Fandom

WikiSara

Autoroute française A7

9 748pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion6 Partager


Autoroute A7 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaires (DIR Centre-Est / DIR Méditerranée) · Homonymie · A7Bis



Présentation

  • L'autoroute A7, ou A7, est une autoroute française reliant Lyon à Marseille.
  • Elle est le prolongement direct de l'autoroute A6, qui permet de rejoindre Lyon à Paris. L'autoroute A7 fait partie de l'Autoroute du Soleil, qui comprend l'A7 ainsi que l'A6. Elle est concédée en grande partie aux Autoroutes du Sud de la France (ASF) et à péage, l'autre partie (agglomération lyonnaise et agglomération marseillaise) étant une autoroute d'Etat non concédée.
  • Cette autoroute fait la liaison entre l'Est de la France, l'Allemagne et les pays de l'Est, la Suisse, le Benelux, le Royaume-Uni, les pays d'Europe du Nord avec la côte d'Azur et le littoral languedocien, très prisé pour les congés, et le reste du littoral français, ainsi que la péninsule ibérique, d'où une première explication de son très important trafic. Elle récupère le trafic de plusieurs autoroutes importantes française : l'A6, (qui englobe elle-même les trafics de l'A5 et l'A26 (nord de la France, Royaume-Uni), l'A31 (Lorraine, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas) et l'A36 (Alsace, Franche-Comté, Allemagne, Europe de l'est et du nord)), l'A40 (départements alpins du nord, Suisse), l'A43 (autres départements alpins, Suisse) et l'A39 (Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Europe du nord, de l'est, Bénélux, Pays-Bas, Allemagne).
  • Cette autoroute est, comme l'A6, symbolique. Lorsqu'on l'évoque, elle fait penser aux vacances, au soleil... mais uniquement dans le sens vers Marseille ! L'autre sens est le symbole de la fin des vacances, du travail... En effet, elle a remplacé la mythique N7 dans sa partie sud, avec l'A6 et l'A8. Mais elle est aussi synonyme d'embouteillages monstres, d'enfer routier, de surcharge, de chaleur lors des chassés croisés de fin juillet/début août. C'est sur cette autoroute que se trouvent le fameux péage de Vienne et les plus grandes aires de France (Saint Rambert d'Albon, Montélimar (LA plus grande dans le sens vers Marseille), Lançon-Provence).

Localisation

Chargement de la carte...

Description du tracé

De Lyon à Valence

  • L'A7 commence en plein centre de Lyon, à la suite de l'A6 avant de se poursuivre le long du quai Perrache et du quai de la Mulatière.
  • Peu après se trouve un premier échangeur, avec l'A450, actuellement une courte antenne vers Brignais, mais qui pourra être prolongée vers Saint Étienne, dans le cadre du doublement de l'A47 (A45).
  • Après avoir traversé le Rhône et son canal de dérivation, l'A7 aborde successivement la bifurcation du boulevard Périphérique de Lyon et celle du boulevard urbain sud, puis longe la raffinerie de Feyzin avant de sortir de la banlieue lyonnaise. Au-delà, elle longe le Rhône à droite, la voie ferrée Lyon-Marseille et le grand triage de Sibelin à gauche.
  • Un autre point d'échange est rencontré un peu plus loin, vers Ternay, entre l'A7, l'A46 sud (grand contournement est de Lyon) vers le nord-est de la France et les Alpes et l'A47 vers Saint-Etienne, Clermont Ferrand, Bordeaux et Toulouse (future voie express RN88).
  • A Chasse-sur-Rhône, l'autoroute emprunte un viaduc au-dessus d'une zone de lotissements, puis elle côtoie le Rhône jusqu'à Saint-Romain-en-Gal, au nord de Vienne. Elle prend un virage très prononcé vers le sud pour franchir le fleuve, afin de contourner Vienne par la rive droite du Rhône. L'autoroute traverse ensuite une seconde fois le fleuve pour reprendre son itinéraire par l'est de la vallée du Rhône.
  • Après une courte ascension à 4 voies, l'autoroute parvient au pied de l'immense gare de péage de Vienne (la deuxième plus grande en France ?). Désormais établie sur plateau, elle permet d'observer le Mont Pilat à droite, et de légères collines à gauche. A Roussillon, elle redescend dans la vallée, longe une zone commerciale et un site chimique, avant de longer la RN7 au niveau de Saint-Rambert-d'Albon. La tour d'Albon est visible à gauche.
  • Pour éviter un étranglement de la vallée, l'A7 entame ensuite une longue ascension vers le col du Grand Boeuf, dominé par six éoliennes. Il s'ensuit aussitôt une descente, plus brève, vers la vallée de la Galaure, remonte un peu puis redescend doucement dans un cadre vallonné au niveau de Chantemerle-les-Blés.
  • L'autoroute retrouve la plaine à Tain-l'Hermitage. Elle traverse l'Isère au niveau du 45ème parallèle (l'aire de service de Latitude 45, accessible dans le sens Marseille-Lyon, fait allusion à ce parallèle), puis rentre de nouveau en agglomération, à Valence. Près du centre-ville, elle vient s'établir au plus près du Rhône.

De Valence à Orange

  • Au sud de Valence se trouve le troisième point d'échange avec l'A49 (N532).
  • La descente de la vallée du Rhône se poursuit dans la plaine valentinoise. On retrouve des collines à gauche après Loriol, tandis que l'on aperçoit la centrale de Cruas à droite. Montélimar est évité en s'écartant franchement vers l'est, à travers les collines, et traverse le Roubion et le Jabron issus des collines drômoises. Le relief se durcit brièvement au passage d'un petit seuil, puis l'on aborde l'aire de Montélimar (la plus grande d'Europe).
  • L'A7 redescend doucement vers la vallée du Rhône en longeant la LGV Méditerranée sur la gauche, avant de passer sous celle-ci par un immense viaduc à la Garde-Adhémar, près de Pierrelatte. Elle longe le canal de Donzère-Mondragon, qui alimente la centrale de Bollène depuis 1952, et passe au droit du site nucléaire du Tricastin. A Mornas, nous avons une jolie vue sur ce village typiquement provençal, tandis que le mont Ventoux est visible à l'est.
  • A Orange, l'A7 aborde une importante bifurcation entre l'A7 vers Marseille, Nice et l'Italie d'une part, et l'A9 vers Nîmes, Montpellier, Perpignan, Toulouse et l'Espagne d'autre part.

D'Orange à Marseille

  • L'A7 contourne ensuite Avignon, traverse la Durance et longe un moment son cours, franchit le pertuis de Lamanon, et arrive près de Salon-de-Provence en longeant le canal EDF.
  • Au sud de cette dernière ville, l'autoroute A7 s'échange avec l'A54 vers Arles, Nîmes et l'A9.
  • Quelques kilomètres plus loin se trouve la grande gare de péage de Lançon-Provence.
  • L'autoroute emprunte le vallon de Vautubière et se sépare à nouveau en deux branches à Coudoux : une vers Marseille (A7) et une vers l'Italie (A8). Cette bifurcation est assez particulière car les voies principales conduisent à l'A8 (Aix-en-Provence). La raison donnée au moment de la construction tient au fait que le trafic des poids-lourds est orienté sur Marseille : la configuration retenue favorise donc leur passage sur la voie droite de l'autoroute.
  • A la sortie n°28 se termine la concession ASF.
  • Après un passage en contrehaut de l'étang de Berre et de l'aéroport de Marseille-Marignane, elle traverse ensuite Rognac, puis Vitrolles, avant de traverser un contrefort de la Chaîne de l'Estaque par un tunnel et de s'échanger avec l'A55 en direction des ports de Marseille ainsi que des quartiers ouest, Martigues et Arles. L'A7 dessert elle le centre et l'est de Marseille.
  • Un échangeur avec l'A51 (Aix en Provence, Gap, Grenoble) est croisé un peu plus loin. L'autoroute descend ensuite vers le centre de Marseille et passe dans un très court tunnel sous un éperon rocheux au niveau de Vallon des Tuves.
  • Dernier échangeur rencontré : avec l'A557. Cette petite antenne à 2 voies en sens unique relie l'A7 à l'A55 vers les tunnels de la Joliette, du Vieux-Port et Prado-Carénage (payant) vers Toulon.
  • L'A7 s'achève par plusieurs viaducs au-dessus du quartier de la Belle-de-Mai jusqu'au quartier Saint-Charles, au niveau de la sortie du tunnel Saint-Charles. Depuis le 7 juillet 2010, son terminus se situe 200 m environ avant la place Jules Guesde, dite "Porte d'Aix", où elle se terminait auparavant. Le réaménagement de la partie terminale en jardins, ainsi que des constructions (hôtel de la chaîne japonaise Toyoko Inn) ont été réalisées en 2016-2017, dans le cadre de l'opération d'aménagement urbain Euroméditerranée.

Autour de l'autoroute

Régions

Départements et métropole

Sites naturels

  • Monts du Lyonnais
  • Vallée du Rhône

Panneaux touristiques

Cette liste recense tous les panneaux d'informations touristiques (de couleur brune) situés au bord des autoroutes.

  • Echangeur.png A450 : Feyzin (raffinerie)
  •  Sortie 9  : Site archéologique de Saint-Romain-en-Gal, Vienne, ville gallo-romaine (temple d'Auguste et de Livie, théâtre, musée lapidaire)
  •  Sortie 10  : Parc Naturel Régional du Pilat
  •  Sortie 12  : Annonay (vieux quartiers médiévaux), Hauterives ("Palais Idéal" du facteur Cheval), Massif central, mont Pilat
  •  Sortie 13  : Chemin de fer du Vivarais (chemin de fer touristique), Romans (musée de la Chaussure)
  •  Sortie 14  : Parc Naturel Régional des monts d'Ardèche
  •  Sortie 15  : Le Vercors, Valence (maisons du centre historique, cathédrale Saint-Appolinaire, musée des Beaux-Arts, kiosque de Peynet)
  •  Sortie 16  : Les châteaux de la Drôme (Suze-la-Rousse, Grignan, La Garde-Adhémar, Saint-Paul-Trois-Châteaux...), Les montagnes de l'Ardèche, Vallée de la Drôme
  •  Sortie 17  : Mirmande - Église médiévale (village perché, remparts, église romane Sainte-Foy)
  •  Sortie 18  : La Garde-Adhémar (Mérimée) (vieille cité, maisons Renaissance, église romane Saint-Michel, vue sur le Rhône et le Vivarais), Le château de Grignan (village perché, château Renaissance), Les Gorges de l'Ardèche, Les Vignobles de la Vallée du Rhône, Porte du Soleil (sculpture monumentale d'Ivan Avoscan située sur l'aire de repos de Savasse, dans le sens Lyon > Marseille), Viviers, le Vivarais (rempart, donjon, cathédrale, Maison des Chevaliers, demeures du XIIème au XVIème)
  •  Sortie 19  : Aven d'Orgnac, Les Cévennes
  •  Sortie 20  : Dentelles de Montmirail (contreforts du mont Ventoux, crêtes calcaires finement ciselées par l'érosion), Forteresse de Mornas, XIème siècle
  •  Sortie 21  : Châteauneuf-du-Pape (vins, musée du père Anselme : métiers du vin)
  •  Sortie 22  : Orange, ville romaine (théâtre, arc de triomphe, cadastres romains, musée d'art et d'histoire...), Vaison-la-Romaine (cité médiévale, sites gallo-romains, cathédrale Notre-Dame de Nazareth)
  •  Sortie 23  : Avignon (pont Saint-Bénézet, Palais des Papes, remparts, place de l'Horloge...)
  •  Sortie 24  : Avignon (pont Saint-Bénézet, Palais des Papes, remparts, place de l'Horloge...), Chartreuse de Bonpas (couvent fortifié du XIIème siècle), Fontaine de Vaucluse
  •  Sortie 25  : La Camargue, Le Lubéron : sites et châteaux, Les Baux de Provence, Les Préalpes du Sud, Saint-Rémy-de-Provence (couvent de Saint-Paul-de-Mausole, site archélolgique de Glanum, monument national, "Antiques")
  •  Sortie 26  : Notre-Dame-de-Beauregard
  •  Sortie 27  : Château de la Barben, Les Alpilles, Mémorial Jean Moulin (Salon-de-Provence), Salon-de-Provence (école de l'Air, maison de l'astrologue Nostradamus, château de l'Emperi, musée Coca-Cola)

Autres sites touristiques

Liste des sites non répertoriés sur les panneaux touristiques mais d'intérêt notable.

  • Lyon
  • Pierrelatte, ferme aux crocodiles
  • Marseille
  • A compléter...

Historique

Futur

  • Ajout de 2 voies coaxiales à l'A7 dans sa partie centrale entre Orange et Valence. Ces voies seraient réservées aux poids lourds. A l'issue du Débat Public, cette hypothèse a été écartée alors que les poids-lourds représentent 12% du trafic total. Un point sur l'évolution de la situation aurait dû être effectué en 2010 mais cette promesse n'a pas été honorée en dépit de l'augmentation continue du trafic.
  • A plus long terme, possibilité envisagée mais abandonnée d'un délestage de l'A7 entre Lyon et Narbonne par une autoroute de Piémont Cévenol, l'A79. Ce projet a lui aussi été abandonné.
  • Éventuel déclassement à très long terme des A6 et A7 en boulevard urbain dans la traversée de Lyon (Limonest (futur échangeur avec l'A89) - Chasse sur Rhône (échangeur avec les A46-A47) en cas de mise en service du COL (Contournement Ouest de Lyon) ou d'un grand contournement Est.
  • Construction d'un échangeur entre Chanas et Tain au niveau de Saint-Uze pour pouvoir desservir Saint-Vallier (Drôme) et Andance (Ardèche). Cette construction permettra aussi un accès plus rapide aux services de secours et d'entretien sur l'A7 au niveau du Col du Grand-Bœuf (l'autoroute est très sinueuse et accidentogène dans cette zone).
  • La création du demi-diffuseur complémentaire de Vienne-Sud (sortie 11, partie Nord) est envisagée.

Itinéraire

Aires

Ouvrages remarquables

Trafic

  • De Vienne à Orange : 69 531 véhicules par jour en moyenne en 2012 (en période estivale : plus de 175 000 véhicules par jour).
  • D'Orange à Coudoux : 59 079 véhicules par jour en moyenne en 2012.
  • Rognac : 61 581 véhicules par jour en 2008 (7 % de PL).
  • Vitrolles : 78 444 véhicules par jour en 2008 (8 % de PL).
  • Les Pennes-Mirabeau (premier comptage) : 106 544 véhicules par jour en 2008 (9 % de PL).
  • Les Pennes-Mirabeau (deuxième comptage) : 101 444 véhicules par jour en 2010 (9 % de PL).
  • Septèmes-les-Vallons : 140 292 véhicules par jour en 2010 (6 % de PL).
  • Marseille St-Antoine : 145 206 véhicules par jour en 2010 (5 % de PL).
  • Marseille Les Aygalades : 136 390 véhicules par jour en 2010 (5 % de PL).
  • Marseille Plombières : 112 536 véhicules par jour en 2010 (4 % de PL).
  • Trafic attendu après réalisation des autoroutes A44 et A45 :
    • Sud de Lyon : 82 500 véhicules par jour environ (10% de PL).
    • Nord de Vienne : 93 800 véhicules par jour environ (13% de PL).

Diaporama

  • Date : Juillet 2011. Toutes les photos : © Julien vitry 94

Entre échangeur 15 (Valence-sud) et l'A8

Entre l'A8 et la D383

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


Autoroute A7 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Ancien tronçon · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Gestionnaires (DIR Centre-Est / DIR Méditerranée) · Homonymie · A7Bis


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard