FANDOM


Présentation

  • Ce tableau a été réalisé en utilisant le texte de loi de la nomenclature de 1813, les Documents statistiques sur les routes et les ponts de 1873, les cartes Michelin No 76 parues en 1942 et 1969, No 79 parues en 1963 2ème édition, 1965 2ème édition et 1972 3ème édition, No 80 parues en 1959 et 1963 et les cartes et nomenclatures actuelles.

Projet de 1803

  • On ne connaît pas de projet pour l'Aveyron en 1803. Aucun document ne nous est parvenu.

Numérotations successives

  • La numérotation de 1813 retiendra 8 RD pour le département de l'Aveyron.
  • Ce nombre sera porté à 16 entre 1813 et 1860.
  • Les RD sont reclassées en 1895 de façon transparente en Ic.
  • On se trouve avec un réseau qui est constitué de Gc et Ic.
  • En 1933, à l'extension du réseau national, certains des Ic sont reversés au réseau national.

Evolution du réseau à partir du projet initial

Nomenclature de 1813 Etat Général au 31/12/1860[1] Avant 1933 Réforme de 1933 Réforme de 1973 Actuellement
R.D. N°1 de Rodez à Villefranche, par Rinhac R.D. N°1 de Rodez à Villefranche [2] Ic1 N594, D1 D994, D1 D994, D1
R.D. N°2 de Saint-Geniez à Séverac-le-Château R.D. N°2 de Saint-Geniez à Séverac-le-Château Ic2 D2 D2 D2
R.D. N°3 de Milhau à Saint-Affrique, par Saint-Rome R.D. N°3 de Millau à Saint-Affrique [3] Ic3 N592, D3, N593 D992, D3, D993 D992, D3, D993
R.D. N°4 de Rodez aux rives du Lot, par Marcilhac R.D. N°4 de Rodez aux rives du Lot[4] Ic4 N601 D901 D901
R.D. N°5 de Villefranche aux rives du Lot, par Aubin R.D. N°5 de Villefranche à Maurs [5] Ic5 D5, N663 D5, D963 D5, D963
R.D. N°6 d'Espalion à Saint-Geniez, par Saint-Côme R.D. N°6 d'Espalion à Saint-Geniez [6] Ic6 N587, D6 D987, D6 D987, D6
R.D. N°7 de de Saint-Affrique à Sauclières R.D. N°7 de Saint-Affrique à Sauclières Ic7 D7 D7 D7
R.D. N°8 de Rodez à Séverac-le-Château, par Palmas R.D. N°8 de Rodez à Séverac-le-Château [7] Ic8 N595 N88 N88
/ R.D. N°9 de Millau à Mende [8] Ic 9 N107Bis[9], D9 D907, D9 D907, D9
/ R.D. N°10 de Figeac à Lodève[10] Ic10 N594, N597, D10, N602 D994, D997, D10, D902 D994, D997, D10, D902
/ R.D. N°11 de Saint-Christophe aux rives du Lot[11] Ic11 D11 D11 D11
/ R.D. N°12 de Rodez du canal du Midi [12] Ic12 N593 D993 D993
/ R.D. N°13 de Rodez à Bazaygues[13] Ic13 N604 D904 D904
/ R.D. N°14 de Rodez à Valence[14] Ic14 N602, N603 D902, D903 D902, D903
/ R.D. N°15 de Mur-de-Barrez à Marvejols[15] Ic15 N600, D15, N587, N600 D900, D15, D987, D900 D900, D15, D987, D900
/ R.D. N°16 de Rodez à Montsalvy[16] / / / /


Liste des Ic

La liste est à priori la même que celle des RD, le déclassement ayant été complètement transparent.


Réferences

  1. selon les Documents Statistiques sur les routes et les Ponts, Paris 1873
  2. passe par Rignac
  3. passe par Saint-Rome-de-Cernon
  4. passe par Marcillac, Nauviale, Saint-Cyprien, Conques et Grand-Vabre
  5. passe par Agrès et Saint-Justin-de-Piganiol (il s'agit en fait de Saint-Julien), modifiée par ordonnance du 19 septembre 1826
  6. passe par Saint-Côme
  7. passe par Laissac
  8. passe par Aguessac et Boyne, classée par ordonnance du 6 septembre 1825
  9. classée en 1882
  10. passe par les territoires d'Asprières, Rignac, Naucelle, Lincon, Verrières, etc. classée par ordonnances du 19 juillet 1826 et 10 juin 1840
  11. passe par Cransac et Aubin, classée par ordonnances du 19 juillet 1826, 3 janvier 1848 et décret du 18 mars 1857
  12. passe par Veillac, Salles-Curan, Saint-Rome-de-Tarn, Saint-Affrique, etc., classée par ordonnance du 2 avril 1829
  13. passe par Villecomtal, Entraygues et le Mur-de-Barrez, classée par ordonnance du 2 avril 1831
  14. Il s'agit de Valence-d'Albigeois. Passe par la Rotonde-de-Primaube, la vallée du Viaur et les territoires de Cassagne, etc., classée par ordonnance du 26 décembre 1837
  15. Mpasse par les territoires de Sainte-Geneviève, Cassuéjouls, La Guiole et Aubrac, classée par ordonnance du 26 décembre 1837
  16. Listée pour mémoire. Classée par arrêté du 10 janvier 1849. Cet arrêté, qui a été rapporté par décret du 17 avril 1861, n'a jamais reçu son éxecution

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.