FANDOM


La Rhodanienne
Localisation
PaysFrance
RégionOccitanie
DépartementGard (30)
Exploitation
GestionnaireDIR Méditerranée
Caractéristiques actuelles
AxesRN86 - RN580
ItinéraireN86 Pont-Saint-Esprit - Bagnols-sur-Cèze - Roquemaure A9
Longueur28 km
Historique
Dernière ouverture2020

Présentation

Rhodanienne Situation

Plan de situation de la Rhodanienne. (c) DDE Gard

Description

  • La Rhodanienne est une route nationale à 2x2 voies non dénivelées en cours d'aménagement qui assure la connexion entre la RN7 et l'A9 dans la Basse Vallée du Rhône. Son tracé emprunte le parcours des RN86 et RN580 conservées après la réforme de 2005.
  • Souvent présentée comme un axe neuf, la Rhodanienne possède en réalité un très long historique qui remonte à l'aménagement de la Vallée du Rhône. Entre Bagnols-sur-Cèze et Les Angles, la RN580 a été intégralement déviée sur une chaussée entre les années 1960 et 1980, à l'exception notable de la traversée de L'Ardoise. De fait, les travaux consistent à doubler la chaussée existante et à aménager certains carrefours, sauf au droit de Bagnols-sur-Cèze et L'Ardoise qui seront déviées par un nouveau tracé.
  • L’opération est déclarée d'utilité publique le 13 avril 1999 est un projet qui consiste à réaliser sur 28 km une nouvelle voie interurbaine à statut de voie express mais avec des carrefours giratoires entre Pont-Saint-Esprit (RN86) et l'Autoroute A9 à Roquemaure. La section de RN86 reclassée dans le réseau routier national à l'Est de Pont-Saint-Esprit ne fait pour le moment l'objet d'aucun projet d'aménagement particulier. La section située au Sud de l'A9 a été déclassée en 2006 en D6580 alors qu'elle fait partie intégrante de l'itinéraire de délestage de la rive droite de la Vallée du Rhône.
  • Le dessin suivant résume l'ensemble du projet :

Rhodanienne Carte

Objectifs de l'aménagement

  • Les objectifs de la Rhodanienne sont les suivants :
    • Désenclaver le Gard Rhodanien en le reliant aux grandes infrastructures de transit (A7, A9, RN7 et LGV Méditerranée) et l'ouvrir vers l'extérieur grâce à un niveau de service amélioré.
    • Développer le territoire autour d'un axe favorisant communications et échanges locaux notamment vers les activités économiques et industrielles. Mieux desservir les zones industrielles de l'Ardoise et de Marcoule et faciliter les connexions avec Bagnols-sur-Cèze, nœud routier (RN86, RN580, D6086 et D6). La rive gardoise de la vallée du Rhône compte 3600 entreprises représentant 17.000 emplois et 25 % de la fiscalité gardoise.
    • Protéger les zones d'habitats des nuisances de la nouvelle infrastructure, préserver l'activité agricole par le respect maximal des zones AOC et la mise en valeur du vignoble. Ceci est obtenu par une récupération des axes existants et un jumelage des emprises avec la voie ferrée.
    • Sécuriser l'axe actuel en augmentant la capacité des voies existantes, en aménageant des carrefours giratoires et en supprimant des passages à niveaux, en contournant des agglomérations ou des zones saturées. Ce souci prioritaire, de surcroît peu coûteux, explique la réalisation anticipée de nombreux points d'échanges sous la forme de carrefours giratoires.
    • Garantir un meilleur service à l'usager par le biais de la fiabilité du temps de parcours et par l'implantation de nombreux points d'échanges permettant une meilleure desserte des espaces traversés. La présence de très nombreux carrefours giratoires, au lieu d'échangeurs dénivelés habituellement retenus sur les voies express neuves, ne permettra cependant pas d'améliorer les temps de parcours en raison des ralentissements qu'ils imposent.

Aménagements effectifs

  • Pour des raisons à la fois budgétaires et politiques, la réalisation de la Rhodanienne est phasée dans le temps depuis une soixantaine d'années. Le manque de soutien politique au niveaux départemental et régional et les difficultés financières de l'Etat sont les deux principaux facteurs explicatifs du manque de réalisations.
  • Depuis la construction de sections nouvelles dans les années 1960 à 1980, les réalisations sont très minces en dépit des nombreuses déclarations d'intérêt :
    • Le Carrefour Giratoire d'Orsan, improprement appelé échangeur car non-dénivelé. L'opération consistait à supprimer le dangereux passage à niveau d'Orsan en le remplaçant par un pont et à aménager de manière connexe un énorme giratoire sur la RN580. Ce projet aura finalement mis plus de 10 ans à aboutir à cause des restrictions budgétaires qui l'ont successivement frappé. L'ouverture définitive a été maintes fois reportée (au final, 3 ans de retard) et a eu lieu en octobre 2007. A l'arrivée, le projet offre une meilleure sécurité en supprimant un point noir mais la possibilité de construire un véritable échangeur dénivelé a été gâchée pour des raisons budgétaires.
    • La Carrefour Giratoire de la Croisette. Situé au croisement de 2 routes fréquentées par de nombreux poids-lourds, c'était un point noir qui a été traité a minima en 2007. Une fois de plus, l'ouvrage a pris la forme d'un giratoire alors que le trafic justifie largement une dénivellation. De façon générale, les travaux engagés depuis presque 30 ans se résument ainsi à des carrefours giratoires qui sécurisent les échanges mais limitent les capacités d'écoulement de l'axe tout en annulant les gains de temps potentiels.
  • 2 projets d'envergure sont programmés :
    • La déviation de L'Ardoise est le chantier de la décennie si les crédits budgétaires sont effectivement débloqués. Après trente années d'attente, elle permettra de dévier une zone urbaine et de supprimer un dangereux passage à niveau, tout en facilitant l'accès à des zones d'activité. Son parcours sera essentiellement parallèle à la voie ferrée, ce qui limite la consommation d'espace et les nuisances. Les principaux carrefours seront cependant traités sous la forme de giratoires, au détriment de l'écoulement du trafic.
    • La déviation au large de Bagnols-sur-Cèze est l'élément majeur de la Rhodanienne. Le tracé est connu depuis les années 1990 mais, outre la lancinante question des financements, le projet a été retardé suite aux crues dévastatrices de 2002 qui ont conduit à revoir les modèles hydrauliques. Les ouvrages ont donc été revus mais le retard occasionné est de cinq ans au moins. Dans l'attente, les nombreux véhicules continuent à transiter par le centre de Bagnols-sur-Cèze et sa mini-rocade, reclassée en 2006 dans le réseau routier national. Aucune date n'est fixée pour le début des travaux mais une mise en service après 2030 est envisageable, avec sans doute des caractéristiques réduites.

Données techniques

Infrastructures

  • 2x1 voies entre la RN7 et Pont-Saint-Esprit
  • 2x2 voies intégrale à terme entre Pont-Saint-Esprit et l'autoroute A9
  • 2x1 voies sous l'autoroute A9

Ouvrages d'art

  • 27 ouvrages de franchissement.
  • 11 giratoires, 1 seul échangeur.
  • 22.000 m2 de dispositifs antibruit.
  • 850.000 m3 de déblais.
  • 780.000 m3 de remblais.

Voie express

  • Statut hybride de voie express pour les sections situées de part et d'autre des carrefours giratoires non-dénivelés, seuls accès autorisés à terme.
  • Une bande d’arrêt d’urgence et un terre-plein central avec séparateur seront créés.
  • La vitesse sera limitée à 110 km/h (90 km/h dans la déviation de Bagnols-sur-Cèze).
  • Les convois exceptionnels seront admis sur la 2x2 voies.

Carrefours

  • Carrefour giratoire de Pont-Saint-Esprit-Sud (en service)
  • Diffuseur de Saint-Alexandre (en service)
  • Carrefour giratoire de Roquebrune
  • Carrefour giratoire de Bagnols-sur-Cèze-Nord / Saint-Nazaire (en service)
  • Carrefour giratoire de Bagnols-sur-Cèze-Sud
  • Carrefour giratoire d'Orsan (en service)
  • Carrefour giratoire de L'Ardoise-Nord
  • Carrefour giratoire de L'Ardoise-Centre
  • Carrefour giratoire de L'Ardoise-Sud
  • Carrefour giratoire de La Croisette (en service)
  • Carrefour giratoire des Carabiniers-Nord
  • Carrefour giratoire des Carabiniers-Sud

Trafic attendu

  • Plus de 40.000 véhicules/jour.

Financement

  • Montant total de l’opération : 133.000.000 M€ (montant annoncé en 2007, réévalué en 2009 aux alentours de 200.000.000 M€ à caractéristiques inchangées)
  • Répartition :
    • Etat : 33,3 %
    • Région : 33,3 %
    • Département du Gard : 33,3 %
    • RFF (pour les franchissements de voies ferrées)

Historique

  • Années 1960 : Étude d'une autoroute dénommée "A7 Bis" par la rive droite de la vallée du Rhône. Son objectif est de desservir Pont-Saint-Esprit, Bagnols-sur-Cèze, Avignon-Ouest, Arles et Fos-sur-Mer. Le fuseau étudié entre Pont-Saint-Esprit et Les Angles reprend assez précisément le parcours finalement retenu pour La Rhodanienne. Le projet autoroutier est abandonné dans les années 1970 pour laisser place à l'aménagement effectif d'une route neuve entre Bagnols-sur-Cèze et Les Angles, sauf au droit de L'Ardoise.
  • 1961 : Mise en service de la déviation d'Orsan qui supprime deux passages à niveau et facilite l'accès à Marcoule.
  • Juillet 1969 : Mise en service de la déviation de La Croisière (classée en 2006).
  • Février 1977 : Mise en service de la section entre Roquemaure et Les Angles (déclassée en 2006).
  • 1979 : Mise en service de la section entre L'Ardoise et Roquemaure.
  • 2 avril 1987 : Mise en service du diffuseur de Roquemaure (sortie 22) sur l'A9.
  • 1987 : Mise en service de la nouvelle entrée Est de Bagnols-sur-Cèze qui supprime un passage à niveau.
  • 1988 : Mise en service de la courte déviation Nord-Est de Bagnols-sur-Cèze, classée dans la voirie départementale.
  • Février 1994 : La DDE du Gard présente un projet d'aménagement entre Pont-Saint-Esprit et Roquemaure correspondant au doublement des RN86 et RN580, avec une déviation de Bagnols-sur-Cèze et de L'Ardoise. A ces deux endroits, la contestation des riverains est vive. Elle conduira en septembre 1997 à la séquestration du directeur de la DDE et de trois de ses collaborateurs à L'Ardoise.
  • Mars 1995 : Exposition publique du projet à Bagnols-sur-Cèze.
  • Août 1995 : Mise en service de la déviation Sud-Est de Pont-Saint-Esprit.
  • 1997 : Enquête publique. Le rapport du commissaire-enquêteur en date du 21 novembre 1997 avait conclu à l'utilité publique du projet, tout en soulignant que la Rhodanienne ne désengorgerait pas la circulation à Bagnols-sur-Cèze, car le contournement ne concerne que les automobilistes qui empruntent l'axe Pont-Saint-Esprit - Avignon.
  • 13 avril 1999 : Déclaration d'utilité publique de l'ensemble des travaux de La Rhodanienne entre le Sud de Pont-Saint-Esprit et Roquemaure.
  • 2001 : Mise en service du diffuseur de Saint-Alexandre, le seul carrefour dénivelé de La Rhodanienne.
  • 14 novembre 2002 : Mise en service du pont provisoire sur la Tave, après la destruction du précédent lors des inondations du 9 septembre 2002. Le nouveau pont est mis en service en février 2009 pour un coût de 2,5 M€ et l'ancien démonté le 13 mai 2009.
  • 2003 : Première enquête parcellaire, restée sans suite.
  • Octobre 2006 : Mise en service provisoire du carrefour giratoire de La Croisette. Il est inauguré le 15 mars 2007. Sa réalisation a été confiée à la communauté de communes de la Côte du Rhône gardoise.
  • Début mars 2007 : Mise en service d'un carrefour giratoire sur la section déclassée de La Rhodanienne sur la D377 à Pujaut.
  • 20 mars 2007 : Entrevue des élus avec le ministre des transports qui réaffirme la priorité du projet et reconduit pour 19 M€ le montant des études et acquisitions foncières inscrits au CPER 2000-2006 dans le cadre du PDMI 2007-2014.
  • 9 octobre 2007 : Mise en service du giratoire d'Orsan et du pont sur la voie ferrée. Les travaux avaient débuté en 2004.
  • 2008-2009 : La Rhodanienne n'est pas inscrite au plan de relance de l'économie française.
  • Octobre à Décembre 2008 : Seconde enquête parcellaire.
  • Décembre 2008 : La Rhodanienne n'apparaît qu'en 11e priorité sur 12 des opérations à engager avant 2013 dans le cadre des PDMI. Le projet est alors sur le point d'être enterré.
  • Mai 2009 : Mise en service du carrefour à feux de L'Ardoise (accès au PRAE Antoine-Laurent Lavoisier). Les travaux avaient débuté le 16 février 2009.
  • 18 février 2009 : Opération coup de poing des élus au péage de l'A9 à Roquemaure pour sensibiliser à l'expiration de la DUP.
  • 27 février 2009 : Devant l'inaction de l'Etat, et alors que la DUP (permettant les acquisitions foncières) va expirer, la région Languedoc-Roussillon annonce sa participation au financement des acquisitions foncières pour 6,3 M€. Le département du Gard confirme une participation identique et l'Etat apporte la même somme en vertu de la règle de financement du projet par tiers. Ce financement permet de sécuriser in extremis l'acquisition des terrains de La Rhodanienne grâce à des ordonnances d'expropriation. L'Etat prévoit également une enveloppe de 9,2 M€ dans le PDMI pour des premiers travaux, montant qui aurait pu être porté à 11,5 M€ si la déviation de L'Ardoise avait été engagée.
  • 3 mars 2009 : Le Conseil Départemental propose à l’État un déclassement de La Rhodanienne à l'horizon 2016. Cette proposition, restée sans suite, est surprenante dans la mesure où cette institution n'investit quasiment pas dans des travaux de modernisation de son réseau routier, en dehors de quelques carrefours giratoires. L'idée d'un partenariat public-privé est évoquée et reste également sans lendemain.
  • 2011 : Mise en service du giratoire de Bagnols-sur-Cèze-Nord, situé au Sud de Saint-Nazaire.
  • Début 2012 : Mise en service d'un carrefour giratoire sur la section déclassée de La Rhodanienne à hauteur du Cellier des Chartreux à Pujaut. Il remplace un carrefour giratoire percé.
  • Mai 2012 : Enquêtes de circulation sur la RN580 à L'Ardoise.
  • 22 décembre 2014 : Signature du CPER Languedoc-Roussillon qui prévoit le financement de la seule déviation de L'Ardoise pour 30 M€.

Parcours

  • AB25  Pont-Saint-Esprit-Sud N86 Vers N7 / A7  Sortie 19  Pont-Saint-Esprit, Bourg-Saint-Andéol, Gorges de l'Ardèche, Bollène, Pierrelatte, Avignon, Montélimar, Gap
  •  Sortie   Saint-Alexandre Vers Saint-Alexandre
  • AB25  Roquebrune Vers Saint-Nazaire
  • AB25  Bagnols-sur-Cèze-Nord N580 Vers Saint-Nazaire, Vénéjan, Bagnols-sur-Cèze, Barjac, Alès
  • AB25  Bagnols-sur-Cèze-Sud Vers Bagnols-sur-Cèze, Alès
  • AB25  Orsan Vers Orsan, Marcoule
  • AB25  L'Ardoise-Nord Vers Z.I. L'Ardoise, Codolet
  • AB25  L'Ardoise-Centre Vers Z.I. L'Ardoise, Laudun, Tresques
  • AB25  L'Ardoise-Sud Vers Z.I. L'Ardoise, Saint-Geniès-de-Comolas
  • AB25  La Croisette Vers Saint-Laurent-des-Arbres, Roquemaure
  • AB25  Les Carabiniers-Nord D6580 Vers C207 A9  Sortie 22  Nîmes, Orange
  • AB25  Les Carabiniers-Sud Vers Roquemaure, Rochefort-du-Gard, Avignon, Orange, Nîmes

Sites Sara

Liens externes