FANDOM


Route départementale D98 (78)
Panneau michelin mareil marly D98
Panneau Michelin installé en 1951 à l'entrée de Mareil-Marly sur l'ancien tracé de la D98.
© Nastalas
Localisation
PaysFrance
DépartementYvelines (78)
Caractéristiques actuelles
ItinéraireN13 - D11
(Saint-Germain-en-Laye - Plaisir)
Longueur12,7 km

Présentation

  • La route départementale française D98 (78), ou RD98 (78), est une route départementale située dans les Yvelines (78), qui relie les villes de Saint-Germain-en-Laye et de Plaisir. C'est un axe majeur du département, classé « route internationale » par Michelin.
  • Il a subi de très nombreux aménagements de sécurisation, en particulier dans les années 1980, la preuve en est qu'aujourd'hui seules 2 sections proviennent du tracé original :
    • La section dans la Forêt de Marly (partiellement).
    • Une section longue de quelques centaines de mètres au sud de Saint-Nom-la-Bretèche.

Historique

Histoire récente

  • Comme indiqué ci-dessus, le tracé a fortement été modifié dans la seconde partie du XXème Siècle.
  • À l'origine, la D98 relie Saint-Germain-en-Laye, N13, à l'Est de la ville, à Villepreux, D161. La première modification du tracé est un rétablissement de la première section de la route à Saint-Germain-en-Laye, l'emprise de la route originale étant réutilisée pour la déviation de la N13, ouverte en 1959 (la destruction de l'ancienne voie a été opérée courant 1957[1]). La route est alors décalée de quelques mètres vers le nord.
  • Ensuite, dans les années 1980, l'ouverture de 3 déviations de villages modifie le tracé :
    • En 1983[2], l'ouverture du contournement sud-est de Saint-Nom-la-Bretèche, puis en 1987 du contournement nord-est décale le tracé vers l'est du bourg.
    • En 1984[1], quelques mois après celle de Saint-Nom-la-Bretèche, c'est la déviation de Villepreux qui est ouverte. Elle décale le tracé vers l'ouest mais ne dévie pas complètement le village, puisque la déviation se termine sur un nouveau quartier de la ville, mais toujours sur la D161. Cependant, cette dernière route est coupée dans les années 1970 par la suppression du passage à niveau, remplacé par un pont plus à l'est de la ville (ouvert en 1970[1]). La route allant de la D161 au pont étant dans le prolongement de la D98, elle est nommée D98, ainsi que le pont et les voies de raccordement à la D11. Par ailleurs, une partie de l'ancienne section à Villepreux a été cédée à la D98E, devenue D97 qui mène à Chavenay[3].
    • En 1984[4], est ouverte la déviation de Fourqueux. En conséquence, la section menant de Fourqueux a l'est de Saint-Germain-en-Laye a été délaissée pour le trafic international (reclassée administrativement D98E puis D99[3] de la D98 à la D161, et D161 pour le reste) au profit de celle plus directe menant à l'échangeur avec la RN13 à 2x2 voies situé plus à l'ouest de la ville. La route a même été prolongée plus loin, jusqu'à la D190 en plein centre de la ville en passant essentiellement par la rue de Fourqueux.
  • En 2008, ont été déclassés dans la voirie communale la D99 (devenue rue du Pontel) ainsi que la section allant jusqu'à la D190. La route actuelle commence donc au niveau de l’échangeur avec la RN13.
  • En 2010, est mise en service la première section de la déviation de Villepreux/Les-Clayes-sous-Bois.
  • Enfin, son tracé a encore été modifié en 2012[5] : la dernière section de la déviation de Villepreux - Les-Clayes-sous-Bois a ouvert, permettant à la D98 de rejoindre la D11 et non plus la D30. La section qui rejoignait la D30 est alors devenue D109.
  • Le tracé a été modifié une dernière fois le 28 juillet 2015 par la mise en service de deux ronds-points à Saint-Nom-la-Bretèche dans le cadre de la construction de la déviation de cette dernière ville sur la D307, ce qui décala le tracé légèrement vers l'ouest.

Histoire de "l'Antique Route" reliant de la Seine à Villepreux

  • La D98 est l'héritière d'une importante voie de communication entre l'ancien port d'Aupec (devenu Le Pecq) et Villepreux[6], qui existait déjà dans les premiers siècles de notre ère. Surnommée "l'Antique Route", elle avait globalement le même trajet que la D98 actuelle sauf dans ses premiers kilomètres, où son tracé était plus court ; en effet, il passait par le centre ville de Mareil-Marly, et non de Fourqueux. Ce tracé a été modifié aux alentours de 1670 par la construction du mur de clôture de la forêt de Marly demandé par le roi Louis XIV pour éviter à la faune de son domaine de chasse de s'en enfuir. Des portes d'accès ont été aménagées à certains endroits, comme à Saint-Nom-La-Bretèche (actuel passage de la D98) mais pas à Mareil-Marly pour "l'Antique Route". L'itinéraire s'est alors décalé vers Fourqueux, où une porte avait été créée (au niveau de l'ancienne maison forestière de la porte de Fourqueux), permettant le rétablissement de la route. Cependant, ces portes d'accès étaient au final rarement ouvertes, et qui compliqua les communications et fit perdre à "l'Antique Route" son importance d'antan.
  • Ce mur a été laissé à l'abandon après la Révolution, ce qui a permis à l'ancêtre de la D98 d'être plus fréquenté qu'auparavant. Au moment de créer les chemins de grande communication, c'est le tracé "de remplacement" par Fourqueux qui a toutefois été choisi, de par les habitudes prises par les usagers, mais aussi du fait de l'étroitesse du centre ville de Mareil-Marly par rapport à celui de Fourqueux car, dans ce dernier, deux véhicules pouvaient se croiser sans problème.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 D'après Géoportail
  2. D'après P.L.U.
  3. 3,0 et 3,1 Il existe jusque dans les années 1990 deux D98E, une à Saint-Germain-en-Laye et une autre reliant Villepreux à Chavenay : elles ont respectivement été renommées D99 et D97 dans les années 1990.
  4. D'après Rapport de présentation du PLU de Mareil-Marly, Volet 1, 2006, page numérotée 98.
  5. D'après Conseil Départemental des Yvelines
  6. D'après le livre Mareil-Marly, village d'Yveline

Travaux récents

  • La D98, bien qu’elle ne fasse pas l’objet de lourds investissements, n’est pas laissée à l’abandon pour autant. En effet, son gestionnaire, le département des Yvelines, a ouvert le contournement de Villepreux - Les Clayes-sous-Bois en 2010 puis en 2012 pour la dernière section.
  • Le reste de la route n’est pas oublié car plus d’un kilomètre du contournement de Fourqueux, dans sa partie dans la forêt de Marly, a bénéficié d'une petite mise à neuf des chaussées en 2013, avec un léger élargissement des bandes cyclables.
  • Fin 2013, un écran antibruit a été remplacé dans les premiers mètres de la déviation de Saint-Nom-La-Bretèche, suivi début 2015 par ceux de l'ensemble de la déviation.
  • À Plaisir, sur la récente route d’accès, deux bretelles dans le sens Saint-Nom-la Bretèche > Plaisir ont été construites début 2015 pour permettre l’entrée et la sortie dans le parking du magasin IKEA.
  • En juin 2015, un nouveau giratoire est crée sur la récente route de contournement de Villepreux - Les-Clayes-sous-Bois pour offrir un accès au nouveau quartier construit au nord-ouest de Villepreux.
  • En 2015 et 2016, la route est profondément remaniée à Saint-Nom-la-Bretèche.

Futur

  • L'achèvement de l'aménagement cyclable entre Saint-Nom-la-Bretèche et Villepreux est envisagé à long terme.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En jaune Le tracé actuel de la D98.
En jaune clair Tracé détruit en 2015.
En vert Tracé cédé à la D109 en 2012.
En vert clair Tracé cédé à la D98E en 1983, devenue D97.
En bleu ciel Tracé cédé à la D98E (devenue D99) et à la D161 en 1985 puis partiellement déclassé en 2008.
En blanc Tracé déclassé suite à la mise en service de la déviation.
En gris clair Tracé ajouté en 1984 et déclassé en 2008.
En gris foncé Tracé détruit courant 1957 pour percer la déviation de la N13.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.


