Fandom

WikiSara

LGV Sillon Alpin

9 708pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
LGV Sillon Alpin
- Ligne nouvelle Lyon - Turin -
- Transalpine -
Localisation
PaysFrance, Italie
RégionAuvergne-Rhône-Alpes
DépartementsIsère (38)
Rhône (69D)
Savoie (73)
Premières études1990
Premiers terrassements2013
MatérielTGV
TERGV[1]
Fret
Trains d’autoroute ferroviaire à grand gabarit
Vitesse commerciale100 à 220 km/h
Caractéristiques futures
ItinéraireLyon - Chambéry / Turin [I] Italie
Longueur≈ 270 km[2]
Future ouverture2030/2050

Présentation

  • La LGV Sillon Alpin est un projet ferroviaire international qui permettra de relier Lyon à Turin à l'horizon 2050.
  • Les lignes existantes d’accès aux Alpes du Nord, dont la construction remonte au 19ème siècle, n’offrent pas des conditions optimales pour le transport de marchandises et ne permettent pas de répondre à l’évolution du trafic voyageurs. Relancer l’attractivité du fer et favoriser le report modal de la route vers la voie ferrée, implique de développer et d’améliorer les performances du réseau.
  • Le programme Lyon-Turin, dont fait partie le projet des itinéraires d’accès au tunnel franco-italien, porte des objectifs ambitieux, concernant le fret et les voyageurs :
    • relier les réseaux français et italien dans le cadre du schéma européen des lignes ferroviaires à grande vitesse :
    • rendre le transport de fret plus performant,
    • favoriser la complémentarité entre modes,
    • augmenter l’accessibilité des Alpes du nord,
    • contribuer à l’amélioration des liaisons ferroviaires à l’intérieur de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • L’itinéraire d’accès au tunnel franco-italien bénéficiera à la fois aux déplacements de voyageurs et aux échanges de marchandises régionaux, nationaux et européens à travers les Alpes.
  • Des trajets plus rapides, associés à un renforcement des fréquences, améliorant l’attractivité du ferroviaire :
    • Paris sera à 2h25 de Chambéry, à moins de 3 h d’Annecy et à 2h45 de Grenoble ;
    • 2 allers-retours TGV supplémentaires pour Grenoble et Chambéry/Annecy ;
    • 9 allers-retours TGV au lieu de 7 pour le trafic international. Lyon et Turin seront reliés en environ 2h contre près de 4h aujourd’hui.
    • Paris et Milan seront reliés avec un temps de parcours proche de 4h30 ;
    • La mise en service possible de TER à grande vitesse réduira les temps de trajet de 20 à 30 minutes en moyenne : Lyon Part-Dieu sera relié à Chambéry en 50 min et à Annecy en 1h20.
  • Ce projet ferroviaire va garantir une liaison fret performante, avec une fiabilité d’exploitation renforcée dès la mise en service de la première phase. La mise en service de la deuxième phase permettra :
    • la création d’une autoroute ferroviaire performante : 1 navette de 30 à 40 poids lourds par heure et par sens avec un temps de parcours très attractif
    • un nouvel itinéraire direct pour le fret entre le carrefour ferroviaire lyonnais et l’Italie,
    • un choix plus large de services disponibles : fret classique, ou combiné, autoroute ferroviaire.

Historique

Partie française

  • 1990 : Première études
  • 12/03/2002 : Choix du fuseau
  • 02/02/2007 : Décision ministérielle relative aux étude d'APS de la ligne mixte entre Lyon et Chambéry
  • 18/12/2007 : Déclaration d'Utilité Publique relatif à l'itinéraire du tunnel franco-italien de la liaison ferroviaire Lyon - Turin.
  • 25/01/2010 : Approbation par décision ministérielle des études d'APS de l'itinéraire fret des accès alpins français de la ligne nouvelle Lyon-Turin et de l'itinéraire voyageurs entre Lyon et Chambéry.
  • 10/11/2011 : Décision ministérielle relative aux études d'APS entre Chambéry et Saint-Jean-de-Maurienne.
  • 30/11/2011 : Arrêté inter-préfectoral instituant une enquête publique pour la faisabilité d'une DUP
  • Du 16/01 au 19/03/2012 : Enquête publique sur les deux étapes de la partie française (Lyon-Chambéry et Lyon-Turin)
  • 27/06/2013 : La Commission Mobilité 21 classe les accès français du Lyon Turin en deuxième priorité dont l'engagement doit être envisagé entre 2030 et 2050.
  • 23/08/2013 : Déclaration d'Utilité Publique relatif à l'itinéraire français d'accès au tunnel franco-italien de la liaison ferroviaire Lyon - Turin.
  • 04/09/2014 : Décret publiant l'Accord franco-italien pour la ligne nouvelle Lyon-Turin.

Partie internationale

  • 1996 : la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin est inscrite comme étant un des 14 projets prioritaires de développement du réseau de transport transeuropéen.
  • 30/01/2012 : Signature à Rome de l'Accord franco-italien relatif à la réalisation et à l'exploitation de la ligne nouvelle ferroviaire Lyon-Turin
  • 2013 : début des travaux de la galerie de la Maddalena
  • Printemps 2014 : signature du marché de réalisation de la galerie de reconnaissance de Saint-Martin-la-Porte pour le tunnel de base

Références :
  1. Train Express Régional à Grande Vitesse
  2. dont 140 km pour la partie française Lyon - Saint-Jean-de-Maurienne et 65 km pour la partie transfrontalière entre Saint-Jean-de-Maurienne et Bussaleno.

Tracé projeté

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En noir Section mixte gérée par Lyon Turin Ferroviaire (LTF)
En rouge foncé Section voyageurs gérée par SNCF Réseau
En rouge Section mixte gérée par SNCF Réseau
En rouge clair Section fret gérée par SNCF Réseau
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.
Plaquettes relatives à l'itinéraire global de la Transalpine

Caractéristiques Techniques

  • Partie française (Lyon - Saint-Jean-de-Maurienne) dont SNCF Réseau est le maître d’ouvrage ;
  • Partie transfrontalière (Saint-Jean-de-Maurienne - Bussoleno) dont la société Lyon Turin Ferroviaire (LTF), filiale de SNCF Réseau et de Rete Ferroviaria Italiana (RFI) est le promoteur ;
  • Partie italienne (Bussoleno - Turin) pour laquelle RFI assure la maîtrise d’ouvrage.

Postes

Raccordements

Électrification et sous-stations

Vitesses limites

  • 220 km/h : section Lyon-Chambéry, pour le trafic de voyageurs
  • 100 à 120 km/h : sections Lyon-Chambéry et Avressieux – Saint-Jean-de-Maurienne, pour le fret

Gares nouvelles

  • Gares internationales jumelles :
    • Saint-Jean-de-Maurienne
    • Suse

Ouvrages d'art

  • Partie française :
    • 59 ouvrages d'art pour la partie française (dont 6 exceptionnels)
    • 86 km d'itinéraire en souterrain
  • Partie transfrontalière :
    • Tunnel de base du Mont-Cenis, d’une longueur de 57,5 km - dont 45 km en France et 12,5 km en Italie.

Financement

  • Le projet pour la partie française est estimé à 7,7 milliards d'euros en 2011 dont :
    • 4,5 M€ pour la section Lyon-Chambéry ;
    • 3,2 M€ pour la section Avressieux - Saint-Jean-de-Maurienne.
  • Coût de la section transfrontalière est de 8,6 milliards d’euros, certifié par le groupement international Tractebel Engineering – Tuc Rail, dont :
    • 40 % financés par l’Union Européenne ;
    • 35% pour l’Italie ;
    • 25% pour la France.

Voir aussi

Articles connexes

Sites Sara

Liens et documents externes

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard