FANDOM



Présentation

  • La route nationale 208, ou RN208, est une ancienne route nationale qui reliait, à l'origine, Annot (RN207) à Barcelonnette (RN100), via le Col d'Allos.
  • Cet itinéraire a été créé par une loi du 18 janvier 1883 sous l'appellation de route d'Entrevaux à Barcelonnette. D'après les débats parlementaires ayant précédé le vote de la loi, il apparaît qu'il s'agissait de la première alternative proposée par le Ministère de la Guerre au prolongement de la RN205 par la vallée de la Tinée, dans le cadre de l'axe stratégique Nice - Barcelonnette (quelques années plus tard, le même ministère proposera la construction d'une deuxième route sur le même axe stratégique, via le Col de la Cayolle : ce sera la RN210).
  • Le tracé de la nouvelle route quitte la route nationale n° 207 au confluent des deux cours d'eau de la Vaire et de la Galange, aux Scarafels, au-dessous du village d'Annot, et il emprunte d'abord l'ancienne route départementale n° 3 en remontant la Vaire jusqu'au village de Fugeret. Dans cette première partie, les déclivités sont faibles, si ce n'est sur 1.142 mètres où il existe une rampe à 5,9 % qui, après travaux, pourra être ramenée à moins de 5 %. Il s'élève ensuite sur le versant gauche de la vallée avec des rampes qui ne dépassent pas 4,3 % pour atteindre, au Col de Saint-Michel, le faîte qui sépare les vallées de la Vaire et du Verdon. Au-delà du col, il descend sur le versant gauche de la vallée du Verdon en tracé neuf avec une inclinaison comprise entre 4 % et 3,6 %. Il traverse la rivière en face du village de Thorame-Haute et rejoint, peu après, l'ancienne route départementale n° 10, qu'il suit en passant dans la place militaire de Colmars et ne quitte qu'après Allos, au village de La Foux. Au-delà, la route doit être ouverte complètement à neuf car les pentes de la départementale sont beaucoup trop abruptes. Le tracé neuf part à l'altitude de 1.842 mètres et s'élève avec une pente régulière de 5 % en développant de nombreux lacets dans le flanc de la montagne jusqu'au Col d'Allos, ou de Vergelaye, à 2.240 mètres. Après le col, il descend d'abord avec une pente de 5,5 % sur 18.338 mètres dans la vallée du Bachelard, puis avec une pente de 3,75 % sur 1.706 mètres jusqu'au village d'Uvernet. De là jusqu'à la route nationale n° 100 à Barcelonnette, le tracé emprunte de nouveau la départementale n° 10. La distance est seulement de 2.500 mètres et les pentes sont faibles.
  • La dépense pour l'ensemble des travaux est estimée à 4.500.000 francs. Dès la loi votée, les travaux sont immédiatement financés sur les crédits inscrits annuellement au budget du Ministère de Travaux Publics au titre des lacunes du réseau national, et la nouvelle route est livrée à la circulation en 1891.
  • On lui adjoint le 10 juillet 1893 une annexe entre le pont de Villaron et l'église de Thorame-Haute, la RN208A, pour faire suite au bien-fondé des observations des habitants de ce village lors de l'enquête d'utilité publique.
  • En 1912, est mise en service une longue rectification du tracé entre Beauvezer et Colmars (travaux autorisés par décret du 14 août 1907).
  • La même année est lancé le projet de Route des Alpes, nouvel axe à vocation touristique entre Thonon et Nice par les grands cols des Alpes. D'après le décret de classement du 5 avril 1912, celle-ci doit être numérotée RN212. Un court fragment de la RN208 est concerné par cet itinéraire, entre Barcelonnette et Uvernet, mais, comme son numéro est inférieur à 212, il ne fait pas l'objet d'une modification de nomenclature.
  • La situation change le 16 décembre 1920, quand le gouvernement décide que la Route des Alpes s'appellera désormais RN202, afin d'uniformiser l'appellation du nouvel axe sur une grande partie de son parcours. Ce numéro étant inférieur à 208, il est logiquement prépondérant et le tronçon Uvernet - Barcelonnette est détaché de la RN208 qui devient alors la route d'Annot (RN207) à Uvernet (RN202).
  • Suite à la réforme de 1972, elle a été déclassée en RD908.
  • En 1978, le numéro est très brièvement attribué à la Rocade Est de Chambéry (RN201A, route de Voglans (Villarcher), N. 201, à Barberaz) qui est absorbée par la RN201 au cours de la même année, le 28 novembre.

Tracés historiques

Rocade Est de Chambéry (en 1978)

LoupeVoir l'article : Route nationale française 201.


Barcelonnette / Uvernet-Fours - Annot (1883 à 1973)

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé déclassé en 1973.
En jaune Tracé cédé à la RN202 en 1920.
En vert Tracé rectifié en 1912.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.
  • Alpes-de-Haute-Provence (04) - D908
    • D902 Uvernet-Fours Logo Rivière Le Bachelard
    • D109
    • Les Agneliers
    • Col Col d'Allos (ou Col de Valgelaye) (2247 m) ID19 
    • La Foux-d'Allos
    • La Foux
    • La Baume ID16b Val d'Allos
    • La Baumelle
    • Allos ID16a Église Notre-Dame-de-Valvert XIIIe
    • Colmars Logo Rivière Le Verdon ID16a Vieux Ponts, Remparts, Forts
    • Beauvezer
    • Pont de Villaron Logo Rivière Le Verdon D908A D955
    • ID19 
    • Col Col de la Colle St-Michel (1431 m)
    • Méailles ID16a Église XIIIe
    • Le Fugeret Logo Rivière La Vaire
    • Annot ID16a Remparts, Pont, Église XV-XVIe
    • ID16b Grès d'Annot
    • Annot Les Scaffarels N202

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.