FANDOM



C207 A75 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Concessionnaires (APRR / CEVM / ASF) · Péages (APRR / CEVM / ASF) · Gestionnaire


Description

  • Les premiers aménagements de l'axe datent des années 1960-70 et concernent la RN9. Plusieurs sections sinueuses sont remplacées par de nouvelles sections à voies larges en site propre. De nombreux créneaux de dépassement sont aussi construits (ils sont pour la plupart maintenant intégrés à l'autoroute).
  • De gros aménagements ont lieu notamment entre Clermont-Ferrand et Lempdes avec l'aménagement progressif de la route nationale en route express entre les deux villes à partir de la fin des années 1970.
  • Le 28 novembre 1986, à l'occasion d'un voyage sur place et à la demande du Conseil Régional d'Auvergne, le Ministre de l'Équipement décida que la RN9 serait aménagée en autoroute.
  • Ensuite les travaux se poursuivent. Fin 1991, l'autoroute est continue de Clermont-Ferrand à Saint Flour. Un an plus tard, elle dépasse Garabit.
  • En juillet 2002, c'est l'inauguration de la section Clermont l'Herault - Pézenas et le 20 décembre 2004 est inauguré le Viaduc de Millau.
  • Début juillet 2005 c'est l'inauguration de l'aménagement autoroutier au niveau de Lodève, en lieu et place de l'ancienne nationale (doublement du Tunnel de la Vierge, mise aux normes de la route nationale déjà à 2x2 voies sur quelques kilomètres depuis les années 1980). Depuis cette date, l'A75 relie sans interruption Clermont-Ferrand à Pézenas.
  • En février 2009 a été mis en service le contournement autoroutier de Valros et en juin 2010 le raccordement à l'autoroute A9.

Projet Clermont-Ferrand - Lempdes (janvier 1974)

Discours de Valéry Giscard d’Estaing lors d'un déplacement au Puy-en-Velay le 29 septembre 1975

  • "L'effort portera donc d'abord sur l'équipement routier et l'essentiel me parait devoir être de prévoir la traversée complète du Massif Central par une voie à grande circulation, c'est-à-dire une voie à quatre voies et à terre-plein central sur une plate-forme autoroutière. Je dis plate-forme autoroutière, et non pas autoroute car, en raison du coût des ouvrages, il n'est pas nécessaire, à l'heure actuelle, que, sur un tel tracé, tous les franchissements passent par des ouvrages à des niveaux différents : on peut parfaitement imaginer que, pour une partie de la traversée du Massif Central, il y ait des croisements à niveaux. Mais j'indique, monsieur le Premier ministre, car c'est vous naturellement qui suivez l'application de ce programme, que cette traversée doit se faire sur une plate-forme autoroutière, c'est-à-dire qu'il faut choisir un itinéraire et une implantation tels qu'il soit facile de transformer cette voie, le moment venu, en autoroute."

Déclarations d'Utilité Publique

Sections directement aux normes autoroutières

  • 06 04 1987 : Section Lempdes-Sud - Massiac-Nord (sorties 20 à 23) (-> RN9) Lien1 Lien2, (classée en autoroute le 04 03 1991 Lien)
  • 05 12 1988 : Section Massiac-Nord - Saint-Mary-le-Plain (sorties 23 à 25) (-> RN9) Lien1 Lien2, (classée en autoroute le 04 03 1991 Lien)
  • 05 12 1988 : Section La Fageolle - Saint-Flour-Sud (sorties 27 à 29) (-> RN9) Lien1 Lien2, (classée en autoroute le 04 03 1991 Lien)
  • 17 01 1990 : Section Saint-Flour-Sud - La Garde (sortie 29 - limite Cantal/Lozère) Lien
  • 07 05 1991 : Section La Garde - Aumont-Aubrac-Nord (limite Cantal/Lozère - sortie 35) Lien
  • 07 05 1991 : Section Aumont-Aubrac-Sud - Caumel (sortie 36 - limite Lozère/Aveyron)[1] Lien
  • 24 03 1992 : Section Caumel - Engayresque (limite Lozère/Aveyron - sortie 44)[2] Lien
  • 31 05 1994 : Section La Cavalerie-Sud - L'Hospitalet-du-Larzac-Sud (fin provisoire - sortie 48) Lien, (déclaration prorogée le 31 05 1999 Lien)
  • 31 05 1994 : Section Saint-Félix-de-l'Héras - Pégairolles-de-l'Escalette (sorties 50 à 51) Lien, (déclaration prorogée le 31 05 1999 Lien)
  • 31 05 1994 : Section L'Oasis - Pézenas-Nord (fin provisoire - sortie 59) Lien, (déclaration prorogée le 31 05 1999 Lien)
  • 10 01 1995 : Section Engayresque - La Cavalerie-Sud (sortie 44 - fin provisoire)[3] Lien, (déclaration prorogée et modifiée pour concession le 23 11 1999 Lien)
  • 30 03 2000 : Section Pézenas-Ouest - Béziers (RN9 - A9) Lien

Sections mises aux normes autoroutières

  • 19 12 1988 : Section Clermont-Ferrand-Est - Pérignat-lès-Sarliève-Nord (A71 - sortie 2), (repris sur la RN9) Lien
  • 04 03 1991 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Nord - Lempdes-Sud (sorties 2 à 20), (repris sur la RN9) Lien
  • 04 03 1991 : Section Saint-Mary-le-Plain - La Fageolle (sorties 25 à 27), (repris sur la RN9) Lien
  • 07 05 1991 : Section Aumont-Aubrac-Nord - Aumont-Aubrac-Sud (sorties 35 à 36), (repris sur la RN9) Lien
  • 31 05 1994 : Section L'Hospitalet-du-Larzac-Sud - Saint-Félix-de-l'Héras (fin provisoire - sortie 50), (repris sur la RN9) Lien, (déclaration prorogée le 31 05 1999 Lien)
  • 31 05 1994 : Section Pégairolles-de-l'Escalette - L'Oasis (sortie 51 - fin provisoire), (repris sur la RN9) Lien, (déclaration prorogée le 31 05 1999 Lien)
  • 30 03 2000 : Section Pézenas-Nord - Pézenas-Ouest (sorties 59 à 61), (repris sur la RN9) Lien

Voies express intégrables

  • 04 09 1965 : Section Coudes - Issoire-Nord (sorties 8 à 11), (déclaration prorogée le 03 09 1970) (-> RN9)
  • 11 03 1974 : Section Montpeyroux - Coudes (sorties 7 à 8), (-> RN9)
  • 23 09 1974 : Section Issoire-Sud - Le Broc (sorties 14 à 16), (-> RN9)
  • 03 07 1975 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Nord - Pérignat-lès-Sarliève-Sud (sorties 2 à 4), (-> RN9)
  • 01 03 1976 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Sud - Authezat-Nord (sorties 4 à 6), (-> RN9)
  • 10 03 1977 : Section Authezat-Nord - Montpeyroux (sorties 6 à 7), (-> RN9)
  • 08 12 1977 : Section Issoire-Nord - Issoire-Sud (sorties 11 à 14), (-> RN9)
  • 20 08 1980 : Section Le Broc - Lempdes-Nord (sorties 16 à 19), (-> RN9)
  • 25 08 1980 : Section Lempdes-Nord - Lempdes-Sud (sorties 19 à 20), (-> RN9)
  • 21 10 1981 : Section Coudes - Issoire-Nord (sorties 8 à 11), (-> RN9), (mise aux normes de voie express)
  • 22 06 1982 : Section Clermont-Ferrand-Est - Pérignat-lès-Sarliève-Nord (A71 - sortie 2), (déclaration prorogée le 29 05 1987) (-> RN9)
  • 10 07 1984 : Section Saint-Mary-le-Plain - La Fageolle (sorties 25 à 27), (-> RN9)
  • A compléter

Diffuseurs

  • 26 08 1985 : Diffuseur du Broc (sortie 15)
  • A compléter

Élargissements

  • 25 03 2018 : Section Clermont-Ferrand-Est - Le Crest (A71 - sortie 5), (élargissement à 2x3 voies) Lien

Aires

  • A compléter

Tableau des DUP

Section 1988 1990 1991 1992 1994 1995 1999 2000
Clermont-Ferrand-Est (A71) - Pérignat-lès-Sarliève-Nord [2] 19/12
Lien
Pérignat-lès-Sarliève-Nord [2] - Saint-Flour-Sud [29] 04/03
Lien
Saint-Flour-Sud [29] - La Garde (limite 15/48) 17/01
Lien
La Garde (limite 15/48) - Caumel (limite 48/12) 07/05
Lien
Caumel (limite 48/12) - Engayresque [44] 24/03
Lien
Engayresque [44] - La Cavalerie-Sud (FP) 10/01
Lien
23/11
Lien
La Cavalerie-Sud (FP) - Pézenas-Nord [59] 31/05
Lien
31/05
Lien
Pézenas-Nord [59] - Pézenas-Ouest [61] 30/03
Lien
Pézenas-Ouest [61] - Béziers (A9) 30/03
Lien
Légende des couleurs
Vert DUP initiale (ou nouvelle DUP après expiration) de section autoroutière en tracé neuf
Vert clair DUP de réaménagement d'une section autoroutière en service (élargissement, seconde chaussée)
Bleu DUP de mise aux normes autoroutières d'une section en service
Bleu clair DUP de classement autoroutier d'une section en construction
Bleu ciel Renouvellement d'une DUP autoroutière
Violet DUP avec des sections neuves et des sections mises aux normes autoroutières
Jaune Prorogation d'une DUP autoroutière
Jaune clair Prorogation tardive d'une DUP (après mise en service)
Orange Modification d'une DUP en cours
Rouge Déclassement d'une section autoroutière en service
Rouge clair Déclassement d'un projet autoroutier, ou DUP d'une section non autoroutière (ou classée à une date inconnue)
Gris clair DUP (ou dernière prorogation) sans suite d'un projet autoroutier (entre parenthèses, l'année d'expiration)
Noir Annulation d'une DUP
Les modifications mineures de DUP (concession sans modification de tracé, caractère urgent ajouté) n'apparaissent pas dans le tableau

Mises en service

Sections directement aux normes autoroutières

  • 14 06 1991 : Section Lempdes-Sud - Massiac-Nord (sorties 20 à 23)
  • 14 06 1991 : Section Massiac-Sud - Saint-Mary-le-Plain (sorties 24 à 25)
  • 14 06 1991 : Section La Fageolle - Saint-Flour-Nord (sorties 27 à 28)
  • 21 10 1991 : Section Saint-Flour-Nord - Saint-Flour-Sud (sorties 28 à 29)
  • 24 10 1991 : Section Massiac-Nord - Massiac-Sud (sorties 23 à 24)
  • xx 06 1992 : Section La Garde-Nord - Saint-Chély-d'Apcher-Sud (fin provisoire - sortie 34)[4]
  • 16 11 1992 : Section Loubaresse - La Garde-Nord (sortie 31 - fin provisoire)
  • 16 11 1992 : Section Saint-Chély-d'Apcher-Sud - Aumont-Aubrac-Nord (sorties 34 à 35)
  • xx 06 1993 : Section Caumel - Auberoques (fins provisoires)
  • 02 07 1993 : Section Saint-Flour-Sud - Loubaresse (sorties 29 à 31)[5]
  • xx 12 1993 : Section Saint-Germain-du-Teil - La Canourgue (sorties 39.2 à 40)
  • xx xx 1994 : Section La Cavalerie-Sud - L'Hospitalet-du-Larzac-Sud (fin provisoire - sortie 48)[6]
  • 01 07 1994 : Section Saint-Félix-de-l'Héras - Pégairolles-de-l'Escalette (sorties 50 à 51), (premier tube du tunnel du Pas de l'Escalette)[7]
  • 15 12 1995 : Section Aumont-Aubrac-Sud - Le Buisson (sorties 36 à 37)
  • 21 04 1996 : Section Le Buisson - Le Monastier-Pin-Moriès (sorties 37 à 39)
  • 11 07 1996 : Section Saint-Félix-de-l'Héras - Pégairolles-de-l'Escalette (sorties 50 à 51), (second tube du tunnel du Pas de l'Escalette)
  • xx 12 1996 : Section L'Oasis - Branche nord du triangle de Ceyras vers Montpellier (fin provisoire - A750)
  • 22 03 1997 : Section Auberoques - Engayresque (fin provisoire - sortie 44)[2]
  • 25 09 1997 : Section Le Monastier-Pin-Moriès - Saint-Germain-du-Teil (sorties 39 à 39.2)
  • 16 04 1998 : Section La Canourgue - Caumel (sortie 40 - fin provisoire)[8]
  • 15 07 1998 : Branche sud du triangle de Ceyras vers Béziers - Ceyras (A750 - fin provisoire)[9]
  • 21 06 2002 : Section Ceyras - Pézenas-Nord (fin provisoire - sortie 59)
  • 26 06 2002 : Section La Cavalerie-Nord - La Cavalerie-Sud (sortie 47 - fin provisoire)
  • 16 12 2004 : Section Engayresque - La Cavalerie-Nord (sorties 44 à 47)[3]
  • 25 02 2009 : Section Pézenas-Ouest - Valros-Sud (sortie 61 - fin provisoire)
  • 23 06 2010 : Section La Bégude-de-Jordy - Béziers (sortie 62 - A9)
  • 03 12 2010 : Section Valros-Sud - La Bégude-de-Jordy (fin provisoire - sortie 62)[10][11]

Sections mises aux normes autoroutières

  • 19 12 1988 : Section Clermont-Ferrand-Est - Pérignat-lès-Sarliève-Nord (A71 - sortie 2), (repris sur la RN9)
  • 30 03 1991 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Nord - Lempdes-Sud (sorties 2 à 20), (repris sur la RN9)
  • 14 06 1991 : Section Saint-Mary-le-Plain - La Fageolle (sorties 25 à 27), (repris sur la RN9)
  • 16 11 1992 : Section Aumont-Aubrac-Nord - Aumont-Aubrac-Sud (sorties 35 à 36), (repris sur la RN9)
  • 01 07 1994 : Section L'Hospitalet-du-Larzac-Sud - Saint-Félix-de-l'Héras (sorties 48 à 50), (repris sur la RN9)
  • 01 12 1995 : Section Saint-Julien - L'Oasis (sortie 54 - fin provisoire), (repris sur la RN9)[12]
  • 25 03 2005 : Section Pégairolles-de-l'Escalette - Saint-Julien (sorties 51 à 54)[13], (reprise sur la RN9)
  • 01 07 2014 : Section Pézenas-Nord - Pézenas-Ouest (sorties 59 à 61), (repris sur la RN9)

Voies express intégrables

  • xx xx 1972 : Section Coudes - Issoire-Nord (sorties 8 à 11), (-> RN9)
  • 22 12 1976 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Nord - Pérignat-lès-Sarliève-Sud (sorties 2 à 4), (-> RN9)
  • 13 01 1977 : Section Montpeyroux - Coudes (sorties 7 à 8), (-> RN9)
  • xx 07 1978 : Section Issoire-sud - Le Broc (sorties 14 à 16), (-> RN9)[14]
  • 24 10 1978 : Section Pérignat-lès-Sarliève-Sud - Montpeyroux (sorties 4 à 7), (-> RN9)
  • 01 07 1981 : Section Issoire-Nord - Issoire-Sud (sorties 11 à 14), (-> RN9)
  • 16 11 1982 : Section Le Broc - Lempdes-Nord (sorties 16 à 19), (-> RN9)
  • xx xx 1983 : Section Soubès - Salelles (sortie 52 - fin provisoire), (-> RN9)[15]
  • xx xx 1984 : Section Lempdes-Nord - Lempdes-Sud (sorties 19 à 20), (-> RN9)
  • 01 06 1985 : Section Salelles - L'Oasis (fins provisoires), (-> RN9)
  • xx xx 1986 : Section Saint-Mary-le-Plain - La Fageolle (sorties 25 à 27), (-> RN9)
  • 10 10 1988 : Section Clermont-Ferrand-Est - Pérignat-lès-Sarliève-Nord (A71 - sortie 2), (-> RN9)
  • 31 07 1990 : Section Aumont-Aubrac-Nord - Aumont-Aubrac-Sud (sorties 35 à 36), (-> RN9)
  • xx xx 1991 : Section Pézenas-Nord - Pézenas-Ouest (sorties 59 à 61), (-> RN9)
  • 17 06 1992 : Section La Pezade - Saint-Félix-de-l'Héras (fin provisoire - sortie 50)[16], (-> RN9)
  • xx 10 1993 : Section L'Hospitalet-du-Larzac-Sud - La Pezade (sortie 48 - fin provisoire), (-> RN9)[17]

Diffuseurs

  • xx xx 1982 : Diffuseur de Issoire-Les-Prés (sortie 12, partie Nord)
  • xx xx 1982 : Diffuseur de Issoire-Couze (sortie 13, partie Sud)
  • xx xx 1984 : Diffuseur de Sauvagnat Sainte-Marthe (sortie 9)
  • xx xx 1984 : Diffuseur de La Ribeyre (sortie 10)
  • xx xx 1984 : Diffuseur de Civerac (sortie 16)
  • xx xx 1986 : Demi-diffuseur du Broc (sortie 15)
  • xx xx 1986 : Diffuseur de Civerac (sortie 16), (fermeture de la bretelle depuis Clermont-Ferrand)
  • xx xx 1995 : Diffuseur de Saint-Julien (sortie 54), (réaménagement)
  • 30 06 1997 : Diffuseur de Pégairolles-de-l'Escalette (sortie 51)
  • xx xx 2001 : Diffuseur de Saint-Germain-du-Teil (sortie 39.2)
  • xx xx 2005 : Diffuseur du Cendre (sortie 5, partie Sud)
  • 22 06 2007 : Diffuseur d'Agde (sortie 60), (réaménagement)
  • 27 03 2009 : Diffuseur de Saint-Rome-de-Cernon (sortie 46, partie Sud)
  • 06 08 2009 : Diffuseur de l'antenne de Romardiès (sortie 39.1)

Aires

  • 06 09 1994 : Aire de Lafayette - Lorlanges

Concession

Légende

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes

Notes et références

  1. Cette section englobe la bretelle du Monastier (RN88) incluant le viaduc de la Colagne.
  2. 2,0 et 2,1 Cette section englobe la bretelle de Sévérac-le-Château qui a le statut autoroutier jusqu'à l'ouvrage de franchissement de l'ex-RN9.
  3. 3,0 et 3,1 Cette section qui comprend le Viaduc de Millau reprend également le long créneau de dépassement mis en service au Col d'Engayresque en 1988.
  4. Cette section reprend et double la courte déviation de La Garde mise en service le 09 12 1985.
  5. Cette section reprend un court créneau de dépassement mis en service au Sud-Est de Saint-Flour en 1982.
  6. La fin provisoire à La Cavalerie-Sud a été récupérée comme bretelle de sortie vers l'aire de repos du Larzac Nord
  7. Cette section reprend sous une forme modernisée la descente du Pas de l'Escalette doublée en 1979 et 1982.
  8. Cette section reprend la rectification de la RN9 opérée à la limite Lozère - Aveyron en 1976.
  9. Ouverture complète en 09 1998.
  10. Face aux bouchons générés par ce maillon manquant, la chaussée a été ouverte provisoirement les samedis 21 et 28 août 2010 dans un seul sens.
  11. Ouverture définitive le 10 décembre 2010.
  12. Mise en service provisoire en 07 1995.
  13. Inclut le doublement de la déviation de Lodève et la reprise du créneau de La Sambuguède ouvert en 06 1997.
  14. Mise aux normes d'une section à 2x2 voies ouverte le 01 07 1976.
  15. Cette section prend la forme d'un doublement de la chaussée existante. Elle inclut également la première chaussée de la déviation de Lodève.
  16. Cette section reprend un court créneau de dépassement mis en service au Sud du Caylar en 1978.
  17. La section centrale de ce long créneau de dépassement avait été mise en service en 1983, avant d'être complétée en 1987.
  18. La concession ne comprend que la barrière de péage de Saint-Germain et le Viaduc de Millau.
  19. La limite sud de la concession se situe précisément au niveau du pont de la D786.
  20. Effectif le 17 05 2016 à 9h.


C207 A75 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Aires · Trafic · Concessionnaires (APRR / CEVM / ASF) · Péages (APRR / CEVM / ASF) · Gestionnaire