FANDOM



SC3
MULHOUSE
SC3
Généralités · Bus · Tram-Train · Tramway (Tram 1 · Tram 2 · Tram 3) · BHNS

Transports en commun de Mulhouse
Soléa
Localisation
PaysFrance
DépartementHaut-Rhin (68)
AgglomérationMulhouse
Réseau
ExploitantSoléa
Nombre de lignes de tramway2
Longueur du réseau de tramway12,6 km
Nombre de lignes de bus38
Longueur du réseau de bus? km
Historique
Première ouverture2006
Dernière ouverture2009

Présentation

  • Le réseau de transports en commun de Mulhouse (Haut-Rhin) est axé sur deux lignes de tramway, complétées par un réseau bus relativement dense.
  • Il est exploité par Soléa, entreprise détenue à 67,8% par Transdev et à 20% par la RATP. L'infrastructure et le matériel sont encore gérés par le SITRAM (Syndicat Intercommunal des TRansports de l'Agglomération Mulhousienne), organisme qui sera absorbé par la CARMA (Communauté d'Agglomérations de la Région de Mulhouse - Alsace) début janvier 2010.
  • Fin décembre 2010 sera mis en service à Mulhouse le premier véritable tram-train en interconnexion avec un réseau urbain, entre Thann et la gare. Il devrait reprendre, dans sa section urbaine, des parties existantes des lignes 1 et 2. L'infrastructure de la section extra-urbaine est en cours d'adaptation par la SNCF, sous maîtrise d'œuvre de RFF.

Historique

Adaptation partielle des informations contenues dans la section Histoire du site de Soléa : www.solea.info/historique.html.

1853 - 1953 : Les débuts et l'époque des TM

  • Un arrêté municipal datant du 25 octobre 1853 instaure un service de fiacres, secondés à partir de 1864 par des omnibus. Il s'agit des premiers transports en commun de Mulhouse.
  • A partir de 1881, plusieurs lignes de tramway (à traction vapeur) sont mises en service. Dans un premier temps, elles furent uniquement destinées au transport de marchandises. L'activité transport de voyageurs démarra un an plus tard, en 1882.
  • En 1884, la société "Tramways Mülhausen", qui deviendra par la suite "Tramways de Mulhouse" (TM) à la fin de l'occupation allemande en Alsace, est créée. Dix ans plus tard, les lignes voyageurs sont électrifiées suite aux plaintes des riverains sur les conséquences de la traction vapeur (fumées...).
  • En 1908, une ligne de trolleys desservant le quartier du Rebberg (situé sur une colline) est ouverte. Elle fonctionnera jusqu'en 1918, date à laquelle les véhicules seront détruits dans l'incendie de leur dépôt.
  • Les premiers bus arrivent en 1930, pour desservir à nouveau le Rebberg et le zoo, à l'écart des transports en commun depuis douze ans.
  • A l'issue de la Seconde Guerre Mondiale, le réseau de tramway est fortement endommagé. De plus, les avancées technologiques sur les bus et les trolleys rendirent les tramways obsolètes. Ainsi, ces derniers disparurent progressivement du paysage mulhousien durant les années 50, pour réapparaître... un demi-siècle plus tard...

1953 - 1985 : TCM

  • La quasi-disparition du tramway du paysage urbain entraîna le changement de nom des TM, qui devinrent TCM ("Transports en Commun de Mulhouse") en 1953.
  • En 1954, le Floirat est mis en service. Ce bus, conçu en partenariat avec les techniciens du réseau de Mulhouse, est beaucoup plus adapté aux transports urbains que ses prédécesseurs : plus de places debout qu'assis sont disponibles et il est possible de lui atteler une remorque pour en augmenter sa capacité pour les lignes les plus importantes.
  • Dans les années 60, le tramway a complètement disparu. Cependant, ses voies ne furent pas démontées mais juste recouvertes de couches d'enrobés lors des rénovations de chaussées successives. Ces rails furent découverts lors des travaux de construction du nouveau réseau de tramways.
  • A la fin des années 70, les premiers couloirs de bus se dessinèrent le long des grandes avenues et près de 200 abribus furent montés en deux ans. Au début des années 80, le radio-téléphone commença à équiper les bus.
  • En 1982 est créé le SITRAM (Syndicat Intercommunal des TRansports de l'Agglomération Mulhousienne), jouant le rôle d'autorité organisatrices des transports en commun.

1985 - 2002 : TRAM

  • En 1985, une restructuration complète des lignes de bus eut lieu. Les trajets, les numéros des lignes et les fréquences furent complètement bouleversés, les zones supprimées. Un réseau de commerçants revendeurs fut par ailleurs créé. Pour l'occasion, les TCM devinrent TRAM (TRansports de l'Agglomération Mulhousienne), portant une nouvelle identité visuelle bleue et verte.
  • La Tramette, navette entre des parkings en périphérie et le centre-ville, est mise en place en 1987. Il s'agit d'une première en France.
  • En 1989, un système informatisé d'aide à l'exploitation et à l'information des voyageurs est mis en service. Pour les voyageurs, cela se traduit par l'annonce des arrêts à l'intérieur des bus et l'information du temps d'attente aux principaux arrêts.
  • L'année 1993 voit apparaître les premiers véhicules à plancher surbaissé et en 2001, des filtres à particules ainsi que la vidéo-surveillance sont installés dans les bus.

Depuis 2002 : Soléa

  • A la fin du siècle dernier, le bus révélant alors ses limites (congestion du trafic en centre-ville, pollution...), la réintroduction d'un moyen de transport "propre" fut étudiée. Après de nombreuses tergiversations (une amélioration du réseau de bus suffirait pour une agglomération comme Mulhouse), le tramway classique sur fer fut adopté. Dans un premier temps, un réseau dit "de base", comprenant deux lignes, serait formé, qui serait alors extensible à l'avenir. Lancés en 2003, les travaux durèrent trois longues années.
  • Entre temps, en octobre 2002, une nouvelle marque commerciale, Soléa, est lancée afin de préparer le renouveau du réseau, en lien avec la mise en service commerciale du nouveau tramway, prévue à l'horizon 2006.
  • Le changement de marque implique une nouvelle identité visuelle forte. À l'automne 2003, les Mulhousiens choisissent le design de leur futur tramway. Ces couleurs (rouge et noir sur une dominante de jaune), imaginées par l'artiste catalan Peret, seront reprises dès mai 2004 par les bus. En 2009, plus de 90% des bus ont adopté cette livrée.
  • En janvier 2005, suite à l'élargissement du périmètre d'action du SITRAM à sept communes du Bassin Potassique, la tarification zonale est réinstaurée, 20 ans après sa suppression.
  • Le 7 janvier 2005 est livrée la première rame du tramway moderne. Fin 2005, les 27 rames Citadis, construites par Alstom, étaient disponibles au dépôt.
  • A partir d'octobre 2005 ont lieu les premiers essais du nouveau tramway, suivis de la marche à blanc, en avril 2006.
  • Le 13 mai 2006, après environ cinquante ans d'absence, les tramways circulent à nouveau dans les rues de Mulhouse. Deux lignes ont été mises en service simultanément : entre la place du Rattachement et la gare (ligne 1, nord -> sud) et entre le Nouveau Bassin et le quartier des Coteaux (ligne 2, est -> ouest). L'inauguration officielle par le Président de la République Jacques Chirac eut lieu exactement une semaine plus tard, le 20 mai.
  • Le 5 juillet 2006, lors du passage à la période d'été, le réseau de bus est une nouvelle fois restructuré en vue d'une exploitation bimodale avec le tramway ; les lignes de banlieue se raccordant au tramway à l'entrée de la ville, au niveau de quatre points de connexion principaux : Lefebvre à l'est, Rattachement (puis Châtaigner depuis juillet 2009) au nord, Gare Centrale au sud et Nations à l'ouest. Ce nouveau réseau devint pleinement opérationnel dès la rentrée. Deux parkings-relais (au Nouveau Bassin et au niveau du campus universitaire de l'Illberg (station Université), tous deux sur la ligne 2) remplacent la Tramette.
  • Le parc de rames étant sur-dimensionné actuellement, deux furent prêtées à la capital argentine, Buenos Aires, pour essais. Elles rentreront en France pour satisfaire les nouvelles extensions devant entrer en service à partir de 2009.
  • Le parc bus étant vieillissant (de très nombreux bus mis en service durant les années 80 circulant encore, par conséquent la moyenne d'âge du parc Soléa étant supérieure à la moyenne nationale), une livraison massive de 41 bus neufs (dont 25 à gabarit standard et 16 articulés) eut lieu en septembre 2008. A bord, ils reprennent le thème de l'aménagement intérieur du tramway (sellerie...) et sont équipés d'écrans LCD présentant le tracé du parcours et la localisation de la position actuelle du bus sur celui-ci, l'estimation du temps nécessaire avant d'arriver au terminus, des informations sur le réseau... Ces écrans équiperont progressivement les bus plus anciens dont la réforme n'est pas prévue à court terme.
  • Le 4 juillet 2009 a été mise en service l'extension de la ligne 1 du tramway à Bourtzwiller, jusqu'à Châtaigner, soit 1,5 km et 3 stations supplémentaires.
  • Le 6 novembre 2009 a été livrée la première rame de tram-train Avanto. Les essais ont débuté quinze jours plus tard d'abord sur la ligne 1, puis sur la ligne 2.
  • La première rame du tram-train a été présentée officiellement au public et exposée sur un des quais de la ligne 1 sur le parvis de la gare du 3 au 6 décembre 2009.

Futur

Plusieurs extensions du réseau de base actuelles sont prévues :

  • Fin 2010, une troisième ligne sera créée sous forme de tram-train, et reliera la station Gare Centrale à Thann Nord, en réutilisant l'actuelle voie ferrée Mulhouse - Thann, qui sera électrifiée. Les travaux ont commencé l'été 2007 et consistent pour l'instant à la réalisation du terminus Nord (la gare de correspondance tram/TER de Thann Nord).
  • D'autres extensions seraient évoquées : ligne 1 jusqu'à Wittenheim (Bosquets du Roy), probablement en voie unique avec évitements, ligne 2 jusqu'à Jonquilles (au delà du terminus actuel Nord, Nouveau Bassin) et jusqu'au Parc des Collines ou le technopôle de la Mer Rouge à l'Est. Encore plus tard, la ligne 1 pourrait à nouveau être prolongée, au delà de la station Bosquets du Roy, à Wittenheim et la ligne 2 pourrait aller au delà de Jonquilles, à Modenheim. Une rumeur annonçant l'abandon du prolongement de la ligne 1 au-delà de Châtaigner a circulé fin 2009, avant d'être démentie. Ces rumeurs furent en partie confirmées fin juin 2010 quand la M2A (communauté d'agglomération) décida de reporter les prolongements à une date indéterminée.
  • Le tram-train de la Vallée de la Thur sera certainement prolongé jusqu'à Kruth, comme il était initialement prévu (il s'arrêtera d'abord à Thann pour des raisons de financement) ; la vallée rencontrant des difficultés de circulation automobile de plus en plus importantes sur la RN66.
  • Un second tram-train, jusqu'à Guebwiller, et réutilisant la ligne désaffectée Bolwiller - Guebwiller, a déjà été très très vaguement évoqué à long terme. A court terme, dans un premier temps, la ligne TER Mulhouse -> Guebwiller pourrait être remise en service, mais des difficultés sont rencontrées quant au franchissement de la D83, à 2x2 voies. Le problème de la saturation de la ligne Mulhouse -> Strasbourg, où devraient circuler ces trains, se pose également.

Plan du réseau

Plans complets

(c) Soléa

(c) Carto Metro

Lignes de tramway

LoupeVoir l'article : Tramway de Mulhouse.
TramMulhouseT1Mulhouse Gare Centrale - Porte Jeune - Grand Rex - Musée de l'Auto - Rattachement - Châtaigner
TramMulhouseT2Mulhouse Nouveau Bassin - Lefebvre - Porte Jeune - Daguerre - Université - Nations - Coteaux
TramMulhouseT3Mulhouse Gare Centrale - Porte Jeune - Daguerre - Dornach—Gare - Lutterbach—Gare

Lignes de tram-train

LoupeVoir l'article : Tram-Train de Mulhouse.
TTMulhouse Gare Centrale - Porte Jeune - Daguerre - Dornach—Gare - Lutterbach—Gare - Thann—Saint-Jacques

Lignes de bus

Ligne de BHNS

LoupeVoir l'article : BHNS de Mulhouse (Ligne 4).
Bus4Mulhouse Châtaigner - Place de Thiers - Ste-Barbe - Pont de l'Ill

Lignes principales

Logo bus 10 Mulhouse Gare Centrale - Dornach—Gare - Musée de l'Auto - Lefebvre - Austerlitz
Logo bus 11 Mulhouse Brustlein - Oberkampf - Grand Rex - Porte de Bâle - Austerlitz
Logo bus 12 Mulhouse Rattachement - Vittel - Étang-St-Pierre - Richwiller—Mairie - Cité Amélie 2
Logo bus 14 Mulhouse Gare Centrale - République - Couvent - Alsace - Passerelle - Ste-Ursule
Logo bus 15 Mulhouse Arthur Ashe - Vignerons - Pont d'Altkirch - République - Nouv Bassin - Les Fleurs - Sausheim - Espale
Logo bus 16 Mulhouse Camus - Nations - Oberkampf - Grand Rex - Lefebvre - Illzach—Mairie - Osenbach
Logo bus 17 Mulhouse Gifop - Nations - Dornach—Gare - Lutterbach—Gare - Kleindorf
Logo bus 18 Mulhouse Gare Centrale - République - Couvent - Oisans - Rixheim—Chemin Vert
Logo bus 19 Mulhouse Kingersheim—Usines - Châtaigner - Vittel - Muguet - Pôle 430 - Résistance - Place de Thiers
Logo bus 20 Mulhouse Lilas - Alsace - Gare Centrale - Daguerre - Hochstatt - Nations - Technopôle - Dornach—Gare
Logo bus 21 Mulhouse Camus - Bel-Air - Didenheim—Mairie - Vignerons - A.Paré - Hôpital E.Muller
Logo bus 22 Mulhouse Kingersheim-Usines - Illzach—Mairie - Nouveau Bassin - Île Napoléon - Rotonde - Rixheim - St-Jean
Logo bus 23 Mulhouse Flandre - Vittel - Rattachement - Pfastatt—Hôpital - Brasserie (Lutterbach—Gare) - Chevreuils
Logo bus 24 Mulhouse Lefebvre - Ill - Dollfus Noack - Sausheim—Mairie - Baldersheim—Mairie - Colibris
Logo bus 30 Mulhouse Gare Centrale - Leclerc/Conservatoire - Klein - Zoo - Belvédère - Hôpital E.Muller

Autres lignes

Lignes du soir et du week-end

  • En plus du tramway et du BHNS, les lignes suivantes circulent le soir après 20h et les dimanches et jours fériés :
    • Soir : lignes 60, 61, 62, 63, 64 et 67
    • Dimanche et jours fériés : lignes 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 70, 71 et 72
Logo bus 60 Mulhouse Illzach—Mairie - Châtaigner - Vittel - Muguet - Résistance - Place de Thiers
Logo bus 61 Mulhouse Rattachement - Vittel - Pfastatt—Hôpital - Lutterbach—Gare
Logo bus 62 Mulhouse Camus - Nations - Dornach—Gare - Oberkampf - Grand Rex - Porte de Bâle - Les Fleurs
Logo bus 63 Mulhouse Vignerons - Gare Centrale - Couvent - Alsace - Ferme
Logo bus 64 Mulhouse Gare Centrale - Leclerc/Conservatoire - Zoo - Hôpital E.Muller
Logo bus 65 Mulhouse Lefebvre - Vauban - Illzach—Mairie - Osenbach
Logo bus 66 Mulhouse Lefebvre - Ill - Dollfus Noack - Sausheim—Mairie - Baldersheim - Colibris
Logo bus 67 Mulhouse Gare Centrale - Oisans - Chemin Vert - Île Napoléon
Logo bus 68 Mulhouse Gare Centrale - Parc Wallach - Waldeck - Weiss
Logo bus 70 Mulhouse Nations - Didenheim—Mairie
Logo bus 71 Mulhouse Nations - Campanule
Logo bus 72 Mulhouse Rattachement - Vittel - Richwiller—Mairie - Cité Amélie 2

Matériel

Tramways

Modèle Nombre Mise en service Numéro de parc Propriétaire État
Alstom Citadis 302 27 13 mai 2006 2001 - 2027 M2A[1]/Soléa En service
Siemens Avanto 12 Prévue fin 2010 TT16 - TT27[2] M2A/Soléa et région Alsace/SNCF (répartition encore inconnue) En cours de livraison
  1. Mulhouse Alsace Agglomération
  2. La numérotation des rames du tram-train est d'ordre national, dans la continuité de celles de la ligne T4, reliant Bondy à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, numérotées de TT01 à TT15. Elles sont désignées comme étant la série U 25500, dans la nomenclature des automotrices électriques bicourant de la SNCF.

Nom des rames Citadis

Les rames du tramway de Mulhouse ont toutes reçu un nom d'une ville de l'agglomération :

  • 2001 : Mulhouse
  • 2002 : Zillisheim
  • 2003 : Bollwiller
  • 2004 : Didenheim
  • 2005 : Staffelfelden
  • 2006 : Reiningue
  • 2007 : Morschwiller-le-Bas
  • 2008 : Baldersheim
  • 2009 : Sausheim
  • 2010 : Rixheim
  • 2011 : Pulversheim
  • 2012 : Lutterbach
  • 2013 : Ungersheim
  • 2014 : Ruelisheim
  • 2015 : Kingersheim
  • 2016 : Bourtzwiller
  • 2017 : Dornach
  • 2019 : Pfastatt
  • 2020 : Riedisheim
  • 2021 : Richwiller
  • 2022 : Illzach
  • 2023 : Battenheim
  • 2024 : Brunstatt
  • 2025 : Berrwiller
  • 2026 : Feldkirch
  • 2027 : Wittenheim

Autobus

Ce tableau recense uniquement les séries en circulation actuellement.

Numéro de parc Modèle Gabarit Entrée parc Effectif Observations
202 - 213 Renault R312 Standard 1993 - 1995 12 /
310 - 319 Heuliez GX317 Standard 2003 10 /
320 - 344 Heuliez GX327 Standard 2008 25 /
501 - 507 Mercedes O405N Standard 1993 - 1994 7 /
521 - 553 Renault / Irisbus Agora S Standard 1997 - 2002 32 N°542 détruit par un incendie en 2008 ; stocké au dépôt.
601 - 604 Mercedes O405GN Articulé 1995 4 /
621 - 636 Renault / Irisbus Agora L Articulé 1998 - 2003 16 /
640 - 655 Irisbus Citelis 18 Articulé 2008 16 /
727 Renault PR180-2 Articulé 1997 1 Ex véhicule de démonstration Renault Véhicules Industriels (mise en service : 1994). Ancienne livrée TRAM.
728 - 729 Renault PR118 Articulé 1998 - 1999 2 Ex véhicule de démonstration Renault Véhicules Industriels (mises en service : 1995 et 1997).
730 - 734 Renault PR180-2 Articulé 2001 4 Achetés d'occasion à la RATP (mises en service : 1989). N°731 réformé en 2008. Livrées spécifiques "messages" et "figures géométriques"

Voir aussi

Sites SARA

Liens externes utiles


SC3
MULHOUSE
SC3
Généralités · Bus · Tram-Train · Tramway (Tram 1 · Tram 2 · Tram 3) · BHNS