FANDOM



C207 A9 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie


Description

Un itinéraire mythique entre l'Italie et l'Espagne ...

  • Via Herakleia (600 avant J.-C.) datant vraisemblablement de la fondation de Marseille-Phocée par les Grecs. Auparavant, il existait sans doute un chemin indigène. Selon la légende, Hercule aurait emprunté cet axe pour se rendre de l'Italie à Gibraltar. Autre visiteur de marque, Hannibal, qui cherche à surprendre Rome en 218 avant J.-C.
  • Via Domitia (120 avant J.-C.), du nom du proconsul de Gaule Transalpine Caius Domitius Ahenobarbus qui a battu les Allobroges (Isère) et fondé la Provence Romaine et sa Capitale, Narbonne (Narbo Martius). Cette route quasi-rectiligne reprend en grande partie la précédente. Vu d'avion ou sur une carte IGN, on perçoit très nettement le quadrillage antique de part et d'autre de Nîmes, Montpellier, Béziers et Narbonne.
  • Via Publica (XIIème Siècle) ou Chemin de la Monnaie, itinéraire du Rhône (Beaucaire) aux Pyrénées au Moyen-Age. Le Chemin de St-Jacques-de-Compostelle l'emprunte en plusieurs points.
  • Chemin des Postes (XVIIème Siècle) orienté vers le Nord (Pont-Saint-Esprit) qui préfigure le cheminement moderne de l'A9.
  • Grand Chemin de la Poste (XVIIIème Siècle).
  • Les Routes Impériales et Nationales : Route Impériale, puis Nationale, numéro 9 (Paris - Moulins - Clermont-Fd - Pézenas - Narbonne - Le Perthus) versus Chemin de 3ème Classe (Pézenas - Montpellier - Nîmes), devenu RI105, RN87 puis RN113.

... aujourd'hui autoroute

  • La gratuité de l'autoroute sur le contournement de Montpellier n'était pas prévue à l'origine. Il a en effet toujours existé une barrière de péage au Sud-Ouest de l'agglomération. Cependant, les négociations avec la municipalité ont permis de le repousser à Saint-Jean-de-Védas. Le péage associé à la sortie 32 a même été supprimé à l'ouverture du dédoublement de l'autoroute. L'autoroute est devenue par la force des choses le seul contournement praticable de l'agglomération, ce qui a freiné considérablement, faute de volonté politique, l'aménagement des autres rocades (Nord, Est et Ouest) devant contourner la ville. Une résultante directe, même si elle n'en est pas la seule cause, est la formation de graves embouteillages au quotidien sur les bretelles de sortie de l'autoroute au droit de Montpellier.
  • Le même principe d'aménagement a été brièvement envisagé pour Nîmes mais la solution finalement retenue pour cette ville prévoyait au final deux échangeurs éloignés et un parcours payant, le boulevard périphérique assurant l'écoulement du trafic local. Une voie express qui est devenue en pratique l'actuel BP de Nîmes devait alors relier les deux sorties autoroutières de l'autoroute A9 mais ce projet n'a jamais vu le jour à cause d'un conflit durable entre la mairie et les services de l'État. De fait, l'actuelle rocade de Nîmes (hors autoroute) est saturée puisqu'elle assure un trafic local et de transit très important alors qu'elle n'est pas adaptée pour cette fonction à cause de ses innombrables giratoires à feux.
  • A Béziers et Narbonne, l’État a privilégié la réalisation d'une rocade sur les sections non contournées par l'autoroute A9. Cette complémentarité offre une desserte optimale, particulièrement à Béziers où l'aménagement de la rocade nord est de très grande qualité. A Narbonne, cependant, la rocade n'est toujours pas achevée tandis que la section en service est sous-capacitaire.
  • Pour Perpignan, le choix fut différent. Il a été décidé d'implanter deux sorties autoroutières de part et d'autre de la ville mais, contrairement à Nîmes, une double voie express a été effectivement réalisée au Nord de l'agglomération : une pénétrante nord de Perpignan (partiellement financée par la société concessionnaire d'autoroute) et une route de desserte du littoral. De même, la Rocade de Perpignan verra finalement le jour sous la forme d'une voie express et sera parallèle à l'autoroute A9 sur des terrains réservés dès l'origine du projet.
  • Le scénario de desserte retenu a ainsi conduit à la réalisation de 2 sorties par grande agglomération (Nîmes, Béziers, Narbonne et Perpignan, bien souvent couplées à des voies rapides, Montpellier constituant un cas à part), ainsi que des bretelles de desserte vers les principales villes du littoral sous la forme de voies express (Gallargues, Lunel [réalisée après bien des atermoiements], Sète, Agde/Pézenas, Sigean, Leucate et Le Boulou).
  • Pour faire face à un trafic croissant, l'autoroute fut triplée entre Nîmes et Narbonne à l'été 1991, en vue des Jeux Olympiques de Barcelone. A l'été 2000, la 3ème voie atteint Leucate, puis Perpignan Nord en juin 2001 (sens France-Espagne) et à l'été 2002 (sens Espagne-France). Les travaux sont achevés depuis l'été 2013 sur le contournement de Perpignan et ils se poursuivent sur le restant de l'itinéraire en direction de l'Espagne. Il semble que la section Orange - Remoulins ne bénéficiera pas à moyen terme d'une augmentation de capacité en dépit du trafic soutenu qu'elle supporte.
  • Le schéma ci-dessous montre comment était prévue la desserte du littoral depuis l'autoroute A9. Par rapport au projet initial, l'échangeur de Lunel a été déplacé tandis que celui de Mèze reste à créer. Le réseau des voies rapides a effectivement vu le jour, même s'il a été largement dénaturé autour de Lunel ainsi que dans le département du Gard.

L'aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon

Étapes clés du projet

  • 1957 : Décision de réaliser une autoroute entre la vallée du Rhône et Narbonne.
  • Novembre 1960 : Choix d'un passage au Nord de la RN113 entre Nîmes et Montpellier.
  • Décembre 1960 : Choix d'un tracé de principe entre la vallée du Rhône et Nîmes se détachant de l'A7 au niveau d'Orange.
  • 1961-1963 : Étude de différentes variantes locales entre Orange et Narbonne.
  • 8 février 1962 : Décision ministérielle pour la réalisation de la déviation de Montpellier, intégrable à l'A9 (aujourd'hui A709), suivie le 7 novembre 1962 par une déclaration d'utilité publique.
  • 29 mars 1962 : Décision ministérielle pour la réalisation de la déviation d'Uchaud et Milhaud, intégrable à l'A9, complétée par une DUP le 6 novembre 1962.
  • 1963 : Abandon définitif de la variante passant au Sud de Lunel, de la variante passant au Sud de l'étang de Thau (via Agde et Sète) et de la variante débouchant au Nord Narbonne. Un tracé passant par le Nord de l'étang de Thau, mais desservant tout de même Sète, fut étudié peu après l'abandon du tracé passant au Sud de l'étang de Thau, mais il fut lui aussi abandonné au profit du tracé actuel.
  • Février 1963 : Enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la section Nîmes - Montpellier.
  • Janvier 1964 : Enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la section Orange - Nîmes.
  • 1970 : Enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la section Perpignan - Espagne.
  • 1972 : Enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la section Narbonne - Perpignan.

Déclarations d'Utilité Publique

Sections directement aux normes autoroutières

DUP A9 Déviation Milhaud - Uchaud 1

DUP A9 1962 Déviation Milhaud - Uchaud - Profil. (c) G.E.

DUP A9 Déviation Milhaud - Uchaud 2

DUP A9 1962 Déviation Milhaud - Uchaud - Plan. (c) G.E.

  • 06 11 1962 : Section Nîmes-Saint-Césaire - Vestric-et-Candiac (fins provisoires) Lien -> (RN113), (classée en autoroute le 13 07 1963 Lien1 Lien2), (déclaration prorogée le 08 10 1965 Lien)
  • 13 07 1963 : Section Vestric-et-Candiac - Saint-Brès (fin provisoire - A709-Nord) Lien1 Lien2, (déclaration partiellement prorogée le 19 07 1966 Lien)
  • 12 02 1965 : Section Vestric-et-Candiac - Aigues-Vives (fin provisoire - sortie 26) Lien, (remplace la DUP de 1963 pour la section concernée)
  • 17 10 1966 : Section Orange - Nîmes-Saint-Césaire (A7 - fin provisoire) Lien, (remplace la DUP de 1963 pour la section concernée[1]), (déclaration partiellement rendue urgente le 10 02 1972 Lien)
  • 30 03 1967 : Section Béziers-Est - Narbonne-Sud (sorties 35 à 38) Lien1 Lien2
  • 19 12 1969 : Section Orange - Rhône (A7 - fin provisoire) Lien, (remplace la DUP de 1966 pour la section concernée)
  • 24 06 1971 : Section Fabrègues - Béziers-Est (A709-Sud - sortie 35) Lien, (déclaration rendue urgente le 10 02 1972 Lien)
  • 11 08 1971 : Section Le Boulou - Frontière espagnole (sortie 43 - AP-7) Lien1 Lien2
  • 07 08 1972 : Section Perpignan-Nord - Le Boulou (sorties 41 à 43) Lien
  • 26 10 1973 : Section Narbonne-Sud - Perpignan-Nord (sorties 38 à 41) Lien
  • 30 04 2007 : Section Saint-Brès - Fabrègues (contournement de Montpellier) Lien

Diffuseurs et péages

  • 30 04 2007 : Demi-échangeurs de Saint-Brès et de Fabrègues (avec l'A709) Lien
  • 30 04 2007 : Péages de Gallargues et de Saint-Jean-de-Védas (suppression) Lien

Élargissements

  • À compléter

Tableau des DUP

Section 1963 1965 1966 1967 1969 1971 1972 1973 2007
Orange (A7) - Rhône (FP) 17/10
Lien
19/12
Lien
Rhône (FP) - Nîmes-Saint-Césaire (FP)
Secteur de Nîmes-Saint-Césaire 13/07
Lien1
Lien2
08/10
Lien
17/10
Lien
Nîmes-Saint-Césaire (FP) - Vestric-et-Candiac (FP)
Vestric-et-Candiac (FP) - Aigues-Vives [26] 12/02
Lien
Aigues-Vives [26] - St-Brès (A709-Nord) 19/07
Lien
A709 St-Brès (A9-Nord) - Vendargues [28]
A709 Vendargues [28] - St-Jean-de-V. (FP) 08/10
Lien
A709 St-Jean-de-V. (FP) - Fabrègues (A9-Sud) 24/06
Lien
Contournement de Montpellier 30/04
Lien
Fabrègues (A709-Sud) - Béziers [35] 24/06
Lien
Béziers [35] - Narbonne [38] 30/03
Lien1
Lien2
Narbonne [38] - Perpignan-Nord [41] 26/10
Lien
Perpignan-Nord [41] - Le Boulou [43] 07/08
Lien
Le Boulou [43] - Espagne 11/08
Lien1
Lien2
Légende des couleurs
Vert DUP initiale (ou nouvelle DUP après expiration) de section autoroutière en tracé neuf
Vert clair DUP de réaménagement d'une section autoroutière en service (élargissement, seconde chaussée)
Bleu DUP de mise aux normes autoroutières d'une section en service
Bleu clair DUP de classement autoroutier d'une section en construction
Bleu ciel Renouvellement d'une DUP autoroutière
Violet DUP avec des sections neuves et des sections mises aux normes autoroutières
Jaune Prorogation d'une DUP autoroutière
Jaune clair Prorogation tardive d'une DUP (après mise en service)
Orange Modification d'une DUP en cours
Rouge Déclassement d'une section autoroutière en service
Rouge clair Déclassement d'un projet autoroutier, ou DUP d'une section non autoroutière (ou classée à une date inconnue)
Gris clair DUP (ou dernière prorogation) sans suite d'un projet autoroutier (entre parenthèses, l'année d'expiration)
Noir Annulation d'une DUP
Les modifications mineures de DUP (concession sans modification de tracé, caractère urgent ajouté) n'apparaissent pas dans le tableau

Mises en service

Sections directement aux normes autoroutières

  • 05 07 1968 : Section Saint-Césaire - Gallargues (fin provisoire - sortie 26)
  • 16 12 1968 : Section Gallargues - Saint-Brès (sortie 26 - A709-Nord)
  • 01 07 1971 : Section Béziers-Nord - Béziers-Sud (sorties 35 à 36)
  • 20 12 1971 : Section Béziers-Sud - Narbonne-Sud (sorties 36 à 38)
  • 28 06 1972 : Section Remoulins - Marguerittes (sorties 23 à 24)
  • 07 06 1973 : Section Orange - Remoulins (A7 - sortie 23)
  • 31 05 1974 : Section Marguerittes - Saint-Césaire (sortie 24 - fin provisoire)
  • 27 06 1975 : Section Fabrègues - Béziers-Nord (A709-Sud - sortie 35)
  • 30 06 1976 : Section Perpignan-Nord - Frontière espagnole (sortie 41 - AP-7)
  • 28 05 1978 : Section Narbonne-Sud - Perpignan-Nord (sorties 38 à 41)
  • 30 05 2017 : Section Saint-Brès - Fabrègues (contournement de Montpellier, sens Le Perthus - Orange)
  • 31 05 2017 : Section Saint-Brès - Fabrègues (contournement de Montpellier, sens Orange - Le Perthus)

Diffuseurs et péages

  • xx xx 1987 : Diffuseur de Roquemaure (sortie 22)
  • 05 11 1993 : Diffuseur de Lunel (sortie 27)
  • 30 05 2017 : Demi-échangeurs de Saint-Brès et de Fabrègues (avec l'A709, sens Le Perthus - Orange)
  • 30 05 2017 : Péages de Gallargues et de Saint-Jean-de-Védas (suppression, sens Le Perthus - Orange)
  • 31 05 2017 : Demi-échangeurs de Saint-Brès et de Fabrègues (avec l'A709, sens Orange - Le Perthus)
  • 31 05 2017 : Péages de Gallargues et de Saint-Jean-de-Védas (suppression, sens Orange - Le Perthus)

Élargissements

  • Sauf indication contraire, il s’agit en général d’un passage de 2 à 3 voies par sens de circulation.

Élargissement simultané dans les deux sens de circulation

  • xx 06 1988 : Section Gallargues - Saint-Brès, PK 72,856 à A709 (sortie 26 - A709-Nord)
  • xx 03 1989 : Section A54 - Gallargues, PK 55,018 à 72,856 (A54 - sortie 26)
  • xx 06 1989 : Section Fabrègues - Gigean, A709 à PK 118,000 (A709-Sud - F.P.)
  • xx 06 1990 : Section Gigean - Loupian, PK 118,000 à 128,000 (F.P. à Aire de Repos de Loupian)
  • xx 04 1991 : Section Loupian - Bessan, PK 128,000 à 148,430 (Aire de Repos de Loupian - sortie 34)
  • xx 06 2000 : Section Sigean - Leucate, PK 208,150 à 219,230 (sortie 39 à 40)
  • 28 06 2013 : Section Perpignan-Nord - Perpignan-Sud, PK 241,395 à 255,113 (sorties 41 à 42)
  • 01 07 2016 : Section Perpignan-Sud - Le Boulou, PK 255,113 à 271,893 (sorties 42 à 43)[2]

Élargissement dans le sens Orange - Le Perthus (Frontière espagnole)

  • xx xx 1987 : Section Roquemaure - Remoulins, PK 14,710 à 29,540 (sortie 22 à 23)
  • xx 12 1990 : Section Béziers-Est - Béziers-Ouest, PK 160,185 à 166,625 (sortie 35 à 36)
  • xx 04 1991 : Section Bessan - Béziers-Est, PK 148,430 à 160,185 (sortie 34 à 35)
  • xx 04 1991 : Section Béziers-Ouest - A61, PK 166,625 à 193,644 (sortie 36 - A61)
  • xx 01 1992 : Section Nîmes-Est - A54, PK 46,855 à 55,018 (sortie 24 - A54)
  • xx 02 1992 : Section Remoulins - Nîmes-Est, PK 29,540 à 46,855 (Sortie 23 à 24)
  • xx 06 1999 : Section Sigean - Leucate, PK 193,644 à 208,150 (A61 - sortie 39)
  • xx 06 2001 : Section Leucate - Perpignan-Nord, PK 219,230 à 241,395 (sorties 40 à 41)

Élargissement dans le sens Le Perthus (Frontière espagnole) - Orange

  • xx 06 1990 : Section Béziers-Est - Béziers-Ouest, PK 160,185 à 166,625 (sortie 35 à 36)
  • xx 12 1991 : Section Bessan - Béziers-Est, PK 148,430 à 160,185 (sortie 34 à 35)
  • xx 12 1991 : Section Béziers-Ouest - A61, PK 166,625 à 193,644 (sortie 36 - A61)
  • xx 01 1992 : Section Remoulins - Nîmes-Est, PK 29,540 à 46,855 (Sortie 23 à 24)
  • xx 06 1992 : Section Nîmes-Est - A54, PK 46,855 à 55,018 (sortie 24 - A54)
  • xx 06 2000 : Section Sigean - Leucate, PK 193,644 à 208,150 (A61 - sortie 39)
  • xx 06 2002 : Section Leucate - Perpignan-Nord, PK 219,230 à 241,395 (sorties 40 à 41)

Concession

Ancien numéro

  • Section Perpignan-Nord - Le Perthus (sortie 41 - Espagne) : de 1976 à 1982 sous le nom de B9
  • Section Narbonne-Sud - Perpignan-Nord (A61 - sortie 41) : de 1978 à 1982 sous le nom de B9

Renumérotation

  • Section Saint-Brès - Fabrègues : renumérotée en 2017 en A709

Légende

Notes et références

  1. Les modifications concernent essentiellement la traversée des voies ferrées et de la RN113 à Saint-Césaire.
  2. Mise en service provisoire (avec interruption des travaux) du 10 07 2015 au 07 09 2015, pendant les vacances d'été.

Variantes étudiées

  • Ci-dessous figure le tracé de toutes les variantes étudiées pour l'A9 entre 1957 et 1973.
Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Tracé réalisé, incluant l'ancien itinéraire au Sud de Montpellier (actuelle A709).
En rouge Variantes étudiées.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes



C207 A9 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Futur · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard