FANDOM



Présentation

  • La route nationale 75, ou RN75, est une ancienne route nationale française qui reliait Tournus à Sisteron via Bourg-en-Bresse et Grenoble.

Historique

Généralités

  • A sa création, en 1824, elle est décrite comme étant la route de Châlons-sur-Saône à Grenoble . Elle succède alors à la Route impériale 93.
  • Le tracé Grenoble - Sisteron est le plus récent car postérieur à la création des routes impériales. Il date en fait du 11/06/1828, date à laquelle la RN75 devient route de Châlons-sur-Saône à Sisteron par Tournus, Cuisery, Romenay, Saint-Trivier, Montrevel, Bourg-en-Bresse, Pont-d'Ain, Lagnieu, Pont du Sault du Rhône, Arandon, les Abrets, Chizein, Voiron, Voreppe, Grenoble, la Croix-Haute et Aspres.
  • En réalité, l'extrémité Sud de la route se situe à Aspres-sur-Buëch. Elle est reportée le 20/09/1842 à Serres (Pont-la-Barque) grâce à la création d'un nouveau tronçon de route plus direct. Ce terminus sera porté à Sisteron en 1950 puis au Nord de cette ville après 1978.
  • A l'origine, la RN75 longeait le Rhône sur sa rive droite de Lagnieu à Sault-Brénaz. En 1979, un nouveau tracé fut adopté sur la rive gauche, par Vertrieu, en utilisant le pont sur le Rhône de la D65 vers Crémieu, puis le tracé de la RD65G . En Isère, le kilométrage de la RD1075 est d'ailleurs toujours compté de Sault-Brénaz. La route de rive droite est devenue D122 dans l'Ain et D52N dans l'Isère.
  • Dans toute son histoire, le terminus de la N75 a fluctué mais cet axe s'est très souvent arrêté sur une route à plus grand numéro :
    • N85 à Voreppe avant 1824.
    • N93 à Aspres-sur-Buëch de 1824 à 1842.
    • N94 à Serres de 1842 à 1950.
    • N85 au Tunnel de Sisteron de 1950 à 1978.
    • N85 au Nord de Sisteron de 1978 à 2006.
  • En 1973, la section Tournus - Bourg-en-Bresse fut déclassée en D975.
  • La RN75 devient route de Bourg-en-Bresse, N. 83, à Sisteron, N. 85.
  • L'intégralité de l'itinéraire restant a été déclassée en 2006 car elle est doublée par l'A40 et l'A51 jusqu'au Col du Fau. Entre Grenoble et Sisteron, le tracé de la N85 lui fut préféré car plus proche de celui de la future A51 et offrant la possibilité d'une connexion avec la N94. Néanmoins, la D1075 est toujours autant empruntée car elle est bien plus directe que le tracé par Gap, ce qui renforce le besoin d'un aménagement lourd en l'absence d'autoroute.

Aménagements

  • Aménagement à 2x2 voies entre Le Guidon et Bourg-en-Bresse : Novembre 1973.
  • Déviation de Bourg-en-Bresse : voir Rocade de Bourg-en-Bresse.
  • Déviation d'Ambérieu-en-Bugey : 1974 (commune avec la D1084).
  • Déviation de Lagnieu : 1993, complément du diffuseur de Charveyron le 8 décembre 1999.
  • Déviation de Vertrieu : 1954.
  • Déviation de Morestel : Section Sud-Ouest en 1993 par un court tronçon neuf reliant des routes existantes, Section Nord-Ouest mis en service le 31 juillet 2008.
  • Pénétrante Ouest de Voiron : 1966 (shunt de l'étroite rue Sermorens).
  • Déviation de Voiron : voir Rocade de Voiron.
  • Déviation de La Buisse : voir D121 (38).
  • Déviation de La Poste de Voreppe : 1947.
  • Déviation de Voreppe : 1942.
  • Écrêtement du Chevalon-de-Voreppe : 1944 (pendant l'Occupation).
  • Déviation du Fontanil : 1940.
  • Déviation de Saint-Robert : 1943.
  • Déviation de Buisseratte : 1939.
  • Déviation de Pique-Pierre : 1950 (permise par le bombardement du 16 août 1944...).
  • Contournement de L'Esplanade à Grenoble : 1955.
  • Pont de la Porte de France à Grenoble : 24 décembre 1957 en aval et décembre 1958 en amont.
  • Déviation de Monestier-de-Clermont : 27 juin 2005 (DUP 12 juillet 2000).

Rôle

  • Dans les départements de la Saône-et-Loire, de l'Ain et de l'Isère, la route départementale 1075 joue le rôle d'itinéraire bis "Valence - Côte d'Azur" et "Paris - Mâcon".
  • De Tournus à Bourg-en-Bresse, la RD975 supporte le trafic à moyenne distance entre Chalon-sur-Saône et Bourg-en-Bresse. Elle dessert aussi l'échangeur 5 de l'A40, permettant au trafic issu de Mâcon de rejoindre le centre-ville de Bourg-en-Bresse.
  • La section Bourg-en-Bresse - Grenoble est classée "itinéraire vert". Cet itinéraire permet d'atteindre Grenoble (et Chambéry en s'échappant à Ambérieu) sans passer par la région lyonnaise. Cependant, la traversée de Morestel est interdite aux PL de 19 tonnes et plus. Le profil de la section les Abrets-Voiron se prête également mal au trafic de PL. Voiron est également indiqué en vert à partir d'Evrieu (croisement de la RD1516). Il existe des antennes classées également "itinéraire vert" :
    • de Lagnieu vers l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry par la RD20;
    • de Lancin vers Bourgoin-Jallieu par la RD522. Il s'agit également d'un itinéraire "Bis" Dijon -> Valence.
  • Il existe également des troncs communs :
    • De Bourg-en-Bresse à Pont-d'Ain, avec l'itinéraire Bourg-en-Bresse - Genève. Ce trafic n'est pas dirigé vers la RD979 car le profil est difficile et le col du Berthiand peut être fermé en hiver;
    • De Pont-d'Ain à Saint-Denis-en-Bugey, avec l'itinéraire vert Genève/Oyonnax - Lyon, assuré par la RD1084;
    • De Bourg-en-Bresse à Ambérieu, avec l'itinéraire Bourg-en-Bresse - Chambéry via la RD1504;
    • A Evrieu, sur une courte distance avec l'itinéraire Lyon - Aix-les-Bains/Chambéry écoulé par la RD1516;
    • A Voiron, avec l'itinéraire Chambéry-Valence (RD502 et RD592).
    • A Voreppe, avec l'itinéraire Lyon-Grenoble, issu de la RD1085.
    • A Serres, avec la D994 écoulant le trafic de la vallée du Rhône (Orange, Montélimar) à Gap.
  • De Voreppe à Varces via Grenoble, elle assure le trafic interne à l'agglomération. Le trafic à plus longue distance emprunte les autoroutes A48, A480 et A51, gratuites.
  • Au Sud de Grenoble, elle supporte le trafic Grenoble-Sisteron et forme un itinéraire bis "Côte d'Azur" qui a pour but de désengorger la vallée du Rhône.

Futur

  • D'ici quelques années, la RD1075 des aménagements sont envisagés entre Bourg-en-Bresse et Lagnieu. En effet, la portion entre l'échangeur "Tossiat - Bourg sud" de l'A40 et l'entrée dans la ville de Bourg-en-Bresse sera prochainement dédoublée en 2x2 voies comportant plusieurs giratoires. Entre Ambérieu-en-Bugey et Lagnieu, deux carrefours giratoires devraient être réalisés près d'Ambutrix avec les D5C et D40B.

Description

De Tournus à Bourg-en-Bresse

  • La RD975 se détache de l'ex-RN6 à la sortie de Tournus. Elle franchit immédiatement la Saône. Après Cuisery, elle pique droit vers le sud-est à travers la plaine de la Bresse. Par temps sec, on peut voir le Jura à l'est, et les collines du maconnais à l'ouest.
  • Peu avant Bourg-en-Bresse, elle croise l'autoroute A40, desservie par l'échangeur 5, puis retrouve l'ex-RN79 à un giratoire. D'ici part également la Rocade de Bourg-en-Bresse en direction de la RD1083, vers Lons-le-Saunier.
  • A Fleyriat, cette même rocade se détache à droite pour rejoindre la RD1083 vers Lyon.
  • La RD1075 contourne Bourg-en-Bresse par l'est grâce à un boulevard urbain, majoritairement à 2x2 voies avec feux tricolores.

De Bourg-en-Bresse à Sault-Brénaz

  • A la sortie de Bourg-en-Bresse, on croise la voie ferrée Bourg-Bellegarde, dont le passage à niveau a été remplacé par une trémie en 2007 dans le cadre des travaux de réhabilitation de cette ligne. Au-delà, la route continue dans la plaine, en se rapprochant du Revermont et en longeant la voie ferrée Mâcon-Ambérieu. Elle recroise l'A40 au droit de l'échangeur 7. Avant Pont-d'Ain, elle franchit une par une les bretelles de l'échangeur A40 - A42. A Pont-d'Ain, on croise l'ancien tracé de la RN84 par un carrefour à feux, avant de franchir la rivière d'Ain. Peu après, le tracé actuel de la RN84, devenue RD1084, se greffe à gauche par un carrefour à "stops" et "tourne à gauche"". Le relief devient plus hardu à l'horizon puisque l'on s'approche désormais du Bugey.
  • L'entrée dans le secteur d'Ambérieu est marquée par un grand giratoire, suivi d'une portion comportant 2, 3 ou 4 voies selon les secteurs. Un échangeur permet à la RD1504 de s'échapper vers Chambéry, et l'on franchit aussitôt la voie ferrée Mâcon-Ambérieu. Juste après, un autre échangeur donne accès à la RD77E, desservant l'échangeur 8 de l'A42. Puis vient l'échangeur (assez sommaire) de la RD904 vers Chalamont, Villars-les-Dombes.
  • Après avoir franchi la voie ferrée Lyon-Genève, il faut bifurquer sur la droite par un échangeur pour ne pas emprunter la RD1084, qui file vers Lyon. La route pique plein sud, en restant le long du versant occidental du Bas Bugey.
  • A partir de Lagnieu, le tracé de la route a connu plusieurs modifications, comme précisé au chapitre "Aménagements réalisés".

Ancien tracé en rive droite:

  • Après être passée devant une verrerie, la route traversait Lagnieu par une rue assez étroite et comportant des virages serrés. Après Saint-Sorlin, on longeait les falaises du Bugey en longeant le Rhône à distance. La voie ferrée Ambérieu-Villebois était recoupée à plusieurs reprises (elle est ajourd'hui partiellement defferrée). A Sault-Brénaz, il fallait tourner à droite dans un carrefour étriqué en pleine ville (à priorité à droite) pour ne pas filer sur la RD19. On traversait alors le Rhône. Depuis 1986, on traverse aussi l'usine hydroélectrique située sur le canal de dérivation, en rive gauche.

Tracé actuel en rive gauche:

  • Le tracé actuel évite Lagnieu depuis 1993 par un parcours à 2 ou 3 voies sans carrefours à niveau. La déviation de Lagnieu est d'ailleurs reliée à la RD77B par un échangeur composé de deux giratoires et à la RD20A par un demi-échangeur bien intégré. Au sud de la ville, un important giratoire donne accès à la RD20 vers Loyettes et l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Le pont sur le Rhône marque l'entrée en Isère, puis un grand carrefour à îlots permet à la RD65 de s'échapper vers Crémieu. Notre route, elle, s'engage dans un étroit défilé entre le Rhône et le plateau de Crémieu. En face de Sault-Brénaz, elle retrouve le tracé historique par un simple carrefour.

De Sault-Brénaz aux Abrets

  • La route continue dans le défilé compris entre le Rhône et le plateau de Crémieu. Le chemin de fer touristique du Haut Rhône est visible à gauche. Au lieu-dit la Dangereuse, on passe une série de virages serrés qui nous permettent d'atteindre le plateau. On s'éloigne alors du Rhône et du Bugey, et l'on entre à Montalieu-Vercieu. A l'entrée, un giratoire décoré d'une locomotive à vapeur 030T du chemin de fer du Haut Rhône, donne accès à la base de loisirs de la vallée Bleue. La traversée du bourg ne pose pas de difficultés particulières.
  • Il s'ensuit un long parcours quasi-rectiligne jusqu'à Lancin. Dans ce dernier hameau, la RD522 s'échappe vers Bourgoin-Jallieu par un carrefour à "stop" situé en plein virage ! Entre deux virages serrés, on passe devant l'étang de la Serre. Jusqu'en 1987, on croisait ici le Chemin de fer de l'est de lyon, dont la gare d'Arandon est toujours visible à gauche.
  • Après Arandon, face à une tourbière, un très large carrefour avec "tourne à gauche" donne accès à la RD14, menant à l'ancienne centrale nucléaire de Creys-Malville (Superphenix), en cours de démantèlement. Une longue ligne droite en forêt nous mène à Morestel, bourg dominé par sa tour du douzième siècle.
  • A Morestel, la rue est assez étroite. La RD517 nous rejoint à l'entrée du bourg. Les poids-lourds sont déviés par la RD517, puis par une voie communale passant au sud-ouest et débouchant au giratoire de la RD33.
  • Au-delà, le parcours est assez rectiligne, dans un environnement au bâti clairsemé. Tandis que la chaîne du Bugey est visible à l'est, le relief se fait plus vallonné. A Veyrins, d'où l'on peut atteindre le parc de loisirs Walibi par la RD40, on entame une montée douce dans les collines. l'altitude augmente doucement.
  • A Evrieu, il existe un court tronc commun avec la RD1516 entre deux giratoires, qui ont remplacé deux carrefours dangereux en 2001. Peu après, on croise l'A43, et l'on peut observer les chaînes du Bugey, du Chat, de l’Épine et de la Chartreuse à gauche. Puis après être passé devant un parc zoologique, on parvient rapidement aux Abrets. Ici, un giratoire ovale situé en pleine ville donne accès à la RD1006 vers Lyon et Chambéry, et à la RD592 vers l'A43 et Belley. Ce giratoire, parfois difficile pour les poids-lourds, a remplacé un carrefour à feux en 2001.

Des Abrets à Grenoble

  • Peu après les Abrets, on attaque l'ascension des collines du bas Dauphiné, qui nous mènera au col du Banchet, à 692 mètres d'altitude. Les chaînes de l’Épine et de la Chartreuse sont visibles à l'est. Après une courte montée suivant la zone industrielle de Charancieu, la traversée de La Bâtie-Divisin est marquée par une forte montée supérieure à 10%. Un secteur plus plat lui fait suite jusqu'à Montferrat. Dès la sortie de ce village se dresse un mur à 14%, suivi d'une montée à 9% jusqu'au col du Banchet. A droite, on voit le lac de Paladru, blotti entre les collines.
  • Passé le col, on redescend immédiatement vers le val d'Ainan. Les collines dépassent 700 mètres d'altitude, sont plus pentues et boisées. Après Chirens, on débouche sur une descente à 12% qui nous permet d'observer Voiron et la vallée de l'Isère.
  • Au bas de la descente, le tracé a été modifié en 2002 puisque la rocade de Voiron (RD1076) est établie dans la continuité. Le tracé historique de la RD1075 n'est parcourable qu'en direction de Bourg (une bretelle d'entrée simple se greffe sur la rocade). Pour retrouver la RD1075 en direction de Grenoble, il faut emprunter la RD12. La RD1075 passe ici devant une zone commerciale.
  • L'ancienne descente à 2x2 voies qui débouchait sur un feu après un virage a été convertie en boulevard urbain en 2002, avec 2x1 voies et séparateur central, plateau ralentisseur, bandes cyclables. Puis l'on commence à traverser Voiron, sa cathédrale se dresse en face, en bas de la descente. Devant elle, on tourne à droite au carrefour de la RD502.
  • La RD1075 est à sens unique dans le quartier de la gare (sens Grenoble-Bourg). Le trafic est canalisé par la RD592, puis par le boulevard Denfert Rochereau. On croise par deux fois la voie ferrée Lyon-Grenoble. A la sortie de la ville, on passe devant les caves de la Chartreuse.
  • On traverse Coublevie, puis l'on descend lentement vers la vallée de l'Isère. La Chartreuse se dresse en face, et le Vercors à droite. Aujourd'hui, on ne traverse plus la Buisse : le trafic est dirigé vers la RD121, puis la RD1085.
  • Passé la Buisse et ses plateaux ralentisseurs, on commence à longer le massif de la Chartreuse. Malheureusement, c'est d'abord le long d'une immense carrière que l'on passe.
  • A Voreppe, la RD1085, en provenance de Lyon, nous rejoint par un grand giratoire, suivi d'une portion à quatre voies avec feux tricolores. Un autre giratoire immense donne accès à la RD3, qui permet de rejoindre l'A48, gratuite. A partir d'ici, la RD1075 joue donc un rôle de desserte locale.
  • On évolue maintenant dans la vallée de l'Isère, entre Chartreuse et Vercors. On traverse successiviement Fontanil-Cornillon, Saint-Egrève et Saint-Martin-le-Vinoux avant de rejoindre l'A48, qu'il faut emprunter sur deux kilomètres. Le tracé de la RD1075 passe ensuite dans de petites rues au bas de Saint-Martin-le-Vinoux (route de Lyon), derrière l'esplanade, avant d'arriver à la porte de France.
  • On franchit l'Isère et l'on traverse Grenoble par le cours Jean Jaurès, à 2x2 voies avec voie de bus latérale. On croise successivement les lignes A/B et C du tramway.

De Grenoble à Sisteron

  • Le tracé se poursuit à travers les quartiers sud de Grenoble. Au Rondeau, on croise la rocade sud avant d'entrer à Échirolles. Ici, nous sommes sur une route à deux chaussées comportant chacune une voie bus, et deux contre-allées desservent les propriétés. La voie ferrée Grenoble-Veynes longe la route sur la gauche.
  • Au Pont-de-Claix, le tracé historique de la RN85, devenue D1085A, se sépare sur la gauche. Peu après, on franchit son tracé actuel sur le portail ouest du petit tunnel qu'elle franchit, avant de franchir le Drac le long du pont Rouge historique.
  • La route longe le massif du Vercors, à droite (est), tandis que l'Oisans est visible à gauche (ouest). On croise l'A51 à la sortie de Varces: cet échangeur marque la fin de sa partie gratuite.
  • A Vif, nous arrivons au pied de la rampe à venir. Le tracé va s'élever progressivement dans la vallée de la Gresse en nous offrant un beau panorama sur le flanc oriental du Vercors (les Deux Sœurs - Agathe et Sophie, 2193 mètres -, la Grande Moucherolle -2284 mètres-). On passe d'abord sous les viaducs du Crozet: un viaduc ferroviaire en maçonnerie sur la ligne Grenoble-Veynes, puis deux viaducs à arches de béton sur l'A51. On recroise cette autoroute à deux reprises avant de la franchir à nouveau sur la tranchée couverte du Serf. Au-delà, les tracés de la route et de l'autoroute sont parallèles et très proches.
  • A Saint-Martin-de-la-Cluze, on franchit le passage à niveau n°22 de la ligne Grenoble-Veynes avant de parvenir au giratoire de la D110. De 1999 à 2007, l'A51 venait se greffer ici. Au-delà, l'ascension se poursuit en douceur, parsemée de quelques virages serrés, puis nous passons sous le viaduc de Monestier de l'A51.
  • Monestier-de-Clermont marque la fin de la première ascension. Cette bourgade comporte aujourd'hui une courte déviation partielle qui évite la partie la plus étroite de la rue. Juste après, on atteint le col du Fau (899m), où lA51 vient se terminer sur un giratoire.
  • Le col marque l'entrée sur le plateau du Trièves. Alors que l'on continue de longer le Vercors sur la droite (avec le Grand Veymont, point culminant du Vercors avec 2341m), un panorama grandiose se dévoile sur la gauche : le plateau du Trièves au premier plan, la vallée du Drac, les massifs du Taillefer et du Dévoluy (Grande tête de l'Obiou, 2.789 m, Grand Ferrand, 2.758m). Sur la droite, on peut admirer plusieurs viaducs élevés et en courbe de la voie ferrée Grenoble-Veynes, établie en hauteur sur les flancs du Vercors: viaducs de la Thoranne et d'Orbannes notamment.
  • A Clelles, dominée par le Mont Aiguille, l'ascension reprend doucement en direction du col de la Croix-Haute (1176m). Un étranglement boisé le précède. Le col marque la limite de l'influence méditerranéenne: le climat, le paysage et l'architecture changent radicalement.
  • La descente se déroule dans la vallée du Lunel, puis dans la vallée du Buëch après Lus-la-Croix-Haute. La vallée est assez encaissée par endroits. Le tracé se déroule le long du Buëch et de la voie ferrée, en traversant plusieurs petits villages, jusqu'à Pont-la-Dame. Ce lieu-dit constitue un étranglement de la vallée. C'est également ici que se sépare la D994B vers Veynes et Gap.
  • Le tronçon Col du Fau - Pont-la-Dame est rendu assez agréable par la présence de nombreux virages rectifiés, la quasi-absence de traversées d'agglomérations, les nombreuses facilités de restauration tout au long du parcours et les paysages remarquables. L'ex-RN75 constitue ainsi une alternative intéressante à la Route Napoléon pour le trajet Grenoble - Gap.
  • Au-delà, la vallée s'élargit. A Aspres-sur-Buëch, les RD994A et RD993 se séparent, respectivement vers Gap et Valence.
  • Au-delà, la vallée du Buëch se fait plus ouverte. Un étranglement de la vallée annonce Serres, d'où la RD994 se débranche en direction de la vallée du Rhône. La vallée s'ouvre à nouveau au-delà. La route longe la voie ferrée Briançon-Marseille et la recoupe plusieurs fois. A Mison, le tracé s'élève un peu, puis redescend en franchissant le canal EDF.
  • Le giratoire situé à l'entrée de Sisteron marque la fin de l'ex- RN75. On peut poursuivre sa route sur l'ex- RN85 gratuite et sûre, à moins que l'on ne préfère emprunter l'A51 payante.

Autour de la route

  • Eglise de Brou, Bourg-en-Bresse;
  • Plateau de Crémieu, grottes de la Balme;
  • Massif du Bugey;
  • Lac de Paladru;
  • Voiron, caves de la Chartreuse: dégustations et film en 3D;
  • Massif de la Chartreuse;
  • Grenoble;
  • Massif du Vercors, le plateau du Trièves, le Mont Aiguille.
  • Massif du Dévoluy.
  • Sisteron et sa citadelle.

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé déclassé en 2006.
En orange Sections déclassées localement après déviation.
En jaune Tracé déclassé en 1973.
En vert Tracé originel cédé à la RN479 en 1973, déclassé en 2006.
En violet Ancien tronc commun avec l'ex-RN79.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Tournus à Attignat (avant 1973)

RN75 - Borne

Borne kilométrique de la RN75 conservée dans un jardin privé.
© sosonationale75

  • Saône-et-Loire (71) - D975
    • D906 Tournus ID16a Abbaye Saint-Philibert, Églises D14 D37
    • Logo Rivière La Saône
    • Lacrost D37
    • Cuisery ID16a Tour, Chapelle XIe, Église XVIe D933
    • Brienne D971
    • Veilly
    • D37
    • Romenay D12
  • Ain (01) - D975
    • Logo Rivière La Voye
    • Saint-Trivier-de-Courtes ID16a Église XIVe, Fermes Anciennes D2
    • Rouillet
    • Mantenay-Montlin
    • St-Julien-sur-Reyssouze Logo Rivière La Reyssouze D1
    • Jayat
    • Montrevel-en-Bresse D28
    • Attignat
    • Vacagnole
    • A40  Sortie 5 

D'Attignat à Bourg-en-Bresse (reclassé de 1994 à 2006)

De Bourg-en-Bresse à Sisteron (avant 2006)

N75 LaVavrette (AzA)

La D1075 (ex-RN75) à proximité de l'A40 en allant vers Bourg-en-Bresse
© radars-auto.com / AzA

  • Ain (01) - D1075
    • Brou ID16a Monastère Royal
    • ONF Forêt de Seillon
    • Noirefontaine
    • Logo Rivière La Leschère
    • La Vavrette A40  Sortie 7 
    • Le Molard
    • La Chapelle
    • Mas-Pommier D17
    • Pont-d'Ain Logo Rivière L'Ain ID16a Château D984 A40
    • D12
    • Coutelieu D77
    • Logo Aeroport Aérodrome d'Ambérieu
    • Ambérieu-en-Bugey Logo Rivière L'Albarine ID16a Château et Parc des Echelles D36 D904 D904 D1084 D1504
    • Saint-Denis-en-Bugey ID16a Tour Saint-Denis
    • Ambutrix
    • Lagnieu ID16a Château D20A D40
    • Saint-Sorlin-en-Bugey ID16a Église Romane, Maison-Fresque XVIe, Ruines de châteaux D20 D20A
    • Sault-Brénaz Logo Rivière Le Rhône D19
  • Isère (38) - D1075
    • D65
    • Vertrieu
    • Montalieu-Vercieu Logo Rivière Le Furon
    • Courtenay (Lancin) D522
    • Arandon Logo Rivière La Chogne
    • Logo Rivière Lac de la Save
    • Morestel ID16a Tour XIIe, Église Gothique D16 D33 D517 D1075A
    • Chat-Huant
    • Curtin
    • Veyrins-Thuellin Thuellin
    • Veyrins-Thuellin Le Périer
    • Veyrins-Thuellin Veyrins D40
    • Corbelin D82
    • La Bâtie-Montgascon (Evrieu) D1516
    • Maroc (Anct Pompelin)
    • Fitilieu ID16b Zoo : Domaine des Fauves
    • Les Abrets D592 D1006
    • La Bâtie-Divisin ID19 
    • D50
    • Montferrat
    • Col Col du Banchet (692 m)
    • L'Arsenal D82
    • Chirens Logo Rivière L'Ainan
    • Le Fagot ID19 
    • D1076 (Rocade de Voiron)
    • D592 D520
    • Voiron ID16a Églises, Caves de la Chartreuse D12 D520
    • ID19 
    • La Buisse D121
    • D1085
    • Voreppe ID16a Prieuré Saint-Didier, Châteaux ID19  D3 D520A D520E
    • Le Chevalon
    • Fontanil-Cornillon
    • Saint-Egrève D105F
    • Saint-Martin-le-Vinoux A48 E711 E713 N481
    • Grenoble Logo Rivière L'Isère ID16a Nombreux Monuments A41 A480 N87 E712 N481 D5 D15 D106 D512 D531 D590 D1087 D1090 D1532
    • Echirolles
    • Le Pont-de-Claix Logo Rivière Le Drac ID16a Pont Lesdiguières N85 D1085A
    • A480 E713
    • Varces-Allières-et-Risset Varces A51
    • Vif Logo Rivière La Gresse ID16a Maison Champollion, Viaduc, Église Romane
    • Saint-Martin-de-la-Cluze (La Gare ou La Coynelle, Anct La Cognelle)
    • Monestier-de-Clermont
    • Col Col du Fau (899 m) A51 E712 D34
D7a ex-RN75 Clelles

Panneaux Michelin sur l'ancien tracé de la RN75 (aujourd'hui D7A) à proximité de la gare de Clelles-Mens. © FDH

  • Isère (38) - D1075 E712
    • Le Fau
    • Clelles (Gare) D7 D526
    • Saint-Maurice-en-Trièves
    • D66
    • Col Col de la Croix-Haute (1179 m)
  • Drôme (26) - D1075 E712
    • Logo Rivière Le Lunel
    • La Croix-Haute D539
    • Lus-la-Croix-Haute (Gare)
    • Le Caire ID16b Gorges
N75 - Serres

La D1075 (ex-RN75) à Serres. © G.E.

  • Hautes-Alpes (05) - D1075 E712
    • Saint-Julien-en-Beauchêne
    • La Rochette Logo Rivière Le Grand Buëch
    • La Faurie
    • Pont-la-Dame Logo Rivière Le Grand Buëch D994B
    • Aspres-sur-Buëch D993 D994A
    • Aspremont Logo Rivière Le Grand Buëch D993B
    • Alpillonne
    • Pont-la-Barque Logo Rivière La Maraize D994
    • Serres ID16a Église Saint-Arey Logo Rivière Le Buëch D27 D994
    • Montrond Logo Rivière La Channe ID16a Tour
    • Eyguians D949
    • Laragne-Montéglin Logo Rivière La Véragne ID16a Château, Églises D942

Diaporama

Entre le sud de Grenoble et Sisteron

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.