Wikia

WikiSara

Signalisation des péages autoroutiers en France

Discussion0
8 495pages sur
ce wiki

Cette fiche présente et explique tous les panneaux en référence avec les gares de péage des autoroutes françaises.

Principe du péage en FranceModifier

  • Les péages sur autoroutes ont été instaurés dans les années 60 en France, avec notamment les A1 (Sanef), A6 (SAPL - Société de l'Autoroute Paris-Lyon, aujourd'hui APRR - Autoroutes Paris-Rhin-Rhône), A7 (SAVR - Société de l'Autoroute de la Vallée du Rhône, aujourd'hui ASF - Autoroutes du Sud de la France) et A13 (SAPN). Ils auraient dû être provisoires, le temps d'amortir la construction de l'infrastructure, mais ils existent toujours aujourd'hui. On construit même encore des autoroutes à péage.
  • On trouve deux types de systèmes de péage :
    • Le système ouvert : les automobilistes ne franchissent qu'une seule gare, soit en sortant de l'autoroute (lorsqu'ils ne parcourent que partiellement la section payante, c'est à dirent lorsqu'ils sortent avant que la section ne redevienne gratuite), soit lorsqu'ils parcourent toute la section payante. Le système ouvert est composé d'une gare pleine voie et de petites gares aux entrées d'autoroute (dans le cas où l'automobiliste entre sur l'autoroute après la gare pleine voie) ou/et aux sorties (dans le cas où il sort avant la gare pleine voie). Ce système est très présent sur de courtes sections à péage. Néanmoins, on le trouve aussi sur de plus longues (A13).
    • Le système fermé : les automobilistes franchissent deux gares : une en entrant, où ils prennent un ticket de péage et une en sortant, où ils s'acquittent du péage en fonction de la distance parcourue. Le système fermé est composé d'une gare pleine voie à chaque extrémité de la section à péage et de petites gares à chaque sortie. Parfois, un système fermé appartient à deux (voir trois) concessionnaires en même temps. C'est le plus fréquemment utilisé en France et se révèle plus pratique sur les longues distances (moins de gares à franchir qu'en système ouvert).
  • Actuellement, deux façons sont utilisées pour calculer le prix à payer de l'usager sur un système fermé :
    • Le système du ticket : l'automobiliste prend un ticket magnétique à l'entrée, contenant plusieurs information comme la gare et l'heure d'entrée. A la gare de sortie, l'automobiliste donne son ticket au péagiste (ou l'insère dans un automate) qui l'insère dans un lecteur, et, par le biais d'un ordinateur ou d'un autre système, permet de calculer le montant du droit de passage. Le système du ticket est le plus ancien et le plus utilisé. Initialement, il s'agissait d'une carte perforée, mais, avec la vague de modernisation des péages à la fin des années 70 - début des années 80, elle a été substituée par le ticket magnétique connu aujourd'hui.
    • Le télépéage : ce système de nouvelle génération a été commercialisé à la fin du XXe siècle (1992, sur l'A50). Il s'agit en fait d'un abonnement. Le signataire de cet abonnement doit disposer sur le pare-brise de son véhicule un badge électronique. A la gare d'entrée, il ne prend pas de ticket mais passe sous un portique (généralement situé sur les voies spéciales tout à gauche), qui détecte le badge (et donc que l'abonné rentre sur la section à péage). Les passages sous les portiques ne nécessitent pas toujours d'arrêt mais la vitesse doit être inférieure à 30 km/h. A la gare de sortie, l'abonné repasse sous un portique. Le montant du parcours est alors prélevé de la somme prépayée (lors de la signature du contrat) automatiquement, ou s'ajoute à la facture à régler. Ce système généralisera pour se substituer certainement au ticket magnétique à très long terme. Aujourd'hui, beaucoup de péages de sortie d'autoroute et tous les péages en barrière pleine voie sur autoroute sont équipés d'une voie télépéage.
  • Depuis quelques années, de nouveaux moyens de paiement se sont développés :
    • Le paiement par carte bancaire. Ce système est composé d'un automate acceptant uniquement les cartes bancaires. Il tend à se multiplier à l'époque actuelle, surtout sur les gares de péage des sorties, prenant la place peu à peu des cabines de péagistes sur celles peu fréquentées (par exemple, celles de l'A29 Amiens - Saint-Quentin). Souvent, ce système est aussi présent sur les sorties d'autoroutes construite après la mise en service (par exemple, sortie 2.1 de l'A36). Mais il a un gros inconvénient : la possession d'une carte bancaire compatible est obligatoire. Il existe aussi sur les barrières pleine voie.
    • Le panier à pièces. Ce mode de paiement est aussi en-train de se multiplier. Il s'agit d'un grand panier métallique dans lequel l'automobiliste "jette" ses pièces. Il est souvent utilisé sur les barrières pleine voie des systèmes ouverts, où le tarif est peu élevé et ne nécessite pas de paiement avec billets, et, souvent, ne rend pas la monnaie.
    • Le péage automatisé est constitué d'un automate permettant le paiement soit par carte bancaire, soit en espèces (billets souvent acceptés et rendu de monnaie), voir même quelquefois par chèque bancaire (contrôle à distance par caméra). On trouve ce système exclusivement sur les gares de péage des sorties peu fréquentées (par exemple, les sorties de l'A89 Combronde-Saint Germain les Vergnes).
    • Le paiement par carte magnétique réservé aux poids-lourds de classe 4 est semblable au paiement par carte bancaire, mais le système est adapté aux poids-lourd.
  • Explications des classes d'automobiles : voir ici. (cliquez sur le numéro de la classe dans le tableau) NB : ce document est valable pour TOUTES les sociétés concessionnaires françaises.
  • Présentation des différentes voies au péage : voir ici. NB : ce document est valable pour TOUTES les sociétés concessionnaires françaises.

La signalisation des péagesModifier

Panneau Signification Panneau Signification
Section a peage 1500m Signale l'entrée sur une section payante à la distance donnée et préconise à l'automobiliste ne voulant pas s'acquitter d'un péage de sortir à la prochaine sortie. Gare de peage 2000m Informe l'automobiliste de son arrivée proche à une gare de péage.
Peage 1000m Même fonction que le panneau précédent. Halte peageSauf-telepeage Ce panneau se trouve très proche d'une gare de péage et oblige l'automobiliste à s'arrêter pour s'acquitter de son droit de passage. Lorsque la barrière de péage est équipée d'une ou plusieurs voies "télépéage sans arrêt", un panonceau "sauf télépéage" est ajouté en dessous de ce panneau.
Prise de ticket Ce panneau se trouve avant les gares de péage dans le sens d'entrée sur une section à péage fermée. L'automobiliste doit prendre un ticket à un automate, qui indique au péagiste de la gare de sortie où cet automobiliste est entré et permet donc le calcul du coût du trajet. Payement peagiste Celui-ci indique la possibilité de payer en espèces par le biais d'un receveur à cette gare de péage. On le trouve dans le sens sortant d'une section à péage fermée et dans les deux sens dans le cas d'une section à péage ouverte. A noter que ce mode de paiement se fait de plus en plus rare sur les péages de sortie sur les autoroutes récentes à trafic plutôt faible (A29 Amiens-Saint Quentin par exemple) où les receveurs sont remplacés par des automates.
Telepeage liber-t Paiement possible avec un abonnement de télépéage Liber-T. Il faut être détenteur d'un badge électronique, qu'on peut acquérir auprès des boutiques des concessionnaires présentes sur les grandes gares de péage. Dans le cas d'une section fermée, l'automobiliste payant avec le système Liber-T ne doit pas prendre de ticket à la gare d'entrée et n'est pas obligé de s'arrêter à la gare de sortie, mais de passer sur une voie spéciale, généralement placée tout à gauche, à chaque gare. Ce système existe aussi sur les sections à péage ouvertes (un seul passage à une seule gare nécessaire). Cet abonnement est valable chez tous les concessionnaires du réseau autoroutier français. Payement CB Paiement possible par carte bancaire. Ce système remplace de plus en plus les péagistes dans les gares de sortie des autoroutes peu fréquentées.
Payement panier a monnaie Paiement possible en espèces, par un automate. Ce système est surtout présent dans les gares des sections ouvertes ou remplace quelquefois les péagistes dans certaines gares de sortie peu fréquentées (A89 Combronde-Saint Germain les Vergnes par exemple). Voie PL Indique une voie de paiement par carte magnétique réservée aux poids lourds de classe 4. Ce système a aujourd'hui été remplacé par le télépéage pour poids lourds, et ce panneau n'est donc plus utilisé.
Gonflage gratuit Ce panneau signale à l'automobiliste un point de contrôle de la pression des pneus et de gonflage gratuit après le péage. On trouve ces points de gonflage sur les grandes gares pleine voie, en particulier chez APRR et ASF. SU5 Le symbole SU5 est placé sur les panneaux de signalisation directionnelle, après ou en dessous de la mention d'une autoroute. Il indique que l'autoroute signalée comporte une section à péage.


Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard