en 1984).
  • A623 : Section A620 - RN113 : 1 kilomètre.
  • A701 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.

Total 1973 : 250 kilomètres.

1974

  • A3 : Section A103 - A1 Garonor : 11 kilomètres.
  • A7 : Section Vienne-nord [9] - Vienne-sud [11] : 7 kilomètres sous le nom de B7.
  • A8 : Section Le Canet [32] - Brignoles [35] : 47 kilomètres.
  • A9 : Section Marguerittes [24] - Saint-Césaire (FP) : 10 kilomètres.
  • A10 : 108 kilomètres dont
    • Section A71 - Parçay-Meslay [19] : 100 kilomètres.
    • Section Saint-André-de-Cubzac-sud [40a] - Ambarès-et-Lagrave [42] : 8 kilomètres.
  • A13 : Section Paris-Porte d'Auteuil (BP) - Saint-Cloud-est [3] : 3 kilomètres.
  • A15 : Section Sannois [3] - Franconville [4] : 5 kilomètres.
  • A22 : Section Mons-en-Baroeul (N227) - Marcq-en-Baroeul [12] : 5 kilomètres sous le nom d'A27.
  • A31 : 31 kilomètres dont
    • Section Beaune (A6) - Dijon (A311) : 27 kilomètres.
    • Section Illange-sud (FP) - Thionville-Beauregard [39] : 4 kilomètres.
  • A36 : Section Sochaux-Exincourt [9] - Belfort-Glacis [13] : 17 kilomètres.
  • A40 : Section Bonneville-est [17] - Cluses [19] : 14 kilomètres sous le nom de B41.
  • A43 : Section La Tour-du-Pin-est (FP) - Chambéry-nord (A41 N) : 37 kilomètres.
  • A50 : Section Marseille-Menpenti [1] - Marseille-Place de Pologne [2] : 1 kilomètre.
  • A52 : Section La Bouillardisse [33] - Pont-de-l'Étoile (A501) : 8 kilomètres.
  • A55 : 19 kilomètres dont
    • Section Marseille-Vieux Port - Marseille-Arenc (A557) : 3 kilomètres (Sens nord-sud uniquement. Sens sud-nord en 1977).
    • Section Les Pennes-Mirabeau (A7) - Martigues-est [9] : 16 kilomètres.
  • A86 : Section Bobigny [15] - Bondy (A3-nord) : 2 kilomètres.
  • A115 : Section Sannois (A15) - Franconville [1] : 1 kilomètre sous le nom de F15.
  • A131 : Section Le Hode - Harfleur : 11 kilomètres (seconde chaussée en 1984) sous le nom d'A15.
  • A150 : Section Rouen (D6015) - Barentin : 12 kilomètres sous le nom d'A15.
  • A186 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres sous le nom de B86.
  • A311 : Intégralité de l'autoroute : 4 kilomètres.
  • A501 : Section Aubagne-nord [7] - Saint-Pierre-lès-Aubagne (A52) : 3 kilomètres.
  • A520 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A552 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètre.
  • A557 : Section Marseille-Le Canet [3] - Marseille-Arenc (A55) : 0 kilomètre.
  • A620 : Section Empalot [24] - Langlade [25] : 1 kilomètre (seconde chaussée en 1995).

Total 1974 : 364 kilomètres.

1975

  • A4 : 152 kilomètres dont
    • Section Périphérique de Paris - Saint-Maurice ech 4 : 4 kilomètres (ouverture seconde chaussée en 1976)
    • Section Lucy-le-Bocage (FP) - Ormes (A344) : 58 kilomètres.
    • Section Les Islettes (FP) - A31 : 90 kilomètres (ouverture complète seconde chaussée en 1976)
  • A9 : Section Fabrègues (A709-Sud) - Béziers-nord [35] : 50 kilomètres.
  • A11 : Section Thivars - Sceaux-s-Huisne (FP) : 70 kilomètres.
  • A13 : Section Surville (FP) - Clarbec (FP) : 7 kilomètres[13].
  • A15 : Section Argenteuil-est [2] - Sannois [3] : 2 kilomètres.
  • A40 : Section Cluses [19] - Sallanches [20] : 10 kilomètres sous le nom de B41.
  • A41 : Section Annecy-sud [16] - Saint-Félix (FP) : 14 kilomètres.
  • A48 : Section Voreppe [13] - Sérézin-de-la-Tour (A43) : 44 kilomètres.
  • A50 : Section Aubagne-centre (A502) - Toulon-Pont des Gaux [15] : 43 kilomètres sous le nom de B52.
  • A52 : Section Pont-de-l'Étoile (A501) - Aubagne-sud-est (A50) : 5 kilomètres.
  • A57 : Section La Farlède [6] - Solliès-Ville (FP) : 3 kilomètres (seconde chaussée en 1976).
  • A62 : Section La Prade [1.1] - Langon-ouest [3] : 25 kilomètres.
  • A72 : 10 kilomètres dont
    • Section Andrézieux-Bouthéon [8b] - Ratarieux [10] : 7 kilomètres.
    • Section Saint-Etienne-Méons [15] - Saint-Etienne-Terrenoire (N88) : 3 kilomètres
  • A115 : Section Franconville [1] - Ermont [3] : 2 kilomètres sous le nom de F15.
  • A344 : Section Ormes (A4) - Tinqueux : 2 kilomètres sous le nom d'A4.
  • A432 : Section A43 - Aéroport de Satolas-sud : 4 kilomètres.
  • A630 : Section Pont-de-la-Maye [18a] - Bordeaux (A631) : 5 kilomètres.
  • A631 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres sous le nom d'A630.
  • A660 : Section Facture [2] - Arcachon (RN250) : 12 kilomètres (seconde chaussée entre 2001 et 2008) sous le nom de B63 puis A66.
  • A709 : Section Saint-Jean-de-Védas-D612 (FP) - Fabrègues-Sud (A9-Sud) : 4 kilomètres (sous le nom d'A9).

Total 1975 : 466 kilomètres.

1976

  • A4 : 271 kilomètres dont
    • Section Joinville-le-Pont ech 4 - Lucy-le-Bocage (FP) : 72 kilomètres.
    • Section Taissy (A34) - Les Islettes (FP) : 80 kilomètres.
    • Section A31 - A314 : 13 kilomètres.
    • Section A320 - Reichstett : 106 kilomètres (sous le nom d'A34).
  • A8 : Section Villeneuve-Loubet [47] - Nice-Le Paillon [55] : 22 kilomètres (seconde chaussée complète en 1983).
  • A9 : Section Rivesaltes [41] - frontière espagnole : 40 kilomètres (sous le nom de B9).
  • A13 : 61 kilomètres dont
    • Section Bourneville (A131) - Surville (FP) : 34 kilomètres.
    • Section Drubec (FP) - Troarn [30] : 27 kilomètres.
  • A15 : 4 kilomètres dont
    • Section Gennevilliers (A86) - Argenteuil-est [2] : 3 kilomètres.
    • Section Franconville [4] - Herblay [5] : 1 kilomètre (Sens Province-Paris uniquement. Le sens Paris-Province sera ouvert début 1977).
  • A26 : Section Lillers - A21 : 24 kilomètres.
  • A34 : 15 kilomètres dont
    • Section Glaire [4] - Villers-Semeuse [8] : 13 kilomètres sous le nom d'A203.
    • Section Cormontreuil (A344) - Taissy (A4) : 2 kilomètres sous le nom d'A4.
  • A36 : Section Belfort-Glacis [13] - Mulhouse-Les Coteaux : 32 kilomètres.
  • A40 : Section Sallanches [20] - Le Fayet [22] : 10 kilomètres sous le nom de B41.
  • A41 : Section Pontcharra [22] - Le Touvet [23] : 9 kilomètres.
  • A55 : Section Marseille-Arenc (A557) - Marseille-Mourepiane [5] : 4 kilomètres (Sens nord-sud uniquement. Sens sud-nord en 1977).
  • A57 : Section Les Moulières [5] - La Farlède [6] : 4 kilomètres.
  • A63 : Section Frontière espagnole - Ciboure (FP) : 7 kilomètres.
  • A64 : Section Roques [36] - A620 : 6 kilomètres (seconde chaussée en 1996).
  • A86 : Section Petit-Clamart [30] - Versailles-Pont-Colbert (RN12) : 5 kilomètres.
  • A104 : Section Collégien (FP) - Croissy-Beaubourg (A4) : 1 kilomètre sous le nom de G4.
  • A126 : 5 kilomètres sous le nom d'A87 dont
    • Section Palaiseau-Polytechnique - Palaiseau-Gare : 3 kilomètres.
    • Section Champlan - Chilly-Mazarin : 2 kilomètres.
  • A140 : Section A4 - Meaux (N36) : 7 kilomètres sous le nom d'A436.
  • A199 : Intégralité de l'autoroute : 5 kilomètres sous le nom de H3.
  • A340 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres[14].
  • A344 : Section Tinqueux (A4) - Cormontreuil (A34) : 8 kilomètres sous le nom d'A4.
  • A515 : Section D8N - D6 : 2 kilomètres.
  • A517 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre.

Total 1976 : 546 kilomètres.

1977

  • A10 : Section Chambray-lès-Tours [23] - Poitiers-Nord [29] : 88 kilomètres.
  • A15 : Section Herblay [5] - Pontoise-est [6] : 6 kilomètres.
  • A26 : Section A21 - A1 : 21 kilomètres.
  • A31 : Section Thionville-Beauregard [39] - Thionville-ouest [40] : 1 kilomètre.
  • A36 : Section Séchin (FP) - Montbéliard [8] : 47 kilomètres.
  • A38 : Section Pouilly-en-Auxois (A6) - Plombières-lès-Dijon [33] : 37 kilomètres.
  • A41 : Section Saint-Félix (FP) - Chambéry-nord (A43) : 26 kilomètres.
  • A63 : 20 kilomètres dont
    • Section Cestas [24] - A630 : 12 kilomètres.
    • Section Saint-Jean-de-Luz-nord [3] - Arcangues [4] : 8 kilomètres.
  • A64 : Section Orthez-ouest (FP) - Mont (FP) : 14 kilomètres.
  • A72 : Section Saint-Etienne-La Terrasse [12] - Saint-Etienne-Méons [15] : 3 kilomètres.
  • A82 : Section Orvault (A844) - Sautron (N165) : 2 kilomètres sous le nom d'A821 (seconde chaussée en 1992).
  • A89 : Section Thiers-ouest [29] - Chabreloche (FP) : 15 kilomètres sous le nom de B71 puis A72.
  • A132 : Intégralité de l'autoroute : 5 kilomètres sous le nom de B13 puis A932.
  • A330 : Section Vandoeuvre-lès-Nancy [1] - Fléville-devant-Nancy [4] : 4 kilomètres sous le nom de B33.
  • A630 : Section Pessac (A63) - Pont-de-la-Maye [18a] : 6 kilomètres.
  • A844 : Section Nantes-nord [37] - Nantes-ouest (A82) : 3 kilomètres sous le nom d'A821 (seconde chaussée en 1992).

Total 1977 : 298 kilomètres.

1978

  • A8 : Section Nice-Le Paillon [55] - La Turbie [57] : 7 kilomètres (seconde chaussée en 1985).
  • A9 : Section Narbonne-sud [38] - Rivesaltes [41] : 49 kilomètres (sous le nom de B9).
  • A11 : Section Sceaux-s-Huisne - Le Mans-ouest : 39 kilomètres.
  • A21 : Section A26 - A1 : 21 kilomètres (classement autoroutier sous le nom de C26).
  • A23 : 18 kilomètres sous le nom de C27 dont
    • Section Lesquin (A27) - Orchies [2] : 16 kilomètres.
    • Section La Sentinelle [8] - Valenciennes (A2) : 2 kilomètres.
  • A36 : Section Besançon-ouest [3] - Séchin (FP) : 35 kilomètres.
  • A41 : 12 kilomètres dont
    • Section Annecy-nord [17] - Annecy-sud [16] : 5 kilomètres.
    • Section Les Marches (A43) - Pontcharra [22] : 7 kilomètres.
  • A43 : Section Chambéry-sud (N201) - Les Marches (A41 S) : 11 kilomètres sous le nom d'A41.
  • A52 : Section Châteauneuf-le-Rouge (A8) - La Bouillardisse [33] : 12 kilomètres.
  • A57 : Section Solliès-Ville (FP) - Solliès-Pont [7] : 1 kilomètre (mise aux normes de la RN97).
  • A61 : Section Carcassonne-est [24] - Narbonne (A9) : 49 kilomètres.
  • A63 : Section Arcangues [4] - Bayonne-sud [5] : 6 kilomètres.
  • A86 : Section Villeneuve-la-Garenne-est [7] - Saint-Denis-Pleyel [8a] : 1 kilomètre (seconde chaussée en 1982).
  • A89 : Section Lussat (A711) - Thiers-ouest [29] : 23 kilomètres sous le nom de B71 puis A72.
  • A620 : Section Rangueil [23] - Empalot [24] : 1 kilomètre.
  • A711: Section Lempdes - A89 : 8 kilomètres.

Total 1978 : 293 kilomètres.

1979

  • A8 : Section La Turbie [57] - Roquebrune-Cap-Martin [58] : 7 kilomètres (seconde chaussée en 1989).
  • A36 : 28 kilomètres dont
    • Section Gendrey [2.1] - Besançon-ouest [3] : 16 kilomètres.
    • Section Mulhouse-Les Coteaux [16] - Mulhouse-Usine Peugeot [21] : 12 kilomètres.
  • A41 : Section Villy-le-Pelloux [18] - Annecy-nord [17] : 7 kilomètres.
  • A61 : Section Ramonville-Saint-Agne (A620) - Carcassonne-est [24] : 91 kilomètres.
  • A62 : Section Langon-ouest [3] - Buzet (FP) : 64 kilomètres sous le nom d'A61.
  • A63 : Section Lacanau-de-Mios (A660) - Cestas [24] : 13 kilomètres.
  • A64 : Bretelle de Pinsaguel : 4 kilomètres.
  • A86 : Section Saint-Maurice (A4-ouest) - Créteil-Centre [22] : 4 kilomètres (échangeur A4 - A86-sud complété en 1981).
  • A104 : Section Pomponne [9] - Déviation de Lagny (N34) : 1 kilomètre sous le nom de G4.
  • A151 : Section Roumare (A150) - Eslettes [1] : 6 kilomètres sous le nom d'A1501 (mise aux normes de la RN315).
  • A330 : Section Fléville-devant-Nancy [4] - Richardménil-nord [6] : 3 kilomètres sous le nom de B33.
  • A623 : Section A61 - A620 : 0 kilomètre.
  • A660 : Section Lacanau-de-Mios (A63) - Facture [2] : 9 kilomètres (seconde chaussée entre 1987 et 1995) sous le nom de B63 puis A66.
  • A811 : Section Nantes-Pont de Bellevue (N844) - Nantes-Prairie de Mauves : 3 kilomètres sous le nom de C11.

Total 1979 : 240 kilomètres.

Années 1980

1980

  • A3 : Section A1-sud - A170 : 1 kilomètre.
  • A11 : Section Saint-Jean-de-Linières - A811 : 69 kilomètres.
  • A30 : Section Florange (FP) - Knutange [4] : 6 kilomètres sous le nom de B31.
  • A35 : Section A36 - Rixheim [33] : 5 kilomètres.
  • A36 : Section A31 - Gendrey [2.1] : 66 kilomètres.
  • A62 : 59 kilomètres sous le nom d'A61 dont
    • Section Buzet (FP) - Agen [7] : 25 kilomètres.
    • Section Brial (A20) - Aucamville (A620) : 34 kilomètres.
  • A63 : Section Bayonne-sud [5] - Ondres [7] : 11 kilomètres[15]
  • A71 : Section La Chapelle-Saint-Mesmin [1] - Olivet-sud [2] : 6 kilomètres.
  • A81 : Intégralité de l'autoroute : Le Mans-ouest (A11) - La Gravelle [5] : 93 kilomètres.
  • A86 : 3 kilomètres dont
    • Section Créteil-Centre [22] - Créteil-Pompadour [23] : 2 kilomètres.
    • Section Villeneuve-la-Garenne-ouest [6] - Villeneuve-la-Garenne-est [7] : 1 kilomètre.
    • Section Saint-Denis-Pleyel [8a] - Saint-Denis-Centre [8b] : 0 kilomètre (seconde chaussée en 1982).
  • A104 : 1 kilomètre sous le nom de G4 dont :
    • Section Bussy-Saint-Martin [11] - Collégien (FP) : 0 kilomètre.
    • Section Déviation de Lagny (N34) - Saint-Thibault-les-Vignes [10] : 1 kilomètre.
  • A115 : Section Ermont [3] - Taverny (FP) : 3 kilomètres sous le nom de F15.
  • A330 : Section Richardménil-nord [6] - Richardménil-sud [7] : 3 kilomètres sous le nom de B33.
  • A620 : Section Lalande [33] - Aucamville (A62) : 1 kilomètres.
  • A811 : Section A11 - N23 : 2 kilomètres.

Total 1980 : 329 kilomètres.

1981

  • A10 : Section Poitiers-sud [30] - Saint-André-de-Cubzac-sud [40a] : 218 kilomètres.
  • A23 : Section Orchies [2] - La Sentinelle [8] : 24 kilomètres sous le nom de C27[16].
  • A26 : Section Setques - Lillers : 30 kilomètres.
  • A31 : Section Elange [43] - frontière luxembourgeoise : 13 kilomètres.
  • A35 : Section Kogenheim (D1083) - Saint-Hippolyte [18] : 16 kilomètres.
  • A36 : Section Mulhouse-Usine Peugeot [21] - Allemagne : 9 kilomètres.
  • A41 : Section A410 - Villy-le-Pelloux [18] : 1 kilomètre.
  • A62 : Section Castelsarrasin [9] - Brial (A20) : 24 kilomètres sous le nom d'A61.
  • A63 : 49 kilomètres dont
    • Section Le Puch [20] - Lacanau-de-Mios (A660) : 21 kilomètres.
    • Section Ondres [7] - Saint-Geours-de-Maremne [9] : 28 kilomètres.
  • A104 : Section Gonesse (A1) - Aulnay-sous-Bois [3] : 4 kilomètres sous le nom de G4.
  • A211 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A410 : Intégralité de l'autoroute (A41->A40) : 25 kilomètres.
  • A450 : Section Pont-de-la-Mouche [5] - Brignais-ouest (N86) : 7 kilomètres sous le nom d'A45[17].
  • A630 : Section Bruges [7] - Mérignac [11] : 7 kilomètres.

Total 1981 : 430 kilomètres.

1982

  • A26 : Section A1 - Cambrai-sud : 37 kilomètres.
  • A35 : Section Niederhergheim [28] - Munwiller [30] : 8 kilomètres.
  • A40 : Section Châtillon-en-Michaille (FP) - Annemasse (A411) : 46 kilomètres.
  • A62 : Section Agen [7] - Castelsarrasin [9] : 45 kilomètres.
  • A64 : Section Mont (FP) - Artix [9] : 11 kilomètres.
  • A480 : Section Grenoble [4] - Varces [10] : 7 kilomètres (seconde chaussée en 1989 et 1990).
  • A620 : Section Ponts-Jumeaux [30] - Lalande [33] : 5 kilomètres.
  • A630 : Section Mérignac [11] - Pessac (A63) : 7 kilomètres.

Total 1982 : 166 kilomètres.

1983

  • A5 : Section Semoutiers - A31 : 18 kilomètres (sous le nom d'A26).
  • A21 : Section A1 - Auby [19] : 6 kilomètres.
  • A26 : Section Nordausques - Setques : 15 kilomètres.
  • A31 : Section Til-Châtel [5] - Montigny-le-Roi [8] : 72 kilomètres
  • A42 : Section Périphérique de Lyon (D383) - Chazey-sur-Ain (FP) : 33 kilomètres.
  • A47 : Section Ternay (A7) - Chasse-sur-Rhône [8] : 1 kilomètre.
  • A72 : Section Ratarieux [10] - Saint-Etienne-La Terrasse [12] : 4 kilomètres.
  • A350 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre.

Total 1983 : 150 kilomètres.

1984

  • A31 : Section Montigny-le-Roi [8] - Toul-sud [12] : 88 kilomètres.
  • A46 : Section Rilleux-la-Pape [4] - Neyron (A42) : 3 kilomètres (seconde chaussée en 1988).
  • A51 : Section Les Logissons [12] - Venelles [14] (mise aux normes de la RN296) : 4 kilomètres.
  • A72 : Section Nervieux (A89) - Feurs [6] : 11 kilomètres.
  • A89 : Section Chabreloche (FP) - Nervieux (A72) : 40 kilomètres sous le nom d'A72.
  • A104 : Section Mitry-Mory (N2 nord) - Villeparisis [6b] : 6 kilomètres (seconde chaussée en 1987).
  • A351 : Section Strasbourg-Hautepierre [3] - Wolfisheim (N4) : 3 kilomètres.
  • A620 : 4 kilomètres dont
    • Section Lespinet [21] - Rangueil [23] : 1 kilomètre.
    • Section Langlade [25] - La Cépière [27] : 3 kilomètres (première chaussée non dénivelée en 1959).

Total 1984 : 159 kilomètres.

1985

  • A26 : Section Cambrai-sud - Saint-Quentin-sud : 34 kilomètres.
  • A35 : Section Munwiller [30] - A36 : 17 kilomètres.
  • A40 : Section Attignat [5] - La Vavrette [7] : 20 kilomètres.
  • A51 : Section Venelles [14] - Mirabeau (FP) : 21 kilomètres.
  • A64 : Section Artix [9] - Soumoulou [11] : 32 kilomètres.
  • A72 : Section Feurs [6] - Andrézieux-Bouthéon [8b] : 28 kilomètres.
  • A83 : Section Vertou (N844) - La Cour Neuve [2] : 5 kilomètres (seconde chaussée en 1995) sous le nom d'A801.
  • A104 : Section Torcy [10] - Bussy-Saint-Martin [11] : 2 kilomètres.
  • A131 : Section Tancarville - Le Hode : 7 kilomètres sous le nom d'A15.
  • A801 : Section Saint-Sébastien-sur-Loire (D149) - Vertou (RN844) : 3 kilomètres (seconde chaussée en 1995).

Total 1985 : 169 kilomètres.

1986

  • A40 : Section La Vavrette [7] - Sylans [9] : 41 kilomètres.
  • A51 : Section Mirabeau (FP) - Manosque [18] : 20 kilomètres.
  • A55 : Section Marseille-Mourepiane [5] - Marseille-Saint-Henri [6] : 2 kilomètres.
  • A57 : Section Solliès-Pont [7] - Cuers-sud [9] : 4 kilomètres.
  • A61 : Section Toulouse-Lasbordes [17] - Toulouse-Montaudran [18] : 3 kilomètres.[18]
  • A71 : Section Olivet-sud [2] - Salbris [4] : 51 kilomètres.
  • A104 : 12 kilomètres dont
    • Section Villeparisis [6b] - Pomponne [9] : 8 kilomètres.
    • Section Aulnay-sous-Bois [3] - Mitry-Mory (RN2 nord) : 4 kilomètres (mise aux normes).

Total 1986 : 133 kilomètres.

1987

  • A11 : Section Durtal - Angers voie des Berges : 34 kilomètres.
  • A26 : Section Saint-Quentin-sud - Laon : 36 kilomètres.
  • A40 : Section Vésines [1] - Attignat [5] : 27 kilomètres (incluant la mise aux normes de la RN179 entre Vésines [1] et Attignat [3]).
  • A61 : Section Toulouse-La Roseraie [15] - Toulouse-Lasbordes [17] : 4 kilomètres.
  • A71 : Section Montmarault [11] - Clermont-Ferrand-est (A75) : 70 kilomètres.
  • A86 : Section Fontenay-sous-Bois-Nord [18] - Nogent-sur-Marne [20] : 3 kilomètres.
  • A570 : Section A57 - La Garde [6] : 1 kilomètre.
  • A710 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres sous le nom d'A7109.
  • A711 : Section A71 - Lempdes : 4 kilomètres.

Total 1987 : 181 kilomètres.

1988

  • A38 : Section Plombières-lès-Dijon [33] - Talant (D905) : 1 kilomètre.[19]
  • A11 : Section Le Bailleul - Durtal : 14 kilomètres.
  • A26 : Section A16 - Nordausques : 17 kilomètres.
  • A31 : Section Thionville-ouest [40] - Elange [43] : 5 kilomètres.
  • A35 : 7 kilomètres dont
    • Section Geispolsheim [9][20] - A352 : 3 kilomètres sous le nom de A352.
    • Section Saint-Louis-Aéroport [36] - Frontière suisse : 4 kilomètres.[21]
  • A42 : Section Chazey-sur-Ain (FP) - A40 : 21 kilomètres.
  • A55 : Section Marseille-Saint-Henri [6] - Les Pennes-Mirabeau (A7) : 6 kilomètres.
  • A61 : 3 kilomètres dont
    • Section L'Union (A68) - Toulouse-La Roseraie [15] : 1 kilomètre.
    • Section Toulouse-Montaudran [18] - Ramonville-Saint-Agne (A620) : 2 kilomètres.
  • A62 : Section Aucamville (A620) - L'Union (A68) : 5 kilomètres.
  • A64 : Section Soumoulou [11] - Tarbes-ouest [12] : 20 kilomètres.
  • A71 : Section Vallon-en-Sully [9] - Montmarault [11] : 38 kilomètres.
  • A75 : Section A71 - Pérignat-lès-Sarliève [2] : 4 kilomètres.
  • A86 : Section Créteil-Pompadour [23] - Vitry-sur-Seine [24] : 3 kilomètres.
  • A352 : Intégralité de l'autoroute : 7 kilomètres.
  • A551 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre.
  • A624 : Section Saint-Martin-du-Touch (D902) - Colomiers (RN124) : 2 kilomètres.
  • A7001 : Déclassement d'une section de l'autoroute : - 2 kilomètres.

Total 1988 : 154 - 2 = 152 kilomètres.

1989

  • A11 : Section Le Mans-ouest - Le Bailleul : 39 kilomètres.
  • A20 : Section A71 - Vierzon-nord [5] : 1 kilomètre.
  • A26 : Section Laon - A4 : 50 kilomètres.
  • A31 : Section Dijon (A311) - Til-Châtel [5] : 43 kilomètres.
  • A39 : Section Crimolois [3] - Fauvernay (A31) : 1 kilomètre.
  • A40 : Section Sylans [9] - Châtillon-en-Michaille (FP) : 13 kilomètres.
  • A43 : Section Les Marches (A41 S) - Montmélian [22] : 3 kilomètres.
  • A51 : Section Manosque [18] - Aubignosc [21] : 39 kilomètres.
  • A64 : 43 kilomètres dont :
    • Section Salies-de-Béarn [7] - Orthez-ouest (FP) : 10 kilomètres.
    • Section Tarbes-ouest [12] - Tarbes-est [13] : 8 kilomètres.
    • Section Tarbes-est [13] - Lanespède (FP) : 17 kilomètres.
    • Section Lanespède (FP) - Capvern [15] : 8 kilomètres (mise aux normes).
  • A71 : Section Salbris [4] - Vallon-en-Sully [9] : 128 kilomètres.
  • A86 : 2 kilomètres dont
    • Section Nogent-sur-Marne [20] - Joinville-le-Pont (A4-est) : 1 kilomètre.
    • Section Saint-Denis-Pleyel [8b] - Saint-Denis-Stade-de-France [9] : 1 kilomètre.
  • A570 : Section La Garde [6] - La Moutonne (FP) : 2 kilomètres.

Total 1989 : 364 kilomètres.

Années 1990

1990

  • A5 : Section Troyes-sud - Semoutiers : 76 kilomètres (sous le nom d'A26).
  • A30 : Section Knutange [4] - Boulange [6] : 10 kilomètres.
  • A31 : Section Toul-sud [12] - Gondreville [15] : 5 kilomètres (mise aux normes de la RN4).
  • A40 : Section Hurigny (A6) - Vésines [1] : 2 kilomètres.
  • A46 : Section Manissieux (A43) - Saint-Priest-centre [12] : 3 kilomètres (mise aux normes de la D300)
  • A49 : Section Voreppe (A48) - Tullins [11] : 9 kilomètres.
  • A51 : Section Aubignosc [21] - Sisteron-nord [23] : 12 kilomètres.
  • A54 : Section Nîmes (A9) - Arles-ouest [3] : 24 kilomètres.
  • A64 : Section Briscous [3] - Urt [4] : 5 kilomètres.
  • A86 : 4 kilomètres dont :
    • Section Vitry-sur-Seine [24] - Thiais [25] : 3 kilomètres.
    • Section Fresnes (A6) - Fresnes-Avenue de la Liberté (FP) : 1 kilomètre.
  • A315 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A330 : Section Richardménil-Sud [7] - Flavigny-sur-Moselle (N57) : 1 kilomètre.
  • A570 : Section La Moutonne (FP) - Hyères (N98) : 5 kilomètres.
  • A624 : Section Toulouse (A620) - Saint-Martin-du-Touch (D902) : 2 kilomètres.

Total 1990 : 161 kilomètres.

1991

  • A3 : Section A170 - A1-nord : 2 kilomètres.
  • A11.1 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A20 : 25,5 kilomètres dont
    • Section Vierzon-nord [5] - Vierzon-sud [7] : 5,5 kilomètres (mise aux normes).
    • Section La Croisière [23a] - Morterolles-sur-Semme [23.1] : 6,5 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Lintillac [50] - Nespouls [53] : 13,5 kilomètres (mise aux normes).
  • A35 : Section Sainte-Croix-en-Plaine-nord [27] - Niederhergheim [28] : 3 kilomètres (mise aux normes de la RN422).
  • A41 : Section Frontière suisse - A40 : 2 kilomètres sous le nom d'A401.
  • A43 : Section Montmélian [22] - Aiton [24] : 17 kilomètres.
  • A46 : Section Anse (A6) - Rillieux-la-Pape [4] : 23 kilomètres.
  • A47 : 4 kilomètres dont
    • Section La Bachasse [14] - Saint-Chamond-ouest [16] : 6 kilomètres.
    • Déclassement de la section La Bachasse [14] - Saint-Julien-en-Jarez (D88) : -2 kilomètres.
  • A49 : Section Bourg-de-Péage [6] - Tullins [11] : 52 kilomètres.
  • A57 : 35 kilomètres dont
    • Section Cuers-sud [9] - Cuers-nord [10] : 4 kilomètres (seconde chaussée et mise aux normes de la RN97).
    • Section Cuers-nord [10] - La Cannet-des-Maures (A8) : 31 kilomètres.
  • A64 : 40 kilomètres dont
    • Section Urt [4] - Salies-de-Béarn [7] : 33 kilomètres.
    • Section Capvern [15] - Pinas (FP) : 11 kilomètres.
    • Déclassement de la bretelle de Pinsaguel : -4 kilomètres.
  • A75 : section Pérignat-lès-Sarliève [2] - Saint-Flour-sud [29] : 96 kilomètres (incluant la mise aux normes des sections [2] à [20] et [25] à [27]).
  • A83 : Section La Cour Neuve [2] - Montaigu [4] : 22 kilomètres.
  • A89 : Section Nervieux (A72) - Balbigny [33] : 5 kilomètres.
  • A216 : Intégralité de l'autoroute : 3 kilomètres.
  • A430 : Intégralité de l'autoroute : A43 - Albertville : 15 kilomètres.
  • A432 : Section A42 - Pusignan D517 (FP) : 11 kilomètres.
  • A621 : Section Aéroport - Garonne : 3 kilomètres.

Total 1991 : 361,5 kilomètres.

1992

  • A7 : Déclassement de la section terminale à Marseille : - 0 kilomètre.
  • A20 : 44,5 kilomètres dont :
    • Section Massay-nord [8N] - Massay-sud [8S] : 4 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Graçay [9] - Vatan-nord [10N] : 5 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Argenton-nord [17N] - Argenton-sud [18] : 8 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Razès [25] - Le Ponteix [36] : 27,5 km (mise aux normes)
  • A26 : Section A4 - A5 : 97 kilomètres.
  • A28 : Section Abbeville-nord (A16) - Abbeville-sud [3] : 12 kilomètres (mise aux normes de la RN28).
  • A35 : Section Colmar-sud [26] - Sainte-Croix-en-Plaine-nord [27] : 3 kilomètres.
  • A39 : Section Dijon (N274) - Crimolois [3] : 5 kilomètres (mise aux normes de la RN5).
  • A50 : Déclassement de la section Tunnel Prado-Carénage - Marseille-Place de Pologne [2] : - 1 kilomètre.
  • A68 : Section Montastruc [3] - Gémil [4] : 3 kilomètres.
  • A75 : Section Loubaresse [31] - Aumont-Aubrac-sud [36] : 30 kilomètres (incluant la mise aux normes de la section [35] - [36])
  • A86 : Section Saint-Denis-Stade-de-France [9] - La Courneuve [12] : 5 kilomètres.
  • A131 : Section A13 - Pont de Tancarville : 15 kilomètres (mise aux normes de la RN182).
  • A500 : Intégralité de l'autoroute : 2 kilomètres.
  • A844 : Section Nantes-est (A11) - Nantes-nord [37] : 2 kilomètres sous le nom d'A821.

Total 1992 : 218,5 - 1 = 217,5 kilomètres.

1993

  • A5 : Section Melun ech 15 - A19 : 58 kilomètres.
  • A11 : Section A811 - A844 : 7 kilomètres.
  • A16 : 86 kilomètres dont
    • Section Boulogne-est [31] - Wimereux [33] : 6 kilomètres.
    • Section Wimereux [33] - Peuplingues [40] : 21 kilomètres (mise aux normes de la RN1).
    • Section Peuplingues [40] - Calais-ouest [43] : 5 kilomètres.
    • Section Calais-ouest [43] - Marck [49] : 9 kilomètres (mise aux normes de la RN1).
    • Section Marck [49] - Grande-Synthe [54] : 26 kilomètres.
    • Section Grande-Synthe [54] - Rosendaël [62] : 9 kilomètres (mise aux normes de la RN335).
    • Section Rosendaël [62] - Ghyvelde [65] : 10 kilomètres.
  • A19 : Section A5 - Sens : 4 kilomètres (sous le nom d'A160).
  • A20 : 28,5 kilomètres dont :
    • Section Celon-sud (FP) - Clidier-nord (FP) : 9 kilomètres.
    • Section La Poste (FP) - La Croisière [23a] : 3 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Réjatas (FP) - Masseret [43] : 16,5 kilomètres.
  • A28 : Section Neufchâtel-en-Bray-sud [9] - Isneauville [13] : 38 kilomètres (mise aux normes de la RN28).
  • A46 : Section Saint-Priest-centre [12] - Ternay (A47) : 18 kilomètres.
  • A68 : Section Toulouse (A62) - Montastruc [3] : 13 kilomètres.
  • A75 : 20 kilomètres dont
    • Section Saint-Flour-sud [29] - Loubaresse [31] : 13 kilomètres.
    • Section Saint-Germain-du-Teil [39.2] - La Canourgue [40] : 4 kilomètres.
    • Section Caumel (FP) - Auberoques (FP) : 3 kilomètres.
  • A86 : Section Fresnes-Avenue de la Liberté (FP) - Bourg-la-Reine [26] : 1 kilomètre.

Total 1993 : 273,5 kilomètres.

1994

  • A5 : 72 kilomètres dont :
    • Section A19 - Troyes-sud : 67 kilomètres.
    • Section A105 - Melun ech 15 : 5 kilomètres.
  • A16 : Section L'Isle-Adam [10] - A29-est : 97 kilomètres (inclut la mise aux normes entre les sorties 10 et 11).
  • A20 : 50 kilomètres dont :
    • Section Vierzon-sud [7] - Massay-nord [8N] : 4,5 kilomètres.
    • Section Massay-sud [8S] - Graçay [9] : 8,5 kilomètres.
    • Section Vatan-nord [10N] - Vatan-sud [10S] : 4 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Vatan-sud [10S] - Céré (FP) : 19 kilomètres.
    • Section Morterolles-sur-Semme [23.1] - Razès [25] : 14 kilomètres.
  • A28 : 29 kilomètres dont :
    • Section Abbeville-sud [3] - Blangy-sur-Bresle-sud (FP) : 21 kilomètres.
    • Section Alençon-nord [18] - Alençon-sud [19] : 8 kilomètres.
  • A29 : Section A16-Sud - Dury [31] : 3 kilomètres.
  • A39 : Section Fauvernay (A31) - Dole-Choisey [6] : 35 kilomètres.
  • A68 : Section Gémil [4] - Gaillac [9] : 32 kilomètres (mise aux normes de la RN88).
  • A75 : 30 kilomètres dont
    • Section La Cavalerie-sud (FP) - L'Hospitalet-du-Larzac [48] : 6 kilomètres.
    • Section L'Hospitalet-du-Larzac [48] - Saint-Félix-de-l'Héras [50] : 17 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Saint-Félix-de-l'Héras [50] - Pégairolles-de-l'Escalette [51] : 7 kilomètres[22].
  • A83 : Section Montaigu [4] - Petosse (FP) : 68 kilomètres.
  • A86 : Section Bourg-la-Reine [26] - Antony (FP) : 1 kilomètre.
  • A105 : Section RN104 - Eprunes (A5) : 7 kilomètres sous le nom d'A5b.
  • A641 : Intégralité de l'autoroute : 6 kilomètres.

Total 1994 : 430 kilomètres.

1995

  • A5 : Section Francilienne - A105 : 10 kilomètres.
  • A16 : Section A29-est - Amiens-nord [20] : 11 kilomètres.
  • A20 : Section Pierre-Buffière [40] - Réjatas (FP) : 6 kilomètres.
  • A29 : Section ZI du Havre [5] - A131 : 2 kilomètres.
  • A35 : 13 kilomètres dont
    • Section Houssen [23] - Colmar-sud [26] : 9 kilomètres.
    • Section Nidernai (FP) - Goxwiller [12] : 4 kilomètres.
  • A75 : 13 kilomètres dont
    • Section Aumont-Aubrac-sud [36] - Le Buisson [37] : 8 kilomètres.
    • Section Saint-Julien [54] - L'Oasis [56] : 5 kilomètres.
  • A105 : Section Eprunes (A5) - Vert-Saint-Denis [14] : 2 kilomètres sous le nom d'A5b.
  • A712 : Intégralité de l'autoroute : 1 kilomètre.

Total 1995 : 58 kilomètres.

1996

  • A14 : Section A86 - A13 : 18 kilomètres.
  • A20 : 31 kilomètres dont :
    • Section Céré (FP) - Châteauroux-nord [12] : 4 kilomètres.
    • Section Masseret [43] - Uzerche-sud [45] : 18 kilomètres.
    • Section Montauban-sud [65] - Brial (A62) : 9 kilomètres (mise aux normes).
  • A28 : Section Neufchâtel-en-Bray-est [8] - Neufchâtel-en-Bray-sud [9] : 5 kilomètres (mise aux normes de la RN28).
  • A29 : Section A131 - Yerville [9] : 51 kilomètres.
  • A35 : 54 kilomètres dont :
    • Section Goxwiller [12] - Zellwiller [13] : 5 kilomètres.
    • Section Scheibenhard [59] - A4 : 49 kilomètres (classement en autoroute).
  • A54 : Section Saint-Martin-de-Crau [12] - Grans [14] : 20 kilomètres.
  • A64 : 62 kilomètres dont :
    • Section Pinas (FP) - Lestelle-de-Saint-Martory [19] : 38 kilomètres.
    • Section Lestelle-de-Saint-Martory [19] - Martres-Tolosane-nord [22] : 17 kilomètres (mise aux normes de la RN127).
    • Section Muret [35] - Roques [36] : 7 kilomètres.
    • Section Roques [36] - A620 : 6 kilomètres (seconde chaussée), (non comptabilisée ici).
  • A68 : Section Gaillac [9] - Marssac [11] : 14 kilomètres (seconde chaussée et mise aux normes de la RN88).
  • A75 : 20 kilomètres dont
    • Section Le Buisson [37] - Le Monastier-Pin-Moriès [39] : 15 kilomètres.
    • Section L'Oasis [56] - A750 (triangle de Ceyras branche nord) : 5 kilomètres.
  • A86 : Section Nanterre [36] - Nanterre-Université [1] : 3 kilomètres.
  • A150 : Section Yvetot - A29 : 4 kilomètres.
  • A154 : Section Incarville (A13) - Louviers [3] : 4 kilomètres.
  • A680 : Intégralité de l'autoroute : 8 kilomètres.
  • A750 : Section Ceyras (A75) - Saint-Félix-de-Lodez [57] : 2 kilomètres[23].
  • A7001 : Déclassement de l'intégralité de l'autoroute : - 1 kilomètre.
  • A7002 : Déclassement de l'intégralité de l'autoroute : - 3 kilomètres

Total 1996 : 296 - 4 = 292 kilomètres.

1997

  • A16 : 44 kilomètres dont :
    • Section Amiens-nord [20] - Abbeville-nord [23] : 42 kilomètres.
    • Section Ghyvelde [65] - Belgique : 2 kilomètres.
  • A19 : Section Sens - A6 : 25 kilomètres.
  • A20 : 32,5 kilomètres dont :
    • Section Châteauroux-nord [12] - Châteauroux-ouest [13] : 6 kilomètres.
    • Section L'Aumône-sud (FP) - La Poste (FP) : 16 kilomètres.
    • Section Le Ponteix [36] - Boisseuil [38] : 7 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Saint-Hilaire-Bonneval [39] - Pierre-Buffière [40] : 3,5 kilomètres (mise aux normes).
  • A28 : Section Blangy-sur-Bresle-sud (FP) - Neufchâtel-en-Bray-est [8] : 26 kilomètres.
  • A31 : Section Les Cinq-Tranchées [17] - Laxou (A33) : 4 kilomètres (mise aux normes de la RN4).
  • A34 : Section Mohon [9] - Boulzicourt [11] : 6 kilomètres (mise aux normes de la RN51).
  • A43 : Section Aiton [24] - Sainte-Marie de Cuines [26] : 30 kilomètres.
  • A75 : 21 kilomètres dont
    • Section Le Monastier-Pin-Moriès [39] - Saint-Germain-du-Teil [39.2] : 6 kilomètres.
    • Section Auberoques (FP) - Engayresque [44] : 15 kilomètres.
  • A83 : Section Petosse (FP) - Oulmes [9] : 23 kilomètres.
  • A85 : Section Corzé (A11) - Bourgueil [5] : 55 kilomètres.
  • A154 : Section Louviers [3] - Acquigny [4] : 3 kilomètres.
  • A719 : Section Gannat-ouest (A71) - Gannat-est [15] : 9 kilomètres.
  • A837 : Intégralité de l'autoroute : section Rochefort-centre [31] - A10 : 35 kilomètres[24].
  • A404 : Intégralité de l'autoroute : Oyonnax - A40 : 21 kilomètres.

Total 1997 : 334,5 kilomètres.

1998

  • A16 : Section Abbeville-nord [23] - Saint-Martin-Boulogne [31] : 73 kilomètres (dont mise aux normes [29]-[31]).
  • A20 : 82,5 kilomètres dont :
    • Section Châteauroux-ouest [13] - Argenton-nord [17N] : 26,5 kilomètres.
    • Section Uzerche-sud [45] - Donzenac [47] : 17 kilomètres.
    • Section Lalbenque [58] - Montauban [60] : 39 kilomètres.
  • A29 : 61 kilomètres dont :
    • Section A13 - Honfleur [3] : 17 kilomètres.
    • Section Yerville [9] - A28-Sud : 33 kilomètres.
    • Section Dury [31] - Boves [51] : 11 kilomètres.
  • A30 : Section Boulange [6] - Aumetz [7] : 4 kilomètres (mise aux normes de la RN52).
  • A34 : Section Boulzicourt [11] - Yvernaumont [12] : 2 kilomètres (mise aux normes de la RN51).
  • A39 : Section Dole-Choisey [6] - Bourg-en-Bresse (A40) : 104 kilomètres.
  • A43 : Section Sainte-Marie-de-Cuines [26] - Saint-Michel-de-Maurienne [29] : 20 kilomètres.
  • A64 : Section Martres-Tolosane-nord [22] - Muret [35] : 40 kilomètres (mise aux normes de la RN117).
  • A75 : 11 kilomètres dont
    • Section La Canourgue [40] - Caumel (FP) : 9 kilomètres.
    • Section A750 - FP (triangle de Ceyras branche sud) : 2 kilomètres.
  • A77 : Section Pougues-les-Eaux-sud [32] - Nevers-sud [37] : 14 kilomètres.
  • A84 : Section Guilberville [40] - Coulvain [42] : 20 kilomètres.
  • A86 : 5 kilomètres dont
    • Section La Courneuve [12] - Bobigny [15] : 4 kilomètres.
    • Section Pont-de-Chatou [35] - Nanterre [36] : 1 kilomètres.
  • A89 : "Antenne de Lussat" : Section Aulnat (A71) - Lussat (A711) : 7 kilomètres sous le nom d'A710.
  • A391 : Intégralité de l'autoroute : 4 kilomètres.
  • A621 : Section Garonne - A620 : 2 kilomètres.

Total 1998 : 449,5 kilomètres.

1999

  • A20 : 35 kilomètres dont
    • Section Argenton-sud [18] - Celon-sud (FP) : 9 kilomètres.
    • Section Clidier-nord (FP) - L'Aumône-sud (FP) : 7 kilomètres.
    • Section Nespouls - Souillac : 19 kilomètres.
  • A34 : Section Caurel [24] - D944 : 10 kilomètres.
  • A35 : 8 kilomètres dont
    • Section Zellwiller [13] - Dambach-la-Ville [14] : 10 kilomètres.
    • Déclassement section Kogenheim (D1083) - Dambach-la-Ville [14] : -2 kilomètres.
  • A51 : 46 kilomètres dont
    • Section Sisteron-nord [23] - La Saulce [24] : 30 kilomètres.
    • Section Coynelle (FP) - A480 [10] : 16 kilomètres.
  • A77 : 59 kilomètres dont
    • Déclassement de l'ancien tronçon Dordives [17] - D607  : -2 kilomètres
    • Section Dordives [17] - Briare [20] : 61 kilomètres.
  • A84 : 96 kilomètres dont
    • Section N136 - Thorigné-Fouillard [25] : 4 kilomètres.
    • Section Saint-Aubin-du-Cormier [28] - Pontaubault [34] : 47 kilomètres.
    • Section La Trinité (FP) - La Colombe (FP) : 13 kilomètres.
    • Section L'Aumone (FP) - Guilberville [40] : 6 kilomètres.
    • Section Coulvain [42] - N814 (mise aux normes) : 26 kilomètres.
  • A86 : Section Rueil-Malmaison [34] - Pont-de-Chatou [35] : 4 kilomètres.
  • A151 : Section Eslettes [1] - Beautot (D2) : 11 kilomètres.

Total 1999 : 273 - 6 = 267 kilomètres.

Années 2000

2000

  • A20 : 18 kilomètres dont
    • Section Boisseuil [38] - Saint-Hilaire-Bonneval [39] : 5,5 kilomètres (mise aux normes).
    • Section Donzenac [47] - Lintillac [50] : 12,5 kilomètres (mise aux normes).
  • A28 : 44 kilomètres dont
    • Section Maresché [21] - A11 : 17 kilomètres.
    • Section A11 - Écommoy [25] : 27 kilomètres.
  • A34 : Section Yvernaumont [12] - Poix-Terron [13] : 5 kilomètres.
  • A43 : 19 kilomètres dont
    • Section Saint-Michel-de-Maurienne [29] - Freney [30] : 14 kilomètres.
    • Section Freney [30] - Tunnel du Fréjus : 5 kilomètres (intégration de la RN566).
  • A86 : Section Nanterre-Université [1] - Villeneuve-la-Garenne-ouest [6] : 10 kilomètres (mise aux normes de la RN318).
  • A89 : Section Ussel-ouest [23] - Saint-Julien-Puy-Lavèze [25] : 38 kilomètres.
  • A77 : Section Briare [20] - Cosne-nord [22] : 29 kilomètres.
  • A115 : Section Taverny (FP) - Bessancourt [5] : 1 kilomètre.
  • A811 : Déclassement de la section Nantes-Pont de Bellevue - Nantes-Prairie de Mauves : - 3 kilomètres.

Total 2000 : 164 - 3 = 161 kilomètres.

2001

  • A20 : Section Souillac - Francoules : 46 kilomètres.
  • A28 : Section Alençon-sud [19] - Maresché [21] : 25 kilomètres.
  • A29 : Section Boves [51] - A26 : 61 kilomètres.
  • A77 : 14 kilomètres dont
    • Section Cosne-nord [22] - Cosne-sud [23] : 6 kilomètres (mise aux normes autoroutières).
    • Section Pougues-les-Eaux-nord [31] - Pougues-les-Eaux-sud [32] : 8 kilomètres.
  • A83 : Section Oulmes [9] - La Crèche (A10) : 32 kilomètres.
  • A84 : 19 kilomètres dont
    • Section Beaugé [27] - Saint-Aubin-du-Cormier [28] : 8 kilomètres.
    • Section La Colombe (FP) - Pont-Farcy (FP) : 11 kilomètres.
  • A85 : Section Villefranche-sur-Cher [14] - Theillay (A71) : 21 kilomètres.
  • A89 : Section Arveyres [9] - Mussidan-est [13.1] : 75 kilomètres.
  • A801 : Déclassement de la section Saint-Sébastien-sur-Loire (D149) - Vertou (RN844) : -3 kilomètres.

Total 2001 : 293 - 3 = 290 kilomètres.

2002

  • A34 : Section Poix-Terron [13] - Faissault [14] : 11 kilomètres.
  • A35 : Section Niedernai (FP) - Innenheim (FP) : 6 kilomètres.
  • A66 : Intégralité de l'autoroute : A61 - N20 : 39 kilomètres.
  • A75 : 22 kilomètres dont
    • Section La Cavalerie-nord [47] - La Cavalerie-sud (FP) : 3 kilomètres.
    • Section Ceyras (FP) - Pézenas [59] : 19 kilomètres.
  • A77 : Section Cosne-sud [23] - Maltaverne-sud (FP) : 8 kilomètres.
  • A84 : 11 kilomètres dont
    • Section Thorigné-Fouillard [25] - Beaugé [27] : 7 kilomètres.
    • Section Pont-Farcy (FP) - L'Aumone (FP) : 4 kilomètres.
  • A87 : Section Mûrs-Erigné [23] - Cholet-sud [27] : 55 kilomètres.
  • A89 : Section Tulle-est [21] - Ussel-ouest [23] : 43 kilomètres.

Total 2002 : 206 kilomètres.

2003

  • A20 : Section Francoules - Lalbenque : 22 kilomètres.
  • A34 : Section Faissault [14] - Rethel [15] : 12 kilomètres.
  • A77 : Section Maltaverne-sud (FP) - Pouilly-sur-Loire-nord [25] : 3 kilomètres.
  • A84 : Section Ponts [36] - La Trinité (FP) : 11 kilomètres.
  • A85 : 41 kilomètres dont
    • Section Cinq-Mars-la-Pile [7] - Druye [9] : 8 kilomètres.
    • Saint-Romain-sur-Cher [12] - Villefranche-sur-Cher [14] : 33 kilomètres.
  • A87 : Section Cholet-sud [27] - Les Essarts (A83) : 37 kilomètres.
  • A89 : Section Saint-Germain-les-Vergnes [19.1] - Tulle-est [21] : 21 kilomètres.
  • A432 : Section Pusignan [3] - Saint-Laurent-de-Mure [4] : 9 kilomètres.

Total 2003 : 156 kilomètres.

2004

  • A75 : Section Col d'Engayresque [44] - La Cavalerie-nord [47] (incluant le viaduc de Millau) : 34 kilomètres.
  • A77 : Section Pouilly-sur-Loire-nord [25] - Pouilly-sur-Loire-sud [26] : 4 kilomètres.
  • A89 : Section Mussidan-est [13.1] - Thenon [17] : 66 kilomètres.[25]
  • A115 : Section Bessancourt [5] - Méry-sur-Oise (N184) : 3 kilomètres.
  • A645 : Intégralité de l'autoroute : 6 kilomètres.
  • A750 : Section Mas-d'Alhen (FP) - Bel-Air [62] : 11 kilomètres.

Total 2004 : 124 kilomètres.

2005

  • A28 : 183 kilomètres dont
    • Section A13 - Alençon-nord [18] : 124 kilomètres.
    • Section Écommoy [25] - A10 : 59 kilomètres.
  • A29 : Section A28-Nord - A16-Nord : 59 kilomètres.
  • A75 : Section Pégairolles-de-l'Escalette [51] - Saint-Julien [54] : 13 kilomètres.
  • A87 : Section Les Essarts (A83) - La Roche-sur-Yon-est [30] : 20 kilomètres.
  • A88 : Section Sées-Nord [16] - Sées-Est (A28) : 1 kilomètre.
  • A750 : Section Saint-Félix-de-Lodez [57] - Saint-André-de-Sangonis-est [58] : 4 kilomètres (seconde chaussée en 2006).

Total 2005 : 280 kilomètres.

2006

  • A85 (ancien tronçon) : Déclassement de la section Druye [9] - Joué-lès-Tours (D37) : - 8 kilomètres.
  • A89 : 62 kilomètres dont
    • Section Mansac [18] - Ussac (A20) : 10 kilomètres.
    • Section Saint-Julien-Puy-Lavèze [25] - Combronde (A71 nord) : 52 kilomètres.
  • A140 : Section Mareuil-lès-Meaux [2] - Villenoy [3] : 5 kilomètres.
  • A199 : Déclassement de l'intégralité de l'autoroute : - 5 kilomètres.
  • A701 : Déclassement de l'intégralité de l'autoroute : - 3 kilomètres.

Total 2006 : 67 - 16 = 51 kilomètres.

2007

  • A51 : Section Coynelle (FP) - Monestier-de-Clermont : 11 kilomètres.
  • A55 : Déclassement de la section rampe d'accès de la Joliette au Tunnel du Vieux-Port et de la place Gantès au viaduc de Storione : - 1 kilomètre.
  • A85 : 88 kilomètres dont
    • Section Bourgueil [5] - Cinq-Mars-la-Pile [7] : 26 kilomètres.
    • Section Druye [9] - Saint-Romain-sur-Cher [12] : 62 kilomètres.
  • A88 : Section Argentan-Sud (14] - Sées-Nord [16] : 15 kilomètres.
  • A140 : Déclassement de la section Nanteuil-lès-Meaux (RN36) - Meaux (RN36) : -2 kilomètres.

Total 2007 : 114 - 3 = 111 kilomètres.

2008

  • A11 : Section Angers voie des Berges - Saint-Jean-de-Linières : 14 kilomètres.
  • A41 : Section A40 - A410 : 17 kilomètres.
  • A87 : 18 kilomètres dont
    • Section Haute-Perche [22] - Mûrs-Erigné [23] : 3 kilomètres (mise aux normes).
    • Section La Roche-sur-Yon-est [30] - Les Clouzeaux [33] : 15 kilomètres.
  • A89 : Section Thenon [17] - Mansac [18] : 17 kilomètres.
  • A750 : Section Saint-André-de-Sangonis [58] - Gignac [59] : 2 kilomètres.

Total 2008 : 68 kilomètres.

2009

  • A19 : Section A10 - A6 : 101 kilomètres
  • A21 : Section Auby [19] - A2 : 32 kilomètres (mise aux normes).
  • A43 : Déclassement de la section Lyon-Mermoz - D383 : - 1 kilomètre.
  • A75 : Section Pézenas-sud [61] - Valros (FP) : 6 kilomètres.
  • A86 : Section Vaucresson [33] - Rueil-Malmaison [34] (Duplex nord) : 5 kilomètres.
  • A87 : Section Saint-Sylvain-d'Anjou (A11) - Haute-Perche [22] : 13 kilomètres (pose de la signalisation autoroutière)[26].
  • A140 : Déclassement de la section A140 - Nanteuil-lès-Meaux (RN36) : -1 kilomètre.
  • A750 : Section Gignac [59] - Mas-de-Ratte [60] : 3 kilomètres.

Total 2009 : 160 - 2 = 158 kilomètres.

Années 2010

2010

  • A4 : Contournement sud de Reims : 13 kilomètres.
  • A35 : Section A352 - Innenheim (FP) : 2 kilomètres.
  • A65 : Section Langon (A62) - Lescar (A64) : 148 kilomètres (incluant la mise aux normes de la déviation d'Aire-sur-l'Adour).
  • A75 : Section Valros (FP) - A9 : 12 kilomètres.
  • A88 : Section Falaise-ouest [11] - Argentan-sud [14] : 30 kilomètres.
  • A623 : Déclassement de la section A620 - D813 : - 1 kilomètre.
  • A750 : Section Mas de Ratte [60] - Mas d'Alhen (FP) : 4 kilomètres.

Total 2010 : 209 - 1 = 208 kilomètres.

2011

  • A20 : Section Montauban-nord [60] - Montauban-sud [65] : 9 kilomètres (mise aux normes).
  • A48 : Déclassement de la section Grenoble-Porte-de-France - Saint-Egrève (A480) : - 4 kilomètres.
  • A64 : Section Bayonne (A63) - Saint-Pierre-d'Irube [1] : 1 kilomètre (mise aux normes).
  • A86 : Section Versailles-Pont-Colbert (N12) - Vaucresson [33] (Duplex sud) : 5 kilomètres.
  • A406 : Section A6 - A40 : 9 kilomètres.
  • A432 : Section A46 - A42 : 12 kilomètres.
  • A714 : Intégralité de l'autoroute : 10 kilomètres.

Total 2011 : 46 - 4 = 42 kilomètres.

2012

  • A77 : Section Pouilly-sur-Loire-sud [26] - Pougues-les-Eaux-nord [31] : 23 kilomètres (mise aux normes autoroutières).
  • A813 : Section A13 - D613 : 4 kilomètres.

Total 2012 : 27 kilomètres.

2013

  • A63 : Section Saint-Geours-de-Maremne [9] - Le Puch [20] : 96 kilomètres (mise aux normes de la RN10).
  • A89 : Section Balbigny [33] - La Tour-de-Salvagny (N7) : 53 kilomètres.

Total 2013 : 149 kilomètres.

2014

  • A75 : Section Pézenas-nord [59] - Pézenas-sud [61] : 6 kilomètres (mise aux normes de la RN9).

Total 2014 : 6 kilomètres.

2015

  • A89 : Section A20 - Saint-Germain-les-Vergnes [19.1] : 5 kilomètres (mise aux normes de la D9).
  • A150 : Section Barentin [3] - Yvetot-est [4] : 18 kilomètres.
  • A350 : Déclassement de l'intégralité de l'autoroute : -1 kilomètre.
  • A466 : Section Les Chères (A6) - Quincieux (A46) : 4 kilomètres.
  • A719 : Section Gannat-est [15] - Espinasse-Vozelle (D2209) : 14 kilomètres.

Total 2015 : 41 - 1 = 40 kilomètres.

2016

  • A21 : Déclassement de la section D937 - A26 : -0 kilomètre.
  • A64 : Section Saint-Pierre-d'Irube [1] - Briscous [3] : 11 kilomètres (mise aux normes de la D1).
  • A507 : Section Saint-Jérôme (S4) - Florian (A50) : 6 kilomètres[27].

Total 2016 : 17 - 0 = 17 kilomètres.

2017

  • A9 : Contournement de Montpellier : 23 kilomètres.

Total 2017 : 23 kilomètres.

Notes

  1. Seconde chaussée en 1950 pour la section Vaucresson [5] - Rocquencourt (A12)
  2. Second tube en 1976
  3. Mise aux normes de la RN4Bis. La seconde chaussée a été mise en service entre 1975 et 1991
  4. La seconde chaussée a été mise en service en 1993
  5. Mise en service définitive en 1961.
  6. Incluant la mise aux normes de la section comprise entre Vienne et Reventin ainsi que de la déviation du Péage-de-Roussillon
  7. Incluant la mise aux normes de la déviation de Saint-Rambert-d'Albon
  8. Sortie fermée en 2010
  9. Seconde chaussée en 1981 et dénivellation en 1997
  10. Incluant la mise aux normes de la section Les Essarts [23] - Maison-Brûlée [24]
  11. Incluant la mise aux normes de la section Tours-centre [21] - Chambray-lès-Tours [23]
  12. Incluant la mise aux normes de la section Boringes [15] - Bonneville-est [16]
  13. Seconde chaussée en 1976
  14. Seconde chaussée et dénivellation en 1983
  15. À une seule chaussée entre Bayonne-nord [6] et Ondres [7]. Ouverture seconde chaussée en 1981
  16. Incluant la mise aux normes de plusieurs tronçons de la RN49
  17. Seconde chaussée et dénivellation de 1997 à 2005
  18. Seconde chaussée en 1988.
  19. Une première chaussée non dénivelée avait été mise provisoirement en service en 1987. Cette section n'a pas le statut autoroutier.
  20. Sortie fermée en 2010
  21. Sens Mulhouse-Bâle uniquement, réservé aux PL. Seconde chaussée en 1989
  22. Second tube du Tunnel du Pas de l'Escalette en 1996
  23. Branche sud de l'échangeur A75/A750 ouverte en 1998
  24. Incluant la mise aux normes et le doublement de la section Rochefort-centre [31] - Rochefort-nord [32]
  25. Incluant le doublement et la mise aux normes de la section Périgueux-ouest [14] - Périgueux-est [16]
  26. La mise aux normes complète ne sera achevée qu'en 2014
  27. Mise en service complète de l'échangeur A50-A507 en 2018.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.