FANDOM




C207 A55 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire · Homonymie


Autoroute A55 (Ancien numéro)
Localisation
PaysFrance
RégionsProvence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie
1ère section
ItinéraireMartigues - Port-Saint-Louis-du-Rhône
Longueur30 km
Abandon1975
RenumérotationRN269
2ème section
ItinéraireA55A7
Longueur1,6 km
Ouverture1974
Reclassement1988
RenumérotationA552
3ème section
ItinéraireA9 - RN572
Longueur23 km
ConcessionASF
Ouverture1990
Reclassement1990
RenumérotationA54

Présentation

  • A l'origine, l'autoroute A55 devait relier Marseille à Port-Saint-Louis-du-Rhône et desservir ainsi le Port Autonome de Marseille et tout le complexe industrialo-portuaire autour de Fos-sur-Mer et du Sud de l'Etang de Berre.
  • La réalisation de cet axe est découpée en 3 phases importantes :
    • Desserte du littoral marseillais, servant aussi de dédoublement à l'Autoroute Nord de Marseille.
    • Liaison entre Les Pennes-Mirabeau et Martigues, déviation de la RN568.
    • Liaison entre Martigues et Port-Saint-Louis-du-Rhône, en tant que desserte et rocade de l'important complexe industriel de Fos-sur-Mer pour lequel les autorités ambitionnaient un grand avenir.
  • Les deux premières phases ont vu le jour en une vingtaine d'années, et dans la douleur pour la traversée du Massif de la Nerthe. La dernière phase n'a pas été réalisée à la suite d'une conjonction de plusieurs facteurs. Sa présentation est l'objet principal de cet article.
  • A la suite de son abandon implicite, l'A55 est détournée de Port-Saint-Louis-du-Rhône pour se diriger sur Nîmes via Arles, projet au long court détaillé dans l'article sur l'historique de l'autoroute A54. En effet, en 1990, la nouvelle nomenclature des autoroutes attribue cette section à l'autoroute A54. Elle limite dès lors le parcours de l'A55 au seul tronçon entre Marseille et Arles (en partie en projet encore aujourd'hui).
  • On notera enfin qu'en attendant la construction de sa section littorale vers Marseille, l'A55 se termine provisoirement de 1974 à 1988 sur l'A7 aux Pennes-Mirabeau. La courte section délaissée deviendra l'A552.

Tracés

Martigues - Port-Saint-Louis-du-Rhône

Présentation

  • Le schéma routier de desserte du complexe industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer a été approuvé par une décision ministérielle du 9 octobre 1963. Ce plan prévoyait une liaison Marseille - Fos par une autoroute reliant Les Pennes-Mirabeau à Martigues et se prolongeant vers le nouveau port par l'Est des étangs de l'Engrenier et de Lavalduc.
  • La désignation du tracé et les caractéristiques de la nouvelle infrastructure au-delà de Martigues restent floue à ses époque en raison de l'absence d'études suffisamment détaillées le trafic attendu. Un avant-projet sommaire est donc établi et validé le 1er juin 1970 pour préciser ces points essentiels.
  • La section à réaliser est divisée en deux sections de longueurs à peu près égales :
    • La partie Est entre Martigues et la RN568 est celle dont le tracé est le plus discuté en raison de son insertion environnementale et des perspectives d'urbanisation du secteur. Plusieurs variantes sont étudiées par l'Est ou l'Ouest des étangs de l'Engrenier et de Lavalduc et c'est finalement le tracé par l'Est et le vallon du Pauvre-Homme qui est préféré.
    • La partie Ouest entre la RN568 et Port-Saint-Louis-du-Rhône est définie avec plus de précision suite aux travaux de reconstruction de la RN568A. Cet axe est conçu dès le départ pour être directement intégré à la future autoroute.
  • Dans le contexte de croissance économique de la période, les estimations de trafic reposent sur des prévisions euphoriques. Le secteur Ouest de l'Etang de Berre est ainsi crédité de 30.000 emplois industriels pour un total de 110.000 emplois et une population devant atteindre les 280.000 habitants. Il en résulte une moyenne de trafic attendu supérieure à 30.000 véhicules par jour sur la plus grande partie du linéaire, avec une pointe à plus de 50.000 véhicules entre les deux autoroutes Fos - Miramas et la RN568. Précisons que dans le même temps, les RN568 et RN569 devaient être doublées, ce qui a été partiellement réalisé.
  • En dépit des défauts avérés de la modélisation, il est prévu un tracé par l'Est des étangs et une chaussée à 2x3 voies, élargissable à 2x4 voies sur certaines sections et réduite à 2x2 voies à son arrivée sur Port-Saint-Louis. Le relief et les profils permettent une vitesse maximale de 140 km/h.
  • Les échangeurs prévus étaient les suivants :
    • Nord du Viaduc de Caronte (A55).
    • Croix-Sainte (RN568).
    • Plan Fossan (Martigues-Nord).
    • Saint-Mitre.
    • A56 (Etang de Citis).
    • RN569 (dont le tracé est modifié par anticipation sur 3,5 km pour être compatible avec l'A56Bis).
    • Zones industrielles Nord-Est.
    • RN568 (le plus important).
    • Zones industrielles Ouest (3 échangeurs successifs).
    • D35 (fin de l'autoroute).
  • Le coût dépasse les 150 millions de francs, ce qui revient au prix kilométrique d'une autoroute urbaine en raison du grand nombre d'échangeurs à réaliser et des dépenses annexes dont les nouvelles sections des RN568A et RN569.
  • Le projet reçoit une DUP le 15 juillet 1974 pour la section comprise entre Martigues et la RN568A et des enquêtes parcellaires sont menées jusqu'en 1975. Après cette date, le projet sombre dans une profonde léthargie, victime de plusieurs facteurs : crise pétrolière, coût excessif, doublement concomitant de la RN568...
  • Si les études avaient exagéré le trafic espéré sur l'autoroute Martigues - Fos-sur-Mer, l'aménagement de la RN568 avec de nombreux carrefours à niveau et des feux se révèle progressivement insuffisant. Le prolongement de l'A55 renaît ainsi sous la forme d'un contournement Nord de Port-de-Bouc, éventuellement étendu à l'avenir vers Fos-sur-Mer. Voir l'article sur le projet d'autoroute A55.

Localisation

Chargement de la carte...

Documentation

Les documents présentés ci-dessous sont issus de l'avant-projet sommaire du projet d'autoroute A55 entre Martigues et Port-Saint-Louis (1970). Les photos : © G.E.

Connexion à l'A7 aux Pennes-Mirabeau

A55 - Les Pennes-Mirabeau - La Mède - Plan

Plan détaillé de l'A55 entre La Mède et les Pennes-Mirabeau. On y voit notamment les deux phases de réalisation du répartiteur des Pennes-Mirabeau. (c) G.E.

Présentation

  • En 1974, l'A55 atteint l'autoroute A7 aux Pennes-Mirabeau.
  • En 1988, l'autoroute est prolongée jusqu’à Marseille. Son délaissé au niveau du répartiteur des Pennes-Mirabeau est alors renuméroté A552.

Localisation

Chargement de la carte...

Axe Nîmes - Arles

A55 Nîmes-Arles - Couverture DUP

Couverture du dossier d'enquête préalable à la DUP de l'A55 entre Nîmes et Arles. (c) G.E.

Présentation

  • Ce tronçon qui relie l'A9 (Nîmes) à la N572 (Arles) a été DUP en 1978 et mis en service en 1990.
  • La même année, ce tronçon est rebaptisé A54, qui devient l'autoroute reliant l'A9 à l'A7 entre Nîmes et Salon-de-Provence.

Localisation

Chargement de la carte...

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes



C207 A55 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Concessionnaire · Péage · Gestionnaire · Homonymie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.