Wikia

WikiSara

Autoroute française A36

Discussion0
8 548pages sur
ce wiki


C207 A36 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire


Autoroute A36
A36-sorties5-6
A36 entre les sorties 5 et 6.
© Arnaud68
Localisation
PaysFrance
RégionsBourgogne
Franche-Comté
Alsace
Exploitation
ConcessionnaireAPRR
GestionnaireDIR Est
Caractéristiques
NomLa Comtoise
ItinéraireA31 - Bundesautobahn 5
(Ladoix-Serrigny - Ottmarsheim)
Longueur237 km
Historique
Première ouverture1966
Dernière ouverture1981
Sites Sara
SaratlasParcours
France AutoroutesPhotos
Autorout.free.frPanneaux

PrésentationModifier

  • L'autoroute A36, ou A36, est une autoroute française reliant Beaune à Mulhouse. Elle est prolongée vers Freiburg (D) via l'A5 allemande.
  • Elle est aussi appelée la Comtoise sur l'intégralité de son tracé concédé. Elle est fortement fréquentée par les Allemands, justement à cause de sa situation européenne, qui la fait d'ailleurs appartenir à l'E60 (axe Brest - Constanta (Roumanie)). En effet, cette route se situe sur l'axe Allemagne du sud - sud de l'Europe. Il s'agit d'ailleurs de la seule autoroute française en connexion directe et avec l'HaFraBa (axe Hamburg-Frankfurt-Basel), et avec l'Autoroute du Soleil (A6-A7) et, par conséquent, le trafic poids-lourds y est relativement important.
  • L'A36 est concédée à APRR entre l'A31 et l'entrée de Mulhouse (sortie 16) et est à péage de l'A31 à Montbéliard ainsi que de Belfort à Mulhouse. La section non concédée est gérée par la DIR Est. De par son double rôle (rocade de Mulhouse et transit Strasbourg/Allemagne -> sud), cette section est complètement saturée et très dangereuse. La vitesse y est limitée à 110 km/h, difficiles à atteindre.
  • Elle appartient à la RCEA entre la sortie 4 (Besançon - Saint-Claude) et l'A31.

LocalisationModifier

Chargement de la carte...

