FANDOM



Autoroute A31 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire · A31Bis



Présentation

  • L'autoroute A31, ou A31, est une autoroute française reliant Luxembourg à Beaune.
  • Elle dessert également les agglomérations de Thionville, Metz, Nancy et Dijon.
  • Elle est concédée dans sa partie sud à APRR moyennant un péage. A partir de Toul, sa gestion est assurée par la DIR Est, sauf pour les aires de service de Loisy et de L'Obrion qui ont été concédées à la Sanef.
  • La section non concédée, à seulement 2x2 voies à l'extérieur des agglomérations, est de conception plutôt ancienne : certains virages sont particulièrement prononcés et l'autoroute passe au centre de Metz. Un projet de doublement concédé et à péage de l'A31, au tracé assez irrégulier, prend forme sous l'appellation d'A31Bis.
  • Elle appartient à la RCEA entre l'échangeur avec l'A36 et l'A6.
  • Depuis le 10 juillet 2009, la vitesse a été abaissée à 110 km/h (90 km/h pour les poids-lourds) en zone extra-urbaine et à 90 km/h (80 km/h pour les poids-lourds) en zone urbaine, sur la section non concédée, de Toul au Luxembourg. Par ailleurs, sur cette même section, une interdiction de dépassement pour les poids-lourds, de 7h à 20h, a été mise en place sur une grande partie du tracé. Pour plus d'informations, voir la plaquette de la DIR Est. Depuis le 1eroctobre 2009, la vitesse a été abaissée à 110 km/h sur l'ensemble des autoroutes du sillon lorrain, soit sur l'A30, l'A33, l'A313 et l'A330.

Localisation

Chargement de la carte...

Description du tracé

  • À compléter
  • La jonction avec la voie express RN4 marque le début de la partie non concédée de l'A31, et entre Toul et Nancy. C'est une reprise de la RN4 mise à 2x2 voies et contournant Toul, puis "cédée" à l'A31 lors de la construction de la partie sud. Elle possède une antenne non numérotée mais appelée "Queue de chat", qui contourne Toul par l'Est depuis la sortie 14.
  • L'autoroute enjambe pour une première fois la vallée de la Moselle, passe une série de viaducs assez étroits, puis on a tout de suite après les aires de services de Toul, accessibles d'un sens à l'autre par une passerelle piétonne sur l'autoroute. Ensuite on a une série de virages assez serrés et de dénivelés variables, les échangeurs rapprochés de la route de Verdun puis de Toul-centre (venant de l'est). Après le tracé se fait plus régulier jusqu'à l'échangeur avec l'A33 à Laxou, on reconnaît le tracé de longues lignes droites des grandes routes impériales. Quelques kilomètres avant Laxou on peut apercevoir de loin l'échangeur partiellement caché par les arbres, et quelques immeubles de la banlieue nancéenne.
  • L'échangeur avec l'A33 est orienté de telle sorte à favoriser les échanges Metz - Strasbourg/Besançon au lieu d'assurer une continuité directe entre les deux parties de l'A31. L'autoroute passe ensuite très près de Nancy. Plusieurs sorties partielles assez rapprochées permettent la desserte de cette ville.
A31-019-Avant Ech20-Maxeville-B-20050511.JPG

L'A31 au niveau de Nancy.
© autorout.free.fr

  • Le tracé de l'autoroute devient ensuite plus irrégulier en sortant de l'agglomération nancéenne. L'A31 franchit la Moselle à plusieurs reprises pour essayer de se frayer un passage dans la vallée du même nom que le fleuve qui l'irrigue. Plusieurs virages très prononcés laissent à penser qu'une telle route construite de nos jours n'aurait pas le statut autoroutier, voir même celui de voie express. La vallée de la Moselle étant très urbanisée et l'autoroute gratuite, on trouve de nombreuses sorties également très rapprochées et desservant pour la plupart la RN57.
  • Au sud de Pont-à-Mousson, après avoir rencontré deux aires de service, se détache une très courte antenne : l'A313. Deux minuscules aires de repos sont ensuite croisées juste avant que la LGV Est franchisse l'autoroute par un passage supérieur, à côté de la sortie 28. Notons que le tracé se fait moins irrégulier depuis une dizaine de kilomètres et que l'autoroute a quitté la vallée de la Moselle, qu'elle suit quand même encore de très près. Il est à noter également que la région Grand Est a annoncé la mise à 2x3 voies entre les agglomérations nancéienne et messine dès 2004, mais cette réalisation semble tarder à se faire, ce qui se justifierait pourtant étant donné le trafic supporté par cet axe, d'autant plus que la configuration de cette portion, avec deux voies séparées par un large terre-plein central permettrait un élargissement économique sans avoir à retoucher les ouvrages d'art.
  • Au sud de Metz se trouve l'échangeur avec la RN431 (Rocade sud-est de Metz), qui permet de rallier directement l'A31 avec l'A4 en direction de Strasbourg. Cet échangeur, bien que très récent, paraît absurde par sa configuration totalement obsolète. En effet, les bretelles d'accès et de sortie de l'A31 aboutissent sur deux giratoires de parts et d'autres de l'autoroute, d'où débute alors la voie express.
A31Metz.PNG

L'A31 dans la traversée de l'agglomération messine au niveau de la sortie Metz centre.
© Google Maps

  • L'A31 retrouve la Moselle, qu'elle longe en entrant dans l'agglomération messine, puis passe à moins d'un kilomètre du centre historique de Metz; on peut d'ailleurs voir très distinctement la cathédrale perchée droit devant en venant du sud, alors que l'autoroute arrive à une section très dangereuse et très fréquentée. Au niveau de la sortie de Metz-centre l'autoroute décrit un grand virage sur la gauche, traverse la Moselle et on rencontre la longue sortie de Metz-nord, qui est en fait une succession d'échangeur au coeur de l'agglomération le long de deux voies parallèles à l'autoroute, décrivant une succession de virages serrés et très rapprochés, pour seulement 2x2 voies depuis Metz-centre (En fait, on a 2x3 voies mais à chaque diffuseur la voie de droite est "perdue" pour être ensuite récupérée par la bretelle d'accélération). Ensuite on sort de l'agglomération rapidement, en passant à côté d'usines. L'autoroute retrouve alors un tracé régulier vers le plein nord, elle est à 2x3 voies mais avec une circulation très abondante, d'ailleurs limitée à 110 km/h.
  • Une dizaine de kilomètres plus haut on croise la dangereuse croix de Hauconcourt, échangeur avec l'A4 en trèfle complet. Ensuite l'A31 continue de longer la Moselle et s'enfonce dans le sillon Lorrain, sur une portion toujours très chargée, à 2x3 voies. Trois sorties en losanges assez rapprochées desservent les cités minières toujours très peuplées, puis à hauteur de Richemont, elle se sépare en deux par un large demi-échangeur, avec à gauche l'A30, qui dessert les villes rapprochées de la vallée de la Fensch, et à droite, l'A31 continue, vers l'agglomération Thionvilloise. Là encore, étant donnée la forte urbanisation les sorties sont rapprochées. Le contournement de Yutz s'échappe sur la droite, tandis que l'autoroute s'enfonce droit vers Thionville. Là encore on a une section dangereuse avec des sorties successives et des virages serrés. L'A31 tourne progressivement vers l'ouest, passe au sud du centre de Thionville, puis retourne subitement plein nord.
A31 KM348.jpg

Point kilométrique 348, 3 km avant la frontière luxembourgeoise.
© SpeedraceR

  • Enfin, l'autoroute sort de l'agglomération de Thionville et file droit vers Luxembourg. On retrouve un paysage plus forestier et dans tous les cas plus rural, avec une seule sortie avant la frontière luxembourgeoise, qu'elle traverse, drainant quotidiennement outre le transit international le grand nombre de Mosellans travaillant à Luxembourg.

Autour de l'autoroute

Régions

Départements

Sites naturels

  • Parc régional Lorraine.png Parc naturel régional de Lorraine
  • Plateau Lorrain
  • Vallée de la Moselle
  • Plateau de Langres
  • Plateau de la Saône

Panneaux touristiques

A compléter

Cette liste recense tous les panneaux d'informations touristiques (de couleur brune) situés au bord des autoroutes.

  • Centre Pompidou-Metz.

Autres sites touristiques

Liste des sites non répertoriés sur les panneaux touristiques mais d'intérêt notable.

  • Amnéville : Centre thermal et touristique, Zoo d'Amnéville.
  • Beaune : Hospices et producteurs de vins.
  • Dijon : (moyennant détour...) Capitale des Ducs de Bourgogne.
  • Langres : Tour Navarre, Poste de garde de l'Évêché, La porte des Terreaux, Cathédrale Saint-Mammès, Chapelle des Oratoriens, Cave Maison Renaissance.
  • Metz : Cathédrale Saint-Etienne, Walygator Parc.
  • Nancy : Capitale des Ducs de Lorraine, Place Stanislas.

Historique

Futur

  • Études de solutions en vue de désaturer l'A31 entre Toul et la frontière du Luxembourg, sans que la programmation d'une réalisation effective ne soit actée :
  • Dans les années 1990, étude d'une autoroute concédée à péage en tracé neuf entre Toul et le nord de Thionville, sous la dénomination d'A32. Ce projet a fait l'objet d'un débat public en 1999 (choix entre différents tracés éloignés), puis les études d'avant projet ont été réalisées entre 2006 et 2008, sur la base d'un tracé relativement proche de l'A31, comprenant des troncs communs avec l'A4 au nord-ouest de Metz, et avec l'A30 au sud de Thionville.
  • Le SNIT élaboré en 2010 supprime la portion centrale du projet, au profit d'un aménagement à 2x3 voies de la section non concédée de l'A31 entre le nord de Nancy et le Luxembourg, d'un évitement de l'agglomération Nancéienne par un tronçon neuf concédé (identique à l'A32), et un évitement de la traversée de Thionville par un barreau de liaison entre l'A30 et l'A31.
  • Les discussions sur la révision du SNIT en 2013 évoquent l'élargissement à 2x3 voies de l'A31 entre Nancy et la frontière luxembourgeoise. La création du barreau d'évitement de Thionville ainsi que d'une section neuve allant de Toul à Dieulouard évitant ainsi l’agglomération Nancéienne mais en rendant ces sections payantes dans le cadre d'une concession.
  • A noter que l’élargissement à 2x3 voies de la section Toul-Nancy semble incompatible avec les travaux effectués en 2012 (installation de protections acoustiques à Gondreville très près de la bande d'arrêt d'urgence, et création d'un ouvrage d'art au gabarit 2x2 voies (ou 2x3 voies étroites et sans BAU) pour connecter les deux aires de services Toul-Chaudenay - Toul-Dommartin).
  • Éventuel contournement de Metz par l'ouest, ce qui entraînerait le déclassement de l'A31 en boulevard urbain dans la traversée de cette ville.
  • Construction de l'antenne de Langres, sous le nom d'A319. A terme, cela pourrait bien entraîner le renommage en A5 de cette antenne et de l'A31 entre Beauchemin et cette antenne, vue la configuration de l'échangeur de Beauchemin.

Itinéraire

Aires

Trafic

  • Exprimé en nombre de véhicules moyens par jour, en 2013 :
    • Entre la N4 et l'A33 : 52 500
    • Entre l'A33 et l'échangeur de Bouxières-aux-Dames : 75 500
    • Entre l'échangeur de Bouxières-aux-Dames et l'échangeur de Jouy : 53 000
    • Entre l'échangeur de Jouy et la croix de Hauconcourt : 77 000
    • Entre la croix de Hauconcourt et le triangle de la Fensch : 96 000
    • Entre le triangle de la Fensch et l'échangeur de l'Etoile : 77 000
    • Entre l'échangeur de l'Etoile et la frontière luxembourgeoise : 63 500

Diaporama

© Julien vitry 94

Entre le Luxembourg et l'A4

Entre Langres et Dijon

Entre Dijon et Langres

Ouvrages d'art

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


Autoroute A31 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire · A31Bis

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard