Fandom

WikiSara

Haut-Rhin (68)

9 797pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Haut-Rhin (68)
Logo 68.jpg
Présentation
PaysFrance
RégionGrand Est
PréfectureColmar
Sous-préfecturesAltkirch
Mulhouse
Thann
Population758.723 hab[1]
Superficie3.525 km²
Densité215 hab/km²
Transports
Routes européennes146 km [2013]
Autoroutes108 km [2014]
Routes nationales62 km [2014]
Routes départementales2 593 km [2010]
Voies communales4 084 km [2010]
Voies ferrées258 km [2012]

Présentation du département

Présentation générale

  • Le Haut-Rhin est un département français. Situé tout à l'Est du pays, il composait, avec le Bas-Rhin, l'ancienne région Alsace.
  • Situé dans la Plaine d'Alsace, il est plutôt densément peuplé, justement grâce à un relief relativement avantageux (hormis le Massif des Vosges, à l'Ouest). Il bénéficie aussi d'une position au sein de l'Europe importante, car deux pays lui sont frontaliers : l'Allemagne (à l'Est) et la Suisse (au Sud-Est). De même, le Haut-Rhin a également des contacts avec le Territoire de Belfort et les Vosges.
  • Comme la grande majorité des départements français, le Haut-Rhin a été créé le 4 mars 1790, à la Révolution Française. A l'époque, il s'agissait d'un grand département regroupant également la Trouée de Belfort. Suite à la défaite française de 1870 et l'annexion à l'Allemagne de l'Alsace et de la Moselle (traité de Francfort), le Haut-Rhin perdit la région de Belfort, qui resta française et qui fut rattachée à la Franche-Comté. Le département du Territoire de Belfort est créé. Notons qu'une autre partie fut rendue, mais définitivement, à la Suisse en 1814. Suite à la victoire française de 1918 et au traité de Versailles (1919), le Haut-Rhin (ainsi que le Bas-Rhin et la Moselle) redevint français mais resta séparé du Territoire de Belfort.
  • Géographiquement, ce département possède une variété de paysages relativement importante : de la moyenne montagne (Vosges) à l'Ouest, une vaste plaine à l'Est, ainsi que le Sundgau Alsacien, au Sud-Est de Mulhouse, composé de collines.
  • La grande partie des activités économiques se concentrent autour de Mulhouse. Bien qu'il s'agisse de la ville la plus importante (la "préfecture économique"), la préfecture officielle est Colmar. Dans la plaine, l'activité principale est l'agriculture intensive, avec de grandes exploitations. Les hauts sommets vosgiens, inhabités, profitent quant à eux du tourisme. Le piémont regroupe l'activité vinicole. Enfin, les industries se situent soit autour des grandes villes. La plus grande activité industrielle locale actuelle est l'automobile (site d'assemblage de PSA Peugeot-Citroën de Sausheim et divers équipementiers), suite au déclin du textile, grand employeur des vallées vosgiennes jusqu'au milieu du XXème siècle.
  • Du point de vue culture, le Haut-Rhin profite de certaines spécificités propres à l'Alsace-Moselle (deux jours fériés supplémentaires dans l'année, textes de loi pouvant être soumis à des régimes spéciaux...). La langue officielle est bien évidemment le Français. Le patois local, l'Alsacien, est en perte de vitesse et est devenu plus rarement employé dans la vie courante.
  • En ce qui concerne les infrastructures de transports, le Haut-Rhin est relativement bien relié avec le restant de la France, en particulier depuis qu'il est desservi par le TGV (qui s'arrête à Colmar et Mulhouse). Le Massif des Vosges constitue par contre une barrière naturelle, et tous les grands axes transitent soit par les hauts cols, soit par la Trouée de Belfort, soit par le Nord de Strasbourg, où le relief devient moins contraignant. Voir les paragraphes ci-dessous.

Chiffres clefs

  • Superficie : 3.525 km²
  • Population : 758.723 habitants [2013]
  • Densité de population : 215,24 habitants/km²
  • Préfecture : Colmar (67.956 habitants) [2013][2]
  • Sous-préfectures : Altkirch (5.743 habitants) [2013][3] ; Mulhouse (112.063 habitants) [2013][4] ; Thann (7.933 habitants) [2013][5]
  • Budget total (2008) : 824,6 millions d'euros
  • Budget routier (2008) : 81,9 millions d'euros (9,9% du budget total)

Sources : Site de l'Insee : Population légale / Zonage des unités urbaines (2010)[6] / Réseau routier ;CG68 et Wikipédia

  1. Population municipale recensée en 2013
  2. Agglomération de Colmar (7 communes) : 92.931 habitants [2013]
  3. Agglomération d'Altkirch (3 communes) : 8.940 habitants [2013]
  4. Agglomération de Mulhouse (20 communes) : 247.596 habitants [2013]
  5. Agglomération de Thann - Cernay (9 communes) : 31.961 habitants [2013]
  6. Prise en compte des nouvelles communes créés au 1er janvier 2016.

Carte des infrastructures du département et limitrophes à celui-ci

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Autoroutes.
En bleu clair Autoroutes en projet.
En rouge Voies express nationales.
En rouge clair Voies express nationales en projet.
En jaune Voies express départementales.
En marron Ligne à grande vitesse.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Infrastructures routières

En général

  • Le réseau routier Haut-Rhinois est dense. En comptabilisant les autoroutes, concédées ou non, il atteint environ 2 530 km.
  • Suite aux déclassements de 2006, environ 2 000 km de routes dépendent du Conseil Général, qui assure son entretien.
  • Les 350 km restants sont divisés ainsi :
    • Routes nationales non déclassées, dépendant de la DIR-Est.
    • Autoroutes non concédées, entretenues par la DIR-Est.
    • Autoroutes concédées, gérées par le concessionnaire Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, dont certaines sections sont soumises à péage.
  • Le réseau autoroutier du Haut-Rhin est composé de deux autoroutes : l'A35 et l'A36. La dernière mise en service remonterait à 1995 (Contournement Est de Colmar). Seule une courte section est concédée, à APRR. Il s'agit de l'A36 à partir de Mulhouse, et ce jusqu'à la limite avec le Territoire de Belfort.
  • Ce réseau autoroutier peut paraître relativement petit, en se référant, par exemple, à la densité de population par km². Néanmoins, la très grande partie du département (hormis le Sundgau, au Sud-Est de Mulhouse, qui est la partie la plus enclavée du département, ainsi que les hauts sommets vosgiens) a accès rapidement à une voie rapide. En effet, avant le développement du réseau autoroutier, qui s'est accéléré de 1976 à 1993, plusieurs axes nationaux (dont la grande partie a été transférée au Conseil Général depuis) ont été mis à 2x2 voies et dénivelés, ce qui fait qu'en réalité, la densité de voies rapides dans le Haut-Rhin est particulièrement élevée. Il en est d'ailleurs de même pour le département du Bas-Rhin (voir la fiche spécifique).

Autoroutes, voies express, routes principales

Anciennes nationales

Anciennes nationales transférées au CG68 lors des vagues de déclassements de 1973 et 2006. Pour plus de renseignements sur les itinéraires, voir les pages de ces routes

D66, D83, D166, D201, D415, D416, D417, D419, D422, D430, D430a, D431, D432, D459, D463, D465, D466, D468, D469, D473, D483

Boulevards périphériques, rocades

Itinéraires touristiques

D83 (68) Route des Vins d'Alsace.JPG

Route des Vins d'Alsace vers Gueberschwihr (D83)
© Arnaud68

Deux itinéraires touristiques permettent de sillonner les routes du Haut-Rhin tout en découvrant des spécialités régionales ou des paysages typiques.

