FANDOM


Présentation

  • Le Conseil fédéral suisse définit une route principale comme étant une route de grand transit.
  • Le réseau routier principal est un réseau routier doté d'une numérotation nationale qui se superpose sur le réseau routier cantonal. Du fait de l'importance de ce type de voie, une route principale est soit une route cantonale à grande circulation qui « efface » la route cantonale, soit une route nationale de 3ème classe. Elle se base sur le même principe que celle d'une route européenne. Seules les 30 premières routes principales ont une plaque numérotée sur les panneaux, et sont facilement repérables sur les cartes routières. Les autres routes principales numérotées de 100 à 499 n'ont pas de plaque numérotée sur les panneaux. Celles qui sont numérotées de 500 à 599 n'ont pas de plaque numérotées sur les panneaux et sont en plus de cela des routes dont la largueur maximale signalée est de 2m30.

Historique

  • Ce type de route a été créé en 1912 par la Société suisse pour le numérotage des routes (SSNR). Pendant la Première Guerre mondiale, cette société va numéroter les nouvelles routes principales allant de 1 à 19 avec de nombreuses annexes suivies de 1 ou 2 chiffres après le point.
  • En 1934, le gouvernement définit 195 routes principales pour numéroter les petites routes cantonales.
  • De 1937 à 1974, un nouveau système de numérotation est appliqué. Les routes principales de grande importance sont numérotées de 1 à 47 ; les autres routes secondaires sont numérotées à partir du numéro 60. En 1957, un bon nombre de routes sont intégrées dans le réseau principal. Quelques sections de routes principales ont été d'ailleurs prolongées.
  • Depuis 1974, c'est le système actuel qui est en vigueur. La dernière réforme est en vigueur par l'ordonnance du 18 décembre 1991.

Routes principales soumises à l'impôt sur les huiles minérales

  • C'est dans l'ordonnance du 07 novembre 2007. Il s'agit des routes cantonales à fonctions régionales et touristiques importantes. Ce texte législatif définit les taux des contributions fédérales ainsi que les conditions de subventionnement et énonce les principes, les directives et les normes applicables à l'élaboration des projets, à l'aménagement et à la construction de ces routes.
  • Le texte actuellement en vigueur porte sur l'utilisation de l’impôt sur les huiles minérales à affectation obligatoire dans le trafic routier. Il remplace une ordonnance du 8 avril 1987, elle-même modifiée par celle du 11 août 1999 qui comprenait un réseau d'une longueur de 2282,1 km.
  • Les tronçons de routes principales sont décomposés en trois types de routes :
    • les routes de plaine (Talstrassen en allemand)
    • les routes alpestres (Alpenstrassen en allemand)
    • les routes du Jura (Jurastrassen en allemand)
  • Les routes principales sont précédées de la lettre H pour les désigner. En effet, le H signifie en allemand "Hauptstrasse", ce qui veut dire "route principale" en français.


Liste des routes principales suisses

Liens externes