FANDOM



Présentation

  • La route nationale 125, ou RN125, est une route nationale française qui relie actuellement Montréjeau à la frontière espagnole via Chaum, par la rive droite de la Garonne.

Historique

Généralités

  • A sa création, en 1824, elle est décrite comme étant la route de Toulouse à Bagnères-de-Luchon et en Espagne. Elle s'embranche, entre Toulouse et Muret, sur la route n° 20, de Paris à Toulouse. La partie entre Saint-Martory et Montrejeau, par Saint-Gaudens, appartient à la route n° 117, de Perpignan à Bayonne. Elle succède alors à la Route impériale 145.
  • En réalité, la route n'atteignait pas l'Espagne.
  • Avant 1973, la route reliait Toulouse (en réalité Portet-sur-Garonne sur la N20) à l'Hospice de France, se terminant ainsi en cul-de-sac à 1386 m d'altitude sans passage vers l'Espagne possible.
  • En 1933, pourtant, sa dénomination ... et en Espagne est conservée malgré cet état de fait. On lui adjoint trois annexes, la N125A, la N125B et la N125C.
  • La réforme de 1972 modifia entièrement le tracé de cette route.
    • Tout d'abord, la portion de Portet à Saint-Martory fut rendue à la N117 qu'on avait changé d'orientation en la dirigeant vers Toulouse. Celle-ci fut plus tard aménagée en A64.
    • Ensuite, on abandonna l'idée de la route en cul-de-sac pour la réorienter vers la frontière espagnole. On reprit ainsi le tracé terminal de Chaum à Pont du Roi (frontière espagnole) sur l'ancienne N618C.
  • Entre Bagnères-de-Luchon et L'Hospice de France, la route empruntait la rive droite de la Pique. En 1976, une partie de la route (alors récemment déclassée en D125) s'est effondrée au sud du lieu-dit Les Granges de Labach, ce qui a nécessité la construction d'une nouvelle route (l'actuelle D125) dans les années 1980 passant par la rive gauche, entraînant le déclassement dans la voirie communale et la fermeture partielle des tronçons subsistant sur la rive droite.
  • La RN125 devient alors en 1978 route de Montréjeau, N. 117, à la frontière espagnole, au Pont-du-Roi.
  • En 2006, un autre changement de tracé survint : au lieu de suivre la rive gauche de la Garonne de Labroquère à Chaum, on réorienta la route sur le tracé de la D33 sur l'autre rive qui était devenue au fil des ans l'axe principal. Le classement de cet axe dans la voirie nationale est effectif le 27 août 2009.
  • Ainsi, il ne reste de nos jours presque plus rien de la RN125 originelle, à part quelques kilomètres au Sud de Montréjeau.

Construction

  • Section Portet-sur-Garonne - Saint-Martory : 1839 (réparations).
  • Pont de Montréjeau (5 arches de plein cintre de 12 mètres d'ouverture, maçonnerie en pierre de taille) : 1er janvier 1825.
  • Côte de Labroquère : 1855.
  • Section L'Angoust - Pont-de-Guran : 1846-1849.
  • Section Pont-de-Guran - Pont-de-Cazaux : 1859.
  • Côtes de Cier-de-luchon : 1864.
  • Pont de Salles-et-Pratviel : 1841.
  • Pont de Barcugnas : 1840.
  • Section Bagnères-de-Luchon - Hospice-de-France : viabilisée sous le Second Empire, cette section n'est officiellement plus considérée comme une lacune le 1er janvier 1900.
  • Section Hospice-de-France - Frontière Espagnole : longtemps étudiée, cette section est finalement restée à l'état d'une voie muletière, un temps entretenue par les Ingénieurs des Ponts et Chaussées. Les variantes étudiées passaient soit par le Port de Vénasque (itinéraire officiel), soit par le Port de la Glère.

Aménagements

  • Vallée de la Garonne :
    • Déviation de Barbazan : 1976.
    • Giratoire de Barbazan (D33D) : janvier 2009.
    • Déviation de Luscan : 1971.
    • Déviation de Galié : 1962.
    • Recalibrage entre Galié et Ore : 1971.
    • Déviation de Fronsac : 1993.
    • Déviation de Chaum : 2001.
    • Déviation de Saint-Béat : ouverture partielle le 3 mai 2018 (tunnel) et totale après 2024.
    • Déviation de Fos : 18 septembre 2009.
  • Vallée de la Pique :
    • Déviation de Cierp-Gaud : 1980.
    • Déviation du Pont de Cazaux : 1997.
    • Déviation d'Antignac et Moustajon : 1980.

Futur

  • La construction de la déviation de Saint-Béat et Arlos est actuellement en cours. Approuvée par avant-projet sommaire en date du 7 mai 1999 (modifié à deux reprises le 2 juin 2002 puis le 7 août 2006), l'opération a été déclarée d'utilité publique le 2 juin 2000. L’arrêté préfectoral au titre de la loi sur l’eau a été approuvé le 14 avril 2006 et prorogé en avril 2010.
  • Cette déviation comprend une 2x1 voies de 5,6 km de long, dont 1066 mètres en tunnel, et un viaduc de 270 mètres au dessus de la Garonne à Arlos. Elle se raccorde sur la RN125 existante par des giratoires, et possédera un giratoire intermédiaire.
  • Les travaux préparatoires ont démarré fin 2012, le creusement du tunnel a démarré en février 2013 pour une durée de 3 ans (2 ans de creusement et de confortement et 1 an d'équipement).
  • Le coût de l'opération est de 105 M€, répartis entre l’État, la Région Occitanie et le Conseil Départemental de Haute-Garonne (31) pour une ouverture partielle de la déviation le 3 mai 2018 (inauguration le 30 avril). Celle-ci sera complétée après 2024 pour des raisons tant techniques que financières.
  • Ce contretemps malencontreux présente de lourdes conséquences sur l'écoulement du trafic : certes, le tunnel permettra de dévier une partie de Saint-Béat mais les véhicules, et notamment les poids lourds, continueront à traverser des rues étroites. Après le passage sur la Garonne, ils devront également passer un virage très serré à angle droit, complètement inadapté au trafic de transit.

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé actuel.
En rouge clair Tracé ajouté en 2009 par nationalisation de la D33, et déviation de Saint-Béat et Arlos en construction.
En orange Tracé déclassé en 2006, et sections déclassées localement après déviation.
En jaune Tracé déclassé en 1973.
En jaune clair Tracé actuel de la D125 (n'ayant jamais eu le statut de RN) construit suite à l'effondrement de 1976.
En vert Tracé cédé en 1973 à la RN117, dont une partie a été absorbé par la suite par l'A64.
En bleu ciel Tronçon cédé à la RN20 à Portet-sur-Garonne et autres rectifications locales du XIXe siècle.
En violet Section en tronc commun avec la RN117 avant 1973, qui a été cédée à la RN117 en 1973.
En blanc Tracé déclassé en D125 en 1973, déclassé dans la voirie communale suite à l'effondrement de 1976.
En gris Tracé déclassé en 1973, effondré ou fermé à la circulation en 1976.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Portet à Montréjeau (avant 1973)

  • Haute-Garonne (31) - D817
    • Martres-Tolosane ID16a Église Gothique, Sarcophages en Marbre D10
    • Boussens D635
    • Quatre Chemins D13
    • Mancioux ID16a Château
    • Saint-Martory ID16a Pont, Église, Menhir de Peyro-Hitto D117 D817
  • Tronc commun Tronc commun avec la D817, via Saint-Gaudens.

De Montréjeau au Bazert (avant 2006)

Du Bazert à Chaum (depuis 2006)

De Labroquère à Chaum (avant 2006)

N125 - Chaum

Signalisation directionnelle sur l'ancien tracé de la RN125 à l'Ouest de Chaum.
© Google Maps

De Chaum à Pont-du-Roi (depuis 1973)

  • Haute-Garonne (31) - N125
    • Saint-Béat Logo Rivière La Garonne ID16a Carrières Romaines, Château-Fort et Église XIIe D44
    • Arlos
    • Fos
    • Melles Logo Rivière La Garonne ID16a Tour
    • Pont-du-Roi
  • Espagne Espagne -  N-230 

De Chaum à l'Hospice de France (avant 1973)

  • Haute-Garonne (31) - D125
    • Cierp-Gaud Logo Rivière La Pique D44
    • Muna
    • Pont-de-Guran D44
    • Lège
    • Cier-de-Luchon
    • Salles-et-Pratviel
    • Antignac
    • Moustajon
    • Bagnères-de-Luchon ID16a Nombreux Monuments D618
    • ID16b Vallée de la Pique
    • ID19  Tour de Castelviel
    • Pont de Ravi
    • Pont de Jouéu VC
  • Haute-Garonne (31) - VC
    • Pont de Jouéu D125
    • Granges de Labach
    • Début de section fermée
    • Route effondrée, jamais reconstruite
    • Fin de section fermée
    • ID16b Hospice de France D125

Créneaux de dépassement

  • Haute-Garonne (31) - N125
    •  AB6   Fronsac
    • C29b 600 m (sens Luscan > Chaum)
      • CE7 Aire de repos : Fronsac (dans les deux sens)
    • C29b 1000 m (sens Chaum > Luscan)
    • AB25  D825 Lérida, Saint-Béa, Cierp-Gaud, Mauléon-Barousse, Luchon D825A Chaum, Fronsac, Aspet

Sites Sara