  • la Route des Vins d'Alsace, la plus connue, traverse l'Alsace du nord au sud en s'approchant le plus possible du vignoble. Elle débute à Thann et se termine à Marlenheim (Bas-Rhin (67)). Cet itinéraire touristique permet de découvrir le coeur du vignoble alsacien ainsi que des villes et villages pittoresques et typiquement alsaciens.
  • la Route des Crêtes fait découvrir aux touristes les sommets vosgiens les plus élevés et les chaumes. Elle débute également à Thann et se termine à Sainte-Marie-aux-Mines. Cette route n'est ouverte que périodiquement (en été), mais permet quand même la desserte des stations de sports d'hiver des Vosges en hiver. Elle passe au pied du Grand-Ballon (point culminant des Vosges - 1.424 m d'altitude). Il s'agit d'une route très fréquentée en été, avec de nombreux lacets. Un système de navettes au départ de Mulhouse la sillonne d'ailleurs pendant la haute saison pour la décharger un peu de la circulation automobile.

Infrastructures ferroviaires

  • Le réseau ferroviaire haut-rhinois est axé sur une dorsale principale (ligne Strasbourg-Sélestat-Colmar-Mulhouse-Bâle), d'où partent plusieurs ramifications, dont les suivantes sont encore exploitées commercialement : lignes Paris-Troyes-Chaumont-Vesoul-Belfort-Mulhouse, Mulhouse-Thann-Kruth, Mulhouse-Chalampé-Müllheim [D] (desserte occasionnelle certains dimanches, sous forme de test, en vue de la reprise d'un service régulier) et Colmar-Munster-Metzeral.
  • Le matériel roulant du TER Alsace est composé presque que de matériel récent ou rénové. Sur les lignes du Haut-Rhin circulent des voitures Corail rénovées en livrée TER200 pour l'axe Mulhouse-Colmar-Strasbourg et d'autorails X73500. Quelques autorails X73900, dérivant des X73500, assurent la desserte occasionnelle transfrontalière Mulhouse-Müllheim.

Lignes TGV

  • LGV Est-Européenne // Ligne Strasbourg - Mulhouse :
    • Paris-Est - Strasbourg - Mulhouse (7 A/R par jour dont 3 avec arrêt à Colmar, 1 prolongé jusqu'à Bâle et 5 prolongés jusqu'à Zürich, desservant Bâle)
  • LGV Méditerranée // Ligne Lyon - Besançon // Ligne Besançon - Belfort // Ligne Paris - Bâle (tronçon Belfort-Mulhouse) // Ligne Mulhouse - Strasbourg :
    • Strasbourg - Colmar - Mulhouse - Montbéliard - Besançon - Lons-le-Saunier - Bourg-en-Bresse - Lyon Part-Dieu - Avignon TGV - Aix-en-Provence TGV - Marseille Saint-Charles (1 A/R par jour)
    • Strasbourg - Colmar - Mulhouse - Montbéliard - Besançon - Dijon - Chalon-sur-Saône - Mâcon - Lyon Part-Dieu - Nîmes - Montpellier Saint-Roch (1 A/R par jour pendant la période estivale)
  • LGV Rhin-Rhône Branche-Est

Grandes lignes

  • Mulhouse - Altkirch - Belfort - Vesoul - Culmont-Chalindrey - Chaumont - Troyes - Paris-Est
  • Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse - Belfort - Montbéliard - Besançon - Lons-le-Saunier - Bourg-en-Bresse - Lyon-Part-Dieu - Lyon Perrache
  • Bruxelles - Namur - Luxembourg - Metz - Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse - Bâle - Zurich

Trains de nuit

  • Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse - Belfort - Montbéliard - Besançon—Nîmes - Montpellier - Sète - Agde - Béziers - Narbonne - Perpignan - Argelès - Cerbère / Portbou (ne fonctionne que le week-end)
  • Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse - Belfort - Montbéliard - Besançon—Avignon - Arles - Marseille - Toulon - les-Arcs-Draguignan - Saint-Raphaël-Vallescure - Cannes - Antibes - Nice

Lignes TER

  • Ligne Strasbourg - Mulhouse // Ligne Paris - Bâle (tronçon Mulhouse-Bâle) :
    • Strasbourg - Sélestat - Colmar - Mulhouse - Saint-Louis - Bâle (TER200)
  • Ligne Mulhouse - Kruth :
    • Mulhouse - Thann - Kruth
  • Ligne Paris - Bâle (tronçon Mulhouse-Belfort) :
    • Mulhouse - Altkirch - Belfort
  • Ligne Colmar - Metzeral :
    • Colmar - Munster - Metzeral

Lignes urbaines

Infrastructures aéroportuaires

  • Aéroport international de Bâle-Mulhouse (Euroairport)
    • Situé à 20 km de Mulhouse, par l'A35, sortie Euroairport ( Sortie 36 )
  • Aérodrome de Mulhouse -Habsheim
  • Aérodrome de Colmar -Houssen
  • Base aérienne de Colmar - Meyenheim (militaire) (fermeture prochaine)

Infrastructures urbaines

Projets et chantiers

Routiers

  • Axe Mulhouse - Nancy : N66
    • Dénivellation du carrefour du Nonnenbruch (projet)
    • Aménagement en giratoire du carrefour de la zone industrielle du Pays de Thann (en cours)
    • Barreau routier entre le giratoire de la Z.I. du Pays de Thann et la D35 à Leimbach (projet)
    • Requalification de la traversée de Thann (partiellement trémies) et dénivellation du PN22 (projet)
    • Boulevard urbain à 2x2 voies non dénivelées entre le giratoire de La Rochelle et celui du Kerlenbach, entre Thann et Bitschwiller-lès-Thann (projet)
    • Aménagement du carrefour du Kerlenbach en giratoire, à l'entrée de Bitschwiller-lès-Thann (projet)
    • Déviation de Bitschwiller-lès-Thann et Willer-sur-Thur (projet ; DUP prononcée le 21/09/2007)
    • Aménagement de la traversée de Husseren-Wesserling (projet)
  • Plan Routier Sundgau :
    • Déviation d'Aspach D466 (en construction ; mise en service : ??)
    • Déviation de Retzwiller D419 (projet)
    • Déviation de Ballersdorf D419 (projet)
    • Déviation de Dannemarie D419 (projet)
    • Liaison Altkirch - Mulhouse - Burnhaupt
    • Contournement de Ferrette et Vieux Ferrette D432 (projet)
    • Déviation de Tagsdorf - Wittersdorf D419 (projet)
    • Liaison Hirsingue-Wittersdorf
    • Liaison entre Balschwiller et Retzwiller
  • Axe Belfort - Strasbourg : D83
    • Aménagement de la Rocade Ouest de Colmar (en cours)
    • Liaison entre Rouffach et l'A35 (projet)
  • Axe Colmar - Épinal : D417
    • Déviation de Munster (projet)
  • Axe Cernay - Neuf-Brisach : D2
    • Aménagement de la liaison entre Ensisheim et l'A35 (projet)
    • Déviation de Weckolsheim (projet)
  • Autres :
    • Suppression du PN3 à Brunstatt (en cours)

Ferroviaires

  • LGV Rhin-Rhône :
    • Shunt court de Mulhouse (projet)
    • Section Petite-Croix - Lutterbach (projet)
  • Tramway de Mulhouse // Ligne Mulhouse - Kruth :
    • Création d'une troisième ligne de tramway entre Thann Saint-Jacques et la gare de Mulhouse (tram-train) (en construction ; mise en service : 2010)
    • Prolongement de cette troisième ligne de tramway jusqu'à Kruth (projet)
  • Tramway de Mulhouse
    • Prolongement de la ligne 1 jusqu'à Wittenheim (projet)
    • Prolongement de la ligne 2 jusqu'au Parc des Collines (à l'Ouest) et jusqu'à Illzach (à l'Est) (projet)
  • Raccordement ferroviaire de l'Euroairport : à l'image de certains aéroports desservis par des gares TGV, ce raccordement permettrait une desserte de l'Euroairport depuis Strasbourg, Colmar ou Mulhouse par les trains régionaux rapides TER200.

Liens externes utiles

Notes et références



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard