FANDOM




C207 A9 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie



Présentation

  • L'autoroute A9, ou A9, est une autoroute française reliant Orange à l'Espagne. Comme l'A8, elle peut être considérée comme une antenne de l'A7, de laquelle elle se sépare vers Orange. Elle est également le prolongement de l'autoroute espagnole AP-7.
  • Dans la continuité de l’A6 et de l’A7, cette autoroute irrigue le littoral touristique du Languedoc et du Roussillon tout en desservant la plaine où se trouvent les principales villes : Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan. L’A9 passe les Pyrénées en direction de la Catalogne Espagnole au niveau du col du Perthus.Cette autoroute dessert Perpignan (Pyrénées-Orientales), Narbonne (Aude), Béziers et Montpellier (Hérault), Nîmes (Gard) et Orange (Vaucluse) où elle rejoint l'A7 en direction de Marseille ou de Lyon.
  • Dans sa partie médiane, cette autoroute cumule 2 trafics : axes E15 (Nord-Sud) d'Orange au Perthus et E80 (Ouest-Est) de Nîmes à Narbonne.

Localisation

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Tracé de l'A9 actuelle.
En bleu clair Ancien tracé au droit de Montpellier (actuelle A709).
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Description du tracé

  • L'autoroute française A9 constitue la branche ouest de la continuité de l'A7 (la branche est est formée par l'A8). Elle naît à Orange sur l'A7 par le biais d'un échangeur incomplet : l'accès vers Marseille est réservé à l'A54. De ce fait, il est impossible de gagner l'A7 vers Marseille à partir de l'Espagne ou de se rendre sur l'A9 à partir de Marseille à Orange. Cet échangeur est construit sur la sortie 21 (Orange) de l'A7.
  • Le tracé de cette autoroute en région Provence-Alpes-Côte d'Azur est court : moins de 10 kilomètres dans le département du Vaucluse (84). Le franchissement du Rhône marque le passage en région Occitanie, dans le département du Gard (30). L'A9 passe entre deux falaises, avant de longer Roquemaure sur 1 kilomètre et de passer en dessous de la LGV Méditerranée.
  • L'A9 se poursuit ensuite à travers la garrigue sur 10 kilomètres (un panneau touristique le fait remarquer). Cette section est assez monotone, bien qu'offrant au conducteur de magnifiques paysages typiques du sud de la France. Sur l'aire de service de Tavel-nord (sens Lyon-Espagne) se trouve un cadran solaire géant.
  • L'autoroute passe à 2x3 voies peu après l'aire de repos d'Estézargues. Elle gardera ce nombre de voies sur tout son tracé jusqu'au Perthus.
  • L'autoroute passe non loin du célèbre Pont du Gard. Ce majestueux héritage de l'Antiquité n'est pas visible depuis l'A9, un choix délibéré des concepteurs de l'autoroute, mais il est facilement accessible depuis la sortie 23 (Remoulins).
  • La route frôle l'agglomération de Nîmes, sans toutefois y pénétrer avant de s'échanger avec l'A54, chargée de faire le lien entre l'A9 en provenance de l'Espagne et l'A7-A8 en direction de Marseille et de Nice. Elle permet de remédier à une erreur historique de tracé, qui fit débuter l'A9 trop au nord sur l'A7, à l'avantage des communications routières avec Lyon et le nord de l'Europe mais au détriment de celles avec l'Italie ou Marseille dans une moindre envergure.
  • Dans ce secteur, l'autoroute passe très près des habitations, comme sur les communes de Milhaud ou d'Uchaud. En général, les maisons sont séparées de la chaussée par un mur antibruit. La raison en tient à une urbanisation postérieure à la réalisation de l'autoroute en dépit des nuisances que cette dernière génère à proximité immédiate.
  • L'autoroute passe ensuite à proximité de Vergèze, où se trouvent les sources de l'eau minérale gazeuse Perrier. La barrière de péage en pleine voie de Gallargues se trouvait naguère à cet endroit.
  • Peu après est rencontré le couple d'aires d'Ambrussum, dédiées à la Via Domitia. La Mer Méditerranée n'est toujours pas aperçue.
  • Après la sortie 27 (Lunel), l'aire de repos de Nabrigas est atteinte. Cette aire est assez particulière car c'est l'une des rares aires de repos à posséder une aire de jeux pour enfants. C'est aussi l'une des seules aires à proximité de Montpellier (avec celle de Montpellier-Fabrègues) à avoir survécu au chantier de dédoublement de l'A9, ce qui n'a pas été le cas du couple d'aires de Saint-Aunès et du Mas du Roux qui ont été détruites.
  • L'autoroute se dédouble autour de Montpellier. L'axe gratuit (A709) reprend le tracé originel de l'A9 qui sera peut-être transformé un jour en boulevard urbain avec des carrefours plus ramassés. A partir de Saint-Brès, le trafic de transit reste au milieu tandis que le trafic local reste sur la voie de droite pour payer la section à péage à la petite barrière de péage de Baillargues.
  • La nouvelle A9 fait un saut de mouton au dessus de l'A709 et la section flambant neuve démarre ici, séparée de l'A709 par environ un kilomètre de champs ou d'immeubles. Il est très difficile ici d'apercevoir des bâtiments en dehors de l'autoroute, car cette section est emmurée à peu près sur toute sa longueur de protections acoustiques. Un jumelage a été imaginé avec le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier. On peut remarquer que le bornage est bien plus précis que sur le reste de l'autoroute (1 borne tous les 100 mètres). On note également le passage sur un ouvrage d'art assez remarquable (la fierté de la nouvelle A9), à savoir le viaduc Lez-Lironde, enjambant les cours d'eau du Lez et de la Lironde ainsi qu'une route départementale permettant de relier Carnon-Plage à Montpellier.
  • A la fin de cette section monotone flambant neuve de 12 kilomètres, l'A9 revient rejoindre le trafic montpelliérain venant de l'A709 sur un deuxième saut de mouton. On passe sans s'arrêter le péage de Saint-Jean-de-Védas modernisé et on peut reprendre la route sur l'axe principal.
  • Après un long passage en garrigue, une étendue d'eau est enfin aperçue, mais il ne s'agit pour l'instant que de l'étang de Thau, connu pour ses huîtres de Bouzigues. On aperçoit aussi la ville de Sète au loin, dominée par le Mont Saint-Clair. A noter que dans cette section, les panneaux de confirmation de direction et d'approche d'une aire sont d'un bleu plus foncé et les caractères sont plus petits (sauf sur les panneaux indiquant une aire à 2000, 1000 ou 300 mètres.) Cela est dû au fait de l'ancienneté de cette section, qui est une des plus vieilles de toute l'A9.
  • Au niveau de Florensac, l'autoroute franchit l'Hérault. La sortie 34 dessert Agde et sa célèbre station balnéaire : le Cap d'Agde. Peu après cette sortie, on atteint l'aire de service de Béziers-Montblanc, avec des espaces verts typiques des garrigues languedociennes.
  • Béziers est maintenant contournée par le sud. A l'est de la ville se trouve l'échangeur avec l'A75. Avant 2010, se situait ici la sortie 35 (Béziers-Est). Suite à la construction de l'échangeur, la sortie a été fermée et détruite. En effet, les bretelles de l'A75 et de la sortie 35 étaient trop proches. La sortie a donc été reconstruite sur l'A75 sous le numéro 64. Cette sortie est libre de péage en venant de Clermont-Ferrand.
  • A partir de là est aperçue pour la première fois la Mer Méditerranée au loin. L'autoroute enjambe dans ce secteur le célèbre Canal du Midi et le fleuve Orb.
  • L'autoroute arrive maintenant sur Narbonne dans un paysage pittoresque, où se trouvent les aires de Narbonne-Vinassan. D'autres stations balnéaires comme Narbonne-Plage ou Gruissan-Plage, avec ses maisons sur pilotis, sont cachées par la montagne de la Clape. Plus au sud se trouve la bifurcation de l'A61 (Autoroute des Deux Mers) vers Toulouse et Bordeaux. Cet échangeur marque aussi le changement de nom de l'autoroute. L'A9 qui s'appelait jusque-là La Languedocienne devient La Catalane.
  • L'étang de Bages et de Sigean est maintenant longé. L'autoroute passe à proximité de la Réserve Africaine de Sigean.
  • Plus loin, c'est l'étang de Leucate ou de Salses qui est contourné. A proximité se trouvent les stations balnéaires de Port-Leucate ou du Barcarès, mais aussi les châteaux cathares (Peyrepertuse, Quéribus...), le centre de préhistoire de Tautavel ou encore le château de Salses, surplombé par l'autoroute et accessible à pied depuis les aires du Château de Salses (dans les deux sens).
  • L'A9 continue sa lancée vers le sud en contournant Perpignan. Les magnifiques aires du Village Catalan sont ensuite rencontrées avant de sortir de la section à péage au niveau de la gare de péage du Boulou. La sortie 43 dessert la station de vacances d'Argelès, la station thermale d'Amélie les Bains ou encore le village franco-espagnol du Perthus, connu par de nombreux français à cause de ses magasins où sont pratiqués des tarifs détaxés.
  • Avant d'être renommée en A7 espagnole, l'A9 grimpe le col du Perthus. Le village du même nom est surplombé par un viaduc avant de rencontrer le poste de douanes situé sur le territoire français.

Autour de l'autoroute

Régions

Départements

Sites naturels

  • Vallée du Rhône, entre Orange et Roquemaure : Attention au vent ! Tracé partiellement jumelé avec la LGV-Méditerranée.
  • Garrigues de l'Uzège, entre Roquemaure et Remoulins : un désert de verdure en toutes saisons.
  • Garrigues Nîmoises, entre Remoulins et Gallargues-le-Montueux avec un changement de bassin versant entre le Rhône et les fleuves côtiers à Sernhac.
  • Plaine du Languedoc, entre Villetelle et Narbonne.
  • Garrigues languedociennes entre Saint-Thibéry et Béziers.
  • Narbonnaise : Mer et montagne, Canal du Midi.
  • Catalogne française.

Panneaux bruns

Cette liste recense tous les panneaux d'informations touristiques (de couleur brune) situés au bord des autoroutes.

  •  Sortie 22  : Le Mont Ventoux, Vallée de la Cèze
  •  Sortie 23  : La garrigue, Pont du Gard, Uzès (duché) (château de Raynon, jardin médiéval), Villeneuve-lès-Avignon (cloître, Chartreuse du Val de Bénédiction)
  •  Sortie 24  : Beaucaire (abbaye troglodytique, panorama), Nîmes, ville romaine (temple des gladiateurs, arènes, Maison Carrée, musée du Carré d'art, Tour Magne, Jardin de la Fontaine), Tarascon (église, château fort)
  •  Sortie 26  : Abbatiale de Saint-Gilles, Aigues-Mortes : cité médiévale (port-forteresse, Tour de Constance), Le Grau-du-Roi, Port-Camargue (stations balnéaires ; Le Grau-du-Roi : important port de pèche), Sommières (hôtels particuliers, château, panorama)
  •  Sortie 27  : La nef solaire, Via Domitia
  •  Sortie 33  : Bassin de Thau, Sète (belvédère du mont Saint-Clair, vieux port, musée Paul Valéry, espace Georges Brassens), Vignoble du Languedoc
  •  Sortie 34  : Abbaye de Valmagne, Agde, ville grecque (place de la Marine, musée Agathois), Grotte de Clamouse, Grotte des Demoiselles, Lac du Salagou, Pézenas (centre historique, gastronomie : "petits pâtés", berlingots), Vallée de l'Hérault
  •  Sortie 36  : Béziers (ancienne place forte albigeoise, capitale du vignoble languedocien, église des pénitents bleus), Oppidum d'Enserune, Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, Stations touristiques du littoral (Port-Camargue, La Grande-Motte, Le Cap-d'Agde, Gruissan, Port-Leucate, Port-Barcarès, Saint-Cyprien-Plage)
  •  Sortie 38  : Narbonne (Pont Vieux, rue du Pont des Marchands, promenade des Barques, cathédrale Saint-Just (Trésor), ancien palais des Archevêques, musée d'art, musée archéologique)
  •  Sortie 39  : Réserve africaine (Sigean)
  •  Sortie 40  : Étang et station, Leucate, Barcarès (étang, stations balnéaires), Vignobles et jardins du Roussillon
  •  Sortie 41  : Château de Salses (accessible à partir des aires de repos du château de Salses, dans chaque sens), L'Homme de Tautavel, Perpignan (palais des Rois de Majorque, cathédrale Saint-Jean, Castellet, palais de la Députation, loge de Mer, ruelles étroites), Rivesaltes (capitale des vins de muscat, maison natale du Maréchal Joffre et musée)
  •  Sortie 42  : Elne (cathédrale fortifiée, cloître), Le Canigou, Les Pyrénées
  •  Sortie 43  : Céret (cerises, musée d'Art Moderne, monument aux morts), La Côte Vermeille (Collioure, etc...), Le Vallespir, Traversée des Albères

Autres sites touristiques

Liste des sites non répertoriés sur les panneaux touristiques mais d'intérêt notable.

  • Vallée du Rhône : Orange, Tavel.
  • Lagunes littorales : Etangs de Thau, Bages & Sigean (Réserve africaine), Lapalme, Leucate & Salses.
  • Côte catalane : Perpignan, Château de Salses, Elne, Argelès, Collioure, Port-Vendres, Banyuls, Cerbère.
  • Pyrénées catalanes : Pic du Canigou, le symbole de la région, Arles-sur-Tech, Céret, Train Jaune, village franco-espagnol du Perthus.

Historique

Futur

  • L'A9 a été dédoublée au droit de Montpellier par une nouvelle section de 23 km à deux fois trois voies, concédée à ASF. La nouvelle section a été couplée au maximum avec la LGV Contournement de Nîmes et Montpellier afin de minimiser l'impact environnemental. Elle a été mise en service en mai 2017. La section existante a été renommée A709 et demeure concédée à ASF. Elle assurera un rôle de desserte locale de l'agglomération montpelliéraine.
LoupeVoir l'article : Autoroute française A709.
  • Mise à 2x3 voies entre Perpignan et le Perthus à l'horizon 2020 au plus tard.
  • Prolongement vers l'A9 de la Liaison Est-Ouest d'Avignon (LEO) qui réparerait l'erreur historique de ne pas desservir la Cité des Papes.
  • Projet abandonné de doublement de l'A9 par l'A79, autoroute du Piémont Cévenol.
  • Projet d'élargissement et de refonte de la bifurcation avec l'A61 afin de fluidifier le trafic.
  • Construction d'un échangeur au nord-ouest de Mèze afin de desservir correctement cette dernière ville et son bassin de vie en forte expansion démographique. De plus, l'A9 croise la D613 (actuellement D613) sans qu'il n'y ait d'accès, alors que cette dernière pourrait constituer un itinéraire de substitution pour les automobilistes qui souhaitent faire un trajet Béziers-Montpellier. Cet échangeur permettrait enfin de desservir convenablement Sète depuis l'A75.

Itinéraire

Aires

Trafic

  • Roquemaure : 32 770 véhicules par jour en 2001.
  • Rochefort-du-Gard : 33 215 véhicules par jour en 2001.
  • Marguerittes : 43 813 véhicules par jour en 2001.
  • Nîmes : 46 476 véhicules par jour en 2001.
  • Uchaud : 71 675 véhicules par jour en 2001.
  • Gallargues : 70 797 véhicules par jour en 2001.
  • D'Orange à Narbonne : 60 644 véhicules par jour en 2009 (60 163 en 2008)
  • De Narbonne au Perthus : 37 447 véhicules par jour en 2009 (37 711 en 2008)

Diaporama

Entre l'A54 et la sortie 31

© Julien vitry 94

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes



C207 A9 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.