Fandom

WikiSara

Parcours de la route nationale 7 sur la Côte d'Azur

9 750pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Présentation

  • Dans l'imagerie populaire, la RN7, aussi appelée Route Bleue, est assimilée à la plus longue route nationale française qui relie Paris à l'Italie via la Côte d'Azur.
  • Cette route mythique des vacanciers trouve ses racines dans l'Antiquité avec la Via Aurelia dont elle reprend plusieurs sections.
  • Sujette à un relief difficile et à des risques d'interception, la route côtière se voit préférer au Siècle des Lumières un itinéraire par l'intérieur des terres, via Draguignan et Grasse. Ce passage est concrétisé par Napoléon Ier qui classe en décembre 1811 une Route Impériale 8 par ce même itinéraire. Cette même route deviendra en 1824 la Route Royale 7 (jusqu'en 1848), puis la Route Impériale 7 (de 1851 à 1870) et enfin la Route Nationale 7, avec des variations notables d'itinéraire au fil du temps.
  • Depuis la réforme de 2005, l'intégralité de l'itinéraire est déclassé en routes départementales.

Historique

Corniche Estérel - Inauguration.JPG

Plaque célébrant l'inauguration de la Corniche de l'Estérel. (c) G.E.

Corniche Estérel - Touring Club.JPG

Plaque célébrant l'action du Touring Club de France dans la construction de la Corniche de l'Estérel. (c) G.E.

  • 06/02/1776 : Arrêt du Conseil d'Etat qui classe la future Route nationale 7 comme route de première classe.
  • 16/12/1811 : Décret impérial qui classe la Route impériale 8, définie comme la route de Paris à Rome, par Nice, Gênes et Florence. Elle passe notamment par Aix-en-Provence, Brignoles, Draguignan, Grasse, Antibes et Nice.
  • 1815 : La Route impériale 8 s'arrête pour 45 ans sur le fleuve Var, à Saint-Laurent-du-Var.
  • 1824 : La Route impériale 8 devient la Route royale 7, définie comme la route de Paris à Antibes et en Italie, par Nice.
  • 20/03/1828 : Abandon de la section de Route royale 7 entre Brignoles et Antibes :
  • 18/08/1860 : La route du pont du Var à Nice et à Menton jusqu'à la limite du département de Alpes-Maritimes est et demeure classée comme prolongement de la route impériale n°7 de Paris à Antibes et en Italie par Nice.
    • Ce décret classe dans le réseau routier national la route dite de Haute Corniche.
  • 29/12/1860 : Est et demeure classé comme annexe de la route impériale n°7 de Paris à Antibes et en Italie un embranchement de Nice à Villefranche et à Beaulieu passant par le littoral (future Route nationale 7a) et comprenant un double raccordement avec le port et la darse de Villefranche (futures Route nationale 7h et Route nationale 7i).
    • Ce décret classe dans le réseau routier national la route dite de Basse Corniche. Commencée sous la dénomination Sarde, elle est reprise par l'Empire Français dans le cadre d'un accord avec la Principauté de Monaco.
  • 18/04/1904 : Loi classant dans les départements du Var et des Аlpes-Maritimes comme partie intégrante de la Route nationale n°7 de Paris à Antibes et en Italie une route empruntant diverses voies vicinales ladite route dénommée "Corniche de l'Estérel", allant de Fréjus (Var) à la Napoule (Alpes-Maritimes) et ayant une longueur 38,915 km. Pour franchir l'Estérel, la RN7 passe par la côte et la RN97 par l'intérieur.
    • A cette date, la Route impériale 7 se compose de 3 sections :
      • Paris - Lyon - Aix-en-Provence - Brignoles
      • Fréjus - La Napoule, par la Corniche de l'Estérel
      • Antibes - Nice - Menton - Italie
  • 26/12/1911 : Déclassement de la Corniche Supérieure entre Nice et Menton au profit du nouvel itinéraire offert par le GC37.
  • 1933 : La RN7 absorbe désormais l'itinéraire de la RN95 entre Brignoles et Le Luc et celui de la RN97 entre Le Luc et Antibes. Il en résulte une inversion du tracé des routes nationales qui franchissent l'Estérel : la RN7 passe désormais par l'intérieur tandis que le parcours en Corniche est attribué à la RN98.
  • 1933 : Changement de nomenclatures et classement dans le réseau routier national des trois corniches entre Nice et l'Italie :
    • La route de Moyenne Corniche est intégrée au réseau routier national en tant que RN564. D'après l'arrêté de classement de 1933, la RN7 occupait cette même Moyenne Corniche, tandis que la RN564 occupait la Corniche Supérieure.
    • D'après les cartes, la Corniche Supérieure reste donc numérotée en tant que RN7.
    • La Basse Corniche devient la RN559.
  • 16/12/1939 : Classement du nouvel itinéraire de contournement de Monaco sur la RN564 et déclassement de l'ancien.
  • 1973-1978 : Changement de nomenclatures, classement et déclassement dans le réseau routier national des trois corniches entre Nice et l'Italie :
    • La RN7 absorbe la RN564 et passe sur la Moyenne Corniche.
    • La Haute Corniche est déclassée et devient la D2264.
    • La Basse Corniche devient la RN98.
  • 2005-2006 : Déclassement intégral de la RN7 sur la Côte-d'Azur. Elle devient la DN7 dans le Var et la D6007 dans les Alpes-Maritimes. La RN98 connaît le même sort et devient la D559 dans le Var et la D6098 dans les Alpes-Maritimes.

Parcours de la RN7

Aix-en-Provence - Nice

Nice - Italie

Sites Sara

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard