FANDOM



Présentation

  • La route nationale 57Bis, ou RN57Bis, était une route nationale française qui reliait Plombières-les-Bains à la gare d'Aillevillers puis à Magnoncourt.

Historique

Généralités

  • La RN57Bis a été créée par un décret du 25 novembre 1858 qui la décrit comme étant la route impériale de Plombières à Aillevillers. A cette époque, elle n'aboutissait pas sur une autre route impériale et se terminait donc en cul-de-sac à la gare d'Aillevillers.
  • Cette route, issue du Chemin de Grande Communication n° 37 de la Haute-Saône, a été classée pour acheminer par une route impériale les curistes à la station thermale de Plombières-les-Bains qui, à cette époque, était dépourvue de gare (la ligne Aillevillers-Plombières n'a été ouverte à l'exploitation commerciale que le 14 juin 1878).
  • En 1933, elle est prolongée jusqu'à la N64 à Magnoncourt et elle est alors décrite comme étant la route de Plombières à Saint-Loup-sur-Semouse, le trajet de Magnoncourt à Saint-Loup se faisant via la N64. A l'occasion de ce prolongement, l'ancien tronçon terminal jusqu'à la gare d'Aillevillers devient une annexe, dénommée RN57Bis A.
  • On notera que la N417, créée également en 1933, était en tronc commun avec la N57Bis sur l'ensemble du parcours de celle-ci.
  • La RN57Bis est entièrement déclassée en 1973 et nommée D57Bis en Haute-Saône et D157B dans les Vosges.

Construction

  • Section Plombières - Forêt de Plombières : 1861.
  • Section Forêt de Plombières - Limite Vosges/Haute-Saône : 1864.
  • Section Limite Vosges/Haute-Saône - Aillevillers : 20 octobre 1863, pont sur l'Augronne reconstruit en 1873.

Tracé historique

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé de 1858 à 1933, déclassé en 1973.
En rouge clair Tracé ajouté en 1933, déclassé en 1973.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Plombières à Magnoncourt (avant 1973)