FANDOM



Présentation

  • La route nationale 205, ou RN205 est une route nationale française qui a connu plusieurs parcours, tous dans les Alpes, selon les époques :
    • Jusqu'en 1973, elle permettait de rejoindre le col de la Bonette en longeant la vallée de la Tinée depuis le Pont de la Mescla dans le département des Alpes-Maritimes (06). Elle traversait alors une bonne partie du Parc National du Mercantour.
    • De 1978 à 2006, elle reliait le Genevois au tunnel du Mont-Blanc en suivant la vallée de l'Arve dans le département de la Haute-Savoie (74). Elle desservait notamment Annemasse, Bonneville, Cluses, Sallanches, Passy et Chamonix-Mont-Blanc. C'était la route de la frontière suisse, à Moellesullaz, au tunnel du Mont-Blanc.
    • Depuis 2006, seule la partie assurant la continuité de l'A40 au niveau de Passy jusqu'au Tunnel du Mont-Blanc a été conservée. Elle est une part de la branche sud de la RCEA.
  • Cette section est une voie express atypique qui constitue un des points noirs du réseau routier quant à la dangerosité de la rampe en descendant du tunnel du Mont-Blanc. Quelques aménagements ont eu lieu pour sécuriser cette descente.
  • En conséquence de la loi n°2009-1503 du 8 décembre 2009 relative à l'organisation et à la régulation des transports ferroviaires et portant diverses dispositions relatives aux transports, l'intégralité de la RN205 est concédée à ATMB depuis le 1er mai 2010 mais cet axe reste d'un usage gratuit.

Historique

Généralités

  • La RN205 (première version) a été créée suite au rattachement du Comté de Nice à la France. Par décret impérial du 18/08/1860, est ainsi établie une route de Nice à Barcelonette jusqu'à la limite du département des Basses-Alpes par les vallées du Var et de la Tinée.
  • Elle reliait initialement Nice, sur la RN7, à Pont-Haut, dans la Haute-Vallée de la Tinée. Néanmoins, il était projeté de la prolonger sur Barcelonnette en franchissant la Cime de la Bonette (à l'époque, aucun point de passage précis n'était défini), ce qui ne fut jamais réalisé en tant que route impériale ou nationale. En effet, la proximité de la frontière, doublée d'une détérioration sans cesse croissante des relations franco-italiennes à compter de l'année 1881, vont amener les autorités militaires à s'opposer au prolongement de la route sur Barcelonnette. En cas de conflit, la route aurait pu servir de voie de pénétration directe des troupes italiennes sur Nice. En contrepartie, un projet parallèle est lancé entre le Pont de Gueydan à Barcelonette par le Col de la Cayolle qui aboutira au classement d'une nouvelle route nationale, la RN210, le 28/12/1896. Cette même année, la RN205 est achevée car elle atteint Saint-Étienne-de-Tinée. L'aménagement du Col de la Bonette, une des plus hautes routes d'Europe, relève dès lors des autorités militaires et nécessite des travaux impressionnants, réalisés exclusivement durant les quelques mois d'été. Le projet aboutit seulement en 1928 par le Col de Restefond. C'est finalement le Conseil Départemental des Alpes Maritimes qui achève la route par le Col de la Bonette sous le numéro D64. Elle est inaugurée le 10 septembre 1960. Elle sera restaurée à la fin des années 1980.
  • Les divers projets de Route des Alpes vont amener quelques changements dans sa nomenclature. En effet, ce nouvel axe de Thonon à Nice par les grands cols des Alpes est classé dès le 05/04/1912 sous le numéro RN212. Celui-ci étant supérieur à 205, aucun changement n'est intervenu. Le 16/12/1920, un nouveau projet est adopté qui vient en prolongement de la RN202 existante. Le numéro n'est pas choisi au hasard car il permet d'uniformiser l'appellation du nouvel axe sur une grande partie de son parcours. Dès lors, la RN205 n'atteint plus Nice et elle est limitée au Pont de la Mescla.
  • Finalement, la route est déclassée en 1973. Sur la totalité de son parcours, elle a été renumérotée en D2205. Depuis, divers aménagements ont eu lieu sur cet axe, notamment en prévision de la construction du Tunnel du Mercantour qui ne verra finalement jamais le jour. Depuis le 1er janvier 2012, la D2205 a été reclassée en tant que route métropolitaine. Elle garde provisoirement son ancien numéro précédé du « M » dans l'attente d'une nouvelle renumérotation du réseau métropolitain de l'EPCI niçoise qui en est désormais gestionnaire. Dans le même temps, la D64, qui assurait la jonction entre la D2205 et la limite des Alpes-de-Haute-Provence, a été renommée M64. En 2016, la M64 a été renommée à son tour M2205 dans un souci d'unification. La M2205 parcourt désormais l'intégralité de la vallée de la Tinée, depuis sa source à proximité du col de la Bonette, jusqu'à son confluent avec le Var.
LoupeVoir l'article : Route de la Bonette.
  • La RN205 (deuxième version) a été formée en 1978 à partir de plusieurs nationales préexistantes :
  • La mise à 2x2 voies de l'axe entre l'A40 et Chamonix-Mont-Blanc (montée vers le Tunnel du Mont-Blanc) s'est faite progressivement dans les années 1980-1990. Elle a consisté à la création d'une nouvelle route à 2 voies, principalement en viaducs et tunnels, pour le sens France -> Italie. Ainsi, le viaduc des Egratz (Passy) ouvre le 22 décembre 1981, le tunnel du Châtelard ouvre en juin 1986 et le Tunnel des Chavants en 1990. La route historique, ayant un parcours sinueux avec notamment une épingle à cheveux, est conservée en l'état et mise à sens unique dans le sens Italie -> France.
  • En 2006, la section de la RN205 (deuxième version) qui doublonne l'A40 est déclassée et renumérotée en D1205.
  • En 2010, la section subsistante de la RN205 est concédée à ATMB, tout en restant gratuite.

Construction

  • Section Nice - Pont de la Mescla : voir RN202.
  • Section Pont de la Mescla - Roussillon : 2 mars 1842 (chaussée de 2 mètres, élargissement en 1861).
  • Section Roussillon - Marie : 1862.
  • Section Marie - Les Fours : 1866.
  • Section Les Fours - Saint-Sauveur-sur-Tinée : 1870.
  • Section Saint-Sauveur-sur-Tinée - Pont de Paule : 1878 (parachèvement en 1879).
  • Section Pont de Paule - Vallon de Mollières : 1882.
  • Section Vallon de Mollières - Pont Saint-Honorat : 1885 (parachèvement en 1887).
  • Pont Saint-Honorat : 1885 (reconstruction).
  • Section Pont Saint-Honorat - La Blache : 1887.
  • Rectification de La Blache : 1919.
  • Section La Blache - Le Bourguet : 1894.
  • Section Le Bourguet - Asuéros : 1903.
  • Section Asuéros - Pont de la Belloire : 1902.
  • Pont de la Belloire : 25 octobre 1912 (reconstruction).
  • Section Pont de la Belloire - Saint-Etienne-de-Tinée : 1897.
  • Section Saint-Etienne-de-Tinée - Pont-Haut : 1913.
  • Section Pont-Haut - Le Pra : 1932.
  • Section Le Pra - Bousiéyas : 1937.
  • Section Bousiéyas - Camp des Fourches : 1956.
  • Section Camp des Fourches - Restefond : 1960 (modernisation lourde d'un ancien chemin militaire).
  • Section Restefond - Jausiers : 1961 (modernisation lourde d'un ancien chemin militaire viabilisé en 1932).

Tracés historiques

Tracés depuis 1978

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé actuel.
En jaune tracé de 1978 à 2006.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Suisse - Passy (déclassé en 2006)

Passy - Italie (conservé en 2006)


Tracé jusqu'en 1973

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé déclassé en 1973 en D2205 et renommé en 2012 en M2205.
En jaune Tracé intégré à la RN202 en 1920.
En bleu ciel Tracé rajouté à la M2205 en 2016 (ex-M64).
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Nice - Pont de la Mescla (intégré à la RN202 en 1920)

Pont de la Mescla - Pont-Haut (déclassé en 1973)

  • Alpes-Maritimes (06) - M2205
    • Pont de la Mescla M6202
    • ID16b Gorges de la Mescla
    • La Courbaisse
    • Pont-de-la-Lune Logo Rivière La Tinée
    • Roussillon
    • Pont-de-Clans Logo Rivière La Clans
    • La Bolinette
    • Logo Rivière La Valdeblore
    • M2565
    • Saint-Sauveur-sur-Tinée ID16a Église Saint-Michel XVIIe, Chapelles M30
    • ID16b Gorges de Valabres
    • Sorbière
    • Logo Rivière La Tinée
    • Pont-de-Paule Parc national Mercantour Parc national du Mercantour
    • Pont-Saint-Honorat Logo Rivière La Tinée
    • Isola Logo Rivière La Guerche ID16b Cascade de Louch M97
    • La Blache
    • Pont-Rouge
    • Le Bourguet
    • M39
    • Saint-Étienne-de-Tinée ID16a Église Saint-Étienne XVIIIe, Ancien Couvent, Chapelles
    • Pont-Haut Logo Rivière La Tinée M2205 (ex-M64)

Voie express

Historique

LoupeVoir l'article : Histoire de la RCEA.

Itinéraire

N205 (8)

La N205 à proximité de Servoz. © Atlasroutier

N205 VE inversée viaduc

La N205 entre Passy et les Houches. En viaduc, le sens Sallanches vers le Tunnel du Mont-Blanc. A droite à flanc de montagne, l'autre chaussée assez sinueuse. © Google Maps

N205 VE inversée

La N205 entre Passy et les Houches. Les chaussées sont inversées. © Google Maps

  • Haute-Savoie (74) - N205 E25 (section concédée à ATMB)
    • C208 A40 E25
    • C107 N205 E25
    • Inversion des chaussées
      • CE15a Aire de service : Passy - Le Fayet / Aire de service et de régulation pour poids lourds et autocars (sens Mâcon-Chamonix)
      • B14 50 Pente  7%, Sens Chamonix -> Mâcon
    •  Sortie verte 23  (Le Châtelard) : Ville desservie : Le Châtelard + CE15a Aire de service : Le Châtelard (accessible depuis les deux sens de circulation)
    • Fin de l'inversion des chaussées
    •  Sortie verte 24  (Servoz) : Villes desservies : Servoz, Gorges de la Diosaz
      • Radar Vitesse : 90 km/h  (sens Chamonix-Mont-Blanc > Mâcon)
    •  Sortie verte 25  (Servoz-Vaudagne) : Villes desservies : Servoz, Vaudagnes, Gorges de la Diosaz
    •  Sortie verte 26  (Les Houches-centre) : Villes desservies : Les Houches, Prairion, Bellevue (trois-quarts-échangeur)
    •  Sortie verte 27  (Les Houches-chef-lieu) : Villes desservies : Les Houches, Prairion, Bellevue (demi-échangeur)
    •  Sortie verte 27  (Les Houches-Saint-Antoine) : Ville desservie : Les Houches (quart-échangeur)
    •  Sortie verte 29  (Taconnaz) : Villes desservies : Les Houches, Taconnaz (demi-échangeur)
      RN205

      Sortie 31 © Inconnu insérée par Nicolas2301

    •  Sortie verte 30  (Les Bossons) : Ville desservie : Les Bossons (demi-échangeur)
    •  Sortie verte 30.1  (Entrée sur la voie rapide vers Chamonix uniquement)
    •  Sortie verte 31  (Chamonix) D1506 (74) : Ville desservie : Chamonix-Mont-Blanc
    • Début de section à 2x1 voies à péage
    •  Péage Gare de péage du tunnel du Mont-Blanc 
    • Tunnel Tunnel du Mont-Blanc (11,5 km)
      • Radar Vitesse : 70 km/h  (dans les deux sens)
    • C108 N205 E25
    • France - Italie  Frontière entre France et Italie.
    • AutostradaI Traforo T1 E25

Légende

Diaporama : Balade sur la N205

Toutes les photos sont de Sylvain 59 et sont sous copyright

Sites Sara

Sites externes