Fandom

WikiSara

Autoroute française C4 (Ancien numéro)

9 712pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Autoroute C4 (Ancien numéro)
Localisation
PaysFrance
RégionÎle-de-France
Caractéristiques principales
ItinéraireMontfermeil (A87) - Chessy (C5)
LongueurEnviron 18 km
ConcessionNon
Historique
Premières études1964
OuvertureFin 1979 (déviation de Lagny)
AbandonTronçon Ouest : 1984
RenumérotationRN34


Présentation

  • L'autoroute C4 était un projet de liaison autoroutière apparu lors de la préparation du SDAURP de 1965 entre l'ARISO (future A87) et le grand contournement Est de la région parisienne (liaison Fontainebleau - Melun - Meaux - Senlis, future C5).
  • D'orientation générale Est - Ouest, elle était destinée à irriguer le Nord de la future ville nouvelle de la vallée de la Marne. Elle constituait à la fois un prolongement de l'A3 vers Meaux et une grande déviation des agglomérations de Chelles et Lagny-sur-Marne sur la RN34.

Historique

  • La première trace de cette liaison figure sans numéro sur un projet de l'IAURP daté de juin 1964, entre l'extrémité de l'A3 à Neuilly-sur-Marne (échangeur avec l'ARISO) et la déviation de la RN34 à Lagny prévue au PADOG de 1960. Elle se prolonge en pointillé en direction de Meaux (voir carte ci-dessous). On peut supposer que dans l'esprit des urbanistes de l'IAURP, l'A3 devait se prolonger jusqu'à la région de Meaux (et peut-être ultérieurement vers Château-Thierry et Reims, vu qu'à cette époque rien n'était encore décidé pour le tracé de l'autoroute A4 vers l'Est de la France et qu'un tracé par Sézanne et Vitry-le-François était tout à fait envisageable). On distingue bien sur ce projet les axes principaux d'orientation Est - Ouest de la future ville nouvelle : au Sud, l'A4 qui suit la RN303, au centre le prolongement de l'A17 (qui deviendra la VPN puis l'A199) et au Nord, le prolongement de l'A3 qui suit la RN34.
  • C4 1964.jpg

    Projet de desserte de la ville nouvelle de la vallée de la Marne, juin 1964

  • C4 1965.jpg

    Tracé de C4 dans le SDAURP, mai 1965

    En mai 1965, lors de la publication du SDAURP, l'A3 est finalement envoyée sur la rive gauche de la Marne en direction de l'A4 à Champs-sur-Marne mais le prolongement depuis Neuilly-sur-Marne en direction de Lagny et Meaux est également confirmé, sous la forme d'une "voie artérielle principale". Son tracé indicatif passe au Sud de Chelles et Vaires-sur-Marne, ce qui laisse penser qu'il y avait peut-être un projet de comblement du canal de Vaires, comme cela a été fait pour le canal de Saint-Maurice pour l'arrivée de l'A4 à la porte de Bercy. Il traverse ensuite la Marne entre Vaires et Torcy dans l'axe du tracé PADOG de la déviation de Lagny qu'il emprunte jusqu'à la sortie Est de la commune sur la RN34 et est prolongé jusqu'à l'Est de Chessy où il rejoint l'autoroute C5 prévue pour assurer à très long terme le contournement de la région parisienne par l'Est.
  • C4 1969.jpg

    Etudes de tracé pour C4 et G4, 1969

    Les premières études mettent rapidement en évidence qu'il sera très difficile d'insérer la nouvelle voie rapide au niveau de Chelles et qu'il serait beaucoup plus judicieux d'envisager un contournement Nord, dans un secteur libre de toute construction. Dès décembre 1965, le tracé indicatif est basculé au Nord de Chelles et Brou-sur-Chantereine, avec un raccordement sur l'A87 à la limite des communes de Montfermeil, Chelles et Gagny. Ce nouveau tracé permet de supprimer un des deux franchissements de la Marne qui étaient prévus entre Vaires et Pomponne grâce à un tronc commun avec l'autoroute G4, voie artérielle Nord - Sud destinée à se substituer à la RN371 pour relier A4 et B4 (il s'agit de la future l'A104). Du côté de Lagny, plusieurs variantes sont étudiées entre 1966 et 1969 pour éloigner la voie rapide vers le Sud mais aucune n'est retenue, les nuisances créées du côté de Gouvernes et Guermantes étant supérieures à celles du tracé de base au Nord de Montévrain.
  • La traversée de Lagny étant depuis longtemps un des gros points noirs de la grande banlieue Est, sa déviation est déclarée d'utilité publique le (date inconnue) et sa construction à 2x2 voies est programmée dès le VIème plan en même temps que la partie Nord de G4. La section Est, de la RN34 au CD35, est mise en service le 12 novembre 1971 et le tronçon entre le CD35 et la RN371 (actuel CD418) le 13 juillet 1976. Pour la jonction avec G4 et le nouveau pont sur la Marne, il faudra attendre le 19 octobre 1979, car le tracé de G4 n'était pas définitivement figé. Quant à la mise à 2x2 voies à l'Est de Lagny en direction de Chessy, elle est annoncée "ultérieurement" mais ne sera jamais réalisée. A noter que la nouvelle voie n'est pas classée dans les autoroutes : elle devient la nouvelle RN34, avec statut de voie express, l'ancienne nationale dans la traversée de Lagny devenant la RN2034.
  • La déviation de Chelles aura moins de chance. Après le 1er choc pétrolier de 1973 et le décès du Président Pompidou en 1974, tous les projets régionaux non encore lancés sont revus à la baisse. Dans le SDAURIF que le nouveau gouvernement promulgue le 1er juillet 1976, la partie Ouest de C4 n'est plus considérée que comme un "aménagement local signalé". Quelques années et un choc pétrolier plus tard, le fort ralentissement économique des années 1982-1983 conduit le gouvernement à réviser le projet d'infrastructures du SDAURIF (décret du 16 mai 1984) et cette fois la déviation Nord de Chelles disparaît des projets d'infrastructures régionaux. Le prolongement de celle de Lagny vers Chessy figure toujours, mais il ne débouche plus sur la C5 qui disparaît totalement à l'Ouest de Meaux.
  • Un projet de prolongement de la déviation de Lagny est réapparu dans le SDRIF de 1994 pour desservir le secteur IV de Marne-la-Vallée dans le cadre de l'installation du parc Eurodisney et de la création du quartier du Val d'Europe. Depuis le transfert de la RN34 au Conseil Départemental de Seine-et-Marne, il semble être totalement abandonné.

Tracé

  • Sur la carte ont été reportés :
    • en bleu le tracé initial de 1964 par le canal de Vaires ;
    • en vert, le tracé étudié à partir de 1966 au Nord de Chelles ;
    • en mauve, la variante envisagée entre 1966 et 1969 au Sud de Lagny ;
    • en jaune, le seul tronçon réalisé.
  • Pour faciliter le repérage, ont également été représentés en traits orange plus fins les projets A3 et A87 à l'Ouest et C5 à l'Est bien qu'ils n'aient jamais été réalisés.


Chargement de la carte...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard