FANDOM


LGV Sud-Europe-Atlantique
- LN9 -
- LGV SEA -
Ligne 566 000
Localisation
PaysFrance
RégionsCentre-Val de Loire
Nouvelle Aquitaine
DépartementsCharente (16)
Charente-Maritime (17)
Gironde (33)
Indre-et-Loire (37)
Vienne (86)
Premières études1995
Premiers terrassements2012
MatérielTGV
Vitesse commerciale320 km/h
Caractéristiques futures
ItinéraireSaint-Avertin - Ambarès-et-Lagrave
Longueur302 km
Future ouverture02 07 2017

Présentation

  • La LGV Sud-Europe-Atlantique, ou LGV SEA (Ligne 566 000 du réseau ferré national) est un projet ferroviaire à grande vitesse qui reliera à partir du 2 juillet 2017 Tours à Bordeaux via Poitiers et Angoulême. Cette ligne à grande vitesse qui se raccorde à la LGV Atlantique, permettra de relier Paris à Bordeaux en 2 heures environ.
  • Initialement, Réseau ferré de France (devenu SNCF Réseau) avait prévu de réaliser la construction de la ligne en 2 étapes : Tours-Angoulême, puis Angoulême-Bordeaux. Mais le financement via un partenariat Public-Prive (PPP) a fait que les sections Touts-Angoulême et Angoulême-Bordeaux ont étés mis en concession simultanément avec un appel d'offres remporté par LISEA. Cette LGV a été l'une des premières à être construite et entretenue par un concessionnaire.
  • La ligne dispose d'un linéaire de 38 km de raccordements à la ligne existante en plus de ses 302 km de longueur ; la LGV SEA nécessite la réalisation de près de 500 ouvrages d’art, dont une cinquantaine particulièrement importante. 38 mois auront été nécessaires pour réaliser les travaux de génie civil et du terrassement.
  • Le concessionnaire LISEA est le client de MESEA et le maître d'ouvrage de la LGV SEA. Il pilote et assure l'interface entre le concédant (SNCF Réseau), le concepteur-constructeur (COSEA) et l'exploitant-mainteneur (MESEA) entre-autres :
    • COSEA : groupement d'entreprise chargé de la conception et de la construction de la ligne (de 2011 à 2017, soit 6 ans de chantier)
    • MESEA : assurera l'exploitation et l'entretien de la ligne (de 2017 à 2061, soit 44 ans d'exploitation commerciale)

Historique

  • 1995-1996 : Débat préalable et validation du cahier des charges de l’infrastructure.
  • 1997-1998 : Études préliminaires Tours-Bordeaux.
  • 1999-2002 : Études complémentaires Tours-Poitiers.
  • 2001-2003 : Études d’avant-projet sommaire Angoulême-Bordeaux.
  • 2003-2007 : Études d’avant projet sommaire Tours-Bordeaux.
  • 2004-2005 : Préparation du dossier d’enquête d’utilité publique Angoulême-Bordeaux.
  • 18 juillet 2006 : Déclaration d'utilité publique de la section Angoulême - Bordeaux.
  • 2007 : Préparation du dossier d’enquête d’utilité publique Tours-Bordeaux.
  • 14 février 2008 : Lancement de l’appel d’offre pour la mise en concession.
  • 10 juin 2009 : Déclaration d'utilité publique de la section Tours - Angoulême.
  • Mars 2010 : Choix du concessionnaire pressenti.
  • 2010 - Mi-2012 : Études et concertation.
  • 16 juin 2011 : Signature du contrat de concession sur 50 ans de la ligne Tours-Bordeaux, entre Réseau ferré de France (RFF) et LISEA (groupe Vinci) pour un montant de 7,8 milliards d'euros.
  • 2012 - Début 2015 : Travaux d'infrastructure et de génie civil (terrassements, ouvrages d'art, plateformes).
  • Mi-2014 - Mi-2016 : Travaux d'équipements ferroviaires (voies, caténaires, énergie, signalisation, télécommunications).
  • Novembre 2014 : Pose des premiers rails en Charente.
  • Avril 2016 : Annonce par SNCF Voyages du programme de desserte et des horaires fixés pour la mise en exploitation de la LGV SEA.
  • Mi-2016 - Début 2017 : Tests d'équipements et essais de circulation (marche à blanc, homologation).
  • 25 juillet 2016 : Premier TGV d'essai à 160 km/h dans les deux sens.
  • 28 février 2017 : Inauguration de la LGV SEA par le Président de la République François Hollande.
  • 2 juillet 2017 : Mise en service prévisionnelle de la LGV.

Tracé projeté

Chargement de la carte...

Caractéristiques Techniques

Postes

  • 35 postes de signalisation (SEI/CAI)
  • 56 sites radio GSM-R
  • 1 Centre Technique d’Exploitation et de Maintenance (CTEM) pour MESEA
  • Poste de Commande à Distance (à Bordeaux) pour la gestion du trafic et des circulations
  • Central Sous-Station (à Rennes) pour l’exploitation des installations de traction électrique)

Raccordements

  • Raccordement de Saint-Avertin, raccordement à double voie vers la LGV Atlantique (contournement ferroviaire Est de Tours).
  • Raccordement de Monts Sud, raccordement à double voie pour desservir les gares de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps.
  • Raccordement de La Celle-Saint-Avant, raccordement à double voie pour desservir les gares de Châtellerault et du Futuroscope.
  • Raccordement de Migné-Auxances, raccordement à double voie pour desservir la gare de Poitiers.
  • Raccordement de Fontaine-le-Comte Nord, raccordement à double voie pour desservir les gares de Niort et de La Rochelle via la ligne Saint-Benoît - La Rochelle-Ville.
  • Raccordement de Fontaine-le-Comte Sud, raccordement à double voie pour desservir la gare de Poitiers.
  • Raccordement de Juillé (Luxé), raccordement à double voie pour desservir les gares d'Angoulême et de Libourne.
  • Raccordement de Villognon (Vervant), raccordement à double voie pour desservir les gares d'Angoulême et de Libourne.
  • Raccordement de La Couronne, raccordement à double voie pour desservir la gare d'Angoulême (dans le sens Bordeaux-Tours).
  • Raccordement d'Ambarès-et-Lagrave, raccordement à double vers la ligne Paris-Austerlitz - Bordeaux-Saint-Jean.

Électrification et sous-stations

  • La ligne est électrifiée en 2x25kV - 50 Hz. Les sous-stations qui l'alimentent sont connectées au réseau 225kV (ou 400 kV) de RTE, en général avec deux circuits triphasés (un principal et un de secours). Elles comportent trois transformateurs (dont un de secours) et comportent un sectionnement mobile à leur franchissement qui est activé si une sous-station encadrante est mise hors service. Elles sont situées à :
    • Mondion : équipée d’un transformateur complémentaire pour l’alimentation du Poste à l’aide d’une liaison bifilaire de 18 km.
    • Rom
    • Asnières-sur-Nouère
    • Clérac
Dates de mises en service :
  • 09/06/2016 : Mise sous-tension entre Mondion (pK 54.970) et Luxé (pK 175.160) + raccordements de Migné-Auxances, Fontaine-le-Comte Nord, Fontaine-le-Comte Sud et Juillé.
  • septembre 2016 : Mises sous-tensions entre Saint-Avertin et Mondion, et entre Luxé et Ambarès.

Vitesses limites

  • Lors des essais, la vitesse est comprise entre 80 et 352 km/h (correspond à la vitesse d'exploitation de 320 km/h majorée de 10 %).

Gares nouvelles

  • Aucune gare nouvelle.

Ouvrages d'art

Tranchées couvertes :

  • Veigné (tranchée butonnée) : 1 700 mètres
  • Maillé : 100 mètres
  • Marigny-Brizay : 120 mètres
  • Migné-Auxances
  • Fontaine-le-Comte

Viaducs :

  • Viaduc de l'Indre : 465 mètres
  • Viaduc de la Manse : 130 mètres
  • Viaduc de la Vienne : 380 mètres
  • Viaducs de l'Auxances : 457 mètres et 444 mètres
  • Viaduc de la Boivre : 146 mètres
  • Viaduc de la Vonne : 140 mères
  • Viaduc de la Charente Nord : 480 mètres
  • Viaduc de la Charente Médiane : 537 mètres
  • Viaduc de la Charente Sud : 180 mètres
  • Viaduc de la Boëme : 450 mètres
  • Viaduc du Claix : 450 mètres
  • Viaduc de la Font des Filles : 117 mètres
  • Viaduc des Lorettes : 180 mètres
  • Viaduc de la Poussonne : 180 mètres
  • Viaduc du Palais : 180 mètres
  • Viaduc de la Nauve du Merle : 94 mètres
  • Viaduc de l'Agrière : 103 mètres
  • Viaduc de la Goujonne : 135 mètres
  • Viaduc du Mouzon : 246 mètres
  • Viaduc du Lary : 78 mètres
  • Viaduc du Meudon Nord : 124 mètres
  • Viaduc du Meudon Sud : 114 mètres
  • Viaduc de la Saye : 150 mètres
  • Viaduc du Marais de la Virvée : 150 mètres
  • Viaduc de la Dordogne : 1 319 mètres

Ponts :

  • Franchissement de l'A10 (au nord de la barrière de péage de Sorigny)
  • Franchissement de l'A10 (au niveau de Porte-sur-Vienne)
  • Franchissement de l'A10 (au nord d'Ambarès)

Estacades :

  • Estacades de la Folie (à Chasseneuil-du-Poitou) : 940 mètres et 918 mètres
  • Estacade de la Couronne : 720 mètres
  • Estacade de la Falaise : 338 mètres
  • Estacade d'Ambarès

Financement

  • Réalisé sur fonds privés :
    • 7,8 milliards d'euros (dont 1 milliard par SNCF Réseau concernant les raccordements)

Voir aussi

Articles connexes

Sites Sara

Liens et documents externes

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard