Fandom

WikiSara

Autoroute française A43

9 712pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager


Autoroute A43 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaires (AREA / SFTRF) · Péages (AREA / SFTRF) · Homonymie



Présentation

  • L'autoroute A43, ou A43, est une autoroute française reliant Lyon à Modane, et de là, Turin.
  • Après un court tronçon non concédé dans la région lyonnaise exploité par la DIR Centre-Est, l'autoroute est concédée à AREA jusqu'à Aiton (au confluent entre la Maurienne et la Tarentaise). Elle est ensuite concédée à SFTRF jusqu'au Tunnel du Fréjus (inclus). Elle est à péage, sauf de Lyon à la bifurcation de l'A46, et de Chambéry à l'échangeur 20 (Challes-les-Eaux).
  • Elle comporte plusieurs ouvrages d'arts importants, à cause d'un relief accidenté. Sur les 100 derniers kilomètres, elle se faufile à travers la longue vallée de la Maurienne, d'où son surnom d'Autoroute de la Maurienne, avant de regagner le tunnel international du Fréjus.
  • Caractéristiques :
    • 2x2 voies en général
    • 2x3 voies entre le Boulevard Périphérique de Lyon et l'A46, entre le péage de Saint-Quentin-Fallavier et l'A48 et entre la RN201 au sud de Chambéry et la  Sortie 20 
    • 2x4 voies entre l'A46 et le péage de Saint-Quentin-Fallavier
    • Portions avec voies réservées aux véhicules lents
    • Portions à chaussée unique

Localisation

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Le tracé de l'A43
En rouge Le tracé de la voie express (RN201) traversant Chambéry
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Description du tracé

A43 TunnelEpine.JPG

L'A43 en arrivant au tunnel de l'Epine (sens Chambéry-Lyon).
© Sylvain 59

A43 Epine.JPG

L'A43 en sortant du tunnel de l'Epine (sens Lyon-Chambéry).
© Sylvain 59

A43 - A430 Vers Chambéry et Grenoble.jpg

Bifurcation A43 - A430 à Aiton (73). © Occitandu34

  • D'orientation générale ouest-est, l'A43 prenait naissance en pleine ville, dans le prolongement du boulevard Jean Mermoz, à Lyon. Dans le cadre d'une opération d'urbanisme, l'autopont qui suit le départ a été détruit en 2010. Cette pénétrante a été déclassée le 11/06/2009 et renumérotée en RN2043 avant sa transformation en boulevard urbain.
  • Juste après son départ actuel, l'autoroute croise le Boulevard périphérique par un échangeur complexe, avant de longer la cité de Bron Parilly, une des premières construites, dans les années 1950.
  • Peu après être passée devant l'important centre commercial de la Porte des Alpes, elle croise l'A46/RN346 (Rocade Est) par un échangeur en trèfle complet, dont les bretelles sont accessibles par des chaussées latérales. C'est ici que commence la section à péage, ainsi qu'une section à 2x4 voies jusqu'à Saint-Quentin-Fallavier.
  • L'autoroute se déroule maintenant dans la vaste plaine de l'est lyonnais, barrée au sud par des collines. A Grenay, après être passée sous la LGV Rhône-Alpes, une longue descente lui fait atteindre la vallée de la Bourbre, qu'elle remontera sur plusieurs dizaines de kilomètres. On traverse ici la ville nouvelle de l'Isle d'Abeau, où alternent zones industrielles et lotissements. C'est ci également que l'on trouve l'imposante barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier.
  • La traversée de Bourgoin-Jallieu s'effectue très près de la ville. Ici, le relief commence à se faire plus ardu avec le rapprochement des collines des Terres-Froides, au sud. Peu après, l'A48 s'échappe à droite vers Grenoble, tandis que l'A43 continue à remonter la vallée de la Bourbre, dans un cadre désormais plus rural.
  • Après la Tour-du-Pin, l'A43 s'élève sur un plateau avant de plonger dans la vallée du Guiers, qui fait office de séparation Isère/Savoie. La Chartreuse, les chaînes de l'Epine et du Chat se dressent face à nous.
  • Après le franchissement du Guiers, l'A43 s'élève sur les premiers contreforts montagneux, dans l'avant-pays Savoyard, en offrant un beau panorama. Elle pénétre rapidement dans le tunnel de Dullin (1600 m), dont la chaîne présente une falaise abrupte côté ouest, et une pente douce côté est. Elle redescend vers Novalaise en passant au large du lac d'Aiguebelette, qui reste peu visible (sauf au droit de l'aire de repos du Lavaret) et ne tarde pas à traverser la chaîne de l'Epine par un tunnel de 3200 m. Cette chaîne de montagne représente l'extrémité méridionale du Jura.
  • Après le tunnel, l'A43 est établie dans la Combe de Savoie, sur le flanc est de la chaîne de l'Epine qu'elle utilise pour perdre de l'altitude jusqu'à Chambéry, visible en contre-bas sur la droite.
  • Après la bifurcation de l'A41-Nord vers Annecy (qui constitue la continuité de l'autoroute), la barrière de péage de Chambéry nord annonce l'entrée imminente sur la VRU de Chambéry, la RN201.
  • Un contournement Est de Chambéry était prévu sous le numéro A41. Il était même concédé à AREA. Mais il a été abandonné au cours des années 1980.
  • L'A43 reprend après Chambéry, dans la continuité de la RN201. Elle est maintenant établie au fond de la Combe de Savoie, entre les Bauges à gauche et la Chartreuse à droite (le Mont Granier est bien visible). A Montmélian, on bifurque à gauche. En allant tout droit, nous entrerions sur l'A41-Sud vers Grenoble. Peu après, l'A43 franchit l'Isère, puis la remonte jusqu'à Saint-Pierre-d'Albigny en longeant l'Isère sur sa rive gauche.
  • L'A430 vers Albertville et la Tarentaise continue tout droit. On bifurque à droite et l'on entre dans l'étroite vallée de la Maurienne en remontant l'Arc sur sa rive gauche. Les tunnels d'Aiguebelle et des Hurtières permettent d'éviter deux proéminences de la chaîne de Belledonne, que l'on longe sur notre droite. À gauche, c'est la Vanoise. L'autoroute va remonter l'Arc sur plusieurs dizaines de kilomètres.
  • Peu avant Saint-Jean-de-Maurienne, on franchit l'Arc, puis l'A43 passe derrière les imposantes usines métallurgiques de cette ville. Le péage se tient à Saint-Michel-de-Maurienne. Par manque de place, l'A43 a été construite ici sur l'ancienne déviation de l'ex-RN6.
  • Après Saint-Michel, la rampe se fait plus sévère. Le court tunnel des Sorderettes ne concerne que la chaussée montante, car ici, les chaussées sont dénivelées. Il est suivi de près par le tunnel d'Orelle (4 km), bidirectionnel, et qui permet d'éviter un étranglement de la vallée assez peuplé. Les deux voies de circulation sont cependant séparées par une bande non circulée assez large.
  • Le tunnel débouche à Bissorte. L'A43, en compagnie de l'ancienne RN6 (à droite), est coincée entre l'Arc (à gauche) et le bassin EDF de Super-Bissorte (à droite). De ce fait, l'A43 est ici à caractéristiques réduites : deux voies montantes, une voie descendante. Après la Praz, elle reprend sa configuration à 2x2 voies, puis franchit l'Arc à maintes reprises, avant de reprendre le tracé de l'ex-RN566, menant au portail sud du Tunnel du Fréjus. Cette section est aussi à caractéristiques réduites (3 voies) et comporte plusieurs viaducs sur des affluents de l'Arc.
  • Notons que l'A43 s'achève juste à l'entrée du tunnel, ce dernier étant classé dans la voirie nationale sous le numéro RN543.

Autour de l'autoroute

Région

Départements et métropole

Sites naturels

  • Massif du Bugey
  • Parc naturel régional de Chartreuse
  • Massif des Bauges
  • Chaîne de Belledonne
  • Parc national de la Vanoise

Sites touristiques

  • Lyon
  • Parc Walibi, aux Avenières
  • Lac d'Aiguebelette
  • Chambéry
  • Stations et villages de la Maurienne
  • Pierres fortifiés de Haute-Maurienne
  • Cols mythiques du Tour de France (Iseran, Mont-Cenis, Galibier, Croix-de-Fer, etc.)

Historique

Futur

  • Aucun projet connu.

Diaporama

Entre Lyon et l'A48

© Julien vitry 94

Itinéraire

Aires

Trafic

Webcams

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


Autoroute A43 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaires (AREA / SFTRF) · Péages (AREA / SFTRF) · Homonymie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard