Wikia

WikiSara

Liste des principaux embouteillages en France

Discussion11
8 332pages sur
ce wiki
  • Ici, vous trouverez la liste des principaux embouteillages en France. Alors, si vous prenez la route, notez bien !

AutoroutesModifier

A1Modifier

  • Secteur de Paris : à l'arrivée sur le périphérique extérieur à la porte de la Chapelle (priorité aux véhicules entrants sur le périphérique oblige), embouteillages aux heures de pointe du matin et du soir au niveau de la bifurcation A1 - Porte de la Chapelle parfois jusqu'au virage du Stade de France  Sortie 2 .
  • Secteur Nord de Roissy : trafic ralenti aux heures de travail sur la bretelle de la  Sortie 6 (aéroport Charles de Gaulle) en provenance de Lille.
  • Secteur de Senlis / Chamant : Trafic ralenti au péage de Chamant en direction du nord les vendredis soirs et quelques samedi matins. En direction de Paris, ça bouche les dimanches soirs.
  • Secteur de Fresnes-lès-Montauban : trafic ralenti fin des week-ends de vacances et jours fériés.
  • Secteur de Dourges : trafic chargé aux heures de pointes au niveau de l'échangeur avec l'A21.
  • Secteur Sud de Lille : trafic ralenti aux heures de pointes du matin et du soir, principalement entre la  Sortie 21 (RN356) et la  Sortie 19 .

A2Modifier

  • Secteur de Valenciennes :
    • Trafic ralenti aux heures de pointes du matin et du soir, principalement entre les sorties de Douai (A21) et de Maubeuge  Sortie 22 .
    • Aux heures de pointes, dans le sens Lille - Valenciennes, des files de véhicules peuvent se former sur la voie de droite, au niveau des bretelles d'accès aux sorties 7 et 8 (bretelles sous-dimensionnées).

A3Modifier

  • Secteur de Bagnolet : Embouteillages permanents à certaines heures de journée au niveau de la Porte de Bagnolet, surtout en direction du centre-ville de Paris et le Boulevard Périphérique.
  • Secteur de Bondy : embouteillages aux heures de pointes du matin et du soir au niveau de la bifurcation avec l'A86 Est, ceux-ci provoquant des remontées de files jusqu'à la  Sortie 3 .
  • Secteur d'Aulnay-sous-Bois : ralentissements aux heures de pointes en direction de Lille juste après l'échangeur avec la RN2.
    • La principale source de ce ralentissement est dû à une réduction de 3 à 2 voies.
    • Pour contourner ce ralentissement, il est conseillé d'utiliser la voie parallèle à l'A3 en suivant les directions "A86", "Saint-Denis". Vous retrouverez sur votre gauche la direction "Lille" environ 600 mètres plus loin.

A4Modifier

  • Secteur de Charenton-le-Pont : difficultés d'insertion sur le périphérique parisien en arrivant à la Porte de Bercy.
  • Secteur de Saint-Maurice : ralentissements et embouteillages à toutes heures de la journée sur le tronc commun avec l'A86 dans les deux sens de circulation. Selon la densité de trafic, la BAU transformée en voie auxiliaire s'ouvrait à la circulation.
  • Secteur de Champigny sur Marne : embouteillages aux heures de pointe au niveau de la  Sortie 5  provoquant des remontées de files à l'intérieur de la tranchée couverte de Champigny.
  • Secteur de Collégien : trafic ralenti aux heures de pointes sur le tronc commun avec l'A104.
  • Secteur de Bussy-Saint-Georges : Souvent les dimanches soirs, des embouteillages débutent à partir de cette ville où même avant, à Jossigny. Le bouchon s'étend souvent jusqu'à Champigny.
  • Secteur de Reims : circulation assez fluide sur le contournement sud de Reims : en effet, les automobilistes du Nord-Est ayant été habitués à prendre la Traversée urbaine de Reims (ex-A4) - gratuite et plus courte malgré la limitation de vitesse à 90 km/h - continuent à emprunter cette route plutôt que la nouvelle portion de l'A4 payante.
  • Secteur de Metz : Rares ralentissements à certains jours de l'année, entre la  Sortie 35  et la  Sortie 38 
  • Secteur de Strasbourg : Trafic extrêmement dense sur la section faisant tronc commun entre les deux parties de l'A35. Des bouchons sont à déplorer à toute heure de la journée, causés en particulier par le complexe échangeur du Wacken (A350).

A5Modifier

  • A5a et A5b : Forte circulation aux heures de pointe mais il est rare que des bouchons se forment sur ces deux antennes.
  • A5 entre Melun et Langres : Aucun problème chronique de trafic n'est à signaler, la desserte de cette portion à péage étant exclusivement rurale.

A6Modifier

  • Secteur de Cachan : Quelques remontées de files voire ralentissements sont présents aux heures de pointe sur l'A6a au niveau de la bifurcation avec l'A6b (menant à la Porte d'Italie). La principale cause de ce ralentissement est due au sous-dimensionnement de la bretelle A6a vers A6b (une seule voie de circulation). Il est conseillé pour les usagers en provenance de Lyon d'emprunter l'A6b dès Wissous (bifurcation A6 - A10).
  • Secteur de Chilly-Mazarin : Embouteillages fréquents les heures de pointes, surtout du matin, en direction de Paris, depuis Evry.
  • Secteur de Villabé : Embouteillages quotidiens à cause des travaux de chaussée entre Corbeil et la N37.
  • Secteur de Fleury-en-Bière : Embouteillages en direction du sud lors des grands week-end et en vacances. En direction du nord, les bouchons se forment souvent les dimanches soirs.
  • Secteur de Beaune : Circulation ralentie en temps de vacances au sud de Beaune, à cause des autoroutes A6, A31 et A36 qui se rejoignent aux mêmes endroits.
  • Péage de Villefranche-sur-Saône : Embouteillages fréquents pendant les vacances.
  • Secteur de Lyon : à la sortie de cette ville en direction de Paris, la dernière bretelle de sortie gratuite en direction de la vallée d'Azergues (ex-RN6/ex-RN7) crée souvent des remontées de files ou des bouchons le soir et parfois le week-end.
  • Tunnel de Fourvière : embouteillages à toutes heures de la journée dans le Tunnel de Fourvière dans les deux sens. En période estivale, ces difficultés se voient décuplées.

A7Modifier

  • Secteur de Lyon : Bouchons se produisant aux heures de pointe, l'A7 est embouteillée du confluent au tunnel de Fourvière. Cela coince aussi souvent mais pas quotidiennement entre le BUS et la jonction avec le périphérique sud, en direction du nord.
  • Secteur de Givors : Fréquents ralentissements aux abords des autoroutes A46 et A47, en général les jours de grands départs en vacances à la belle saison.
  • Secteur de Vienne : Le trafic est souvent dense au niveau du péage éponyme.
  • Secteur d'Orange : Bouchons au niveau de l'échangeur avec l'A9.
  • Le long de la vallée du Rhône : De nombreux ralentissements se créent durant la période estivale.
  • Lançon de Provence : Trafic souvent bloqué entre Salon-de-Provence vers l'A54 et le péage de pleine voie durant les vacances d'été.
  • Nord de Marseille : Embouteillages dans l'agglomération de Marseille plus particulièrement vers la Gare Saint-Charles.

A8Modifier

  • Secteur de Coudoux : risques de ralentissements au niveau de la bifurcation avec l'A7 (bifurcation de Coudoux).
  • Secteur d'Aix-en-Provence : Important ralentissements dans la traversée d'Aix-en-Provence (surtout entre avril et septembre).
  • Péage de la Barque : Ralentissements fréquents à cette gare de péage dans n'importe quel sens, pendant les vacances de Pâques et d'Eté.
  • Péage du Capitou : Ralentissements fréquents à cette gare de péage, souvent en direction de la Côte d'Azur.
  • Secteur de Cannes : forts ralentissements en heure de pointe au niveau des échangeurs et des péages en pleine voie (notamment à Antibes...) et circulation particulièrement difficile lors du Festival de Cannes.
  • Entre Cannes et l'Italie : très forts ralentissements aux heures de pointes dans les deux sens de circulation entre Cannes et Nice. De rares ralentissements entre l'Italie et l'A500.

A9Modifier

  • Secteur d'Orange : bouchons au niveau de l'échangeur avec l'A7 aux heures de forte circulation.
  • Secteur de Nîmes : Circulation ralentie au niveau de la bifurcation avec l'A54.
  • Secteur de Montpellier : Des bouchons chaque matin aux différentes sorties de Montpellier notamment vers l'Espagne et qui remonte sur l'autoroute, sur ce secteur on peut voir de nombreuses files de voitures qui attendent sur la BAU évitant ainsi d'affecter la circulation sur les voies principales de circulation, effet très dangereux que sont ces voitures sur BAU.
  • Secteur de Narbonne : Des bouchons à la bifurcation avec l'A61 aux heures de forte circulation.
  • Secteur de Perpignan : Des bouchons se forment de temps en temps entre les deux sorties de Perpignan et également sur les bretelles de sorties.
  • Secteur du Perthus : Des bouchons à la frontière espagnole et au péage du Perthus et ce dans les deux sens de circulation, surtout des files de poids lourd sur voie de droite.

A10Modifier

  • Secteur de Villejust : Des bouchons en heure de pointe en direction de Paris surtout le vendredi soir.
  • Secteur d'Orléans : De nombreux ralentissements au niveau de la bifurcation avec l'A71 souvent pendant les retours de week-end.
  • Secteurs de Tours : Le trafic est souvent ralentie aux heures de pointes dans la traversée de Tours
  • Secteur de Niort : Des bouchons pendant les vacances (surtout été) au niveau de la bifurcation A10-A83.
  • Secteur de Bordeaux : Des bouchons tous les matins de 7h à 9h30 entre les sorties 40 et le Pont d'Aquitaine. Jusqu'à 14 km de bouchons. Le soir est en général plus calme mais l'autoroute est quand même très engorgée.
  • Barrières de péage : Des bouchons réguliers en week-end à toutes les gares de péage pleine voie de l'A10.

A11Modifier

  • Secteur de Nantes : Trafic ralenti en arrivant sur Nantes aux heures de pointe.
  • Barrières de péage : Bouchons réguliers aux péages d'Ancenis, de Corzé et de Saint-Arnoult-en-Yvelines (que en week-end).

A12Modifier

  • Sens A13-N10 : ralentissement le matin (sortie Bois-D'Arcy et échange avec la RN12 saturés)
  • Sens N10-A13 : ralentissement en soirée sur le rétrécissement 4 -> 3 voies après le tunnel, puis 1 km plus loin dans la montée, pénalisante pour les poids lourds : obligés de quitter la voie de droite pour aller vers la Province, ralentissement sur toutes les voies.

A13Modifier

  • Secteur de Saint-Cloud : embouteillages aux heures de pointes au niveau du Pont de Saint-Cloud en arrivant sur la capitale. L'autoroute est en cours d'élargissement en amont, entre les autoroutes A12 et A86.
  • Secteur d'Orgeval : Embouteillages aux heures de pointes surtout le matin en direction de Paris et lors des dimanches soirs. Ce secteur peut aussi se boucher les vendredis soirs et les samedis matins jusqu'au péage de Buchelay.
  • Secteur de Caen : Embouteillages les vendredis soirs après l'échangeur N814-A13 en direction de Paris.
  • Barrières de péages : Des bouchons se forment aux péages de Buchelay, Hebdouville, Beuzeville et Dozulé qu'en week-end et vacances.