Description du tracéModifier

  • L'autoroute A36, grande radiale de l'est de la France, débute sur l'A31 à Ladoix-Serrigny, peu après le croisement de cette dernière avec la fameuse Autoroute du Soleil, constituée par l'A6 dans la partie nord de la France. L'A36 est d'ailleurs une des autoroutes constituant le nœud autoroutier de Beaune, bien connu des vacanciers français du nord et de l'est de la France. Jusqu'à l'A39, l'A36 se révèle très agréable grâce à son tracé droit et sa fréquentation faible (entre 9 000 et 10 000 véhicules par jour contre 23 000 après l'A39).
  • Directement après l'échangeur, uniquement orienté vers le sud et n'offrant donc pas de liaisons vers Dijon, l'A36 plonge dans de vastes forêts, d'où elle ne sortira qu'au niveau du pont sur la Saône, à proximité de la sortie 1, desservant les petites villes de Seurre et Saint-Jean-de-Losne, situées le long de ce dernier fleuve, qui constitue une voie de navigation fluviale importante. Le parcours redevient à nouveau forestier sur quelques kilomètres après la sortie 1.
  • Juste avant Dole se trouve l'imposant échangeur de Saint-Seine. Ici, l'A36 croise l'A39. Cet échangeur privilégie les liaisons Beaune-Mulhouse pour l'A36 et Lyon-Dijon pour l'A39, mais permet quand même un accès aisé sans virages à 270° pour les communications Lyon-Mulhouse et inversement. L'A39 permet une desserte de tout le sud de la France via Lyon, en évitant l'A6, saturée dans la vallée de la Saône et permet un accès à l'ouest et le sud de la ville de Dole (sortie Dole-Choisey), que l'A36 contourne par le nord.
  • À côté de la sortie 2 (Dole-Authume), desservant l'est et le nord de Dole, se trouve le centre d'entretien de la section ouest de l'A36, appartenant à APRR, le concessionnaire de l'autoroute. L'autoroute continue quant à elle toujours plein nord ouest, dans un relief de plus en plus tourmenté constitué de collines. La sortie 2.1, rajoutée après la mise en service de l'autoroute, a été construite sur l'ancienne fin provisoire de l'A36 à Gendrey. Attention : le péage de cette sortie est automatique et accepte uniquement la carte bancaire.
  • La section suivante est encore revêtu d'un enrobé rugueux, datant probablement de la mise en service de l'autoroute et très désagréable à cause des vibrations et des bruits de roulements importants engendrés. Une réfection totale de cette longue portion est en cours depuis plusieurs années.
  • La sortie 3 marque le début du contournement de Besançon. Le relief s'accentue encore et restera assez prononcé pratiquement jusqu'à Montbéliard. 3 sorties (3, 4 et 4.1) permettent de desservir facilement les différents quartiers de Besançon.
  • Avant la sortie 4.1 se trouvent les plus grandes aires de l'A36 : les aires de service de Besançon Champoux (sens Mulhouse-Beaune) et Besançon Marchaux (sens Beaune-Mulhouse). Tous les services d'hôtellerie, de restauration et de tourisme se trouvent sur l'aire de Marchaux, qui est reliée à celle de Champoux par une passerelle piétonne. L'A36 continue dans ce relief de collines, avec cette fois ci quelques rampes bien prononcées et équipées de voies pour véhicules lents dans les montées. L'autoroute suit également de près la vallée du Doubs, dans laquelle se faufile l'ancienne RN83, aujourd'hui déclassée. À Séchin, là où l'autoroute frôle la nationale, se trouvait une ancienne fin provisoire, aujourd'hui abandonnée. Mais, à l'inverse de celle de Gendrey recouverte par un échangeur, quelques vestiges de chaussées sont encore visibles.
  • À l'ouest de l'Isle-sur-le-Doubs se dresse entre deux monts, dans un creux froid et sombre, et après une importante descente, la barrière de péage pleine voie de Saint-Maurice, marquant la fin de la section à péage en système fermé. Cette barrière est souvent le théâtre d'embouteillages, aux heures de pointe. Ici se trouve également un autre centre d'exploitation d'APRR. Immédiatement après le péage débute une montée sinueuse et escarpée, au sommet de laquelle se trouve la nouvelle aire de service bidirectionnelle d'Écot, vitrine du tourisme dans le Doubs.
  • L'autoroute entame ensuite une dernière descente assez raide avant que les collines du Doubs ne laissent place à l'importante zone urbaine de Montbéliard/Belfort. La route devient gratuite mais reste concédée à APRR. L'A36 passe à proximité d'une première usine automobile (PSA Peugeot-Citroën Montbéliard). Depuis le 15 décembre 2008, elle comporte 2x3 voies entre Montbéliard et Belfort (de la sortie 8 à la sortie 13). A mi-chemin entre Montbéliard et Belfort se dresse l'imposant viaduc de la Savoureuse, qui sera parcouru par les TGV d'ici 2011. Le relief est plat et le paysage monotone (caché désormais par des murs anti bruit à la sortie de Montbéliard, et forestier en arrivant vers Belfort) se fait oublier par la densité du trafic.
  • L'autoroute reprend légèrement de l'altitude pour contourner Belfort, avant de redescendre lentement vers la plaine d'Alsace.
  • Pour les automobilistes ne désirant pas s'acquitter du droit de passage d'un montant de 2,80€ à l'imposant péage de Fontaine-Larivière (système ouvert), la sortie 14, où se trouve un troisième centre autoroutier d'APRR, s'impose. Notons la présence d'une des deux premières motrices TGV sortie des ateliers Alstom de Belfort, au bord de l'autoroute (la seconde se trouvant le long de l'A4 à Schilitgheim, au nord de Strasbourg).
  • La section payante (sorties 14 à 15) ne présente aucune particularité notable. Le paysage est presque uniquement forestier. Il s'agit d'une partie assez calme de l'autoroute, malgré une fréquentation de près de 30 000 véhicules par jour.
  • L'autoroute redevient définitivement gratuite à la sortie 15. La concession APRR s'arrête peu après, au niveau de l'échangeur avec la RN66 (sortie 16).
  • La fin de concession se remarque immédiatement par la densité du trafic (renforcée par la sortie 16), bien plus importante. En effet, la section entre les sorties 16 et 18 supporte sur seulement 2x2 voies un trafic de l'ordre de 80 000 véhicules par jour. La première tranche de l'élargissement, entre la sortie 18 et l'A35 a été achevée il y a plus de cinq ans, mais la deuxième phase, entre les sorties 16 et 18 se fait toujours attendre. Notons que l'autoroute a été calibrée dès l'origine pour 2x3 voies (élargissement possible par le terre-plein central) entre la sortie 16 et l'A35.
  • À la fin de la section à 2x3 voies débutant seulement à la sortie 18 se trouve l'imposant échangeur avec l'A35 à Sausheim. Sa configuration à 3 niveaux en fait un des plus remarquables de France. Les liaisons Strasbourg-Beaune et inversement sont privilégiées mais se font quand même via des bretelles d'accès ; la voie principale de l'A36 continuant vers l'Allemagne.
  • Tout de suite après ce point d'échange, l'autoroute A36 rentre dans la vaste forêt de la Hardt, d'où elle ne ressortira plus avant la frontière. Elle passe à proximité d'un deuxième site automobile, l'usine PSA Peugeot-Citroën de Sausheim. Plusieurs passages à faune, d'espacement assez rapproché, enjambent l'autoroute sur cette dizaine de kilomètres filant à travers forêts. Au sortir se trouve l'ancien poste de douanes d'Ottmarsheim, aujourd'hui partiellement à l'abandon (mais, attention, malgré l'ouverture des frontières au début des années 90, des contrôles subsistent encore de temps en temps, en particulier pour les poids-lourds). Il a d'ailleurs été partiellement détruit il y a peu.
  • Après l'ex douane, l'A36 vit ses derniers mètres français en franchissant le Grand Canal d'Alsace et la Rhin. Ce dernier fleuve fait office de frontière avec l'Allemagne. L'échangeur avec l'autoroute A5 allemande se situe presque en territoire français tellement l'HaFraBa (axe Hamburg-Frankfurt-Basel ; le nom donné à l'A5) passe près de la frontière. De taille très vaste, il permet un raccordement aisé vers Karlsruhe et Freiburg. L'A36 se termine ici.

Autour de l'autorouteModifier

A36 - Sortie 11

Sortie 11 de l'A36. (c) Simonkempf

RégionsModifier

DépartementsModifier

Sites naturelsModifier

  • Plateau de la Saône
  • Monts franc-comtois
  • Agglomération montbéliardaise-belfortaine
  • Sundgau alsacien
  • Agglomération mulhousienne
  • Forêt de la Hardt

Panneaux touristiquesModifier

Cette liste recense tous les panneaux d'informations touristiques (de couleur brune) situés au bord des autoroutes.

A venir

Autres sites touristiquesModifier

Liste des sites non répertoriés sur les panneaux touristiques mais d'intérêt notable.

  • Plateau et région de la Saône (sortie 1)
  • Dole (sortie 2)
  • Saline Royale d'Arc-et-Senans (depuis Beaune : A39 ; depuis Mulhouse : sortie 2.1)
  • Besançon et sa citadelle (sortie 4)
  • Vallée du Doubs (depuis Beaune : sortie 4 ; depuis Mulhouse : (sortie 7)
  • Montbéliard, avec l'usine PSA Peugeot-Citroën et le musée Peugeot (sorties 8 et 9)
  • Belfort et sa citadelle (sorties 12, 13 et 14)
  • Sundgau alsacien : Altkirch, Ferrette, Vallée de la Largue... (depuis Beaune : sortie 14 ; depuis Mulhouse : sortie 15)
  • Mulhouse, avec le centre-ville historique (Place de la Réunion et hôtel de ville), la Cité de l'Automobile et la Cité du Train, le zoo (sorties 16, 17, 18 et 19)
  • Massif des Vosges : Grand-Ballon (point culminant ; 1424m) (depuis Beaune : sortie 15 ; depuis l'Allemagne : sortie 16)
  • Sud du vignoble alsacien : Thann (Porte Sud de la Route des Vins d'Alsace ; collégiale Saint-Thiébault), Cernay, Guebwiller (depuis Beaune : sortie 15 ; depuis l'Allemagne : sorties 16 et 18)

HistoriqueModifier

FuturModifier

A36 sortie 10

Durant les travaux d'élargissement au niveau de la sortie 10 © Tomas

  • Mise à 2x3 voies de la section gratuite Montbéliard - Belfort :
    • Section Sochaux - Belfort-Glacis du Château (sorties 9 à 13) : 2x3 voies en service depuis le 12 décembre 2008.
    • Section Montbéliard - Sochaux (sorties 8 à 9) : 2x3 voies en service depuis novembre 2009.
    • Section Voujeaucourt (sortie 6.1) - Montbéliard-centre (sortie 8) : démarrage des travaux au printemps 2011 pour mise en service en 2013.
  • Achèvement de l'élargissement à 2x3 voies de la rocade de Mulhouse (sortie 16 - sortie 18), en projet (en attente de financement).
  • Rechargement progressif des sections en dalle béton recouvertes par un enduit entre les sorties 3 et 2.1 par des enrobés classiques.

ItinéraireModifier

AiresModifier

Ouvrages d'artModifier

TraficModifier

Tronçon Distance Trafic
Echangeur A31-A36 - échangeur A36-A39 41 km 9.608
Echangeur A36-A39 - Sortie 8 125 km 22.609
Sortie 8 - sortie 14 (début de section à péage) 25 km 38.602
Sortie 14 - sortie 15 (section à péage) 22 km 27.064
Sortie 15 - sortie 16 (section libre concédée) 9 km 40.763
Sortie 16 - A35 (rocade de Mulhouse) 10 km 81.666
A35 - frontière 11 km 20.535

Trafic moyen, en fonction de la distance : 25.473

Unité : véhicules par jour ; données : APRR ;

  • Bermont : 58 120 véhicules par jour en 2008

DiaporamasModifier

Sens Mulhouse-Beaune. Toutes les photos : © Thomas B.

  • Au niveau de l'échangeur de Voujeaucourt
  • Au niveau de l'échangeur de Pont-de-Roide
  • Gare de péage de Saint-Maurice
  • Au niveau de l'échangeur de L'Isle-sur-le-Doubs
  • Au niveau de l'échangeur de Baume-les-Dames
  • Au niveau de l'aire de Besançon-Champoux
  • Au niveau de l'échangeur de Besançon-Saint-Claude
  • Au niveau de l'échangeur de Besançon-Planoise
  • Au niveau de l'échangeur de Dôle
  • Au niveau de l'échangeur de l'A39


Sens Beaune-Mulhouse (à télécharger)

Voir aussiModifier

Sites SARAModifier

Sites externesModifier


C207 A36 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard