FANDOM


Présentation

  • Cette liste recense toutes les aires d'autoroute, mais aussi de voies express, ayant définitivement fermé pour diverses raisons (élargissement de la route, construction d'un échangeur à proximité, vétusté de l'aire, etc.).
  • De même, les aires jamais construites sont également listées ci-dessous. Souvent, leur nom est inconnu. Notons que ce phénomène existe surtout sur les autoroutes non concédées.

Anciennes aires

Autoroutes

A2

A5

A6

  • Aires de Nainville / Saint-Sauveur-sur-École. Ce couple d'aires de repos, le seul qui était situé sur la section non concédée et entretenu par la DIR, a été fermé dans les années 2000. Les toilettes et les bancs sont encore visibles.
  • Aire du Bois des Chênes. Cette aire située quelques centaines de mètres plus au nord par rapport à l'aire des Châtaigners (sens Paris-Lyon) semble être fermée depuis assez longtemps ; il ne reste pratiquement rien des accès ; seul le déboisement de la forêt à cet endroit ainsi qu'un bout d'enrobé visible sur la vue aérienne semblent encore trahir son existence. Elle a été fermée à cause de sa trop grande proximité avec l'échangeur avec l'A19.
  • Aire de la Petite Chaume. Dans le sens Lyon - Paris, cette aire située en face de l'aire de la Garenne, quelques mètres plus au nord, aurait fermé dès 1973/74 (source atlas autoroutier Michelin) soit 3 à 4 ans après sa mise en service seulement.On distingue très bien les anciens accès et les enrobés semblent encore présents. Actuellement, cette ancienne aire sert de place de stockage de matériel pour APRR.
  • Aire de Dardilly. Dans le sens Paris - Lyon, cette aire située quasiment en face de l'aire des Bruyères - Paisy a fermé le 12 novembre 2015. La société Agip ne souhaitait plus exploiter la station-service et aucun repreneur n'a été retrouvé. L'aire a été fermée et démantelée pour dépolluer le sol.

A7

  • Aires de Pierre-Bénite. Ces deux anciennes aires de service, situées en pleine ville, ont fermé le 16 novembre 1998 en raison de leur proximité avec des sites industriels. Pratiquement plus aucune trace n'est visible, si ce n'est quelques restes de voies d'accès (aire Ouest, voie de sortie) ainsi que des traces de leur emplacement.
  • Aires de Chanas. Ces deux anciennes aires de repos étaient imbriquées dans le diffuseur de Chanas. Leur disparition a été actée lors de l'élargissement à 2x3 voies de l'autoroute. Il ne reste plus aucune trace de leur existence si ce n'est la forme évasée des bretelles (côté Sud) du diffuseur.
  • Aire de Blacheronde et Aire de Combe Tourmente. Ces deux anciennes aires situées de part et d'autre du Col du Grand Bœuf ont été fermées à l'été 2008. Leur implantation en pleine montée a probablement influencé fortement la décision de neutraliser ces aires.
  • Aire du Bois des Lots. Située face au complexe nucléaire du Tricastin (d'où la raison de sa fermeture), elle a fermé en 1991. L'accès nord (entrée sur l'aire) a été détruit alors que l'accès sud (sortie) existe toujours.
  • Aire de Vitrolles Ouest (sens Lyon-Marseille). Cette ancienne aire de service a fermé récemment. De nos jours, les accès subsistent toujours vu qu'ils desservaient également la sortie Vitrolles, toujours en service.

A8

  • Aires de Fréjus. Il existait juste à l'est de la sortie 38 (à Fréjus) un couple d'aires. Dans le sens Nice-Lyon, la halte de Fréjus a fermé vers 1974 ; peu de traces sont encore visibles. Quant à l'aire de service de Fréjus, sens Lyon-Nice, encore très bien visible sur la vue aérienne, elle aurait fermé vers 1984 en raison de la refonte du système d'échanges dans la secteur.

A10

  • Aire des Cent Septiers. L'aire d'origine (direction Bordeaux) a été entièrement détruite puis reconstruite un peu plus au Nord suite à la mise en place de la LGV Sud-Europe-Atlantique.

A11

  • Aires de Ver-lès-Chartres. L'aire Sud a été exploitée puis fermée, tandis que l'aire Nord ne semble jamais avoir été terminée. Un couple d'aires a été aménagé en remplacement à quelques centaines de mètres en direction du Sud-Ouest.

A13

  • Aires de Robert le Diable. L'aire Nord a été fermée en 2007, suite à l'élargissement à 2x3 voies de l'autoroute. Quant à l'aire Sud, dont quelques traces sont restantes, sa date de fermeture semble bien plus ancienne.

A23

  • Aire de Petite-Forêt. La station-service de l'aire Ouest a été fermée le 1er juillet 2013 suite à la fin de la concession BP. La partie restante de l'aire a été neutralisée par la suite faute d'entretien. Un appel d'offres pour la reprise de la concession de cette aire a été lancé en 2014. Infructueux, il conduit à la destruction et à la dépollution de l'aire début 2015, suivie de sa vente à la ville de Petite-Forêt pour y étendre un parc public.
  • Aire de Genech. La station-service de l'aire Est a été fermée le 31 août 2015 suite à la fin de la concession Total. Après appel d'offres, aucun candidat n'a souhaité reprendre la concession arrivant à son terme. Comme pour l'aire précédente, la fermeture est définitive et ses emprises devraient être cédées à la ville de Genech.

A36

  • Aire de Grand Bois. Cette aire a été fermée en 2006 (d'où sa présence très visible sur la vue aérienne, antérieure à 2006) à cause de l'élargissement à 2x3 voies de l'autoroute probablement.
  • Aire du Vieux-Charmont. Elle a été supprimée probablement au début des années 1990, lors de la construction de la sortie 10. Son emplacement est encore bien visible sur la vue aérienne, ainsi que des traces d'enrobés et les emprises des voies d'accès (presque complètement disparues aujourd'hui suite à la reconstruction de l'autoroute pour sa mise à 2x3 voies). Cette aire a été remplacée par celle de Dambenois, 1 km plus au Nord.
  • Aire d'Évans. Située pratiquement face à l'aire d'Hyombre, toujours ouverte (et visible en cours de rénovation, un peu plus à l'Est sur la vue aérienne), dans le sens Beaune-Mulhouse, cette aire a probablement été fermée durant les années 1990, suite à l'ouverture de l'aire du Bois de Servole, plus grande et située une dizaine de kilomètres plus loin. Sur la vue aérienne, peu de traces sont encore visibles (voies d'accès), mais sur le terrain, on note encore l'ancien bloc sanitaire toujours en place ainsi que les haies, la séparant de l'autoroute.

A40

A47

  • Aire de Saint-Romain-en-Gier. La station-service de l'aire Sud a été fermée le 31 mars 2014 suite à la fin de la concession Total. Après appel d'offres, aucun candidat n'a souhaité reprendre la concession arrivant à son terme. Cela a conduit à la dépollution de l'aire qui est désormais neutralisée.

A55

  • Aire de l'Estaque. Cette aire a été fermée au début des années 2000. Dans l'autre sens, il existe un centre d'exploitation de l'autoroute.

A62

  • Aires d'Auros (Nord et Sud). Ce couple d'aires en vis-à-vis est désormais détruit. Il a été fermé à cause de son implantation sur le tracé du nouvel échangeur entre l'A62 et l'A65.
  • Aires de Garonne (Nord). Cette aire de service a été détruite pour être remplacée par un accès à l'aire Sud situé 500 m plus loin (les installations de l'aire Sud ont d'ailleurs été détruites et reconstruites plus en retrait de l'autoroute).

A63

  • Aire de Lilaire. Cette petite aire de service construite dans le sens Biriatou - Bordeaux après Saugnacq-et-Muret le long de l'ex-RN10 a fermé vers juillet 2013 puis détruite vers février 2014 suite à la mise aux normes autoroutières de cet axe. Elle a été remplacée par l'aire de la Porte des Landes, entre Liposthey et Saugnacq-et-Muret, bien plus grande et plus fournie en services.

A64

  • Aires de Poey de Lescar (Nord et Sud). Ce couple d'aires en vis-à-vis est fermé depuis 2008 dans le sens Bayonne-Toulouse et depuis 2009 dans le sens Toulouse-Bayonne. Tout comme ci-dessus, fermé à cause de son implantation trop proche du nouvel échangeur entre l'A64 et l'A65.
  • Aires de Bordes (Nord et Sud). Ce couple d'aires en vis-à-vis aurait fermé en 2016-2017 pour une raison inconnue dans les deux sens. Il était situé au niveau de la commune de Bordes entre Tarbes et Tournay. Il est encore visible sur la vue aérienne, même si quelques arbres réduisent la visibilité.

A81

A87

  • Aires des Ponts-de-Cé (Est et Ouest). Ce couple d'aires en vis-à-vis datant de la RN260 a été fermé en 2009 et détruit lors de l'élargissement à 2x3 voies et la mise aux normes autoroutières de cette section. L'aire Ouest a été reboisée. L'aire Est est utilisée par ASF pour le stockage de matériel.

A89

  • Aire de la Limagne Nord. Cette aire de service a été fermée à l'été 2016 lors de la mise en service de l'accès dans les deux sens de l'aire Sud (rénovée en 2015).

A105

  • Aire de Galande - la Sablière. Tout comme l'aire du Plessis-Picard - les Poiriers, sur l'A5, cette aire semble avoir fermé en 2007 et ses installations commerciales ont été démolies.

A709

  • Aire de Saint-Aunès Nord. L'aire Nord a été fermée en 2013, en prévision des travaux du doublement de l'autoroute A9 au Sud de Montpellier. Dans l'attente de sa démolition (elle se trouve sur l'emplacement de la future chaussée Nord de l'autoroute coaxiale), elle a été occupée par du matériel et des préfabriqués.
  • Aire de Saint-Aunès Sud. L'aire Sud a été fermée en 2014, en prévision des travaux du doublement de l'autoroute A9 au Sud de Montpellier. Dans l'attente de sa démolition (elle se trouve sur l'emplacement de la future chaussée Sud de l'autoroute coaxiale), elle a été occupée par du matériel et des préfabriqués.
  • Aire du Mas du Roux. L'aire a été fermée en 2014, en prévision des travaux du doublement de l'autoroute A9 au Sud de Montpellier. Dans l'attente de sa démolition (elle se trouve sur l'emplacement de la future chaussée Sud de l'autoroute coaxiale), elle a été occupée par du matériel et des préfabriqués.

Voies express

RN4

  • Aires de Void. Ce couple d'aires de service a fermé au début des années 2000. L'aire sud a totalement été démolie et les accès supprimés, alors que l'aire nord est devenue un grand parking avec restoroute.
  • Aires de Troussey. Ce couple d'aires de service a fermé à la fin des années 1990, leurs accès étant particulièrement accidentogènes. A la place, un diffuseur a été créé à quelques centaines de mètres à l'ouest. L'aire nord est aujourd'hui inutilisée mais elle n'a pas été démolie. L'aire sud est devenue aujourd'hui un restoroute (accès par le diffuseur de Troussey).

RN10

  • Aire de Labouheyre. Ancienne station-service positionnée le long de la RN10 dans le sens Nord - Sud avant sa transformation en voie express.

RN12

  • Aires de Vezin-le-Coquet. Ancien couple de stations-services positionnées au Nord-Ouest de Rennes. Leur destruction a été causée par l'aménagement du barreau de Pont-Lagot. Seules les emprises des voies d'accès sont visibles aujourd'hui.
  • Aire de La Fontaine-Aurain. Ancienne station-service désormais détruite dans le sens Guingamp - Saint-Brieuc. Elle fait face à une station-service toujours ouverte dans le sens opposé.

RN57

  • Aire de la Calotine Sud. Cette aire de repos a été supprimée il y a quelques années. On distingue encore bien les voies d'accès et l'emplacement.

RN70

  • Aire des Tuileries. Cette aire de repos couplée à une station-service a été supprimée le 23 avril 2015. A cette date, la concession du terrain au groupe Agip expirait. Après appel d'offres, elle n'a trouvé aucun repreneur et l'aire a été neutralisé définitivement.

RN83

  • Stations-service d'Ostheim. La station de la chaussée Ouest (sens Strasbourg-Mulhouse) a fermé ses portes début 2006, ses accès n'étant plus conformes. Depuis, les bâtiments ont été démolis et les accès supprimés. Pratiquement plus aucune trace n'est visible aujourd'hui. La station de la chaussée Est, bien que profondément rénovée en 2005, a fermé fin septembre 2008 et a été détruite depuis.

RN145

  • Aire des Monts de Guéret (sens Montluçon - Poitiers). Cette aire de service de faible superficie ayant abrité une station-service Total et un snack Crocade a fermé définitivement ses portes en 2008 et les accès ainsi que les installations ont été détruites courant 2009. Quelques traces de l'emplacement restent visibles quelques années après. La présence de l'aire éponyme située de l'autre coté de la voie express est beaucoup plus fournie en places de parking et en commodités, l'aménagement paysager a fait l'objet d'une attention toute particulière afin de favoriser son insertion dans l'environnement des lieux. C'est aujourd'hui l'Aire de Parsac située entre Gouzon et Guéret (également en direction de Poitiers) qui la remplace avec des caractéristiques plus importantes au point de vue confort, le pétrolier Total y est également implanté.

RN154

  • Aires des Faux. Ce couple d'anciennes aires de service au sud de Louviers a complètement disparu. Pratiquement plus aucune trace n'est visible à part un accès à la voie express au nord et quelques traces visibles selon l'état de la végétation.

RN165

  • Aire de Séréac. Cette aire de repos positionnée dans le sens Nantes - Vannes près de Muzillac a fermé mi-2011.
  • Aire de la Clé des Champs. Ces stations-services positionnées de part et d'autre de la voie rapide près de Muzillac ont fermé en 2015 pour permettre les travaux de construction du nouveau diffuseur de Muzillac. Leurs emprises ont été transformées en parking au Nord et récupérées par la bretelle du nouvel échangeur au Sud.
  • Aire de Kenyah. Ancienne station-service positionnée dans le sens Vannes - Auray. Elle fait face à une station-service toujours ouverte dans le sens opposé.
  • Aires de Boul Sapin. Situées sur la commune de Nostang (56), ces deux stations-services ont été remaniées lors du réaménagement de l'échangeur. Auparavant, il fallait obligatoirement passer sur leur emprise pour entrer/sortir de la voie rapide. La station sud a donc été détruite en 2008-2009 tandis que la station nord a été entièrement rénovée et elle est désormais accessible par les deux sens par l’intermédiaire de l'échangeur.
  • Aires de Kerandréo. Situées sur la commune de Riec-sur-Belon (29) à environ 1 km de la sortie 48, en direction de Quimper, ces deux stations-services ont été supprimées dans les années 2000.
  • Aires de Briec. Situées sur la commune de Briec (29) au Nord de Quimper, ces deux stations-services ont été supprimées dans les années 2010.

RN175

  • Aire de Servon. Ancienne station-service positionnée dans le sens Pontorson - Pontaubault.

RN227

RN568

  • Aire de la Crau. Ancienne aire de repos désormais condamnée dans le sens Martigues - Arles.

D515 (14)

D950 (62)

Aires jamais construites

Autoroutes

A9

  • Aires de La Garrigue et de Boirargues. Ce couple d'aires de repos, qui devait être construit sur la nouvelle autoroute A9 à Montpellier pour remplacer l'ancien couple d'aires de Saint-Aunès, n'a pas été construit suite à la demande d'associations écologistes. Cette absence cause cependant le plus grand espacement entre deux aires sur l'A9 (Montpellier-Fabrègues - Nabrigas).

A13

  • Aires de Pont-Audemer. Ce couple d'aires, prévues entre Caen et Rouen, n'a jamais été aménagé. Pourtant les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.

A21

A26

  • Aires de Lempire et Vendhuile. Ce couple d'aires, prévues entre Cambrai et Saint-Quentin, n'a jamais été ouvert. Pourtant les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.

A31

A35

  • Aires de Saint-Pierre et de Stotzheim. Des études sont en cours pour la construction de ces deux aires de repos ; ce qui achèverait l'autoroute du Piémont des Vosges. Notons la largeur de la bande d'arrêt d'urgence, qui a été dimensionnée pour accueillir une voie de décélération, ainsi que les amorces des accès, construites en même temps que l'autoroute (mise en service en 1999).

A51

  • Aire de Sisteron. Cette aire, située au Nord de Sisteron, n'a jamais été ouverte. Pourtant les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.
  • Aire de Corbières. Cette aire, située entre Manosque et Cadarache, n'a jamais été ouverte. Pourtant les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.

A75

  • Aires de Valros. Ce couple d'aires de service situé sur l'A75 sur la commune de Valros n'a jamais été aménagé. Pourtant, les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.

A84

  • Aires de la Tannerie. Ce couple d'aires, prévues entre Liffré et Saint-Aubin-du-Cormier, n'a jamais été aménagé. Pourtant les voies d'accès et les terrassements ont été réalisés.

A330

  • Aire de Richardménil. A cet emplacement semblait prévue une aire (probablement de service comme sa voisine du Canal de l'Est, un peu plus au Nord dans l'autre sens). Ce projet n'a jamais abouti.

Voies express

RN2

  • Aire de Dammartin-en-Goële. Cette aire de service n'a jamais été aménagée dans le sens Soissons - Paris contrairement à l'aire située dans le sens opposé.

RN4

  • Aire du Barrois. Cette aire de repos n'a jamais été aménagée dans le sens Saint-Dizier - Toul contrairement à l'aire située dans le sens opposé.

RN7

  • Aire de Lapalisse. Un emplacement destiné à accueillir une aire dans le sens Sud - Nord est visible sur les images aériennes. Il est possible qu'un aménagement voie le jour lorsque la voie express sera achevée.
  • Aire de Roanne. Un emplacement destiné à accueillir une aire dans chaque sens est visible sur les images aériennes. Il est possible qu'un aménagement voie le jour lorsque la voie express sera achevée.

RN20

  • Aires de Foix. Ces deux aires, au Sud de Foix, n'ont jamais ouvert, bien que des traces de terrassements sont visibles sur la vue aérienne.

RN57

  • Aire du Bois-Mesnil Nord. Cette aire de repos n'a jamais été terminée, contrairement à celle située en sens opposé quelques centaines de mètres plus au Nord. Elle a de toute évidence été remplacée par l'aire de Crantenoy située en amont.
  • Aire de Vincey Sud. On distingue nettement les emprises des voies de circulation ainsi qu'un remblai qui aurait servi à construire une passerelle piétonne la reliant à l'aire Nord, en service, pour ce projet qui n'a jamais abouti.

RN79

  • Aire de Paray-le-Monial. Un emplacement destiné à accueillir un couple d'aires dans les deux sens est visible sur les images aériennes. Il est possible qu'un aménagement voie le jour lorsque la voie express sera achevée.

RN106

  • Aires de Boucoiran. Ces deux aires n'ont jamais ouvert, bien que les terrassements aient été effectués.

Aires autoroutières ayant changé de nom

  • Les changements de concessions, les travaux et la géographie font que certaines aires d'autoroutes, de repos ou de service, changent de nom.
  • Discussion sur le Forum Sara.

A9

  • Aire du Roussillon → Aire du Village Catalan (dans les 2 sens, service)
  • Aire de Loupian → Aire de Loupian-Georges-Brassens (direction Orange, repos)

A10

  • Aire de Francheville → Aire des Plaines de Beauce (direction Bordeaux, service)
  • Aire des Ruralies → Aire de Poitou-Charentes (dans les 2 sens, service)

A11

  • Aire de Varades-La Bédoire → Aire de Varades-Pays d'Ancenis (direction Paris, service)
  • Aire de Varades-Le Génetais → Aire de Varades-Pays de la Loire (direction Nantes, service)

A62

  • Aire du Chant du Coucou → Aire de Cocumont (dans les 2 sens, repos)
  • Aire des Landes → Aire des Terres de Graves (dans les 2 sens, service)

A71

  • Aire des Croquettes → Aire de Quincy (direction Clermont-Ferrand, repos)

Voir aussi

Sites SARA

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.