A14Modifier

  • Tunnel de la Défense : La circulation dans le tunnel de la Défense est très difficile dans les 2 sens, aux heures de pointes et les dimanches soirs.

A15Modifier

A16Modifier

A19Modifier

  • Secteur d'Artenay : Il est extrêmement rare d'avoir des bouchons à Artenay en direction de l'autoroute A10, en particulier en direction d'Orléans-Bourges.

A20Modifier

  • Vierzon : Embouteillages fréquents en périodes de grand week-end et en vacances au péage de Vierzon, qui est sous-dimensionné.
  • Limoges : Embouteillages surtout présents aux heures de bureau et lors des congés estivaux avec possibilité de fermeture au trafic (partielle ou totale...) et en cas d'enneigement.
  • Tronc commun A20-A89 : Embouteillages fréquents pendant les week-ends d'étés dans les 2 sens de circulation sur ce tronc-commun.
  • Secteurs de Brive-la-Gaillarde et Montauban : perturbations ponctuelles en période scolaire.

A21Modifier

  • Secteur Lens / Douai : trafic chargé le matin entre Lens et Douai sur les sections Lens / A1 et Douai / A1.

A22Modifier

  • Secteur Nord-Est de Lille :
    • Trafic chargé le matin au croisement de la VRU (en venant de Tourcoing ; N356), N227 (en venant de Villeneuve-d'Ascq) et D652 (venant de Lomme).
    • Trafic chargé le soir au croisement de la VRU (en direction de Tourcoing ; N356), N227 (en direction de Villeneuve-d'Ascq).
    • Trafic ralenti le soir sur l'A22 entre Tourcoing et Rekkem.

A23Modifier

  • Secteur de Lille : quelques difficultés de circulation au niveau de l'échangeur avec la RN227.
  • Secteur de Valenciennes : embouteillages entre Raismes (en arrivant sur la  Sortie 7 ) et Valenciennes.

A25Modifier

  • Secteur entre Lille-Armentières :
    • Trafic ralenti aux heures de pointes du matin et du soir, principalement entre les la RN356 ( Sortie 1 ) et Armentières ( Sortie 8 ).
    • Ralentissements le week end locaux entre Lille et Bailleul. La plupart de ceux-ci ont lieu entre Armentières ( Sortie 8 ) et Méteren ( Sortie 11 ).

A26Modifier

A27Modifier

  • Secteur de Villeneuve-d'Ascq et Lezennes : trafic chargé aux heures de pointes au niveau de l'échangeur avec les RN227, A23 et A27.

A28Modifier

A29Modifier

  • Péage Jules Verne : Des bouchons rares en été mais longs d'1 km en général se forment à cette gare de péage en direction de Rouen et d'Amiens.
  • Péage de Cottévrard  : Des bouchons rares en été mais pouvant atteindre 15 km en direction d'Amiens et de Saint-Quentin.

A30Modifier

  • Secteur de Longwy : Aux heures de pointes, importants ralentissements dans le sens Metz - Aubange ; vitesse limitée à 110 km/h.

A31Modifier

  • Au niveau de l'échangeur Nancy-Ouest car l'autoroute passe à 1 voie dans chaque sens sur quelques dizaines de mètres (surtout en période estivale)
  • A Toul, l'accès au péage de Gye (Dir. Dijon) est parfois pénible les jour de grands départs, car l'autoroute se réduit à 1 voie au niveau de l'échangeur avec la RN4.

A33Modifier

  • Circulation très dense aux heures de pointe entre Nancy-Brabois et l'échangeur de Nancy-Sud (A33-A330) : autoroute très dangereuse 90 km/h et virages en pente, et arrivée tout de suite après sur l'échangeur trèfle a bretelles assez (voire très) courtes, surtout le soir en fin de semaine.

A34Modifier

A35Modifier

  • Entre Mulhouse et Bâle :
    • Bouchons de poids lourds : Trafic ralenti le matin (et parfois même toute la journée) à la frontière franco-suisse en direction de Bâle.
      • Pour y remédier le maire de la ville de Saint-Louis a l'envie de finir la sortie 37 (située à Hésingue) et d'installer un parking pour poids-lourds avant l'aéroport ( Sortie 36 ).
    • Travailleurs frontaliers : Trafic ralenti de voitures à la frontière franco-suisse vers Bâle le matin. Le soir, c'est à hauteur de Bartenheim et Sierentz. Les accidents sont fréquents.
      • Avec l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen le 12 décembre 2008, les embouteillages du matin ont disparus (ou presque). Les contrôles d'identité sont malgré tout fréquents.
    • Vacanciers et événements à Bâle : Trafic ralenti de vacanciers alsaciens, lorrains, franc-comtois, allemand et du Benelux lors des vacances scolaires à la frontière franco-suisse en direction de Bâle.
  • RN83 (Colmar - Sélestat) : Trafic dense à toutes heures (plus de 50 000 véhicules par jour sur 2x2 voies) et vitesse limitée à 110 km/h (attention aux radars automatiques fixes (dans chaque sens) et ainsi qu'aux mobiles).
  • Secteur de Blaesheim :Plus de ralentissements sur la N 422 à hauteur de Blaesheim : une rocade a été construite.
  • Rocade de Strasbourg : Trafic très dense (plus de 200 000 véhicules par jour en moyenne) et ralentissements très fréquents ; un système d'informations aux automobilistes a été mis en places les années passées par la pose de panneaux à message variable (système "Gutemberg").

A36Modifier

  • Secteur de Mulhouse : Aux heures de pointes, importants ralentissements dans le sens Allemagne - Beaune au niveau de l'étrangelement (passage de 2x3 à 2x2 voies, entre les sorties 18 et 17). Trafic très dense à toutes heures sur la rocade de Mulhouse en général, dans les deux sens ; vitesse limitée à 110 km/h.

A38Modifier

A39Modifier

A40Modifier

  • L'autoroute bouchonne surtout du Viaduc de Nantua jusqu'à l'échangeur avec l'A42 pendant les vacances scolaires. Video filmant un ralentissement au début du Viaduc de Nantua
  • Mais pendant les vacances d'hiver des bouchons de plus de 25 km se forment sur l'A40 entre l'arrivée sur l' Echangeur Échangeur entre A40 et A39 jusqu'au péage de Cluses ce qui fait une longueur d'environ 150 km.

A41Modifier

  • Secteur A41 Sud, aux portes de Grenoble : matins et soirs, dans le sens Chambéry-Grenoble, présence de 2 bouchons en arrivant dans l'agglomération grenobloise. Un premier fort ralentissement juste avant la Rocade Sud de Grenoble (à Meylan-Est), et ensuite un second bouchon jusqu'au carrefour de la Carronerie, à Meylan. Parfois, ces deux bouchons ne font qu'un et peuvent mesurer jusqu'à 5 km. Certains soirs, aux alentours de 18h, un fort ralentissement se forme dans le sens inverse (direction Chambéry), avant la sortie Montbonnot-Domène.
  • Secteur de Bardonnex (frontière suisse) : sur l'autoroute A41 nord frnçaise, bouchons le matin avant le poste de frontière. Le soir c'est l'Autoroute suisse A1 qui est embouteillée au même endroit

A42Modifier

  • Secteur de Lyon : Des bouchons fréquents ont lieu au niveau du Nœud des Iles à sa jonction avec l'A46 (Rocade Est de Lyon), et aussi à son terminus débouchant sur le périphérique Est lyonnais. Le matin, c'est en direction de Lyon, et le soir en quittant Lyon. Il arrive cependant que les deux sens soient ralentis au même moment de la journée.

A43Modifier

A46Modifier

A47Modifier

  • Secteur de Givors : embouteillages le matin en direction de Lyon à cause de la bretelle de Givors. Ce secteur peut aussi être perturbé le week-end en soirée.
  • La moindre perturbation (accident ,...) peut également saturer l'autoroute à toute heure de la journée.

A48Modifier

  • Aux portes de Grenoble : Le matin, de très gros embouteillages se forment parfois à partir du péage de Voreppe (20 km avant Grenoble), jusqu'aux feux de la Porte de France, à Grenoble. Cependant, une fois que l'on a passé l'accès à la Rocade Ouest de Grenoble, le circulation est légèrement soulagée.
  • Le soir, ralentissements beaucoup plus courts, la circulation est moins dense. Mais attention toutefois en arrivant à la Porte de France, à Grenoble.
  • Dans le sens Grenoble-Lyon, le soir uniquement, quelques ralentissements à l'embouchure de la Rocade Ouest de Grenoble.

A49Modifier

  • Péage de Chatuzange-le-Goubet : Encombrements possibles lors des vacances d'été au niveau de cette barrière de péage, surtout en direction de Valence.

A50Modifier

  • Portion Marseille <> Aubagne : Fort trafic devenant plus difficile aux heures de pointe entre ces deux agglomérations. Compter 1h15 à 1h30 en partant à 7h00 dans le sens Aubagne/Marseille.
  • Toulon : Quelques difficultés peuvent survenir à l'arrivée en ville ou en la quittant, suivant le moment de la journée.

A51Modifier

  • Secteur de Grenoble : Ralentissements possibles aux heures de pointes dans les deux sens, au niveau de la zone commerciale "Comboire" à Echirolles, et surtout avant la jonction avec la rocade grenobloise.
  • Gare de péage de Crozet : Ralentissements possibles pendant les vacances d'été, surtout en direction du sud.
  • Secteur de Sisteron : Ralentissements rares mais possible au niveau du péage de l'échangeur 23, en général en direction de Marseille.
  • Secteur de la Saulce : Ralentissements possibles pendant les vacances d'été au niveau de cette gare de péage, dans les 2 sens, il se peut que ces bouchons commencent directement sur la N85 à Tallard.

A52Modifier

A54Modifier

  • Secteur de Nîmes : Embouteillages fréquents surtout en été entre la sortie 1 à l'A9 en direction de Nîmes-Montpellier.

A55Modifier

  • Marseille : Encombrements aux heures de pointe mais également en été, près des zones d'embarquement pour les ferries (direction Corse, Sardaigne, Algérie et Tunisie...). Remontées de files de plusieurs kilomètres avant l'entrée du Tunnel de la Joliette matins et soirs.

A57Modifier

  • Toulon : Encombrements en limite d'agglomération aux heures de pointe et aussi le samedi en raison de la proximité des zones commerciales près de cet axe.

A61Modifier

  • Péage de Toulouse-sud : Embouteillages aux heures de pointes à ce péage.

A62Modifier

  • Péage de Toulouse Nord: Dans le sens Bordeaux - Toulouse. Le matin entre 7h30 et 8h30, compter 15 minutes pour faire les 300m qui séparent le péage de la bretelle d'entrée du périphérique extérieur.

A63Modifier

  • Frontière franco espagnole (péage de Biriatou) : d'importants embouteillages en semaine, notamment de poids lourds. Moyenne de 3 à 5 km de bouchons en semaine.
  • Secteur de Bayonne : l'accès à l'A64 provoque souvent des bouchons ou circulation en accordéon entre Bayonne Sud et Bayonne Mousserolles (dir. Bordeaux) et entre Bayonne Nord et Bayonne Mousserolles (dir. Espagne).
  • Péage de Saint-Geours-de-Maremne : Embouteillages en semaine (1 à 3 km de bouchons) notamment de Poids Lourds direction Espagne.
  • Péage de Biarritz la Négresse : embouteillages en semaine comme en week-end dans les deux sens de circulation (jusqu'à parfois 7 km pour plus d'une heure).
  • Péage de Saugnac-et-Muret : embouteillages le week-end surtout en été, en direction du sud.
  • Secteur de Bordeaux : Embouteillages fréquents entre la rocade Bordelaise jusqu'à l'échangeur A63-A660 dans les 2 sens.

A64Modifier

  • Secteur de Bayonne : embouteillages sur la D1 (64) entre le km 3 et le km 0, au niveau du rond-point de Mousserolles. Entre 7h30 et 9h, plusieurs kilomètres de bouchons se forment.
  • Secteur de Toulouse : trafic dense les matins et soirs dans les deux sens de circulation entre le péage de Muret et le périphérique toulousain.

A65Modifier

  • Vu le peu de trafic sur cette autoroute récente toutes périodes confondues, aucun bouchon sur l'ensemble de l'itinéraire ne semble se déclarer.

A66Modifier

A68Modifier

  • La circulation est très dense le matin en direction de Toulouse et peut même se bloquer aux arrivées sur le périphérique. En soirée, la circulation est dense en direction d'Albi, et la circulation est beaucoup plus calme que le matin.

A71Modifier

  • En période estivale lors des grands chassés-croisés, circulation très dense de Orléans à Clermont-Ferrand, ralentissements à prévoir à Orléans, Vierzon et Bourges et de Gannat à Clermont-Ferrand.

A72Modifier

  • A Saint-Etienne, des bouchons sont fréquents sur les grands départs de vacances et quand il y a des manifestations au Zénith et au stade Geoffroy-Guichard.

A75Modifier

  • Circulation difficile à Clermont-Ferrand aux heures de pointes ainsi que pendant les grands chassés croisés des périodes scolaires.
  • Ralentissements sur les zones dangereuses (forts virages) à Issoire.
  • Circulation difficile au Col de la Fageole en période hivernale ainsi que sur le plateau du Larzac.
  • Perturbations à prévoir au Pas de l'Escalette dans les deux sens, notamment à cause des fortes pentes et des nombreux ouvrages d'art.
  • Bouchons durant les vacances scolaires surtout l'été au niveau du péage du Viaduc de Millau dans les 2 sens.

A77Modifier

  • Possibilité de formation de bouchon à Dordives et vers Nevers.

A81Modifier

A82Modifier

A83Modifier

  • Nantes : Bouchons aux heures de pointe en direction de Nantes à hauteur des Sorinières et jusqu'au Périphérique.
  • Péage du Bignon : Bouchons les week-ends et durant les vacances scolaires.

A84Modifier

  • Bouchons voire fermeture de l'A84 lors d'épisodes neigeux ou fortes pluies entre Caen et Rennes (revêtement poreux)

A85Modifier

  • Péage de Veigné : rares bouchons dans le sens Vierzon-Angers à cette barrière sous-dimensionnée pour les jours de très fort trafic.
  • Bifucartion avec l'A71: bouchons possibles chaque samedi pendant les vacances d'hiver et d'été, avant d'arriver sur l'autoroute A71, très dense en direction du sud.

A86Modifier

  • Autoroute la plus embouteillée d'Europe, encombrements permanents en journée.
  • Embouteillage très important le vendredi soir en direction de Saint-Denis de 15h à 21h (particulièrement de Nanterre à Colombes).
  • Embouteillage très important aussi le vendredi soir et le samedi matin entre Créteil-Pompadour et Fresnes, en direction de l'A6.

A87Modifier

A88Modifier

A89Modifier

  • Secteur de Saint-Germain-les-Vergnes : Embouteillages rares en été à cette gare de péage en direction de Bordeaux-Brive à cause du trafic élevé sur l'A20.
  • Clermont-Ferrand : Le péage à l'Est de la ville est souvent très chargé les jours de grandes migrations estivales. Le tronçon commun avec l'A71 est également à éviter ces jours là.
  • Circulation très difficile de Thiers à Saint-Germain-Laval par temps de neige.

Rocades et PériphériquesModifier

Rocade d'AlbiModifier

  • De l'échangeur de Castres à celui de la route de Millau : très gros bouchons aux heures de pointes la semaine et le samedi.

Rocade d'AlèsModifier

  • Rocade Nord :
    • Section à sens unique entre le rond-point du Pôle mécanique et Saint-Martin-de-Valgalgues lors du Grand Prix de Camions (courant mai) et lors du Grand Challenge (premier week-end de décembre). La rocade sert de parking gratuit pour les visiteurs et amateurs de sports mécaniques la journée. Cette section est empruntable dans le sens Mende -> Montpellier.
  • Rocade Est :
    • Cette section présente quelques ralentissements aux heures de pointes (en hiver) et lorsque la circulation est dense (en été) au niveau des giratoires où la rocade devient en 2+1 voies.
  • Rocade Sud :
    • Cette section comporte le giratoire le plus emprunté de la rocade (Route de Nîmes). Des bouchons en semaine aux heures de pointe et le samedi dans les deux sens entre le giratoire de la route d'Uzès et le giratoire près du centre commercial Rocade Sud.

Rocade d'AmiensModifier

Rocade d'AngersModifier

Rocade d'AngoulêmeModifier

  • Rocade pouvant être embouteillée lors d’accidents avec des encombrements pouvant aller jusqu'à 20 km avant l'accident avec une file ininterrompus de camions en transit (1 accident par semaine en moyenne impliquant souvent les camions).

Rocade d'AnnecyModifier

  • Heures de pointe : Bouchons entre la Z.I. Pringy-Argonay, l'échangeur A41 Annecy-Nord, la sortie Meythet-Poisy et le centre commercial du Grand Epagny.

Rocade d'ArrasModifier

Rocade Avignon (BP)Modifier

Rocade d'Avignon (LEO)Modifier

Contournement de BesançonModifier

  • Bouchons aux heures de pointes entre la rue de Dole et Beure.

Rocade de BéziersModifier

  • Bouchon aux heures de pointes sur la D612 entre le rond-point de la Méditerranée et l'échangeur vers l'A75 dans le sens Villeneuve-lès-Béziers -> Béziers.
  • Bouchon aux abords du rond-point Vincent-Badie lié aux travaux de dénivellation du rond-point.

Rocade de BloisModifier

Rocade de BordeauxModifier

  • Heures de pointe : Des bouchons se forment entre la jonction A10/Rocade et le pont d'Aquitaine surtout le matin. Des bouchons se forment dans les deux sens au niveau des sorties de Mérignac.
  • Bifurcation A630-A63 : Des bouchons se forment fréquemment au niveau de la bifurcation A630-A63 dans les 2 sens de circulations, certains véhicules rentrent sur l'A63 au dernier moment ce qui ralentit encore plus le trafic.

Rocade de BourgesModifier

Rocade de CaenModifier

  • Les vendredis soirs, des ralentissements fréquents apparaissent dans les 2 sens sur la Rocade Nord.

Rocade de CalaisModifier

Rocade de CarcassonneModifier

Rocade de CastresModifier

Rocade de CayenneModifier

Rocade de ChambéryModifier

Rocade de ChartresModifier

  • Heures de pointe : Trafic ralenti aux heures de pointe.

Rocade de ChâteaurouxModifier

Rocade de CherbourgModifier

Rocade de ColmarModifier

La DéfenseModifier

Rocade de DijonModifier

Rocade de DouaiModifier

Rocade de Fort-de-FranceModifier

Rocade de GapModifier

Rocade de GrenobleModifier

  • Rocade Ouest :
    • Sens Nord-Sud, matin et soir, de forts embouteillages se forment à partir de la bifurcation avec l'A48 jusqu'à là sortie Vallier-Catane.
    • Sens Sud-Nord, un bouchon le soir depuis la Rocade Sud jusqu'à la sortie Vallier-Catane.
  • Rocade Sud : => Sens Meylan-Echirolles
    • Le matin, des embouteillages depuis l'embranchement avec l'A41, jusqu'à la Sortie 1 (Gières-Domaine Universitaire). Embouteillages prolongés parfois jusqu'à la sortie Saint-Martin d'Hères-Centre. D'autres embouteillages possibles sur le reste du trajet.
    • Le soir : Point noir de Grenoble à eviter. La Rocade Sud est totalement saturée dans ce sens entre 16h30 et 19h.
  • Rocade Sud : => Sens Echirolles-Meylan
    • Le matin, quelques bouchons à Echirolles, notamment après la Sortie 6 (Hopital Sud - Alpexpo)
    • Le soir, ralentissement possible à Eybens, au niveau du radar. également d'autres petits ralentissements à Meylan-Est, juste avant la bifurcation avec l'A41.
  • => Le reste de la journée, le trafic est relativement dense sur ces 2 rocades (y compris le week-end). Légers ralentissements possibles dans le secteur du "Rondeau" à Echirolles, toute la journée.

Rocade du HavreModifier

Rocade d'HazebrouckModifier

  • Durant l'été, un énorme embouteillage peut se former sur l'axe Est-Ouest (D642).

Rocade de LensModifier

Rocade de LilleModifier

  • Les rocades ceinturant Lille sont régulièrement embouteillées le matin en direction du centre et le soir en direction des campagnes. Les axes les plus saturés sont les A1, A22, A23, A25, A27 et RN41.

Rocade de LimogesModifier

Rocade de LorientModifier

Rocade de Lyon (BP)Modifier

  • Périphérique Nord :
    • Le BP Nord bouchonne matin et soir à la sortie du tunnel TEO en direction du sud (traversée du Rhône) à cause d'un rétrécissement de trois à deux voies à la sortie du viaduc.
    • Un bouchon se forme aussi régulièrement à l'extrémité ouest du périphérique nord au niveau de la jonction avec l'A6. Cela est dû à sa fin provisoire, c'est à dire à son débouché sur le rond-point du Valvert et parallèlement au feu situé en aval à Tassin-la-Demi-Lune.
  • Boulevard Laurent Bonnevay (Est) :
    • Ça bouchonne depuis Bron jusqu'à la jonction avec l'A42 en direction du nord, le soir et parfois le matin. Et inversement en direction du sud, ça peut être embouteillé le matin voire plus rarement le soir.
    • Les accès à l'A43 depuis le périphérique sont également difficiles et peuvent occasionner des remontées de bouchons sur les voies principales.
  • Périphérique sud : La jonction avec l'A7 est propice à des bouchons aux heures de pointe.

Rocade de Lyon (A46)Modifier

  • A46 Nord : Tous les matins, ça bloque dans la descente de Rillieux-la-Pape, c'est à dire dans le sens Nord/Sud juste avant le Nœud des Iles et la jonction avec l'A42.
  • A46 Sud :
    • Des bouchons le matin et le soir vers Paris entre Vénissieux ( Sortie 14 ) et la bifurcation avec l'autoroute A43 et la continuité avec la N346. L'autre sens est aussi soumis à un trafic intense tout au long de la journée. En conditions estivales, ce tronçon est également un point noir.
    • Un bouchon peut se former vers le sud à la jonction avec l'A7 et l'A47, principalement en période estivale mais pas exclusivement.

Rocade de Lyon (A432)Modifier

  • Péage de la Boisse : Pendant chaque samedi des vacances de Noël et d'Hiver, des bouchons apparaissent sur la gare de péage de la Boisse dans les 2 sens entre 300 mètres et 1 km.

Rocade de Lyon (RN346)Modifier

  • Chargée tout au long de la journée, en période estivale, hivernale, ou normale, seuls des ralentissements se produisent généralement par vagues sur toute sa longueur aux heures de pointe de semaine ou de vacances. En revanche, il existe un secteur particulièrement propice aux bouchons plus durs : celui rattaché à l'A43 et à l'A46 au sud.

Rocade de Marseille (L1)Modifier

Rocade de Marseille (L2)Modifier

Rocade du MansModifier

Rocade de MaubeugeModifier

Rocade de MetzModifier

Rocade de Montpellier (LIEN)Modifier

Rocade de MulhouseModifier

Rocade de NancyModifier

  • Au niveau de l'échangeur Nancy-Ouest car l'autoroute A31 passe à 1 voie dans chaque sens sur quelques dizaines de mètres (surtout en période estivale).
  • Circulation très dense aux heures de pointe entre Nancy-Brabois et l'échangeur de Nancy-Sud (A33-A330) : autoroute très dangereuse 90 km/h et virages en pente, et arrivée tout de suite après sur l'échangeur-trèfle à bretelles assez (voire très) courtes, surtout le soir en fin de semaine.

Rocade de NarbonneModifier

Rocade de NantesModifier

  • Bouchon sur l'ensemble du Périphérique aux heures de pointe.
  • Bouchons quasi-permanent :
    • Porte d'Orvault : Direction Paris.
    • Pont de Cheviré : Dans les deux sens.
    • Porte d'Armor : Bouchon au rond-point d'Atlantis. Insertion dangereuse et périlleuse sur le rond point d'Atlantis.
    • Porte du Vignoble : Bouchons aux heures de pointe.

Rocade de NîmesModifier

  • Des embouteillages surviennent surtout aux heures de bureau le long de cette déviation. Au même titre, le samedi après-midi connait de forts ralentissements au niveau des différents carrefours, en raison des nombreuses zones commerciales implantées à proximité. Néanmoins, ce problème est moins visible plus à l'Est car ce secteur est moins favorisé d'un point de vue économique mais aussi urbanistique.

Rocade de NiortModifier

  • La rocade connait de forts ralentissements et plus particulièrement à proximité de l'avenue de Nantes aux heures de pointe, en raison des nombreuses artères qui s'y raccordent.

Rocade d'OrléansModifier

Rocade de Paris (BP)Modifier

  • Embouteillages permanents toute la journée.

Rocade de Paris (A104 / N104)Modifier

  • Entre Mitry-Mory et Claye-Souilly (RN2 à sortie 5) dans le sens A1 vers A4 : ralentissements importants en raison du dessin de l'échangeur avec la RN2 (entrée à 1 voie par la gauche).
  • Entre Villevaudé et Claye-Souilly (sortie 8 à 6) dans le sens A4 vers A1 : ralentissements sensibles toutes la journée et retenues de 30 à 45 minutes à l'heure de pointe du matin, en raison du rétrécissement de 3 à 2 voies (sortie 7) et de la montée qui ralentit les poids lourds jusqu'à Claye.
  • Entre Collégien et l'A4 (sortie 11 à A4) dans le sens A1 vers A4 : ralentissements en amont du divergent vers l'A4 et la D471 (77), lié aux remontées de files dues au rétrécissement progressif de la D471 (77) en aval.
  • Entre l'A4 et Pontault-Combault (A4 à sortie 14) dans le sens A4 vers A5 : ralentissements en journée et retenues de 20 à 30 minutes à l'heure de pointe le soir expliqués par le rétrécissement brutal à 2 voies des 4 voies en amont.
  • Au droit de l'échangeur avec la RN4 : ralentissements à l'heure de pointe le matin et le soir dans les 2 sens.
  • Entre Brie-Comte-Robert et Pontault-Combault (RN19 à RN4) dans le sens A5 vers A4 : circulation en accordéon qui génère des ralentissements ponctuels allant jusqu'à l'arrêt complet, en dehors des heures de pointe.
  • Entre Courcouronnes et Fleury-Mérogis (voies parallèles à l'A6, et sorties 34 à 39) dans les 2 sens : ralentissements aux heures de pointes, expliqués par des virages limités à 70 voire 50 km/h, et une chaussée sous-dimensionnée à 2x2 voies.

Rocade de PauModifier

  • Des bouchons se forment sur la RD100 (64) et sur la RN134 à cause d'un feu rouge. La RN134 est, aux heures de pointes, plus ou moins bouchonnée sur environ 2 kilomètres dès le rond-point Nord de la déviation de Gan.

Rocade de PerpignanModifier

Rocade de PoitiersModifier

Rocade de ReimsModifier

Rocade de RennesModifier

  • La rocade rennaise, véritable centre névralgique d'un réseau de 9 voies express en étoile, connait de forts ralentissements et est saturée dans sa quasi totalité aux heures de pointes ainsi que les jours de grands départs.
  • Côté ouest (la partie la plus urbaine de la porte de Saint-Malo à la porte de Nantes), la rocade est en 2x3 voies et voit passer plus de 120 000 véhicules par jour. C'est l'axe le plus dense et le plus encombré.
  • Des bouchons sont aussi fréquents rocade Nord (de la porte de Saint-Malo à la porte de Normandie) notamment vers la sortie des longchamps ainsi que rocade Sud, jusqu'à la porte de Paris.
  • Finalement, seule la rocade Est est épargné par les bouchons quotidiens.
  • Les bouchons les plus forts ont lieux les jours ouvrés de 7h30 à 9h et de 16h30 à 19h sur la rocade et aux abords de la D137 (vers St-Malo), la N12 (vers St-Brieuc, Brest), la N37 (vers Lorient, Quimper), la N137 (vers Nantes) et la N157 (vers Paris, Le Mans)

Rocade de RiomModifier

Rocade de La Roche-sur-YonModifier

Rocade de La RochelleModifier

Rocade de RouenModifier

Rocade de Saint-EtienneModifier

Rocade de Saint-LôModifier

Rocade de Saint-OmerModifier

Rocade de SaumurModifier

Rocade de Strasbourg (A35-RN353)Modifier

Rocade de Strasbourg (A355)Modifier

Rocade de Toulouse (BP)Modifier

  • Périphérique Ouest :
    • Bouchon tout au long de la journée sur l'A620 entre Pont Jumeaux ( Sortie 30 ) et la bifurcation avec l'A64 et encore jusqu'à Empalot ( Sortie 24 ).
  • Périphérique Est :
    • Des bouchons au Palays ( Sortie 19 ) au niveau de l'échangeur avec l'A61 et l'A620 et jusqu'à la Roseraie ( Sortie 15 )dans les deux sens pouvant durer toute la journée.

Rocade de ToursModifier

Rocade de TroyesModifier

Rocade de ValenceModifier

Rocade de ValenciennesModifier

Routes Nationales Modifier

Route nationale française 6Modifier

  • Secteur de Villeneuve-Saint-Georges : Importants ralentissements aux heures de pointe dans la traversée de la commune, pouvant parfois s'étendre jusqu'à la ville nouvelle de Sénart.

Route nationale française 7Modifier

  • Secteur du Kremlin Bicètre : Embouteillages avant d'arriver à Paris pendant les heures de pointes. Un nouveau centre commercial s'est installé dans le secteur.
  • Secteur de Lyon : Entre Tarare et la N489 qui la relie à l'A6, la RN7 est souvent chargée et très ralentie sur les portions à 2X1 voies, notamment à l'Abresle, que ce soit en semaine ou le week-end.
  • Livron-sur-Drôme : Traversée difficile aux heures de pointe dans le village surtout au niveau du pont franchissant le cours d'eau de la Drôme.
  • Montélimar : Longues files d'attente pouvant se former en rocade ou au sud de la ville aux heures de sortie des bureaux.
  • Orange : Embouteillages importants en agglomération aux heures de pointe et lors des migrations estivales.

Route nationale française 22Modifier

  • Frontière franco-andorrane : Des embouteillages ont tendance à se former à l'arrivée en territoire andorran lors des grands week-ends et tout au long des vacances d'été (emplettes au Pas-de-la-Case...). En hiver, la route peut être fermée à toute circulation en cas d'enneigement. Cependant, les automobilistes venant du Languedoc et de la plaine du Roussillon ont la possibilité de transiter par l'Espagne et entrer en Andorre par le Sud.

Route nationale française 57Modifier

  • Bouchons tous les jours de semaine aux heures de pointe entre la fin de la 2x2 voies Voray-Devecey et le contournement de Besançon.

Route nationale française 75Modifier

  • Bouchons fréquents pendant les grandes vacances d'été entre Lus-la-Croix-Haute jusqu'à Sisteron à cause des traversées de villages. La traversée la plus difficile est celle de Aspres-sur-Buëch.

Route nationale française 79Modifier

  • A de rares moments de l'année et notamment lors de certains retours de week-ends prolongés ou des journées du patrimoine, le trafic peut être ralenti dans le sens ouest->est juste après la bretelle de Cluny ( Sortie 5 ), au passage sur le viaduc qui est à 2X1 voies. Parfois, le trafic est même ralenti entre les sorties Brandon ( Sortie 7 ) et Sainte-Cécile ( Sortie 6 ) vers Mâcon. Enfin, toujours exceptionnellement, la gare de péage de Mâcon Sud peut occasionner des remontées de file jusqu'à 1 km sur la RN79. Mais la perte de temps n'est pas significative.

Route nationale française 90Modifier

  • Bourg Saint Maurice : Les jours de grand départs et principalement l'hiver, la RN90 est embouteillée à l'entrée de la ville en venant de Tignes et Val d'Isère à cause du rond-point qui donne la priorité aux voitures venant des Arcs par la D119. Le bouchon peut parfois remonter jusqu'à Séez et/ou continuer à la traversée de Bourg Saint Maurice, au sud.

Et d'une manière générale la circulation est très difficile jusqu'à Moutiers.

Route nationale française 106Modifier

  • Alès : Encombrements aux heures de pointe au Sud de la ville, près de la voie express venant de Nîmes.
  • Nîmes : Bouchons parfois étirés en longueur au droit de l'échangeur de Nîmes-Ouest sur l'A9 suivant les heures.

Route nationale française 113Modifier

  • Voie express au Sud d'Arles : Trafic difficile lors des migrations estivales et en heures de pointes.

Route nationale française 147Modifier

  • A Lussac-les-Châteaux, des bouchons de 5 km maximum peuvent se former à cause d'un feu tricolore. A Mignaloux-Beauvoir, un bouchon atteignant 10 km, peut aussi se former à cause là encore d'un feu tricolore.

Route nationale française 205Modifier

  • De gros bouchons sur la N205 en direction du tunnel du Mont-Blanc pendant les vacances d'été, de Noël et d'hiver sur une quinzaine de kilomètres.

Route nationale française 250Modifier

  • Elle est saturée durant toute l'année entre Gujan-Mestras et l'échangeur du Pyla de 9h le matin à 21h30 le soir, et impraticable durant la saison estivale, notamment à cause des deux petites voies et des 3 giratoires.
  • En période estivale elle sert d’itinéraire bis à l'A63 saturée, et à Marcheprime à cause d'un feu tricolore des bouchons de 2-3 km peuvent se former.

D5 (94)Modifier

  • Vitry-sur-Seine : Embouteillages au rond-point au croisement avec la D148 à cause des feux tricolores.

D650 (33)Modifier

  • Elle assure l'itinéraire bis de la RN250 saturée, et a tendance à devenir elle aussi en saison estivale impraticable.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard