FANDOM


Contournement Nîmes-Montpellier
- LN11 -
Ligne 834 000
LGV Viaduc Lez-Lironde
Viaduc du Lez-Lironde sur la LGV, pris depuis l'A9.
© G.E.
Localisation
PaysFrance
RégionOccitanie
DépartementsGard (30)
Hérault (34)
Caractéristiques actuelles
ItinéraireManduel - Lattes
Longueur61,329 km[1][2]
Premières études2000
Premiers terrassements2012
Première ouverture10 12 2017
MatérielTGV
Fret
Vitesse commerciale300 km/h à 350 km/h

Présentation

  • Le Contournement Nîmes-Montpellier, ou LGV CNM est une ligne ferroviaire à grande vitesse en service dans le cadre de la liaison Sud-Europe-Méditerranée (ou SEM). Cette LGV constitue le prolongement de la LGV Méditerranée au-delà de Manduel (banlieue de Nîmes). Elle se connectera à la future ligne nouvelle Montpellier - Perpignan dans un avenir proche. Cette LGV a été prévue pour y faire circuler des TGV, des trains de fret et d'autres trains de voyageurs.
  • Numérotée dans le réseau ferré national en tant que ligne 834000, elle est décrite comme étant la ligne des Angles à Lattes (LGV)[3]. Elle constitue la ligne nouvelle 11, ou LN11.
  • Initialement comprise dans le projet de la LGV Languedoc-Roussillon, cette section entre Nîmes et Montpellier a été retenue comme étant indispensable et prioritaire afin d'éviter la saturation progressive du réseau ferré classique. En juin 2012, RFF (devenu SNCF Réseau) a fait appel à un contrat de partenariat Public Privé pour une durée de 25 ans : la société Oc'Via a été retenue pour piloter le projet de la LGV, sa construction et sa maintenance.

Historique

  • xx xx 2000 : Lancement des études
  • 16 05 2005 : Déclaration d'Utilité Publique du Contournement Nîmes-Montpellier.
  • xx 06 2005 : Signature du Protocole de financement avec les collectivités territoriales.
  • xx 09 2008 : Appel à candidatures pour les travaux de la LGV.
  • xx xx 2009 : Débat public sur la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan aboutissant à la création de deux nouvelles gares à Montpellier et Nîmes.
  • xx 04 2012 : Signature des conventions de financement de la LGV et des nouvelles gares.
  • 28 06 2012 : Oc'Via devient le partenaire Public-Privé retenu pour la LGV CNM.
  • xx 09 2012 : Lancement des travaux des jonctions et raccordements ferroviaires de la LGV.
  • 04 02 2015 : Icade Promotion est le partenaire Public-Privé retenu pour la construction de la gare nouvelle de Montpellier Sud de France.
  • 28 04 2015 : Prorogation de la DUP du 16/05/2005 relative à la construction du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier ; DUP prorogée jusqu'au 17 mai 2020.
  • xx 01 2016 : Mise en service technique des postes de Lattes.
  • 29 04 2016 : Premiers essais statiques.
  • xx 06 2016 : Mise en service technique du poste de commande à distance de Nîmes-Nord.
  • 23 05 2017 : Mise sous tension des caténaires de la LGV CNM.
  • 12 06 2017 : DUP de la nouvelle gare TGV de Nîmes-Manduel-Redessan.
  • 26 06 2017 : Mise en service des installations de signalisation.
  • 17 07 2017 : Début des essais dynamiques avec les trains d'essais.
  • 10 12 2017 : Mise en service de la ligne pour les circulations fret.
  • 18 12 2017 : Inauguration de la LGV CNM.
  • 08 07 2018 : Mise en service de la ligne pour le trafic voyageurs et de la gare nouvelle de Montpellier Sud de France TGV.
  • 15 12 2019 : Mise en service de la gare nouvelle de Nîmes Pont du Gard TGV.

Notes et références :

  1. pK début : 26.500 (de la bifurcation des Angles sur la LGV Méditerranée) ; pK fin : 86.388.
  2. 82,286 km dont 61,329 km pour la LGV CNM et 20,957 km de raccordements ferroviaires (y compris le raccordement de Saint-Brès).
  3. Initialement ligne des Angles à Saint-Brès (LGV) dans le cadre de l'ancien projet de la LGV Languedoc-Roussillon.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En orange Tracé du raccordement de Saint-Brès (en projet).
En vert Raccordements du Contournement Nîmes-Montpellier.
En marron Tracé du Contournement Nîmes-Montpellier.
Note Les gares TGV sont indiquées par le symbole 19px-Gare_LGV_perso.gif.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Caractéristiques Techniques

Postes

Raccordements

  • Raccordement R2N de Redessan-Manduel, raccordement à voie unique électrifié allant vers Avignon-TGV et Valence-TGV.
  • Raccordement R1N de Redessan-Manduel, raccordement à voie unique électrifié allant vers Nîmes.
  • Raccordement de Jonquières, raccordement à double-voie électrifié allant vers Avignon-Ville.
  • Raccordement de Saint-Gervasy, raccordement FRET à double-voie électrifié allant vers Givors-Canal.
  • Raccordement de la Virgulette, raccordement FRET à double-voie électrifié allant vers Grézan.
  • Raccordement de Saint-Brès [3,942 km] : double raccordement prévu initialement dans le projet de LGV Languedoc-Roussillon, ce raccordement devait être la fin provisoire de la LGV, du fait qu'il n'était pas prévu à l'origine de construire une gare nouvelle à Montpellier. Cependant il se pourrait que ce raccordement puisse être construit pour desservir la gare de Montpellier-Saint-Roch sur la ligne Tarascon - Sète-Ville (ligne n°834312 du réseau ferré national) ; pK début : 0.000 ; pK fin : 3.942.
  • Raccordement de Lattes [2,614 km] : raccordement vers Sète sur la ligne Tarascon - Sète-Ville (ligne n°834340 du réseau ferré national) ; pK début : 0.000 ; pK fin : 2.614.

Électrification et sous-stations

  • La ligne est électrifiée en 2x25kV - 50 Hz, sauf au niveau des raccordements et sur la liaison fret où la ligne est électrifiée en 1x25kV - 50 Hz. Les sous-stations qui l'alimentent sont connectées au réseau 225kV de RTE, en général avec deux circuits triphasés (un principal et un de secours). Elles comportent deux transformateurs (dont un de secours) et comportent un sectionnement mobile à leur franchissement qui est activé si une sous-station encadrante est mise hors service. Elles sont situées à :
    • Biscarrat, pour l'alimentation du secteur Manduel-Vergèze. Elle est alimentée par deux circuits biphasés 225kV depuis le poste de Jonquières-Saint-Vincent.
    • La Castelle, pour l'alimentation du secteur Vergèze-Lattes. Elle est alimentée par deux circuits biphasés 225kV depuis le poste de Lattes.

Vitesses limites

Gares nouvelles

Nîmes-Pont du Gard TGV

Montpellier Sud de France TGV

A9 KM99 et Gare Montpellier TGV

La gare TGV de Montpellier vue depuis l'A9. © G.E.

A9 KM99,200 et Gare Montpellier TGV

La gare TGV de Montpellier vue depuis l'A9. © G.E.

A9 KM99,400 et Gare Montpellier TGV

La gare TGV de Montpellier vue depuis l'A9. © G.E.

Ouvrages d'art

  • Tranchée couverte de Manduel : (1200 m.)
  • Viaduc de l'autoroute A54 : (53 m.) Viaduc de type mixte (acier et béton).
  • Ouvrage de la Combe de Signan : (141 m.) Ouvrage de type courant qui franchit la Combe de Signan et le canal de Campagne.
  • Viaduc du Vistre : ensemble de 2 ouvrages d'art répartis ainsi :
    • viaduc de type mixte, long de 90 m. qui franchit le Vistre.
    • second viaduc en béton armé qui prolonge le premier viaduc. Long de 260 m. cet ouvrage de décharge permet de traverser la plaine sans nuire à l’écoulement naturel des eaux.
  • Ouvrage de franchissement de la RN113 : (90 m.) Viaduc de type mixte (acier et béton)
  • Viaducs de la plaine du Vidourle : Ensemble de 4 viaducs en béton armé, d'une longueur de 150 m. à 290 m. chacun. Ces viaducs permettent de franchir la plaine du Vidourle sans nuire à l’écoulement naturel des eaux, quelque soit l'intensité des crues cévenoles.
  • Viaduc du Vidourle : (160 m.) Pont de type WARREN (ouvrage mixte acier/béton constitué d’une structure métallique fermée de type treillis) de 90 m. de longueur et de deux ouvrages d'accès en béton armé de 35 m.
  • Viaduc du Lez et de la Lironde : Ouvrage long de 576 m. réparti ainsi :
    • franchissement du Lez : viaduc de type bowstring (ouvrage mixte acier/béton, constitué d’une structure métallique comprenant 2 arcs latéraux, sur lesquels sont fixés des suspentes destinées à supporter le tablier (dalle) de l’ouvrage) de 90 m au dessus du Lez.
    • estacade (ouvrage en béton armé généralement de grande longueur constitué de nombreuses travées (distance entre 2 appuis) de portée réduite) en béton armé de 306 m.
    • franchissement de la Lironde : viaduc mixte (béton et acier) de 180 m, franchissant l'avenue Georges Frêche à Montpellier et la Lironde.

Voir aussi

Articles connexes

Sites Sara

Liens et documents externes