  • Yvelines (78) - D98
    • N13 Saint-Germain-en-Laye ID16a Château (musée des antiquités nationales), Église, les Terrasses, le Parc
    • Mareil-Marly ID16a Église Saint-Étienne
    • Fourqueux ID16a Église Sainte-Croix
    • ONF Forêt domaniale de Marly
    • Saint-Nom-la-Bretèche D307
    • Logo Rivière Le rû de Gally
    • D97
    • Villepreux D109
    • Plaisir ID16a Château D11

Description du tracé

  • La D98 commence avec un échangeur avec la RN13, qui, dans cette section, est à 2x2 voies mais sans bandes d’arrêt d’urgence. Elle est ici encore dans un environnement très urbain. Commence alors l’ascension de la côte de la forêt de Marly. La déclivité étant élevée (5 %), des aménagements ont été entrepris : les deux sens de circulation sont séparés par une double ligne blanche continue avec par endroits des poteaux blancs flexibles.
  • L’ascension se termine sur le carrefour à feux avec l'ancienne D99. C’est aussi là que les automobilistes commencent à éviter Fourqueux en entrant sur le contournement de cette dernière ville. S’en suit un autre feu tricolore avec des voies communales. La route, il y a si peu de temps entourée d’habitations, change alors d’entourage, avec de part et d’autre des panneaux anti bruits et une piste cyclable bidirectionnelle sur le côté (qui a même ses propres feux rouges !). Toujours dans le contournement de Fourqueux, il s’en suit un autre carrefour à feux, avec une voie communale qui permet l’accès aux centre-ville des communes de Mareil-Marly et de Fourqueux. Plus loin, un autre carrefour prend place, mais cette fois-ci, c’est un giratoire. Il permet principalement l’accès à la zone d’activités économiques et commerciales dite du "Pince Loup". La route entre après cela dans la forêt de Marly, et la piste cyclable se transforme en bandes cyclables unidirectionnelles de chaque côté de la route. Quelques centaines de mètres plus loin, et après une ultime côte, on retrouve l’ancien tracé qui passait dans Fourqueux, sauf que celui-ci a été fermé (voir plus bas).
  • La route devient alors toute plate. Elle croise le trajet de la célèbre Route Dauphine, qui traverse transversalement toute la forêt de Marly. Après quelques kilomètres, la D98 rencontre une autre route forestière, la Route Royale, avec un carrefour giratoire. D’un côté, elle est fermée à la circulation automobile et permet de rejoindre la Route Dauphine, de l’autre, les automobilistes peuvent l’emprunter pour accéder à la gare de Saint Nom la Bretèche. La D98 passe ensuite sous l’A13 sans échanger avec elle. Un échangeur était prévu dans les plans d’avant-guerre mais il a été supprimé pour éviter de surcharger la route départementale. Se trouve ensuite un autre carrefour à feux avec l’ancien tracé de la route dans Saint-Nom-la-Bretèche. On entre ensuite sur le contournement du bourg, plus étroit que celui de Fourqueux, avec d’un côté des panneaux anti-bruit ou des merlons de terre et de l’autre la forêt. Après plus d’un kilomètre, la D98 rencontre un giratoire avec la D307. Ensuite, la route continue en 2x2 voies jusqu'à un rond-point avec l’ancienne voie d’accès à Saint-Nom-la-Bretèche.
  • Le paysage devient ensuite plus campagnard, avec des terrains agricoles, un petit vallon et quelques maisons sur le bord de la route ou plus à l’écart. Au fond du vallon, un carrefour giratoire permet d’accéder à Villepreux et Chavenay par la D97. La route remonte ensuite le vallon pour arriver sur un giratoire avec l’ancien tracé de la D98 dans Villepreux. Notre route continue alors sur une section récente (2010), le contournement de Villepreux - Les Clayes-sous-Bois, avec de nouveau des bandes cyclables. La route passe un rond-point construit en juin 2015 pour donner accès au nouveau quartier de Villepreux, et ensuite au dessus d’une voie communale à proximité de l'aérodrome de Chavenay-Villepreux, avant de rencontrer un autre rond-point. Elle arrive dans ses derniers mètres et passe en dessous de la ligne N du Transilien avant de s’achever sur un ultime carrefour giratoire avec la D11 à proximité du centre commercial Grand Plaisir.

Trafic

  • Mareil-Marly : 11 455 véhicules/jour (2008)
  • Fourqueux : 12 432 véhicules/jour (2006)
  • Saint-Nom-la-Bretèche : 12 526 véhicules/jour (2008)
  • À l’entrée de Villepreux : 10 174 véhicules/jour, dont 4 % de P.L. (2008)
  • Dans l’ancien tronçon dans le centre-ville de Villepreux : 15 590 véhicules/jour (2005)

Contournements

  • Parmi les opérations de sécurisation de cette route, il y a les contournements des villages traversés. Aujourd’hui, la route ne passe dans aucun centre ville car elle évite les trois villes du tracé original : Fourqueux, Saint-Nom-la-Bretèche et Villepreux, cette dernière ayant été déviée deux fois.

Fourqueux

78 Fourqueux D98 Ouest

Plaque Michelin sur l'ancien tracé de la D98 à Fourqueux.

  • Le contournement a été achevé en 1984. Il permet d’éviter le centre historique de la ville. Son tracé passe entre les villes de Mareil-Marly et de Fourqueux, ce qui crée une coupure entre les deux villes. Lors de sa construction, des habitations existaient déjà de part et d'autre de la route, mais une coulée verte presque continue laissait suffisamment de place pour construire la nouvelle route, bien que quelques habitations aient été détruites vers 1981, au carrefour des 4 Chemins, au 25 Rue du 4 Septembre et au 7 Chemin des Bois-Noirs notamment.
  • La densité de l’habitat étant élevée, la vitesse est limitée à 50 km/h et la route est entourée de protections phoniques (sauf dans la Forêt de Marly).
  • Sur l’ancien tracé, la route a été barrée dès la mise en service du contournement dans la Forêt de Marly par une barrière en bois. Au début des années 2000, dans la perspective de mise en service de la Tangentielle Ouest, qui deviendra en 2020 Tram 13 Express, le passage à niveau avenue Pasteur a été supprimé, rendant impossible l’arrivée sur Fourqueux par le Nord-Est.
  • Sa mise en service a eu pour effet de modifier le tracé de la D98 dans son arrivée sur Saint-Germain-en-Laye (voir historique).

Saint-Nom-la-Bretèche

  • Le contournement a été mis en service en 1983 entre l'entrée de la résidence des Vergers de la Ranchère et la N307 (section sud-est) et en 1987 entre la N307 et le nord de la ville (section nord-est). Le centre ville est là aussi évité mais pas complètement désencombré, car la D307 y passe toujours; Cependant, elle va elle aussi être déviée.
  • Là aussi, les panneaux antibruit et les merlons de terre sont de rigueur, le tracé passant très près des habitations. Cependant, il reprend les emprises de l'ancien mur de clôture de la Forêt de Marly, érigé aux alentours de 1670 par le roi Louis XIV pour empêcher la faune de sortir de la forêt et ainsi protéger son domaine de chasse (le mur avait bien sûr quelques ouvertures, dont certaines permettant l'accès à une route qui est devenue quelques siècles plus tard D98). La rocade de Saint-Nom-La-Bretèche passe au dessus d’une route forestière tandis qu’elle permet l’accès à une autre, sans aucun ouvrage d’art. Des bandes cyclables sont aussi présentes, mais ici leur utilité est contestable, le tracé par Saint-Nom-la-Bretèche intra-muros étant plus court et moins dangereux que la rocade.
  • Le contournement de Saint-Nom-la-Bretèche sur la D307 (ex-RN307) a engendré quelques changements sur la D98 :
    • La section de la D98 faisant partie du contournement sud-est de Saint Nom la Bretèche (section D307 - Route de Villepreux) a été réutilisée pour la D307 et, pour supporter le supplément de trafic (près de 10 000 véhicules supplémentaires), est passée à 2x2 voies. L’intersection avec la D307 a été dénivelée sous forme carrefour giratoire suspendu tandis que celle avec la route de Villepreux est assurée par un simple giratoire. Un passage souterrain piétons/cyclistes a été construit sous la route et des bandes et pistes cyclables ont été aménagées.
    • Les opérations se sont déroulées selon le planning suivant :
      • xx 11 2014 : Début des travaux.
      • 28 07 2015 : Ouverture des deux giratoires, sans le passage souterrain du rond-point est.
      • 21 07 2016 : Ouverture du passage souterrain.
      • 12 09 2016 : Fin des travaux.

Villepreux

  • La déviation de Villepreux a été mise en service en 1983, et contourne le centre ville par l'ouest. Elle est large, moderne, comprenant deux carrefours giratoires et comprend un franchissement du rû de Gally. L'accès à Villepreux par le nord via l'ancien tracé a été coupé dès la mise en service, la nouvelle route étant construite en remblai, bien plus en hauteur que l'ancienne.
  • Le passage au-dessus du ruisseau le rû de Gally se fait par un pont très large, pouvant accueillir deux voies supplémentaires ce qui laisse penser que la route a été construite dans une perspective lointaine de mise à 2x2 voies.

Villepreux/Les Clayes-sous-Bois

  • C’est la plus récente des déviations, mise en service en 2010/2012. Ici point de protections phoniques, le tracé passant assez loin de la ville. Cependant, des programmes immobiliers récents prévoient de réduire cette distance ville-rocade.
  • La particularité de ce contournement est qu’il ne rejoint pas directement l’ancienne route. Les deux tracés rejoignent bien la D11, mais à 1,6 km de distance. Cependant, cette déviation reste efficace car de nombreux usagers de la D98 poursuivaient sur la D11 pour aller à la zone commerciale de Plaisir/Les Clayes-Sous-Bois.
  • Il est à noter que, dans un premier temps, la D98 achevait sa route sur la D30, au rond-point avec la D109. La mise en service en 2012 de la section terminale permettant un accès dans Plaisir a conduit à modifier la numérotation : cette dernière section a pris le numéro D98. Par ailleurs, l’ancienne section entre la D30 et l’actuelle D98 devient la D109.

Pistes cyclables

  • La D98 a pour particularité de bénéficier d’aménagements pour les vélos : près de 10 km sur les 12,7 qu’en comporte la route sont aménagés. La piste cyclable est de trois types selon les sections :
    • Bidirectionnelle : c’est le cas dans une partie du contournement de Fourqueux, soit 1,3 km, parfois séparée de la route par des panneaux anti-bruits et de la déviation sud-est de Saint-Nom-la-Bretèche (700 m).
    • Unidirectionnelle, accolée à la route : c’est le cas dans une partie du contournement de Saint Nom la Bretèche (1,8 km), au sud de cette ville (400 m), l’intégralité du contournement de Villepreux (3,3 km), et l’autre partie du contournement de Fourqueux (1,2 km). Cependant, il est difficile de dire que cette solution soit la meilleure pour la sécurité des cyclistes sur une route à vitesse élevée : si dans le premier, la piste cyclable se trouve sur une sorte de trottoir (assez étroit d’ailleurs), dans le second et le dernier, la piste cyclable fait presque office de « bande d’arrêt d’urgence » car seul un trait de peinture blanche les sépare de la route et peu de vélos sont peints sur la chaussée pour indiquer qu’il s’agit d’une piste cyclable.
    • Unidirectionnelle séparée de la route : c’est le cas dans la plus grande partie de la Forêt de Marly (1,8 km) ; la piste cyclable est parfois protégée de la circulation par des poteaux en bois dans les virages.

Forêt de Marly

  • La D98 traverse la Foret de Marly dans un axe Nord-Est - Sud-Ouest. Cette forêt domaniale de près de 2000 ha de superficie, est très fréquentée par les promeneurs de chaque côté de la forêt. Pour sécuriser le stationnement de leur véhicule, de nombreux parkings ont été aménagés tout au long de l’itinéraire dans sa traversée forestière.
  • La faune traverse rarement la route lors des passages des voitures : en effet, de part et d’autre de la forêt, des feux tricolores arrêtent une majorité des véhicules, il y a donc des périodes « creuses » qui durent moins d’une minute, où presque aucun véhicule ne passe, puis d’autres plus fréquentées en alternance. La faune profite donc des premières périodes pour traverser.

Lien externe

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.