FANDOM




C107 N 2 C107
Présentation · Tracés historiques · Futur · Voie express (Historique · Itinéraire) · Trafic · Gestionnaires (DIR Île-de-France / DIR Nord) · Homonymie



Présentation

  • La route nationale 2, ou RN2, est une route nationale française qui relie la ville de Paris à la frontière belge, via Soissons, Laon et Maubeuge. C'est une des rares routes nationales à n'avoir jamais subi de déclassements ni de changements de trajets majeurs.
  • Non dédoublée par une autoroute, la RN2 est aménagée progressivement en voie express sur les sections les plus chargées, soit entre Paris et Laon, ainsi qu'entre Avesnes-sur-Helpe et Maubeuge.
  • En dépit de l'enclavement des territoires traversés entre Laon et Avesnes-sur-Helpe et des caractéristiques très médiocres de la route, le doublement intégral de cet majeur a été abandonné en 2011.

Historique

  • La RN2 est, à sa création en 1824, désignée comme la route de Paris à Maubeuge et à Bruxelles, par Mons. Elle succède alors à la route impériale 2.
  • Le tracé de la RN2 a été coupé en 1970 lors de la création de l'aéroport Charles de Gaulle, entre Le Bourget et Dammartin-en-Goële. L'ancien tracé qui passait par la Patte-d'Oie de Gonesse, Roissy-en-France et Le Mesnil-Amelot a été déclassé en 1973 et renuméroté en D902 à l'Ouest de l'aéroport et en D401 à l'Est. La section entre le Blanc-Mesnil et la Patte d'Oie de Gonesse fut récupérée par la RN17. Dès 1978, la RN2 reprend l'intégralité du parcours de la RN2Bis.
  • Elle devient en 1978 la route de Paris, Porte de la Villette, à la frontière belge, à Bettignies.
  • En 1990, le tronçon de voie express compris entre Villepinte et Mitry-Mory est absorbé par l'A104.
  • Conséquence de la réforme de 2005, le tronçon compris entre Paris et Aulnay-sous Bois est déclassé.

Futur

  • Achèvement de la mise en voie express entre Paris et Soissons. Dans le cadre du Plan De Modernisation des Itinéraires routiers (PDMI 2009-2014) et du Contrat de Plan État-Région (CPER 2015-2020), seules les opérations suivantes sont très lentement en cours de réalisation :
    • Doublement de la section Lévignen - La Sucrerie, comprenant les déviations de Gondreville et de Vaumoise (mise en service espérée en 2019).
    • Doublement de la section Est de la déviation de Villers-Cotterêts (mise en service espérée en 2019).
    • Sécurisation de la traversée de la forêt de Retz, par remplacement de trois carrefours-plans en diffuseurs dénivelés. Le diffuseur de Montgobert est en service depuis avril 2016.
  • Les opérations listées ci-après ne sont qu'en études et leur horizon de réalisation n'est pas connu. Il s'agit :
    • Du doublement de la section Nanteuil-le-Haudouin - Lévignen (comprenant les déviations de Péroy-les-Gombries et de Boissy-Lévignen).
    • De la déviation de Vauciennes, où la voie rapide est interrompue de part-et-d'autre du village.
    • De la sécurisation de la descente de Vauxbuin (en arrivant sur Soissons).
  • La section Soissons - Laon est quasiment à 2x2 voies, bien que trois opérations non-programmées restent à réaliser :
    • Achèvement du doublement de la rocade Est de Soissons.
    • Sécurisation de la très accidentogène côte de la Perrière à Crouy.
    • Doublement de la section Chivy-lès-Etouvelles - Laon.
  • Entre Laon et la Belgique, seule la réalisation d'une liaison en voie express reliant Avesnes-sur-Helpe à Maubeuge a été retenue.
    • La déviation d'Avesnes-sur-Helpe prolongée jusqu'à Beaufort est envisagée à terme.
    • La section Beaufort - Maubeuge et le contournement Ouest de Maubeuge sont déjà en service depuis quelques années.
    • La section Maubeuge - Belgique est également dans les cartons, sous maîtrise d'ouvrage du département du Nord (59).

Autour de la Route

  • Paris : Parc des Expositions
  • Gonesse : site du "Champ de Tulipes" au carrefour de la RN370, autrefois mentionné comme curiosité remarquable sur les cartes Michelin[1]
  • Ermenonville : La Mer de Sable
  • Villers-Cotterêts : Château François Ier, Musée Alexandre Dumas, Forêt de Retz
  • Soissons : Abbaye de Saint-Jean-des-Vignes, Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais
  • Laffaux-Chavignon : Le Chemin des Dames
  • Laon : Enceinte, Fortifications et Cathédrale
  • Avesnes-sur-Helpe : Fortifications Vauban, le fromage Maroilles, Dauphin, Boulette d'Avesnes - Oratoire en pierre bleue (1er : 1550)
  • Maubeuge : Fortifications Vauban, Porte de Mons
Note :
  1. En 1934, deux agriculteurs de Gonesse, Messieurs Gigot et Richebois, transfèrent en bordure de la RN2 (tronçon devenu RN17 en 1973), la plantation de tulipes qu’ils avaient démarrée deux ans auparavant à la sortie de la ville en direction de Bonneuil-en-France. Face à l'attrait qu'exercent les étendues de fleurs de toutes les couleurs en bordure d'une nationale très passante, les propriétaires décident d’ouvrir leur champ pour permettre aux nombreux visiteurs de se promener dans les cultures. De larges allées sont tracées et une serre d’exposition présente toutes les variétés cultivées. Les visiteurs peuvent acheter des fleurs sur place ou commander des bulbes livrés l’automne suivant. La marque "Tulipes de France" est déposée et des messages passent sur les ondes de Radio-Cité. Face à l’affluence, la ligne d’autobus 152 est prolongée au champ de tulipes les samedis et dimanches. En 1938, six millions de tulipes de 150 variétés différentes, poussent sur les 20 hectares plantés et on dénombre 150.000 visiteurs. Pendant la guerre, l’activité horticole se poursuit mais sans exposition. Les boutons sont coupés juste avant floraison pour éviter que cette masse colorée soit repérée par l’aviation. L’exposition reprend après-guerre et se poursuit jusqu’en 1976, date à laquelle les plantations de tulipes sont transférées dans le Finistère et remplacées par des activités maraîchères. Aujourd'hui ne subsiste plus que le nom du carrefour des Tulipes. [Source : article signé Jacques Decoudun, publié dans le journal "Le Gonessien" de mars 1996]

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Tracé absorbé par l'A104.
En rouge Tracé actuel.
En orange Sections déclassées localement après déviation ou ouverture de la voie express.
En jaune Tracé déclassé en 2006.
En vert Tracé incluant la déviation autour de Roissy, transféré à la RN17 ou déclassé en 1973.
En gris Tracé démoli lors de la construction de l'aéroport de Roissy en 1970.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Paris à Aulnay-sous-Bois (avant 2006)

De Aulnay-sous-Bois à Villepinte (actuel)

De Villepinte à Mitry-Mory (actuel, depuis 1977)

De Mitry-Mory à Bettignies (actuel)

  • Oise (60) - N2
    • Logo Rivière La Launette
    • Lagny-le-Sec
    • Le Plessis-Belleville N330
    • Nanteuil-le-Haudouin D330A D922
    • Péroy-les-Gombries
    • Boissy-Fresnoy
    • Lévignen D25 D332
    • Gondreville
  • Aisne (02) - N2
    • Villers-Cotterêts D80 D231 D936 D973
    • ONF Forêt de Retz D2
    • Vertes-Feuilles
    • ID22 Cimetières Militaires
    • Vauxbuin
    • Soissons ID16a Ville et cathédrale Logo Rivière L'Aisne N31 E46 D1 D925 VC
    • Crouy
    • Le Pont-Rouge
    • Moulin de Laffaux ID22 Monument des Crapouillots D26
    • Vauxrains D14 D18 (ID22 Chemin des Dames)
    • Chavignon
    • Logo Rivière L'Ailette / Canal de l'Oise à l'Aisne
    • Urcel D15
    • Logo Rivière L'Ardon
    • Étouvelles D65
    • Chivy-lès-Étouvelles D5
    • Laon ID16a Ville et cathédrale D181 D1044 D967 D977
    • Chambry C207 A26 E27  Sortie bleue 13 
    • La Maison-Blanche
    • Froidmont-Cohartille Logo Rivière La Souche
    • Vallée Pierret D12
    • Marle-sur-Serre Logo Rivière La Serre D58 D946 (ex-N45) D946 (ex-N46)
    • Thiernu
    • Lugny
    • Les Baraques
    • Gercy Logo Rivière Le Vilpion
    • Vervins D960 D963 D966
    • Fontaine-lès-Vervins
    • Étréaupont Logo Rivière L'Oise D31
    • Froidestrées
    • La Capelle-en-Thiérache D285 D1029 D1043 E44
    • La Flamengrie
RN2 LaCapelle

La RN2 à l'entrée de La Capelle.
© radars-auto.com / Yann

  • Nord (59) - N2
    • Larouillies
    • Étrœungt D964 D965 D2602
    • Avesnes-sur-Helpe ID16a Hôtel de ville, remparts, collégiale Logo Rivière La Majeure D951 D962
    • Bas-Lieu
    • Les Trois-Pavés D962
    • Mont-Dourlers
    • Le Violon
    • Le Pavé
    • Louvroil D602
  • Nord (59) - N2
    • La Banlieue
    • La Grisoëlle
    • Bettignies
    • Bois-Bourdon
  • Belgique Belgique - N6

Voie express

Historique

Tracé

Diaporama

Ces photos sont de lolo93, et sont sous copyright.

Trafic

  • Exprimé en nombre de véhicules par jour, mesuré selon les sections entre 2006 et 2008 :
    • Sud d'Aubervilliers : 41 293
    • Aubervilliers : 42 850
    • Limite Aubervilliers-La Courneuve : 27 644
    • La Courneuve : 30 457
    • Le Bourget-sud : 34 730
    • Le Bourget-nord : 31 206
    • Limite Dugny - Le Blanc Mesnil : 26 468
    • Le Blanc-Mesnil : 9 158 véhicules et 1 284 poids-lourds
    • Aulnay-sous-Bois-ouest : 38 024
    • Aulnay-sous-Bois : 32 769
    • Villepinte : 18 094
    • Section commune RN2 - Francilienne : 100 000
    • Entre Francilienne et Dammartin-en-Goële : 44 500

Sites Sara

Liens externes

Notes et références



C107 N 2 C107
Présentation · Tracés historiques · Futur · Voie express (Historique · Itinéraire) · Trafic · Gestionnaires (DIR Île-de-France / DIR Nord) · Homonymie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard