Fandom

WikiSara

Autoroute française F2 (Ancien numéro)

9 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Autoroute F2 (Ancien numéro)
Localisation
PaysFrance
RégionÎle-de-France
Caractéristiques principales
ItinéraireA1 - Dammartin-en-Goële
puis
B16 - Dammartin-en-Goële
LongueurEnviron 31 km
ConcessionNon
Historique
Premières étudesAnnées 1960
Abandon1976
RenumérotationRN2Bis

Caractéristiques autoroutières

  • La F2 consistait à l'origine en une voie autoroutière dont le caractère principal était de dévier la N2 entre le Blanc-Mesnil et Dammartin-en-Goële, route coupée lors de la construction de l'Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.
  • Elle était également une autoroute radiale importante, se prolongeant au delà de Dammartin vers Soissons, Laon et la Belgique via l'itinéraire histoirique de la N2.
  • Le projet fut prolongé au début des années 1970 à l'est de l'A1 jusqu'au projet d'autoroute B16 à Villetaneuse, la F2 acquérant de ce fait un rôle de rocade intermédiaire, coincée entre l'A86 et l'A87. La voie prévue devait notamment traverser l'Aéroport du Bourget.
  • Les caractères d'urgence des deux parties du projet n'étaient donc pas les mêmes : la déviation de Roissy était le premier tronçon d'une radiale importante et devait également améliorer la desserte de zones stratégiques (Parinor, Garonor) ainsi que de villes de la seconde couronne à croissance rapide (Tremblay-en-France, Aulnay-sous-Bois pour ne citer qu'elles...) . La section Villetaneuse-Le Blanc-Mesnil semblait elle secondaire, et n'apparaît que sur un nombre réduit de documents : sa réalisation était subséquente à celle des autoroutes A86 et A87, à la réalisation déjà coûteuse.

Histoire du projet

  • L'apparition de la F2 semble relativement tardive parmi les autres grands projets autoroutiers franciliens de la période 1960-1975, étant il est vrai conditionnée par l'adoption du projet d'Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, qui ne fut actée qu'en 1964. L'apparition sur les documents d'urbanisme du projet semble dater de 1968-1969.
  • La section Villetaneuse - La Blanc-Mesnil semble elle plus éphémère, n'ayant sans doute été étudiée que dans la première moitié de la décennie 1970.
  • A compléter de manière plus précise.

L'abandon

  • Malgré une réalisation rapide (le premier tronçon, entre Mitry-Mory et Dammartin-en-Goële, ouvrit en 1974), le caractère autoroutier semble ne jamais avoir été appliqué à la voie F2. Le tronçon réalisé et mis en service a été dénommé RN2Bis, avant d'avoir été tout naturellement incorporé à la RN2.

Ce qu'il en reste

  • Une section, comprise entre feu les autoroutes A87 et G4, a été intégrée à l'A104 en 1988, et sera renommée A170 lors de la mise en service du contournement de Roissy.
  • La section G4 - Dammartin, réalisée avec des caractéristiques autoroutières, fait aujourd'hui partie de la N2, dont l'aménagement continu en voie express jusqu'à la frontière belge est programmé.
  • La section entre A87 et B3 ne fut jamais réalisée, bien que ses emprises (d'une largeur de 80 mètres) aient été réservées de part et d'autre des voies latérales destinées à desservir les zones d'habitation de part et d'autre de l'autoroute. Décision a été récemment prise de réutiliser ces entreprises pour divers projets urbains.
  • Deux ouvrages d'art de l'échangeur A3-N2 montrent des emprises inutilisées destinées à la F2
  • Au delà de l'A3 les emprises sont peu conservées. Le contournement nord de Dugny par la D84 est la seule trace vraiment visible du tracé.

Carte

Chargement de la carte...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard