FANDOM



Présentation

  • La route nationale 66, ou RN66, est une route nationale française qui relie Remiremont (RN57) à Mulhouse (A36).
  • A sa création, en 1824, elle est décrite comme étant la route de Bar-le-Duc à Bâle. Une petite partie en deçà de Gondrecourt appartient à la route n°60, de Nancy à Orléans. La partie de Creux, jusqu'auprès de Neufchâteau, appartient à la route n°64, de Neufchâteau à Mézières. Elle succède alors à la Route impériale 84.
  • Actuellement, la RN66 assure le raccord entre la voie express RN57 (Nancy - Besançon - Suisse) et Mulhouse (A35/A36). Son surnom, donné par les habitants des vallées de la Moselle et de la Thur, est Axe Bénélux - Bâle

Historique

  • À l'origine, la RN66 reliait Bar-le-Duc à Bâle, via Ligny-en-Barrois, Neufchâteau, Mirecourt, Epinal, Remiremont, Thann, Mulhouse et Saint-Louis.
  • En 1887, la section entre Epinal et Remiremont fut rendue à la RN57, qui passait jadis par Xertigny. La RN66 est alors découpée en deux sections : Bar-le-Duc - Epinal et Remiremont - Bâle.
  • En 1973, la section Ligny-en-Barrois - Epinal a été déclassée et la section Bar-le-Duc - Ligny-en-Barrois renumérotée RN135.
  • En 1978, elle est définie comme étant la route de Remiremont, N. 57, à la frontière suisse à Saint-Louis.
  • Le dernier déclassement est intervenu en 2006, où la section entre Mulhouse et Bâle a été renumérotée D66.
  • Nouveaux numéros : RN135 (Bar le Duc - Ligny en Barrois), RN57 (Epinal - Remiremont), D66 (68) (Mulhouse - Bâle), D166 dans les Vosges (Epinal - Meuse) et D699 dans la Meuse jusqu'à Ligny en Barrois.

Futur

En bref

Projets :

  • déviation du Thillot
  • déviation de Saint-Maurice-sur-Moselle
  • déviation de Bussang
  • déviation de Willer sur Thur et de Bitschwiller lès Thann
  • requalification de la traversée de Thann en remplaçant certains carrefours à feux tricolores par des trémies
  • aménagement de carrefours divers dans le Haut-Rhin (68)

Dans le détail

Dans les Vosges (88)

Actuellement, la voie express est continue depuis la RN57 jusqu'au sud de Remiremont. La déviation de Remiremont ouvre à la circulation en 1990. La section à 2x2 voies entre Remiremont et le hameau de Lépange a été mise en service le 18 septembre 1995. La déviation de Rupt-sur-Moselle a été mise en service le 17 septembre 2007. Il s'agit d'une route non dénivelée (mais qui le sera à l'avenir lorsque la voie express ira jusqu'au col de Bussang aménagé en 1972 côté Vosges uniquement) à 2x1 voies (le doublement se fera au même moment que la dénivellation). En ce qui concerne les autres villes traversées (Ferdrupt, Le Thillot, Saint-Maurice-sur-Moselle et Bussang), des déviations pouvant être mises en voie express sont également à l'étude.

Dans le Haut-Rhin (68)

Dans le Haut-Rhin (68), la situation de la RN66 est beaucoup plus critique que dans les Vosges. Un certain manque de volonté de la part de l'ancienne région Alsace ne fait qu'aggraver les problèmes de relief et d'urbanisation de la vallée de la Thur. Actuellement, circuler dans la vallée de la Thur oblige la traversée de plusieurs communes. Notons que la circulation dans ces communes approche voire dépasse les 20 000 véhicules par jour. Cependant, la fermeture du Tunnel Maurice Lemaire au transit de poids-lourds, en 2000, a permis le vote d'un arrêté n'autorisant que les transits interrégionaux et interdépartementaux par les grands cols vosgiens. Aujourd'hui, suite à la réouverture du tunnel, seul le transit interdépartemental reste à priori autorisé par les cols vosgiens, mais le nombre de poids-lourds franchissant le col de Bussang et immatriculés hors Haut-Rhin et Vosges reste cependant très important, malgré les obligations de déviation par le tunnel ou les axes autoroutiers contournant le massif (A4, A31, A35 et A36).

Le cas de Thann
  • L'agglomération de Thann/Vieux-Thann, comptant au total près de 12 000 habitants, est une des villes traversée par la RN66. Il s'agit du point noir de cet axe à cause de nombreux carrefours, auxquels s'ajoutent un passage à niveau, occasionnant de nombreux ralentissements à toutes heures de la journée. La ville se situe à l'entrée de la vallée de la Thur et est encadrée de montagnes ou collines plus ou moins hautes, sauf pour la façade est, débouchant sur la Plaine d'Alsace. Des solutions de déviation ont bien été étudiées il y a une dizaine d'années, mais sans succès :
    • l'option "nord" a été immédiatement écartée à cause de l'atteinte au vignoble, de renommée internationale, qu'elle aurait causée. De plus, la route serait passée très près des ruines historiques du château de la ville, et des viaducs auraient franchi des vallons urbanisés très près du centre-ville.
    • l'option "sud" a été étudiée en profondeur. Malgré un nombre de viaducs plus restreint que l'option "nord", le percement d'un tunnel se serait avéré obligatoire. Ce tracé, qui aurait énormément défiguré le paysage, aurait aussi eu des impacts négatifs pour les habitants, à cause de la proximité avec certains quartiers. Elle a finalement été écartée au milieu des années 90 après études sur le terrain, non seulement à cause des protestations des riverains, mais surtout à cause du coût prohibitif de l'ensemble. Depuis, tout projet de déviation de Thann est abandonné.
  • Dans la première moitié des années 2000, l'aménagement lourd de la déviation urbaine de centre-ville (construite à niveau et à 2x1 voies le long de la voie-ferrée, en 1984) en dénivelant certains carrefours à feux grâce à des trémies et en supprimant le passage à niveau (dénivellation dans le cadre du tram-train de la vallée de la Thur) avait été évoqué. Aujourd'hui, seul le projet de dénivellation du passage à niveau subsiste vaguement. La faisabilité de ce projet sera sûrement décidée suivant les impacts qu'aura le tram-train sur le circulation sur la RN66 au niveau de ce passage à niveau (les barrières devraient se baisser toutes les 20 minutes dès la fin 2010).
La déviation de Bitschwiller/Willer
  • La section entre Thann et Bitschwiller/Willer a été élargie à 3 voies/terre-plein central en novembre 1973.
  • Le seul grand projet potentiellement réalisable (il a d'ailleurs été déclaré d'utilité publique le 21 septembre 2007) est la déviation de Bitschwiller-lès-Thann et Willer-sur-Thur. Cependant, un retard très conséquent a été pris pour des raisons techniques, environnementales et surtout financières. Les travaux auraient dû débuter début 2008 mais a encore été retardé par des raisons juridiques : des associations écologistes et riveraines ayant déposé des recours visant à annuler la déclaration d'utilité publique. Trois tracés avaient été étudiés :
    • un tracé "haut" ou "fond de vallon", contournement assez largement les communes, mais coûteux (de nombreux viaducs et tunnels de taille) et impliquant une certaine "pollution visuelle". Il a été abandonné surtout à cause des modalités financières.
    • un tracé "bas", passant pratiquement à l'intérieur des communes, ne comprenant aucun ouvrage d'art si ce n'est des tranchées couvertes. Il a été abandonné à cause des gênes occasionnées pour les habitants.
    • le tracé adopté est un compromis regroupant une parti des avantages des deux solutions précédentes. Sans trop s'éloigner des zones urbaines ni prendre de l'altitude, la route contournera suffisamment les villages. Elle fera juste une incursion dans la commune de Bitschwiller, en tranchée couverte en grande partie, et sera jumelée à la voie ferrée. Un tunnel d'une longueur d'environ 500m sera construit à Willer afin d'épargner des habitations de la destruction. Mis à part le tunnel, un tiers du reste du tracé sera en tranchée couverte et un autre tiers en tranchée non couverte.
  • La déviation de Bitschwiller/Willer débutera à la sortie de Thann, au niveau du futur carrefour giratoire du Kerlenbach, devant desservir le supermarché implanté à cet endroit. La route obliquera plein ouest pour passer sous la voie-ferrée et derrière le garage Renault, en se faufilant le long du ruisseau du Kerlenbach. Elle viendra ensuite se greffer à la voie ferrée Mulhouse-Thann-Kruth pour traverser en tranchée couverte ou semi-couverte Bitschwiller-lès-Thann, en majorité sur d'anciennes emprises ferroviaires abandonnées (autres que la voie ferrée principale, qui est toujours parcourue par des autorails TER), et en se dirigeant de nouveau vers le nord. Elle continuera en tunnel sur 500 m environ pour rejoindre la commune de Willer, qu'elle contournera toujours en étant greffée à la voie ferrée. Enfin, la déviation franchira la Thur, s'éloignera de la voie ferrée (qui oblique à l'est) en continuant toujours plein nord pour passer derrière la zone industrielle et le lieu-dit Gehren, avant de prendre une direction vers l'est et de rejoindre la route actuelle à l'entrée de Moosch.
Autres aménagements dans le Haut-Rhin (68)
  • Boulevard urbain de Thann : La section entre les giratoires de La Rochelle (croisement avec l'ancien tracé passant par le centre-ville) et du Kerlenbach (en projet ; à l'entrée de Bitschwiller, en face du centre commercial, à l'embranchement de la future déviation de Bitschwiller/Willer) devrait être transformée en boulevard urbain non dénivelé et à 2x2 voies. Une route de desserte locale accolée à la nationale est également prévue.
  • Carrefour de la zone industrielle de Vieux-Thann : La nécessité de déniveler le passage à niveau accolé à ce croisement ainsi que la création d'un arrêt de tramway (dans le cadre du projet tram-train) devrait accélérer les travaux, qui devraient être fait avant la fin 2010. Un double giratoire sera normalement créé. Des travaux préparatoires sur la voie ferrée et sur son emprise ont eu lieu fin février 2009.
  • Carrefour du Nonnenbruch : La déviation du dernier tourne-à-gauche sur la section à 2x2 voies entre Vieux-Thann et Mulhouse est prévue à court terme.

Autour de la route

  • Mulhouse : centre-ville historique (place de la Réunion avec hôtel de ville), musées nationaux (Cité de l'Automobile et Cité du Train)
  • Thann : collégiale Saint-Thiébault, centre-ville historique, Porte Sud de la Route des Vins d'Alsace (vignoble du Rangen)
  • Vallée de la Thur : tourisme vert, randonnées
  • Grand-Ballon : point culminant des Vosges
  • Markstein : station de sports d'hiver
  • Route des Crêtes
  • Parc de Wesserling : jardins et musée des costumes et de l'industrie textile dans la vallée de la Thur
  • Lac de Kruth-Wildenstein : baignade, randonnées, parc d'aventures dans les arbres, ruines du Schlossberg
  • See d'Urbès : zone marécageuse
  • Col de Bussang
  • Vallée de la Moselle : tourisme vert, sports d'hiver
  • Ballon d'Alsace : le second sommet le plus haut des Vosges

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé actuel.
En orange Tracé déclassé en 2006, et sections déviées localement après déviation.
En jaune Tracé déclassé en 1973.
En vert Tracé aménagé par le Département des Vosges après le déclassement.
En bleu ciel Tracé cédé à l'ex-RN57 en 1887.
En violet Tracé cédé à la RN135 actuelle en 1978.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Bar-le-Duc à Greux (jusqu'en 1973)

  • Meuse (55) - D935
    • N1135 D635 D694 D994 D1916 (ex-NVS) Bar-le-Duc ID16a Ville Haute, Église Notre-Dame XI-XVIIIe, Église Saint-Étienne XIV-XVIe, Le Transi de Ligier Richier, etc.
    • Savonnières-devant-Bar Logo Rivière Canal de la Marne au Rhin
    • Longeville-en-Barrois
    • N1135
  • Meuse (55) - N135
    • Tannois
    • Tronville-en-Barrois
    • Velaines
    • Villageetape Ligny-en-Barrois ID16a Portes, Tour Valéran, Église XII-XIVe N4
  • Meuse (55) - D966
    • Menaucourt Logo Rivière Canal de la Marne au Rhin
    • Naix-aux-Forges ID16a Nasium
    • Saint-Amand-sur-Omain
    • Tréveray
    • Laneuville
    • Saint-Joire
    • Evaux
    • Demange-aux-Eaux
    • Baudignécourt
    • Houdelaincourt Logo Rivière L'Ornain D960
    • Abainville
    • Gondrecourt-le-Château ID16a Église XIe, Tour
    • Vouthon-Bas
    • Vouthon-Haut
  • Vosges (88) - D166
    • Greux
    • Tronc commun Tronc commun avec la D164, jusqu'à Neufchâteau.

De Neufchâteau à Épinal (jusqu'en 1973)

  • Vosges (88) - D166
    • D164 Neufchâteau ID16a Ville Ancienne D74 D674
    • ONF Forêt de Neufeys
    • Logo Rivière La Frezelle
    • Rouvres-la-Chétive
    • Châtenois
    • Mannécourt C207 A31  Sortie bleue 10 
  • Vosges (88) - D266 (déviée par la D166)
    • La Neuveville-sous-Châtenois D14
    • Houécourt D13
    • Gironcourt-sur-Vraine Logo Rivière La Vraine D3
    • D14
  • Vosges (88) - D166
    • Ménil-en-Xaintois
    • Dombasle-en-Xaintois
  • Vosges (88) - D266 (déviée par la D166)
    • Rouvres-en-Xaintois
    • Domvallier Logo Rivière Le Val d'Arol D17
  • Vosges (88) - D266 (déviée par la D166)
    • Mirecourt Logo Rivière Le Madon ID16a Centre Ville, Musée de la Lutherie D10 D413
    • Mattaincourt D429
    • Velotte-et-Tartignécourt
    • Racécourt D28
    • Logo Rivière Le Robert
    • Dompaire D165
    • Madonne-et-Lamerey Logo Rivière La Gitte
    • Hennecourt D6 D39

D'Épinal à Remiremont (jusqu'en 1887)

  • Vosges (88) - D157
    • Épinal Logo Rivière La Moselle / Canal de l'Est ID16a Basilique, Château, Pôle Images D420
    • Saint-Laurent D434
    • Dinozé ID22 Cimetière Militaire Américain
    • Arches
    • Pouxeux D159Bis
    • Eloyes
    • Saint-Nabord
    • Remiremont

De Remiremont à Mulhouse (actuel)

  • Vosges (88) - N66
    • N57 Remiremont ID16a Abbatiale, Palais Abbatial D3 D23 D417
    • Lépange
    • Maxonchamp
    • Les Meix
    • Rupt-sur-Moselle D35 D466
    • La Roche
    • Saulx Logo Rivière La Moselle
    • Ferdrupt
    • Remanvillers
    • Lettraye
    • Ramonchamp
    • Le Thillot ID16a Les Hautes-Mynes D486
    • Fresse-sur-Moselle
    • Le Pont-Jean
    • Saint-Maurice-sur-Moselle Logo Rivière Le Ruisseau des Charbonniers D465
    • Bussang ID16a Théâtre du Peuple
    • ID16b Source de la Moselle
    • Col Col de Bussang (727 m)
      RN66 8868

      Borne de limite de départements au col de Bussang.
      © Lloyd_cf

  • Haut-Rhin (68) - N66
    • ID19 
    • Urbès ID22 Cimetière Militaire Allemand
    • Fellering D13Bis
    • Husseren-Wesserling
    • Ranspach
    • Saint-Amarin
    • Moosch ID22 Cimetière Militaire Français
    • Gehren
    • Willer-sur-Thur Logo Rivière La Thur
    • Bitschwiller-lès-Thann
    • Thann ID16a Collégiale Saint-Thiébaut, Oeil de la Sorcière, Nombreux Monuments D103
    • Vieux-Thann D35
    • C107 
    • Cernay ID16a Porte de Thann ID22 Cimetière Militaire Allemand D2 D483
    • C107 D83  Sortie verte D83 
    • C207 A36  Sortie verte 16  - C107 D68

Ancien tracé de Lutterbach à Rixheim (jusqu'en 1973)

Ancien tracé de Rixheim à Bâle (jusqu'en 2006)

Description du tracé actuel

  • La RN66 débute au niveau de l'autoroute A36 par un échangeur complet avec cette dernière. Elle est dans un premier temps dénivelée et à 2x2 voies, mais se révèle très dangereuse. La vitesse y est limitée à 110 km/h et, attention, un radar automatique y veille dans le sens en provenance de Thann à proximité de la sortie desservant Wittelsheim.
  • Après quelques kilomètres traversant un bois se trouve le premier carrefour à niveau, très accidentogène. De ce fait, une dénivellation est prévue.
  • Peu après, on rencontre l'échangeur avec la D83 (68), qui est presque un trèfle complet. Quelques centaines de mètres après se trouve le premier giratoire desservant une zone commerciale et la ville de Cernay. Il existe moins d'un kilomètre plus loin un second giratoire, plus récent, qui a permis de supprimer un tourne-à-gauche responsable de plusieurs accidents mortels.
  • La RN66 entre ensuite dans la vallée de la Thur. La route est toujours à 2x2 voies, mais cette dernière se termine au carrefour de la Z.I. de Vieux-Thann, qui sera remanié en profondeur à court terme (voir ci-dessus). Immédiatement après, la RN66 rentre dans l'agglomération thannoise.
  • Dans la traversée de Vieux-Thann, où les poids-lourds circulent au nez des riverains de la RN, se trouvent plusieurs carrefours à feux. La route longe ensuite le complexe chimique de Thann/Vieux-Thann (le plus ancien de France toujours en activité) sur plus d'un kilomètres, toujours en pleine agglomération. C'est d'ailleurs à peu près au centre de cette section qu'intervient la rupture entre les deux communes de Thann et Vieux-Thann. Il existe ici plusieurs carrefours avec la voirie urbaine.
  • Quelques centaines de mètres plus loin, après être passé devant la gare, la RN franchit la voie ferrée Mulhouse - Thann - Kruth par un passage à niveau qui devrait être dénivelé à moyen terme. Un accès à droite permet d'emprunter l'ancien tracé passant au cœur de la ville historique, au pied de la collégiale Saint-Thiébaut et dans de petites ruelles de centre-ville pavées et étroites. Depuis 20 ans, une déviation très proche du centre-ville, reprenant le tracé une ancienne allée piétonne arborée et non revêtue, longeant la voie ferrée, permet d'éviter la ville historique, où les camions avaient du mal à circuler. Cette sorte de rocade comprend plusieurs carrefours à feux, devenant problématiques de nos jours avec l'augmentation incessante du trafic de transit, et qui seront transformés en trémies à long terme. Au nord de la ville, la route prend un peu de distance avec la voie ferrée et croise l'autre extrémité de l'ancien tracé par la ville par le moyen d'un giratoire construit récemment (carrefour de La Rochelle).
  • La RN sort progressivement de la ville de Thann en longeant une zone industrielle et commerciale. La section en question sera transformée en boulevard urbain (voir ci-dessus). Un deuxième giratoire sera construit à la limite des communes de Thann et Bitschwiller, et permettra non seulement la desserte du centre commercial et de la future voie de desserte locale (voir ci dessous également) mais aussi le futur raccordement de la déviation de Bitschwiller/Willer, dont les travaux commenceront en fin d'année.
  • De nos jours, la RN traverse encore les grands villages de Bitschwiller-lès-Thann et Willer-sur-Thur mais une déviation est prévue (voir ci-dessus). À la sortie de Willer, la voie ferrée est à nouveau franchie. Un kilomètre plus loin, la RN66 entre dans le village de Moosch. À la sortie de ce dernier, elle se raccorde par un giratoire à l'ancien tracé passant au cœur de Saint-Amarin. La rocade de cette dernière ville, mise en service en 1995, est intégralement construite en déblai. Tout le long, elle est encadrée de protections acoustiques car elle coupe la ville en deux : d'un côté les habitations et le centre-ville ; de l'autre, une zone industrielle. Après un second giratoire, la route traverse le village de Ranspach avant de longer le grand Parc de Wesserling.
  • Peu après se trouve un troisième giratoire. La RN oblique vers la gauche alors que tout droit, une route départementale permet de desservir le fond de la vallée de la Thur. La RN66 traverse un dernier village, Urbès, avant d'entreprendre la très dangereuse montée du col de Bussang, en lacets. L'inclinaison de la chaussée est très forte et les virages très prononcés. On trouve d'ailleurs une voie de détresse dans le sens descendant (Remiremont-Mulhouse). Au sommet, une légère descente permet d'arriver au dessus de la ville de Bussang, partiellement déviée de nos jours. Nous sommes maintenant dans le département des Vosges (88). Un imposant viaduc, datant certainement des années 70 ou 80, domine la ville de Bussang. Attention aux radars automatiques, ils sont nombreux dans la vallée de la Moselle, dont la traversée débute ici. Malgré cette semi-déviation, une partie de la route traverse quand même la commune de Bussang.
  • La vallée de la Moselle est, comme la vallée de la Thur, une vallée très industrialisée, ravagée économiquement par le déclin de l'industrie textile, fer de lance de l'économie locale aux XIXe et XXe siècle. Une certaine reconversion économique s'est opéré à la fin du XXe siècle, en particulier dans la vallée de la Thur. C'est pour cela qu'il n'est pas rare de trouver d'anciennes usines désaffectées en traversant ces deux vallées.
  • Plusieurs communes sont en suite actuellement traversées : Saint-Maurice-sur-Moselle, Fresse-sur-Moselle, Le Thillot, Ferdrupt et Rupt-sur-Moselle. Elles seront toutes déviées à long terme ; une voie express devant être continue de Remiremont au col de Bussang (limite 68/88). L'actuelle route longe toujours la Moselle à distance plus ou moins grande. Après Ferdrupt, Rupt-sur-Moselle est désormais contournée. La nouvelle route est à 2x1 voies, pouvant être doublée à 2x2 voies ainsi que dénivelée (actuellement, les croisements avec la voirie locale se font par des giratoires).
  • Ensuite, la route devient une voie express à 2x2 voies, permettant de contourner Remiremont. La vallée s'ouvre et se fait plus large. La Moselle est toujours présente, à la droite de la route cette fois-ci. La RN66 se termine enfin sur la voie express RN57, par un échangeur complet privilégiant les liaisons vers Nancy.

Voie express

De Mulhouse à Vieux-Thann

Historique

  • A compléter

Itinéraire

  • Haut-Rhin (68) - N66
    • C108 D68 (68) (Rocade de Mulhouse)
    • C107 N66
      •  Sortie verte 1  (Mulhouse-Dornach) D66 (68) : Villes desservies : Mulhouse Dornach, Les Coteaux, Centre, Morschwiller-le-Bas, Zone commerciale, Parc d'Activités
      •  Echangeur vert Échangeur entre RN66 et A36 Paris | Lyon | Belfort || Strasbourg | Freiburg | Bâle | Mulhouse-centre | Mulhouse-est
    • Devient C107 N66 E512
      •  Sortie verte D20  (Lutterbach) : Villes desservies : Lutterbach, Reiningue
    • C108 N66 E512
    • C29a N66 E512 B14 110
      • CE15a Aire de service : Thann (sens Mulhouse-Remiremont)
      •  Sortie verte D19  (Wittelsheim) : Villes desservies : Wittelsheim, Reiningue, Base départementale de voile
      •  AB6   (Z.I. Europe) : Ville desservie : Z.I. Europe
        • Radar Vitesse : 110 km/h  (sens Cernay > Mulhouse)
      •  Echangeur vert Échangeur entre RN66 et D83 (68) vers A36 (Belfort) | Belfort par RD | Altkirch || Colmar | Guebwiller | Cernay-est | Cernay-nord
      • AB25  (La Croisière) : Villes desservies : Vers D83 (68) (A36, Belfort) ; Autres villes desservie : Cernay, Zone commerciale
      • AB25  (Saint-André) : Villes desservies : Aspach-le-Haut, Cernay, Zone commerciale
      • A17   (Z.I. Vieux-Thann) : Ville desservie : Zone Industrielle du Pays de Thann
    • C30 B14 90

De Rupt-sur-Moselle à Remiremont

Historique

  • A compléter

Itinéraire

  • Vosges (88) - N66
    • Section à 2x1 voies ayant le statut de route express
    • AB7 N66 E512
      • AB25  (Saulx) VC : Villes desservies : Rupt-sur-Moselle, La Roche, Saulx
    • C107 N66 E512
    • C108 N66 E512
      • AB25  (Les Meix) : Villes desservies : Rupt-sur-Moselle, Lépange, Maxonchamp, Les Meix
    • Section à 2x2 voies ayant le statut de route express
    • C107 N66 E512
      •  Sortie verte D35A  (Vecoux) : Ville desservie : Vecoux
      •  Sortie verte D466  (Remiremont-sud) : Ville desservie : Remiremont (trois-quarts-échangeur)
      •  Sortie verte D417  (Remiremont) : Villes desservies : Remiremont, Saint-Étienne-lès-Remiremont, Saint-Amé, Gérardmer, la Bresse
      •  Sortie verte   (ZI Choisy) : Quartier desservi : Remiremont ZI Choisy (une sortie seule côte Epinal)
      •  Echangeur vert Échangeur entre RN57 et RN66  : Nancy | Épinal || Besançon | Vesoul | Plombières-les-Bains
    • C108 N66 E512
    • C107 N57 E23

D'Epinal à Châtenois

Historique

  • xx xx 1977 : Section Madone-et-Lamerey - Dompierre-Nord (première chaussée, carrefours à niveau)
  • xx xx 1978 : Section Hennecourt - Madone-et-Lamerey (aménagement sur place, carrefours à niveau)
  • xx xx 1978 : Diffuseur d'Hennecourt (D6)
  • xx xx 1979 : Section Darnieulles - Hennecourt (aménagement sur place, carrefours à niveau)
  • xx xx 1983 : Section Velotte-et-Tatignécourt - Mirecourt-Sud (première chaussée, recalibrage sur place)
  • xx xx 1983 : Section Mirecourt-Sud - Mirecourt-Nord (première chaussée)
  • xx xx 1983 : Déviation de Rouvres-en-Xantois (première chaussée, carrefours à niveau)
  • xx xx 1983 : Section Dompierre-Nord - Velotte-et-Tatignécourt (première chaussée)
  • xx xx 1995 : Section Madone-et-Lamerey - Dompierre-Sud (seconde chaussée, dénivellation des carrefours)
  • xx xx 1996 : Section Gironcourt-sur-Vraine - Châtenois (première chaussée)
  • xx xx 1999 : Diffuseur de Domvallier-Ouest (D17F)
  • 23 12 1999 : Section Uxegney - Darnieulles (2 voies et 2x2 voies)
  • xx xx 2001 : Déviation de Baudricourt (première chaussée)
  • xx xx 2002 : Diffuseur de Bocqueney (VC)
  • xx xx 2006 : Section Darnieulles - Hennecourt (dénivellation des carrefours)
  • xx xx 2013 : Section Hennecourt - Madone-et-Lamerey (dénivellation des carrefours)

Itinéraire

  • Vosges (88) - D166
    • Section aménagée à 2x2 voies ou à double sens, avec carrefours dénivelés, sur 28 km
    • AB7 D166
      • AB25  (D166A) : Villes desservies : Nancy, Saint-Dié, Colmar, Zones Industruelles d'Epinal et Golbey, Vers C107 N57
    • A18 2000 m B14 90 D166
    • C29a  13 km B14 110 D166
      •  Sortie verte D266  (Darnieulles) : Villes desservies : Darnieulles, Uxegney, Les Forges, Chantraine, Lac de Bouzey (demi-échangeur)
      •  Sortie verte C2  (Bocquegney) : Ville desservie : Bocquegney (demi-échangeur)
      •  Sortie verte D6  (Hennecourt) D6-D39 : Villes desservies : Hennecourt, Damas-et-Bettegney, Mazeley, Nomexy
      •  Sortie verte D266  (Madonne) : Villes desservies : Dompaire, Madonne-et-Lamerey
      • AB25  D28 - C107 D165 : Villes desservies : Dompaire-Centre, Dijon, Vittel
    • A18 8.5 km B14 90 D166
      •  Sortie verte D266  (Velotte-et-Tatignécourt-Est) : Villes desservies : Racécourt, Velotte-et-Tatignécourt, Bazegney, Charmes (demi-échangeur)
      •  Sortie verte D266  (Velotte-et-Tatignécourt-Ouest) : Villes desservies : Racécourt, Velotte-et-Tatignécourt, Bazegney, Charmes (demi-échangeur)
        • CE7 Aire de repos 
    • C29b 1000 m B14 90 D166
      •  Sortie verte D429  (Mattaincourt) D429 : Villes desservies : Mattaincourt, Vittel
    • A18 3 km B14 90 D166
    • Section partiellement aménagée a double sens avec carrefours dénivelés sur 14,5 km
    • A18 14.5 km B14 90 D166
      • Logo Rivière Le Madon
      • Mirecourt
      • AB25  (Mirecourt) D413 : Villes desservies : Poussay, Charmes, Nancy, Mirecourt-Centre, Villers, Nomexy
      • AB2 : Ville desservie : Zone Commerciale
      • Ramecourt
      •  AB6 D17D  (Domvallier-Est) : Ville desservie : Domvallier
      •  Sortie verte D17F  (Domvallier-Ouest) : Villes desservies : Baudricourt, Jouvaincourt, Aéroport d'Epinal-Mirecourt, Aéropôle Sud-Lorraine
      •  Sortie verte D266  (Rouvres-en-Xaintois-Est) : Ville desservie : Rouvres-en-Xaintois (quart-échangeur)
      •  AB6 D266  (Rouvres-en-Xaintois-Ouest) : Ville desservie : Rouvres-en-Xaintois
      • Dombasle-en-Xaintois
      • Ménil-en-Xaintois
      •  AB6 D14  (Gironcourt-sur-Vraine-Est) D14 : Villes desservies : Biécourt, Totainville
    • Section aménagée à double sens, avec carrefours dénivelés, sur 8,5 km
    • A18 8.5 km B14 90 D166
      •  Sortie verte D3  (Gironcourt-sur-Vraine-Centre) D3 : Villes desservies : Gironcourt-sur-Vraine-Centre, Saint-Menge, Remoncourt, Coussey
      •  Sortie verte D266  (Houécourt-Est) : Villes desservies : Gironcourt-sur-Vraine-Verrerie, Saint-Menge, Houécourt, La Neuveville-sous-Châtenois
      •  Sortie verte D13  (Houécourt-Centre) D13 : Villes desservies : Contrexéville, Vittel, Bulgnéville, Houécourt
      •  Sortie verte D266  (La Neuveville-sous-Châtenois-Ouest) : Ville desservie : La Neuveville-sous-Châtenois (demi-échangeur)
      • AB25  C207 A31  Sortie bleue 10  : Villes desservies : Nancy  Péage , Dijon  Péage 

Sites SARA

Liens externes utiles

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.