FANDOM



Présentation

Historique

Généralités

  • A sa création, le 15/05/1869, elle est définie comme étant la route de Florac à Alais.
  • Elle sera prolongée le 20/04/1882 pour devenir la route de Millau à Alais.
  • Elle est confirmée dans ce rôle de Millau à Alès en 1933.
  • Après la réforme de 1972, la section d'Alès à Florac a été renumérotée en RN106 par souci de cohésion, alors que le reste de l'itinéraire a été déclassé en D907Bis en Lozère et en D907 dans l'Aveyron.

Construction

  • Dans les Gorges du Tarn, la route est construite à neuf du Pont de la Muse à Sainte-Enimie. Entre Sainte-Enimie et Prades, elle reprend un chemin étroit et dangereux. Entre Prades et le Pont du Fraissinet-d'Alexis, un chemin pré-existait. Dans la traversée des Cévennes, un mauvais chemin pré-existait entre Florac et le Col de Jalcreste tandis que la section entre le Col de Jalcreste et Cendras est construite ex nihilo.
  • Le chantier s'avère très coûteux, ce qui se ressent sur le calendrier de réalisation. Afin d'économiser des crédits, certaines sections dans les Gorges du Tarn sont construites par le service vicinal avec des caractéristiques de chemins vicinaux. Cela permet d'ouvrir plus rapidement la route avant de l'élargir presque aussitôt.
  • Lors de son classement en 1869, la route voit son parcours bien défini entre Florac et Sainte-Cécile-d'Andorge où elle s'arrête alors sur la voie ferrée Paris-Nîmes. Cependant, le prolongement sur Alès reste incertain dans la mesure où les voyageurs peuvent emprunter le train jusqu'à Alès et Nîmes. L’État interrompt même les études en 1874 en arguant de l’existence de routes alternatives entre Florac et Alès alors même qu'il n'existait aucun axe viabilisé entre Sainte-Cécile-d'Andorge, La Grand'Combe et Alès. Ce secteur était pourtant densément peuplé et en pleine effervescence en raison de l'intense activité minière présente à l'époque. Pour pallier ce manque de continuité, le Conseil Général décide en 1876 d'aménager le maillon manquant en route départementale le long du Gardon et construit quelques sections, en partenariat avec la Compagnie des Mines et les communes riveraines.
  • Le prolongement de la route dans l'Aveyron en 1882 alors même que la jonction avec Alès reste en suspens entraîne des protestations des députés gardois. Cela conduit au réexamen de la position de l’État qui prend à sa charge les travaux non réalisés par le Conseil Général à condition que celui-ci finance les acquisitions foncières. Pour autant, le manque de crédits se fait sentir année après année dans le Gard et la section entre Sainte-Cécile-d'Andorge et Cendras n'ouvre poussivement à la circulation que des années après l'achèvement des travaux en Lozère.
  • Le détail des mises en service est le suivant :
    • Section Millau - Pont de la Muse : construite par le Département de l'Aveyron avant classement dans la voirie nationale.
    • Section Pont de la Muse - Limite Aveyron/Lozère : 1904.
    • Section Limite Aveyron/Lozère - Les Vignes : 1901 (y compris réaménagement d'un chemin étroit entre Le Villaret et Les Vignes en 1902).
    • Section Les Vignes - Rochers de la Croze : 1903 entre Les Vignes et Les Baumes et 1904 entre Les Baumes et les Rochers de la Croze.
    • Section Rochers de la Croze - La Malène : 1905.
    • Section La Malène - Saint-Chély-du-Tarn : 16 mai 1907 (élargissement en 1908).
    • Section Saint-Chély-du-Tarn - Sainte-Enimie : 1902 (élargissement en 1908).
    • Traversée de Sainte-Enimie : 1893 (une première tranche très urgente avait été réalisée dès 1886).
    • Section Sainte-Enimie - Prades : 1902 (élargissement).
    • Section Prades - Montbrun : 1906 (élargissement et réaménagement).
    • Section Montbrun - Molines : 1915 (élargissement).
    • Section Molines - Pont du Fraissinet-d'Alexis : mise hors d'eau en 1902 et rectification d'Ispagnac en 1906.
    • Section Pont du Fraissinet-d'Alexis - Florac : tronc commun avec la RN107.
    • Section Florac - Ravin des Oulles : novembre 1900 (y compris le pont sur le Tarnon).
    • Section Ravin des Oulles - Saint-Julien d'Arpon : 1897.
    • Alentours de Saint-Julien d'Arpon : 1880.
    • Section Saint-Julien d'Arpon - Les Crozes : 1897.
    • Alentours des Crozes : 1880.
    • Section Les Crozes - Col de la Potence : 25 juillet 1884.
    • Section Col de la Potence - Le Bocard - Col de Jalcreste : 1886.
    • Section Col de Jalcreste - La Panarde : 1891.
    • Section La Panarde - Le Mazet : 1893.
    • Section Le Mazet - Le Cambon : 1886.
    • Section Le Cambon - Le Collet-de-Dèze : septembre 1883 (y compris le pont sur le Dourdon).
    • Section Le Collet-de-Dèze - Limite Lozère/Gard : 1879.
    • Section Limite Lozère/Gard - Sainte-Cécile-d'Andorge : 1877 (y compris le viaduc sur l'Andorge).
    • Section Sainte-Cécile-d'Andorge - Contrefort du Lardoux : 1904.
    • Section Contrefort du Lardoux - Les Taillades : 1903.
    • Section Les Taillades - Les Salles-du-Gardon : 1880 (section construite par la Compagnie des Mines avec une contribution des communes voisines).
    • Section Les Salles-du-Gardon - La Crouzette : 1895.
    • Section La Crouzette - La Tour : 1890.
    • Section La Tour - Cendras : 1879 puis 1884 (sauf Pont de la Blaquière remplacé provisoirement par des rampes, section construite par le Département du Gard).
    • Pont de la Blaquière à Cendras : 1900.
    • Section Cendras - Alès : construite par le Département du Gard avant classement dans la voirie nationale.

Autour de la route

  • Gorges du Tarn
  • Gorges de la Jonte
  • Aven Armand

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé classé en 1869, cédé à RN106 actuelle en 1978.
En orange Tracé classé en 1869, cédé à RN106 en 1962.
En jaune Tracé classé en 1882, déclassé en 1973.
En violet Tronc commun avec la RN107 (cédé à la RN106 actuelle en 1978).
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Alès - Florac (1869 à 1973)

  • Gard (30) - N106
    • L'Abbaye ID16a Ancienne Abbaye
    • Les Salles-du-Gardon
      Sainte enimie

      Panneau Michelin à l'entrée de Sainte-Énimie. © Ina.fr

    • D128
    • La Levade
    • Branoux-les-Taillades Les Taillades Logo Rivière Le Gardon d'Alès ID16b Barrage des Cambous
    • Sainte-Cécile-d'Andorge
  • Lozère (48) - N106
    • Le Collet-de-Dèze
    • Col Col de Jalcreste (832 m) D984 + Ligne de partage des eaux Ligne de partage des eaux entre Mer Méditerranée et Océan Atlantique.
      RN107

      Le col de Jalcreste.
      © Matthijis.

    • Cassagnas
    • Logo Rivière La Mimente
    • Saint-Julien-d'Arpaon ID16a Château D20
    • La Salle-Prunet
    • Montvaillant ID16a Château
    • Florac ID16a Maison de la Présentation de la Congrégation de Bourg-Saint-Andéol, Château D16 D907 D998
    • Tronc commun Court tronc commun avec la N106. (ex-N107)

Florac - Aguessac (1882 à 1973)

  • Lozère (48) - D907Bis
    • N106
    • Ispagnac ID16a Vieux Bourg, Église XII-XVe D31
    • Molines ID16a Pont
    • ID16a Château de Rocheblave
    • Blajoux
    • Prades ID16a Château
    • Zen logo Sainte-Énimie ID16a Église XIVe, Monastère Fortifié, Ermitage, Ensemble Mégalithique ID16b Source de la Burle D986 D998
    • ID16b Gorges du Tarn
    • Saint-Chély-du-Tarn ID16a Eglise
    • ID16b Cirque de Saint-Chély
    • ID16b Cirque de Pougnadoires
    • ID16a Château de la Caze
    • La Malène ID16a Castel Merlet, Église XIIe, Manoir de Montesquiou
    • ID16b Les Détroits
    • Saint-Hilaire ID16b Cirque des Baumes
    • Les Vignes D16 D995
  • Aveyron (12) D907
    • La Muse D996
    • Saint-Pierre
    • Boyne D9
    • Peyrelade
    • Rivière-sur-Tarn
    • Pailhas
    • Aguessac D29 D809