FANDOM


Présentation

  • Ce tableau a été réalisé en utilisant le texte de loi de la nomenclature de 1813, les documents statistiques sur les routes et les ponts de 1873, les cartes Michelin 66 parues respectivement en 1939 et 1974, les indications des plaques de cocher et de plaques Michelin sur le terrain et les cartes et nomenclatures actuelles.

Numérotations successives

  • La numérotation de 1813 retiendra 17 RD.
  • Le nombre montera progressivement jusqu'à 25 en 1860, puis elles seront intégrées dans le réseau vicinal en tant que Gc.
  • On se trouve donc avec un réseau structuré en Gc (Grande communication), Ic (Intérêt commun) et Vo (vicinal ordinaire). Les Ic seront ultérieurement transformés en Gc en ajoutant 100 à leur numérotation antérieure.
  • En 1933, à l'extension du réseau national, la majorité des RD sont reversées au réseau national.
  • En 1938, la renumérotation s'est faite en transformant les Gc en routes départementales.

Evolution du réseau à partir du projet initial

Nomenclature de 1813 Situation au 31/12/1860 Entre 1860 et 1933 Réforme de 1933 Réforme de 1938 A partir de 1973
R.D. N°1 de Besançon à Nancy R.D. N°1 de Besançon à Nancy Gc1 Gc1 D1 D1
R.D. N°2 de Besançon à Morteau R.D. N°2 de Besançon à Morteau Gc2 N461 N461 D461
R.D. N°3 de Besançon à Poligny R.D. N°3 de Besançon à Poligny N83 N83 N83 N83[1]
R.D. N°4 de Besançon à Pontarlier, par Etalans R.D. N°4 de Besançon à Pontarlier[2] Gc4 N462 N462 N57
R.D. N°5 de Saint-Hippolyte à Vesoul R.D. N°5 de Saint-Hippolyte à Vesoul Gc43, Gc38, Gc28, Gc31 N437, N438, N463, Gc31[3] N437, N438, N463, D31 D437, D438, N463[4], D31
R.D. N°6 de Salins à Neufchâtel R.D. N°6 de Salins à Neufchâtel N72, Gc4 N72, N67Bis N72, N67Bis D72, D67Bis
R.D. N°7 de Besançon à Lure R.D. N°7 de Besançon à Lure Gc7 N486 N486 D486
R.D. N°8 d'Ornans à Salins R.D. N°8 d'Ornans à Salins[5] Gc22 N492 N492 D492
R.D. N°9 de Besançon à Pontarlier[6], par Jallerange R.D. N°9 de Besançon à Pontailler Gc5 N459 N459 D459
R.D. N°10 de Besançon à Meiche R.D. N°10 de Besançon à Maîche Gc10 N464 N464 D464
R.D. N°11 de Pontarlier à Lons-le-Saulnier R.D. N°11 de Pontarlier à Lons-le-Saunier Ic90 N471 N471 D471
R.D. N°12 de Salins en Suisse, par Bonnevaux R.D. N°12 de Salins en Suisse[7] Gc47, Gc49 Gc47, Gc49 D47, D9 D47, D9
R.D. N°13 d'Avilley à Georfans R.D. N°13 d'Avilley à Géorfans Gc7, Gc7F N486, Gc7F N486, D7F D486, D7F
R.D. N°14 de Baume à Vesoul R.D. N°14 de Baume à Vesoul Gc18, Gc18E N492, N486 N492, N486 D50
R.D. N°15 de Saint-Wit à Ougney R.D. N°15 de Saint-Wit à Ougney Gc16 Gc16 D16 D16
R.D. N°16 de Pontarlier à Morteau R.D. N°16 de Pontarlier à Morteau Gc43 N437 N437 D437
R.D. N°17 de Besançon à Gray R.D. N°17 de Besançon à Gray Gc8 Gc8 D8 D8
/ R.D. N°18 de Montbéliard à Bâle[8] Gc33 N463 N463 D463
/ R.D. N°19 de L'Isle à Montbéliard et à Belfort[9] Gc31 N463 N463 N463[10]
/ R.D. N°20 de Morteau aux Brenets[11] Gc47 Gc47 D47 D47[12]
/ R.D. N°21 de Cuse à Villersexel[13] Gc18E N486 N486 D50
/ R.D. N°22 de Montbéliard à Héricourt[14] ? N438 N438 D438A
/ R.D. N°23 de Saint-Hippolyte à Morteau[15] Gc43 N437 N437 D437
/ R.D. N°24 de Quingey à la Saline-d'Arc et à la limite du Jura[16] Gc17 Gc17 D17 D17
/ R.D. N°25 de Pontarlier au Jura[17] Gc44 N437 N437 D437

Réferences

  1. et D683 de Besançon à Beure depuis 2006
  2. passe par Etalans
  3. Cet itinéraire est confirmé par les plaques de cocher encore en place
  4. devenue D663 depuis 2006
  5. révisée par ordonnance du 29/03/1847, passe par Chantrans
  6. Pontailler-sur-Saône
  7. passe par Bonnevaux
  8. classée par ordonnance du 10/06/1834
  9. classée par ordonnance du 04/03/1834
  10. devenue D663 depuis 2006
  11. classée par ordonnance du 04/03/1834, y compris une longueur de 4km9 exécutée et entretenue par une Cie concessionnaire
  12. s'y ajoute la desserte des forts du Larmont
  13. classée par ordonnance du 03/12/1834
  14. classée par ordonnance du 29/05/1843
  15. classée par ordonnance du 07/10/1846
  16. classée par ordonnance du 05/06/1847
  17. classée par décret du 15/05/1857, passe par Mouthe

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.